Artiste : Coronatus

Album : Raben Im Herz

Date de Sortie : 04-12-2015

Ajouté le : 31-12-2015

Interprêtes

Mats Kurth (Baterie), Carmen R. Lorch (Chant), Anny Maleyes (Chant), Olivèr (Guitare), Dennis Schwachhofer (Claviers), Susanne Bachmann (Basse), Ally Storch (Violon)


Artiste : Triddana

Album : The Power & the Will

Date de Sortie : 11-12-2015

Ajouté le : 31-12-2015

Interprêtes

Juan José Fornés (Guitare), Diego Rodríguez (Basse), Ranz : (Batterie), Pablo Allen (Cornemuse)


Artiste : Arabs In Aspic

Album : Victim of Your Father's Agony

Date de Sortie : 10-08-2015

Ajouté le : 31-12-2015

Interprêtes

Jostein Smeby (Guitare, Chant), Stig Jørgensen (Orgue, Chant), Erik Paulsen (Basse, Chant), Eskil Nyhus (Batterie)


Artiste : Walter Trout

Album : Battle Scars

Date de Sortie : 23-10-2015

Ajouté le : 31-12-2015

Quand la musique n’a pas d’âge ni de mode… et on aurait pu passer à côté de cet album… ‘Walter Trout’ est tout simplement un miraculé et l’on peut dire merci à ses proches et à ses fans qui ont permis qu’il subisse une greffe de foie avec succès. Il en revient avec un ‘Battle Scares’, titre qui en dit long sur ce qu’il a vécu et qui bien sûr, est un témoignage de son combat contre la mort comme s’il avait fait une thérapie par les mots. Des titres qui vont d’un blues acoustique tourmenté comme ‘Hell to Pay’ à un blues rock enlevé comme ‘Fly Away’, en passant par le blues typique et ses 3 accords basiques comme ‘Cold, Cold Ground’, tous les sentiments y passent et il n’est absolument pas possible de rester indifférent devant tant de générosité et de sincérité… Tout simplement l’album de la résurrection et comme il le dit si bien, « maintenant je suis incroyablement heureux et reconnaissant à la vie ». Pour parodier ‘Raimbow’, ‘Long Live Blues’, Mister Walter...

Interprêtes

Walter Trout (Chant / Guitares), Johnny Griparic (Basse), Michael Leasure (Batterie), Sammy Avila (Claviers)


Artiste : Tarja

Album : ‘Luna Park Ride’ + ‘Ave Maria – en Plein Air’

Date de Sortie : 11-09-2015

Ajouté le : 31-12-2015

Ça me fait toujours rire de lire les chroniques concernées à Tarja (vous savez la première chanteuse du groupe Nightwish). Inclassable puisqu’elle se partage entre une carrière de soprano lyrique et une autre de chanteuse métal… forcément, les métalleux sont moins sensibles aux ‘Ave Maria’. En ce qui me concerne, cela montre une artiste complète et surtout libre de ses choix. Cette année 2015 voit justement deux albums complètement différents voir le jour : un live retraçant sa carrière métal ‘Luna Park Ride’ et un opus ‘Ave Maria – en Plein Air’… Par conséquent, un grand écart et c’est pour ça que je me suis fait un plaisir de mettre ces deux albums dans la même playlist, la date de sortie du 11 Septembre étant celle du dernier opus (‘Ave Maria en Plein Air’), l’autre étant sorti en Mai 2015. Pour ceux qui veulent découvrir cet ovni du paysage musical international, et pour ne pas vous polluer avec des avis forcément subjectifs…appuyez tut simplement sur play pou vous faire votre propre opinion...

Interprêtes

Luna Park Ride : Tarja Turunen (Chant / Piano), Alex Scholpp (Guitares), Anna Portalupi (Basse), Christian Kretschmar (Claviers), Julian Barrett (Guitares), Max Lilja (Violoncelle), Mike Terrana (Batterie), Toni Turunen (Claviers)


Artiste : Edenbridge

Album : The Bonding

Date de Sortie : 02-07-2013

Ajouté le : 31-12-2015

Interprêtes

Frederik Sebastian (Guitares / guitare classique), Lanvall (Guitares / Basse / Claviers / mandoline, bouzouki), Max Pointner (Batterie), Sabine Edelsbacher (Chant / Claviers)


Artiste : Edenbridge

Album : Sunrise In Eden

Date de Sortie : 25-09-2000

Ajouté le : 31-12-2015

Interprêtes


Artiste : Edenbridge

Album : Arcana

Date de Sortie : 22-10-2001

Ajouté le : 31-12-2015

Interprêtes


Artiste : Edenbridge

Album : Aphelion

Date de Sortie : 01-01-2003

Ajouté le : 31-12-2015

Interprêtes


Artiste : Edenbridge

Album : Shine

Date de Sortie : 01-01-2004

Ajouté le : 31-12-2015

Interprêtes


Artiste : Edenbridge

Album : The Grand Design

Date de Sortie : 19-05-2006

Ajouté le : 31-12-2015

Interprêtes


Artiste : Edenbridge

Album : MyEarthDream

Date de Sortie : 25-04-2008

Ajouté le : 31-12-2015

Interprêtes


Artiste : Edenbridge

Album : Solitaire

Date de Sortie : 30-06-2010

Ajouté le : 31-12-2015

Interprêtes


Artiste : Voiciano

Album : Everflow

Date de Sortie : 25-06-2014

Ajouté le : 31-12-0201

Interprêtes


Artiste : Dream Theater

Album : The Astonishing

Date de Sortie : 29-01-2016

Ajouté le : 04-02-2016

Comment passer à côté de ce ‘The Astonishing’ en ce début 2016 tellement cet album est dense et riche avec toutes les influences que l’on rêve de trouver dans la musique progressive tous styles confondus. L’histoire nous plonge dans un univers de science fiction où 8 personnages de 2 camps rivaux s’affrontent (‘Great Northern Empire of the Americas’ et ‘Ravenskill Rebel Militia’); mais ne nous y trompons pas, bien que nous soyons dans un monde imaginaire et futuriste, c’est bel et bien notre humanité qui est montrée du doigt et le groupe dénonce le fossé entre les riches et les pauvres qui se creuse un petit peu plus chaque jour. Dans ce monde, la musique est désormais créée par des machines au doux nom de Nomacs (NOise MAChine) ce qui empêche toute création artistique évitant ainsi toute forme de contre pouvoir. Mais au milieu de tout cela, un message d’espoir amené par ‘Gabriel’ qui va tenter de réintroduire la musique dans ce peuple déshumanisé. Tout un programme qui nous interpelle tout simplement sur la liberté de créer. 34 titres pour une durée de plus de 2 heures, ‘Dream Theater’ nous plonge dans une ambiance progressive à tendance symphonique qui risque d’en dérouter certains. Définitivement inclassable, ce groupe qui nous avait dernièrement emmené dans un style métal assez trash, a choisi un style beaucoup plus mélodique et facile d’accès pour cet album qui pour ma part colle parfaitement à l’histoire. Bien entendu, comme d’habitude avec ce genre d’œuvre, ce n’est pas du prêt à consommer et il faut plusieurs écoutes pour l’apprécier à sa juste valeur. ‘The Astonishing’ est non seulement pour moi un album majeur du groupe mais également est dimensionné pour en faire une œuvre intemporelle du niveau d’un ‘The Wall’ : écoutez ce ‘Brother, Can you hear me ?’, n’y voyez vous pas l’ombre de Roger Waters dans ce titre avec toute sa dimension grandiose et théâtrale… Alors si 2h10 d’écoute ne vous rebute pas, embarquez pour cet ‘Empire des Amériques du Nord’ et son petit village ‘Ravenskill’ en pleine rébellion …

Interprêtes

James Labrie (Chant), John Myung (Basse), John Petrucci (Guitares), Jordan Rudess (Claviers), Mike Mangini (Batterie)


Artiste : Imperial Age

Album : Warrior Race

Date de Sortie : 05-02-2016

Ajouté le : 10-02-2016

Après les avoir vu au Z7 à Pratteln en concert en première partie de Thérion, j’ai trouvé que ces Russes avaient déjà un bon potentiel pour un groupe aussi jeune. Ils viennent juste de sortir la version finale de ‘Warrior Race’, une version précédente light datant de 2014. Ça reste très classique dans l’approche et rapidement assimilable car ils sont très influencés par leur culture Russe. On a l’impression d’entendre ici et là les chœurs de l’armée rouge mais en version électrisée. De plus, la voix d’’Alexandra Sidorova’, bien qu’elle doive encore évoluer dans sa technique de chant, amène fraicheur et spontanéité. A noter un titre live en fin d’album de 14 minutes qui résume bien les capacités de ce groupe. Alors pour ceux qui aiment le métal épique avec des chansons faciles d’accès, cet album est pour vous…

Interprêtes

Alexander "Aor" Osipov (Claviers, Chant), Jane "Corn" Odintsova (Claviers, Chant), Alexandra Sidorova (Chant), Dmitry "Dok" Rukhadze (Basse), Dmitry Kovalev (Batterie), Alexander Strelnikov (Guitare), Igor "Kiv" Korolev (Guitare)


Artiste : Serenity

Album : Codex Atlanticus

Date de Sortie : 29-01-2016

Ajouté le : 10-02-2016

Pour ‘Georg Neuhauser’ le chanteur de ‘Serenity’, pas de répit dans les différents projets qui lui tiennent à cœur ; juste après la sortie de ‘Phantasma’ en 2015, le revoilà qui pointe le bout de son nez avec un nouvel album de ‘Serenity’. Le dernier album ‘War of Ages’ datait de 2013 ; tout d’abord, c’est certain, ‘Serenity’ continue à faire du ‘Serenity’. Après l’intro classique instrumentale, on entre dans le vif du sujet avec 2 titres assez speed (sujet qui d’ailleurs est inspiré de la vie de ‘Leonard de Vinci’ d’où le titre ‘Codex Atlanticus’). Les titres qui suivent amènent une autre dimension à l’album avec une ambiance symphonique que l’on n’avait pas forcément l’habitude d’entendre auparavant chez ‘Serenity’. Et que dire de la magnifique ballade ‘My Final Chapter’ à laquelle il est difficile de rester insensible (avec en plus une version orchestral en fin d’album encore plus épurée qui je trouve encore meilleure). L’aspect mélodique est toujours présent sur chaque titre, ‘Fate Of light’ avec son refrain entêtant, ‘The Perfect Woman’ avec sa mélopée très mélancolique. A noter également 2 bonus qui sont largement à la hauteur du reste, des magnifiques ballades ‘Forgive Me’ et ‘Sail’ (peut être ma chanson préfèrée de l’album). Bref, une bonne cuvée 2016 pour ce nouvel opus et par conséquent si vous êtes fan de la troupe à Goerg, foncez…

Interprêtes

Georg Neuhauser (Chant), Cris Hermsdörfer (Chant / Guitares), Fabio D'amore (Chant / Basse), Andreas Schipflinger (Batterie)


Artiste : Profuna Ocean

Album : In Vacuum

Date de Sortie : 09-01-2016

Ajouté le : 25-01-2016

‘Profuna Ocean’, groupe hollandais, sort son deuxième album ‘In Vacuum’ en ce début 2016. D’influences progressives à la ‘Threshold’ ou ‘The Pineapple Thief’, ils distillent une musique assez convenue qui ne renouvelle pas le genre mais qui amène une spontanéité et une fraicheur qui séduit à la première écoute. On peut également souligner une qualité d’enregistrement et de production d’un très bon niveau. 3 compositions dépassent les 10 minutes et demandent plusieurs écoutes pour se les approprier car elles sont faites de plusieurs parties s’emboitant entre elles de façon assez naturelle. Après le dernier titre, on se dit que l’on a passé un très bon moment, mais bizarrement, je ne pourrais pas mettre en avant certains titres tellement l’ensemble est homogène et on a l’impression en écoutant cet album de descendre le cours d’une rivière constamment balloté entre eaux calmes et puissantes. Pour ceux qui aiment se poser en écoutant de la prog mêlant différents genres, testez ce nouveau ‘Profuna Ocean’

Interprêtes

Fred den Hartog (Batterie), Raoul Potters (Chant, Guitare), Arjan Visser (Basse, Guiare), René Visser (Claviers), Nancy Bijland (Choeurs)


Artiste : Mantra Vega

Album : The Illusion’s Reckoning

Date de Sortie : 10-02-2016

Ajouté le : 14-02-2016

‘Mantra Vega’ est un nouveau groupe créé par ‘Heather Findlay’ (ancienne chanteuse de Mostly Automn) et de ‘Dave Kerzner’ (claviers de Sound of contact). Une pléiade d’invités d’horizons assez différents complètent le duo pour un album dans un registre progressif très classique. Des compositions très variées qui mettent en avant la voix de ‘Heather’ qui s’accorde parfaitement avec les différentes atmosphères très acoustiques. Le groupe revendique entre autres dans ses influences des artistes comme ‘Peter Gabriel’, ‘Fleetwood Mac’, ‘Kate Bush’. C’est effectivement assez teinté seventies/ eighties mais avec un son assez moderne. Alors, si vous aimez les groupes cités plus haut, allez découvrir ce tout nouveau ‘Mantra Vega’.

Interprêtes

Heather Findlay (Chant, Guitare, Percussions). Dave Kerzner (Chant, Claviers, Guitare), Chris Johnson (Guitare Rythmique), Stuart Fletcher (Basse), Alex Cromarty (Batterie), Dave Kilminster (Guitare) + Invités.


Artiste : David Bowie

Album : Blackstar

Date de Sortie : 09-01-2016

Ajouté le : 20-02-2016

Vous avez déjà sans doute lu des centaines de chroniques sur le dernier ‘Bowie’ et j’ai longtemps hésité à le rajouter à ma liste des albums 2016. Et puis, après plusieurs écoutes, j’ai craqué… Simplement, parce qu’il m’a replongé le temps d’un instant dans son monde unique d’extra-terrestre de la musique et tout son univers de la fin des années 70 est remonté à la surface. Alors, essayer tout simplement d’oublier le ’Bowie’ de ‘Let’s dance’ et dégustez cette ultime offrande de ‘Mr David’, qui nous emmène dans son dernier voyage avec cette recherche perpétuelle des sons et d’ambiances a contre pied des modes… Une étoile qui s’en va mais qui continuera longtemps à briller… Adieu l’artiste…

Interprêtes

David Bowie (Chant / Guitares), Ben Monder (Guitares), Donny Mccaslin (Saxophone / Flûte), James Murphy (Percussions), Jason Lindner (Claviers), Mark Guiliana (Batterie / Percussions), Tim Lefebvre (Basse), Tony Visconti (Arrangements De Cordes)


Artiste : Nordic Union

Album : Nordic Union

Date de Sortie : 29-01-2016

Ajouté le : 20-02-2016

Encore un nouveau projet dans le domaine du Métal en ce début 2016. ‘Ronnie Atkins’ (Pretty Maids) et ‘Erik Martensson’ (Eclipse) nous font monter à bord de leur train ‘Nordic Union’ qui nous fait voyager à un rythme heavy en enchaînant les compositions puissantes mais également en ajoutant quelques titres plus pop/rock. Ils ne révolutionnent pas le genre mais la ligne mélodique est toujours présente. C’est efficace, bien fait et très accessible ; pour parodier Goldman, ‘des chansons pour les pieds’. Alors, si vous recherchez en ce moment du prêt à écouter, prenez votre billet pour le voyage ‘Nordic Union’…

Interprêtes

Erik Martensson (Guitares / Basse / Claviers), Ronnie Atkins (Chant), Magnus Ulfstedt (Basse), Fredrik Folkare (Guitares / Invité), Magnus Henriksson (Guitares / Invité), Thomas Larsson (Guitares / Invité)


Artiste : Elton John

Album : Wonderful Crazy Night

Date de Sortie : 06-02-2016

Ajouté le : 20-02-2016

Encore un qui continue son petit bonhomme de chemin ; 33ème album studio et 50 ans de carrière, force est de constater que ce dernier opus fleure bon le retour aux sources avec des compositions très blues/jazzy et teintées country à certains endroits. A 68 ans, ‘Elton’ nous apporte toujours sa joie de vivre et on sent un réel bonheur au travers de ses chansons. Retour aux sources oblige, on retrouve les musiciens historiques du chanteur, ‘Nigel Olsson’ à la batterie et ‘Davey Johnstone’ à la guitare. Un moment de pure détente sans prise de tête et si vous avez un petit coup de blues, écoutez celui de Mister Elton et le votre disparaitra…

Interprêtes

Elton John (Chant, Piano), Nigel Olsson (Batterie), Davey Johnstone (Guitare)


Artiste : Inglorious

Album : Inglorious

Date de Sortie : 19-02-2016

Ajouté le : 21-02-2016

‘David Coverdale’, sort de ce corps (de ‘Nathan James’) !! en 2016, j’avoue qu’un groupe qui nous replonge dans les meilleures années du hard rock des années 70, ça peut en énerver certains. Mais quand c’est fait de cette manière, on ne peut que saluer la performance de ce tout jeune groupe qui d’ailleurs revendique ses influences seventies. On démarre en trombe avec ‘Until I Die’ (avec une intro à la ‘Highway Star’ en concert) et ‘Breakaway’ puis on se revoit écouter un bon vieux Led Zep ou Deep Purple avec 2 titres tout en nuances avec une ligne de basse où vous découvrez que votre pied tape la mesure tout seul. Le reste est du même acabit, alternant titres hard rock et d’autres plus blues.Une petite incarpade avec le titre ‘Inglorious’ dans des influences orientales à la sauce métal et puis pour nous dire aussi qu’ils savent faire autre chose, une ballade acoustique ‘Wake’ où ‘Nathan’ met en avant toute sa puissance vocale. Alors si vous êtes fans de Deep Purple, Aerosmith ou Led Zep de la première heure, prenez le train et je parierai que vous n’en descendrez pas avant la dernière gare…

Interprêtes

Andreas Zäta Eriksson (Guitare), Colin Parkinson (Basse), Nathan James (Chant), Phil Beaver (Batterie), Wil Taylor (Guitare)


Artiste : Empledeed

Album : Byob

Date de Sortie : 10-01-2016

Ajouté le : 21-02-2016

‘Ampledeed’ sort en ce début 2016 son deuxième album ‘Byob’. Formation Américaine composée d’un trio et de plusieurs invités, ils présentent une musique très originale basée sur des compositions soit jazzy pleines de dissonances ou soit beaucoup plus mélodiques et ceci en imbriquant constamment ces deux styles. Ça me rappelle un peu les premiers titres de ‘Renaissance’ dans l’approche. Prenons par exemple le premier titre ‘Triple Cancer Moon’, on est plongé dans une ambiance très alambiquée qui peut en dérouter certains et qui se termine par une partie beaucoup plus mélodique. Le titre suivant ‘My Plane’, après une introduction assez prog 70, enchaine une partie chanson à la manière ‘Beatles’ puis on est ensuite replongé jusqu’à la fin dans des changements de rythme à la manière de ‘King Crimson’. Certes, il vous faudra certainement plusieurs écoutes pour en extraire toutes les subtilités et l’apprivoiser, mais c’est certainement ça qui fait la richesse de ‘Byob’…

Interprêtes

Aaron Goldich (Chant / Claviers), Luis Flores (Guitares / Cuatro / Choeurs), Max Taylor (Chant / Claviers) + Invités


Artiste : Sebas Honing

Album : The Big Shift

Date de Sortie : 14-01-2016

Ajouté le : 21-02-2016

Difficile de définir la musique de ‘Sabas Honing’, homme orchestre qui continue de sortir des albums en marge de son groupe ‘Equisa’. Mélange de pop, rock et métal, l’ensemble des 15 titres a sa propre personnalité et nous fait découvrir à chaque fois une nouvelle facette de l’artiste. Il faut donc ne pas être réfractaire à différents genre pour adhérer. Par exemple ‘Full 180’ très teinté speed métal succède à ‘Hometown’ un titre très pop avec un refrain mélodique à souhait. Dans l’ensemble, les parties métal sont peut être moins présentes mais on peut noter sur certaines compositions des changements mélodiques et rythmiques qui ne sont pas sans rappeler les grands groupes de progressifs. Alors, je vous laisse vous faire votre propre opinion sur ‘The Big Shift’ album sans doute le plus abouti de Sabas…

Interprêtes

Sebas Honing (Chant, Guitare, Basse, Claviers), Petra Honing (Chant, Chœurs), Christiaan Bruin (Batterie, Chœurs), Tessa Struijs (Chœurs)


Artiste : Rossometile

Album : Alchemica

Date de Sortie : 21-12-2015

Ajouté le : 21-02-2016

C’est seulement en Février 2016 que je viens de découvrir non seulement le dernier album de ‘Rossometile’ mais tout simplement le groupe qui nous vient d’Italie et qui a déjà sorti son premier album en 2004. Pour le moins qu’on puisse dire, ils ne font pas le buzz et ils mériteraient d’être plus connus (peut être parce qu’ils chantent en ialien ?)… ‘Alchemica’ fort de 16 titres, est un album très abouti dans un métal symphonique très méditerranéen c'est-à-dire , portant des influences de leur culture Italienne et lorgnant quelques fois vers les clichés que l’on peut avoir de ce genre de musique. Mais l’ensemble est très homogène même si ‘Marialisa Pergolesi’ a encore de la marge de progression dans son chant. Alors, si vous voulez découvrir un peut-être futur ‘Within Temptation’ Italien, ‘Alchemica’ est pour vous...

Interprêtes

Marialisa Pergolesi (Chant), Gennaro Balletta (Batterie), Pasquale Murino (Basse), Rosario Reina (Guitare).


Artiste : Grand Slam

Album : A new Dawn

Date de Sortie : 29-01-2016

Ajouté le : 23-02-2016

On ne compte plus les groupes du nord de l’Europe qui produisent des albums de Hard Rock très mélodique. ‘Grand Slam’ est une des petits derniers de la famille. Des tubes à gogo, des mélodies très efficaces, des solos de guitare aux petits oignons et des claviers pour lier le tout, voilà le menu de cet opus ‘A new Dawn’. C’est certain, ça ne révolutionne pas le genre mais c’est tellement bien fait et ça vous met une pêche d’enfer… Pour ceux qui aiment le hard rock mélodique prêt à consommer, n’hésitez pas et foncez écouter ces Suédois…

Interprêtes

Andy Sinner (Chant), Andy Swaniz (Batterie), Henrik Hansson (Basse), Daniel Grönberg Svensson (Claviers), Andreas Gullstrand (Guitare)


Artiste : The Mute Gods

Album : Do Nothing Till You Hear From Me

Date de Sortie : 22-01-2016

Ajouté le : 23-02-2016

Encore un nouveau projet pour cette année 2016. Et lorsque vous prenez la crème des musiciens de musique progressive qui entre autre jouent avec Steven Wilson ou Steve Hackett, on a du mal à ne pas écouter. A vrai dire, j’ai mis plusieurs écoutes à rentrer dans ce ‘Do Nothing Till Your Hear From Me’ tellement les ambiances sont variées et très riches… mais est-ce réellement une surprise compte tenu du passif de ces 3 musiciens. Les compositions sont en effet très abouties et mélangent des atmosphères très planantes (par exemple ‘Strange Relationship’) mais aussi des titres plus enlevés (comme ce ‘Your Dark Ideas’ très rythmé et assez déjanté). Au fait, le thème abordé est une critique de notre civilisation où certaines personnes délivrent des messages au nom d’un dieu alors que ceux que l’on devrait écouter sont souvent réduits au silence ; En tout cas et heureusement pour nous, ‘Les Dieux Muets’, eux, peuvent chanter et jouer leur musique… Alors, si ça vous tente, faites vous votre propre opinion.

Interprêtes

Nick Beggs (Chant / Basse / Chapman Stick), Roger King (Claviers), Marco Minnemann (Batterie)


Artiste : Myrath

Album : Legacy

Date de Sortie : 19-02-2016

Ajouté le : 25-02-2016

Imaginez du métal prog mais teinté d’influences orientales. En ce début 2016, ‘Myrath’ groupe tunisien sort son 4ème album ‘Legacy’. Après le ‘All is One’ d’’Orphaned Land’ qui est un de mes albums favoris de ces dernières années, ‘Legacy’ est tout à fait comparable et peut être encore au dessus car il nous embarque dans une fusion complète entre une rock/métal occidental et des influences orientales; tout ceci s’enchevêtre pour le meilleur et difficile de trouver un titre en dessous du reste tellement les compositions sont riches et accrochent dès la première écoute; au final, cet album nous démontre encore, n’en déplaise à certains, que la création est tellement plus riche lorsqu’elle est multiculturelle et lorsqu’on met en commun le meilleur de chacun quel qu’il soit… Alors, si en plus, par les temps qui courent, la musique pouvait servir à rassembler un ‘chouïa’ plus, ça serait la cerise sur le gâteau (loukoum ou éclair au chocolat, je vous laisse choisir mais moi je prends les 2 !)…

Interprêtes

Zaher Zorgati (Chant), Elyes Bouchoucha (Claviers), Malek Ben Arbia (Guitares), Anis Jouini (Basse), Morgan Berthet (Batterie)


Artiste : Turin Brakes

Album : Lost Property

Date de Sortie : 29-01-2016

Ajouté le : 27-02-2016

Comme à l’accoutumé, un son très Anglais, c’est ce que nous propose ‘Turin Brakes’ dans son nouvel opus ‘Lost Property’. Déjà le septième album mais les mélodies pop/folk continuent toujours à nous toucher autant ; c’est simple et direct et les deux voix de ‘Olly Knights’ et ‘Gale Paridjanian’ se complètent toujours autant. Tout est en douceur et émotion, rien de tel pour se relaxer sans penser à rien et juste se laisser aller à écouter. Alors, si vous cherchez un album à écouter tranquillement après une dure journée, vous êtes sur la bonne playlist...

Interprêtes

Olly Knights (Guitare, Chant), Gale Paridjanian (Guitare, Chant), Rob Allum (Batterie), Eddie Myer (Basse).


Artiste : Black Aces

Album : Shot In The Dark

Date de Sortie : 29-01-2016

Ajouté le : 27-02-2016

Contrairement à certains albums présents en ce début d’année, les ‘Black Aces’ ne font pas dans la dentelle et ces Australiens d’origine, marchent directement sur les traces de la bande à ‘Angus’… Chant poussé à fond, Guitares saturées à outrance, lignes de basse et batterie très binaire, c’est à s’y méprendre. C’est clair, c’est sans surprise et on a l’impression d’avoir déjà écouté ces chansons jouées 100 fois par leurs ainés mais on sent réellement qu’ils vivent leur musique à fond en balançant du lourd plein d’énergie et de puissance. Alors, pour les inconditionnels d’’AC/DC’ (mais pas seulement), « let there be rock »…

Interprêtes

Tyler (Guitare - lead, Chant), Alex (Basse), Pete (Batterie), Jazz (Guitare – rythmique)


Artiste : Interphases

Album : Skydancing

Date de Sortie : 06-02-2016

Ajouté le : 27-02-2016

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’Interphases’, groupe Allemand, ne fait pas le buzz sur internet. Le groupe à déjà près de 6 ans d’existence et difficile de trouver une chronique sur leur dernier opus ‘Skydancing’. Et pourtant, dans un style très pop/rock progressif, ils nous proposent 9 compositions très variées allant d’un style très planant (‘Rome Before The War’ ou ‘In My Town’) à un rock très eighties (‘Pale Driver’); c’est certes très classique et le chant n’est pas toujours à la hauteur, mais les mélodies agrémentées de beaux solos de guitare (‘In My Town’) touchent . A noter, un titre instrumental (pas forcément celui que je retiendrais) avec un clin d’œil au ‘Shadows’ (‘Raindance’). Pour moi, un groupe en devenir qui a les capacités de nous offrir encore plus… seul l’avenir nous le dira…

Interprêtes

Marco Fioravant, Johannes Rühle, Jürgen Raab


Artiste : Simo

Album : Let Love Show The Way

Date de Sortie : 29-01-2016

Ajouté le : 28-02-2016

« On a tous quelque chose de Tennessee » : ceux-là, ils sont tombés dedans quand ils étaient tout petits, puisqu’ils sont originaires de Nashville ! Eh bien, ça décoiffe et pas mal de références prestigieuses des années 70 dans le domaine du blues/rock viennent à l’esprit lorsqu’on écoute leur dernier opus ‘Let’s Love Show The Way’. On sent une capacité d’improvisation comme on en avait rarement entendu depuis la fin des seventies avec un guitariste (‘Jd Simo’) prêt à partir au quart de tour ; il me rappelle un peu ‘Alvin Lee’ avec ses solos de légende. Alors en live, qu’est ce que ça peut donner ? et bien, il suffit de demander et c’est pour cette raison que j’ai rajouté dans certains cas un lien you tube et pour ce groupe, ça coule de source… car il sont forcément faits pour ça…

Interprêtes

Jd Simo (Chant / Guitares), Adam Abrashoff (Batterie), Elad Shapiro (Basse)


Artiste : Cotton Salamander

Album : The Pale And Crescent Moon

Date de Sortie : 15-02-2016

Ajouté le : 28-02-2016

Encore un groupe qui se fait assez discret sur internet. ‘Cotton Salamander’ est le projet de ‘Martin Randle’, un home orchestre à lui tout seul (il chante fait les chœurs, joue de la guitare, de la basse, des claviers et programme les percussions), auquel il a adjoint plusieurs invités. ‘The Pale And Crescent Moon’ est un album concept sur les relations que l’homme a avec la mort et toutes ses questions qui en découlent; les 10 compositions sont dans un style très ‘Floydien’; d’ailleurs le titre de l’album n’est qu’un clin d’œil à ‘Dark Side Of The Moon’ ; par exemple, le morceau instrumental ‘Raimbows End’ est très inspiré de cette ambiance psychédélique des seventies. A noter, l’utilisation du Bouzouki dans ‘Never Let You out’ qui donne une petite note exotique. Alors, si vous aimez les ambiances feutrées avec des solos de guitare à la ‘Gilmour’, embarquez pour ce croissant de lune pâle…

Interprêtes

Martin Randle (Chant, Guitare, Basse, Claviers, Programmation Percusions) + Invités


Artiste : Persona

Album : Elusive Reflections

Date de Sortie : 12-02-2016

Ajouté le : 28-02-2016

Tiens, à quelques jours d’intervalle, La Tunisie est très prolifique et nous gratifie de 2 sorties d’album (voir également le dernier ‘Myrath’)… Bien que Spotify nous fait croire que ce n’est pas le premier album (c’est des fois le cas lorsque plusieurs artistes portent le même nom), ‘Elusive Reflections’ est bien le premier opus du groupe ‘Persona’ et pour un début, on a déjà l’impression d’entendre un groupe assez mûr. Dans un métal qui emprunte pas mal d’influences symphoniques, ils amènent une touche orientales mais très soft (j’aurais peut être aimé un peu plus car à la première écoute, le fait qu’ils soient Tunisien ne saute pas à l’oreille). Les mélodies sont tout de suite assimilables et le chant de ‘Jelena’ (qui elle est Serbe) s’intègre parfaitement dans les 10 compositions. A noter que le guitariste ‘Melik Melek Khelifa’ distille des solos de guitare digne des plus grands dans le genre. Pour les fans de métal symphonique à chanteuse…

Interprêtes

Jelena Dobric (Chant), Melik Melek Khelifa (Guitare Lead), Yosri Ouada (Guitare Rythmique), Youssef Aouadi (Batterie), Walid Bessadok (Claviers), Nesrine Mahbouli (Basse)


Artiste : Theander Expression

Album : Wonderful Anticipation

Date de Sortie : 26-02-2016

Ajouté le : 13-03-2016

Encore une fois, c’est la Suède qui à l’honneur dans le domaine dit de l’AOR en ce début 2016. ‘Theander Expression’ est le projet d’Andrée Theander’ qui sort son deuxième album ‘Wonderful Anticipation’. L’homme orchestre, qui joue à peu près de tous les instruments mais qui également chante sur quelques titres, distille un rock très mélodique et facile d’accès à la manière de ‘Toto’, ‘Niva’ ou ‘Last Autumn’s Dreams’. Bien que ‘Theander Expression’ soit classé en AOR faisant référence au hard rock mélodique des années 80, les 11 titres se partagent entre un rock efficace avec des refrains qui vous rentrent dans la tête instantanément (‘You Always Ran Away’, ‘Factoids & Fallacies, ‘Never Surrender’ ou ‘On My Own’) et des ballades remplies d’émotion (‘Wonderful Anticipation’, ‘IntoThe Valley’, ‘The Loner’, ‘Someday’ ou ‘State Of Flow’). En résumé, si vous aimez le rock bien mélodique, ce ‘Wonderful Anticipation’ est pour vous…

Interprêtes

Andrée Theander (tous les instruments) + Invités


Artiste : Magnum

Album : Sacred Blood Divine Lies

Date de Sortie : 26-02-2016

Ajouté le : 14-03-2016

38 ans de carrière ça force le respect !! De plus quand au bout de ce temps, ‘Magnum’ continue à nous sortir des albums enchantant toujours nos oreilles (déjà bien abimées avec ce genre de musique lol), on ne peut être qu’admiratif. Certes, la voix de ‘Bob Catley’ (68 ans tout de même !!) n’est plus ce qu’elle était mais ça envoie toujours autant. Ce nouvel album ‘Sacred Blood Divine Lies’ ne déroge pas à la règle et les 10 titres restent très variés mélangeant hard-rock et titres plus calmes mais toujours avec un sens de la mélodie accrocheuse. Et s’il ne fallait retenir qu’un seul titre, je dirais ‘Quiet Rapsody’ qui commence par une nappe de claviers puis explose littéralement dans une rythmique effrénée : si votre tête ne se secoue pas et que votre pied reste immobile, alors, certes, ça ne doit pas être fait pour vous. Pour les autre, foncez écouter ce nouveau ‘Magnum’…

Interprêtes

Al Barrow (Basse), Bob Catley (Chant), Harry James (Batterie), Mark Stanway (Claviers), Tony Clarkin (Guitares)


Artiste : Projection

Album : Realitivity

Date de Sortie : 20-12-2015

Ajouté le : 20-03-2016

Très difficile de trouver des informations sur le net pour ce nouveau groupe ‘Projection’ d’origine Hollandaise. Une page facebook existe (déjà bien remplie depuis 1 an) où ils se définissent eux-mêmes comme étant un groupe de rock Mélodique et Symphonique. Leur premier album ‘Realitivity’ est effectivement très mélodique et de plus très varié car il ne se cloisonne pas à un style de musique. Après une courte introduction très planante, on a droit à un tube rock avec un refrain implacable (tiens ça me rappelle la BOF des bronzés 3 ‘Baila Moreno’) ; puis, le titre suivant fait plutôt penser à du Rock progressif à la ‘Arena’. D’autres titres font penser à ‘Pendragon’ ou encore à ‘RPWL’. La fin de ‘Overload’ fait un clin d’œil au célèbre ‘Comfortably Numb’ de ‘Pink Floyd’. En conclusion, pas mal d’influences diverses mais au final, ‘Projection’ offre un album très homogène et surtout très agréable à écouter. Leur devise résume bien ce groupe qui cherche son inspiration dans son vécu musical : ‘Il n’y a pas de formation pour la vie, c’est la vie elle-même qui s’en occupe’… Pour ceux qui veulent découvrir un nouveau groupe entre rock et pop influencé par les grands de la musique progressive...

Interprêtes

Jurgen ten Have (Basse, Chant), Frank van Eerden (Guitare, Chant), Richard Immink (Batterie, Chant), Peter Pampiermole (Claviers, Chant).


Artiste : Oceans Of Slumber

Album : Winter

Date de Sortie : 04-03-2016

Ajouté le : 20-03-2016

L’étiquette ‘Metal Progressif’ est quelque fois utilisée parce qu’on ne sait pas trop comment classer un artiste. Et bien là, le moins que l’on puisse dire c’est qu’‘Ocean Of Sumbers’, avec son dernier album ‘Winter’, mêle différents styles et influences. Vous l’admettrez entre pièce de piano classique et titre de Death métal, ça peut en dérouter quelques uns… Côté death, les 2 premiers titres, Il y a des growls mais qui ne sont pas forcément continus et qui alternent avec le chant très aérien de ‘Cammie’ dans un bon équilibre (pas forcément ma tasse de thé sur certains passages). Et puis, il y a également des titres très décalés comme cette reprise ‘Nights In White Satin’ des ‘Moodies Blues’ amenant plus de puissance que la version originale ou ces titres ‘Lullaby’, ‘Laid To Rest’ ou ‘Good Life’ qui sont des intermèdes musicaux acoustiques très courts; quand à ‘Suffer le last bridge’, ça ressemble à une chanson à la ‘Pretenders’ (la voix de ‘Cammie’ est assez proche de celle de ‘Chrissie Hynde’). On a même le droit en fin d’album à une composition pour piano qui n’aurait pas détonné dans un album classique (le batteur est également Pianiste). Pour ne retenir qu’un titre je dirais ‘…This Road’, qui résume assez bien le groupe avec une alternance entre parties douces et puissantes tout en gardant une ligne très mélodique. Alors si vous aimez les grands écarts et que côtoyer musique progressive et death metal ne vous rebute pas, ‘Winter’ est pour vous…

Interprêtes

Anthony Contreras (Guitares), Cammie Gilbert (Chant), Dobber Beverly (Batterie), Keegan Kelly (Basse), Sean Gary (Guitares), Uaeb Yelsaeb (Claviers)


Artiste : Wisdom

Album : Rise Of The Wise

Date de Sortie : 26-02-2016

Ajouté le : 20-03-2016

Ce que je n’aime pas dans le style ‘Power Metal’ (généralement un groupe avec un batteur qui se défoule sur sa batterie) c’est que trop souvent, tous les titres se ressemblent et on a très vite la tête farcie… Alors pourquoi j’ai aimé ce ‘Rise Of The Wise’ de ‘Wisdom’ groupe Hongrois ? et bien, justement parce qu’il n’y pas que du Speed avec double grosse caisse… Certes, après l’introduction instrumentale traditionnelle (‘Over The Wall’), ça démarre en trombe avec ‘Raven’s Night’ et il y a d’autres titres du même acabit, mais tous ces titres (ils ne sont que 3 finalement) sont accompagnés d’autres titres comme cette ballade acoustique ‘Believe In Me’ ou encore des titres très mélodiques et entrainants comme ‘My Heart Is Alive’, ‘Hunting The Night’, ‘Through The Fire’, ‘Secret Life’ ou encore ‘Rise Of The Wise’. En conclusion, un album pour ceux qui aiment les titres puissants et entraînants épiques agrémentés de chœurs…

Interprêtes

Gabor Nagy (Chant), Gabor Kovacs (Guitare), Anton Kabanen Guitare), Mate Molnar (Basse), Tamas Toth (Batterie)


Artiste : Alux Nahual

Album : Sueños De Jade

Date de Sortie : 11-02-2016

Ajouté le : 26-03-2016

‘Alux Nahual’ est déjà un ancien groupe qui revient sur le devant de la scène. Originaire du Guatemala, ce groupe s’est reformé en 2011 et après un album en 2012, ils ressortent en cette année 2016 un nouvel album ‘Sueños de Jade’. Fervents défenseurs de la paix en Amérique Centrale, ils proposent un rock assez festif avec bien évidemment des paroles en Espagnol. Ils définissent leur musique comme du rock symphonique et on sent qu’au-delà de leur culture Sud Américaine, il y a également des influences dans la musique progressive des années 80. On navigue entre des titres enlevés comme ‘Macondos’, ‘1.9 Ank ‘, ‘Fuera !’ ou ‘Ruge la Mantaña’ et d’autres assez soft avec des mélodies qui touchent comme ‘Mi Primera Luz’, ‘El Leon’ ou ‘Camino para Atras’. En résumé, si vous voulez sortir des sentiers bien balisés du rock anglais, testez ‘Alux Nahual’ et son dernier album ‘Sueños de Jade’.

Interprêtes

Álvaro Aguilar (Guitare acoustique, Claviers, Chant), Ranferí Aguilar (Guitare électrique, Chant), Plubius Aguilar (Basse), Paulo Alvarado (Violoncelle), Óscar Conde (Flûte, Saxophone, Guitare électrique, Claviers), Vinicio Molina (Baterie).


Artiste : Big Boy Bloater & The Limits

Album : Luxuty Hobo

Date de Sortie : 26-02-2016

Ajouté le : 26-03-2016

Besoin de se changer les idées ou tout simplement envie de taper du pied et d’écouter du bon blues/rock sans se prendre la tête… et bien j’ai ce qu’il vous faut : il s’appelle ‘Big Boy Bloater’ et vient de sortir son dernier opus ‘Luxury Hobo’. Ça balance tout au long de l’album avec des mélodies très accrocheuses. Certes, le monsieur ne révolutionne pas grand chose mais finalement ce n’est pas trop ce qu’on lui demande. Avec sa voix de vieux bluesman et une pêche d’enfer, il nous fait passer un bon moment à l’écoute de ‘Luxury Hobo’…

Interprêtes

Big Boy Bloater (Chant / Guitares), Dan Edwards (Claviers), Matt Cowley (Batterie), Steven Oats (Basse)


Artiste : Last Autumn's Dream

Album : Paintings

Date de Sortie : 05-03-2016

Ajouté le : 27-03-2016

Comme un métronome, ‘Last Autumn’s Dream’ continue son petit bonhomme de chemin dans le monde du rock FM en sortant à intervalle régulier un album (c'est-à-dire tous les ans !). ‘Paintings’ est le petit dernier de la famille. Ce qui est fou avec ce groupe, c’est qu’à chaque sortie, on se dit qu’un jour, ils vont bien finir par s’essouffler et puis… on ne peut que constater que c’est toujours du même niveau ; des mélodies directes et efficaces avec ce petit sentiment qu’elles ont toujours fait partie de votre vie. Les refrains sont toujours aussi accrocheurs. Si je ne devais retenir que 2 titres de la cuvée 2016, je dirais ‘Out Of Love’ pour son refrain et ‘Take It on the Run’ pour son côté nostalgique et son solo de guitare tout en émotion. Alors si vous ne connaissez pas ‘Last Autumn’s Dream’, ‘Paintings’ est typique de ce que produire ce groupe. Pour les autres qui ont déjà gouté et aimé, pas de surprise, vous aimerez ce ‘Paintings’…

Interprêtes

Jamie Borger (Batterie), Mikael Erlandsson (Chant / Claviers), Nalle Pählsson (Basse), Peter Söderström (Guitares)


Artiste : Sage's Recital

Album : The Winter Symphony

Date de Sortie : 15-02-2016

Ajouté le : 27-03-2016

Je vous préviens tout de suite, le moins que l’on puisse dire, c’est que la musique produite par ‘Sage’s Recital’ n’est pas quelque chose que l’on a l’habitude d’entendre sur les ondes. Comment dire, à certain moment, on dirait le résultat du croisement de ‘Vivaldi’ et de ‘Van Halen’… Alors, c’est certain, ça peut en choquer certains. Pour tout vous dire, j’ai mis pas mal de temps à rentrer dans cet album et c’est finalement le titre éponyme de l’album qui m’a convaincu. Titre à tiroirs de 20 minutes pile, il démarre comme du ‘Pendragon’ dans une ambiance assez light et on monte vers un déluge de guitare avant l’entrée du chant de ‘John West’ puis une partie rock/métal progressif assez mélodique ou s’invite des solos de guitare calqués sur des mélodies classique. S’ensuit un passage tout en mélancolie puis on enchaine de nouveau sur un déluge de guitare/chœurs entrecoupé du thème principal. La dernière partie, commence par un air de guitare classique très feutré et on finit dans une ambiance épique où guitare/chœurs se mêlent jusqu’à la fin. Alors si vous voulez découvrir un groupe en dehors des sentiers balisés, testez cette ‘symphonie de l’hiver’…

Interprêtes

Niels Vejlyt (Guitare, Orchestrations), John West (Chant et chœurs), Jakob Vand (Batterie).


Artiste : Van Canto

Album : Voices Of Fire

Date de Sortie : 11-03-2016

Ajouté le : 27-03-2016

‘Van Canto’ est un cas à part dans le domaine du métal ; groupe Allemand, ils sont connus pour leur chant à capella avec une ligne de batterie. Ils ont commencé par faire des reprises de classiques métal dont ‘Wishmaster’ de ‘Nightwish’ entre autres, ils reviennent avec un nouvel album ‘Voices Of Fire’ ; pas de changement majeurs, toujours beaucoup de voix/chœurs dans une ambiance épique à souhait. On est dans un monde imaginé par l’auteur ‘Christoph Hardebusch’ et son roman ‘Les trolls’ où le monde de l’obscurité (forcément les méchants) lutte contre la Reine Elena (forcément la gentille). La grande force de Van Canto c’est de nous faire croire qu’ils jouent différents instruments alors que seules leurs voix sont utilisées (sauf pour la batterie évidemment). Sur cet album, c’est encore bluffant. Alors écoutez et faites vous votre propre opinion…

Interprêtes

Dennis Schunke, Inga Scharf, Stefan Schmidt, Ross Thompson, Jan Moritz, Bastian Emig (Batterie)


Artiste : Virtual Symmetry

Album : Message From Eternity

Date de Sortie : 29-02-2016

Ajouté le : 27-03-2016

Groupe Italien formé en 2009, c’est seulement en 2016 que ‘Virtual Symmetry’ sort son premier album ‘Message From Eternity’. Pas évident de leur coller une étiquette tellement leurs influences sont variées. On navigue entre du métal, du rock et de la pop; on a même le droit à une intro à la ‘Jean-Michel Jarre’ et un avant dernier morceau qui est tout simplement une superbe ballade au piano, pour vous dire la variété de ce qu’ils nous présentent. Mais la pièce maîtresse de l’album est ce titre de 23 minutes ‘Messages Of Eternity’ qui rassemble toutes les facettes de leur talent et qui nous fait voyager entre ambiances feutrées remplies d’émotion, envolées à la ‘Pink Floyd’ avec solos de guitares aériens, parties chantées mélodiques et bien sûr, comme toute pièce épique de ce genre, un final instrumental prenant qui vous fait venir ce petit frisson si caractéristique. En résumé, si vous voulez découvrir un nouveau groupe du courant Progressif…

Interprêtes

Valerio Æsir Villa (Guitare), Mark Bravi (Claviers), Alessandro Poppale (Basse), Davide Perpignano (Batterie)


Artiste : Shai Barush

Album : Listen ToThe Sky

Date de Sortie : 12-02-2016

Ajouté le : 23-04-2016

‘Shai Baruch’ est un guitariste Israélien qui a joué avec des grands de la scène du métal. En 2016, il sort son premier album solo ‘Listen to the sky’.Sans se cantonner à un seul style de musique, Shai nous présente 12 titres très variés mélangeant guitare acoustique et électrique. On voyage entre Rock, Blues, Métal, Jazz et même Classique (il a eu une formation de guitare classique). Ses influences : elles vont en gros de Paco de Lucia à Steve Vai, c’est dire l’étendu du bonhomme !! Difficile de retenir qu’un seul morceau car chaque titre possède son univers propre, et il sait à merveille juxtaposer des passages avec beaucoup de tensions et d’autres tout en détente (il a certainement été influencé par les guitaristes de Flamenco). Cerise sur le gâteau, il nous gratifie de solos de guitare à mettre le frison tout en donnant l’impression que tout coule naturellement (‘Icarus’ ou ‘The Way out’, 2 titres instrumentaux dans 2 styles complètement différents en sont l’illustration parfaite). En conclusion, comme vous l’aurez compris, si vous aimez le mélange des genres et les bons solos de guitare, n’hésitez pas, foncez écouter cet opus de ‘Shai Barush’…

Interprêtes

Shai Baruch (Guitare, Chant), Nir Baruch (Batterie), Barak Aharon (Batterie), Or Lubianiker (Basse), Amit R. Sadras (Basse), Nataly Oryon (Chant), Chino Ace (Chant), Yochai Davidoff (Chant)


Artiste : Blackdraft

Album : Recipe Of Pain

Date de Sortie : 11-03-2016

Ajouté le : 23-04-2016

Des petits jeunes Allemands pleins d’énergie ‘Blackdraft’ viennent de sortir leur premier album ‘Recipe Of Pain’. Dans un registre un peu plus soft, ça me rappelle la première fois que j’ai entendu une chanson de ‘Pat Benatar’ (ça ne nous rajeunit pas !!) ; une chanteuse qui ne se ménage pas, un rythme enlevé, du gros son (c’est certain rien à voir avec les années 70), un guitariste qui tricote, et vous avez la recette pour un très bon moment de rock. Tous les titres sont des barres de dynamites… S’il ne fallait ne retenir qu’un titre, je dirais ‘Boots’ avec son rythme endiablé qui vous transforme en zébulon le temps de la chanson, le titre par excellence qui augmente votre rythme cardiaque de quelques dizaines de battements à la minute… Alors, pour ceux qui aiment le bon rock puissant et énergique, ce nouveau groupe est pour vous…

Interprêtes

Julia D. Vallenius (Chant), Jan Friederich (Batterie), Karsten Vallenius (Guitare, Growls), Tomasz ‘Tomek’ Kolonko (Bass)


Artiste : Chris Antblad

Album : Age Of Concord : On The Radio

Date de Sortie : 19-02-2016

Ajouté le : 23-04-2016

Sorti uniquement en version digitale, après ‘Age of Concord: Soldier Of Fortune’ (qui est complètement passé inaperçu en 2015), ‘Chris Antblad’ sort en cette année 2016, une suite sous le nom ‘Age of Concord: On the Radio’ ; la recette est toujours la même mais continue de faire mouche. Des mélodies accrocheuses dans un style aérien où guitares et claviers accompagnent la voix magnifique de Chris qu’il adapte en fonction du titre; pour situer, ça peut rappeler à certains, le style de ‘Chris de Burgh’ pour les chansons les plus douces ou de ‘Brian Adams’ pour les titres plus rock. Si je devais retenir que quelques titres, citons ‘On The Radio’ et ‘Looking For the Reason’ pour leur refrain entêtant, ‘Ode To The Mute Panther’ pour son côté un petit plus rock, ‘If You Would’ pour son style très mélancolique. En conclusion, cet album est fait pour les amateurs de rock soft et très mélodique…

Interprêtes


Artiste : Joe Bonamassa

Album : Blues Of Desperation

Date de Sortie : 25-03-2016

Ajouté le : 23-04-2016

C’est certain, je ne vais pas vous faire découvrir ‘Joe Bonamassa’, mais, force est de constater que ses opus sortent à une fréquence assez impressionnante et que pour l’instant, Joe continue toujours à nous enchanter album après album. ‘Blues of Desperation’ continue dans cette voie avec un style peut être plus direct et épuré qui non seulement nous ramène agréablement aux sources du blues/rock mais aussi qui évite peut être les redites dans des sorties aussi proches. Tout au long des 11 titres, on a droit à des titres enlevés comme l’introduction ‘This Train’ ou ‘You Left… (un peu long comme titre !)’, du blues/rock à la rythmique percutante comme ‘Mountain Climbing’ ou ‘Distant Lonesome Train', ou encore du blues plus classique avec ‘No Good Place For The Lonely', ‘Livin’ Easy’ et un dernier titre ‘What I've Known For A Very Long Time’ beaucoup plus feutré mais qui nous rappelle les grands maîtres du blues de sixties/seventies. Alors, pas de surprise, pour les fans de Joe, c’est du tout bon ; pour les autres qui ne connaitraient pas encore ‘Joe Bonamassa’, vous avez là un condensé de ce qu’il sait faire si bien : jouer et chanter du blues…

Interprêtes

Joe Bonamassa (Chant / Guitares), Anton Fig (Batterie), Greg Morrow (Batterie), Jade Mcrae (Choeurs), Juanita Tippins (Choeurs), Lee Thornburg (Trompette), Mahalia Barnes (Choeurs), Mark Douthit (Saxophone), Michael Rhodes (Basse), Paulie Cerra (Saxophone), Reese Wynans (Claviers)


Artiste : BlackRain

Album : Released

Date de Sortie : 25-03-2016

Ajouté le : 24-04-2016

Et oui, ‘Blackrain’, ce sont des petits Français qui sortent déjà leur 5ème album studio et c’est seulement avec cet album ‘Released’ que je les découvre. En tout cas, sur internet, ils ne passent pas inaperçu et on ne compte plus les chroniques sur leur dernier opus. Pour ma part, au-delà de la qualité des compositions, c’est tout simplement la variété de leur musique que j’ai apprécié. Ça commence très rock avec ‘Back In Town’ et ‘Mind Control’ , 2 chansons très efficaces ; mais tout au long de l’album, chaque titre à sa propre personnalité ; ‘Run Tiger Run’, avec son refrain qui nous entre directement dans la tête, ’Puppet On A String’ plus festif et une mélodie qui rappelle ‘Elton John’, ‘Eat Your Alive’ et son ambiance décalée de cirque, ‘Home’ superbe chanson mi tempo qui nous replonge dans les seventies, ‘For you Love’ reprise des ‘Yardbirds’ à la sauce rock, ‘Fade o Black’ et son introduction Piano/Voix à la manière de ‘Skyfall’, ‘Electric Blue’ avec ses chœurs seventies à la manière ‘Rubettes’, et même une dernière chanson ‘One Last Prayer’ dont le refrain fait penser à ‘Supertramp’. Au final, ‘Blackrain’ nous fait passer un super moment de musique… Alors, vous qui êtes éclectiques dans vos goûts musicaux, cet opus est fait pour vous…

Interprêtes

Frank F (Batterie), MatH (Basse), Max 2 (Guitares), Swan (Chant / Guitares)


Artiste : Big Big Train

Album : From Stone And Steel

Date de Sortie : 01-04-2016

Ajouté le : 27-04-2016

En attendant leur prochain album qui doit sortir fin Mai 2016, ‘Big Big Train’ sort uniquement en digital (notamment sur Spotify) les 9 chansons qui ont servies de base au DVD Stone and Steel (la vidéo est le teaser du DVD). Cet enregistrement a été fait au studio ‘Real World’ en 2014 en ‘live’ et contient des chansons de leurs différents albums. C’est un bon moyen de découvrir ce groupe de musique progressive que l’on peut qualifier de classique à la manière de groupes comme ‘Genesis’ ou ‘Marillion ‘. A noter ‘The Underfall Yards’ tiré de l’album éponyme sorti en 2009, titre de près de 23 minutes à multiple tiroirs résume bien à lui tout seul le style de ‘Big Big Train’. Egalement, une magnifique version épurée de ‘Wind Distorted Pioneers’. Pour les amateurs de rock progressif dans la lignée des grands noms dans ce style …

Interprêtes

Nick D’Virgilio (Batterie), Dave Gregory (Guitare), David Longdon (Chant, Flute, Claviers, Guitare), Danny Manners (Claviers), Andy Poole (Guitare, Basse), Greg Spawton (Basse), Rikard Sjoblom (Guitare), Rachel Hall (Violon).


Artiste : Fab Box

Album : 2

Date de Sortie : 07-12-2015

Ajouté le : 27-04-2016

Après un premier album en 2009, ‘Fab Box’ duo Italien composé de ‘Massimo Bozzi’ et ‘Fabrizio Ugolini’ revient en 2015 avec un nouvel opus appelé tout simplement ‘2’ ; tout d’abord, c’est le moins que l’on puisse demander à des Italiens, tous les titres sont très mélodiques ; côté style, on navigue entre rock, pop, folk et même country dans un registre assez calme. Plusieurs noms de la scène pop/rock des années 80/90 me viennent à l’esprit à l’écoute des 45 minutes : ‘Alan Parsons Project’ (‘Unconditionnal’), ‘Eagles’ (‘Two’) ou encore ‘Brian Adams’ (‘Down To You’). Pour les amateurs de rock tendre et mélodique...

Interprêtes

Fabrizio Ugolini (Chant / Guitares), Massimo Bozzi (Chant / Guitares), Matteo Moretti (Basse), Matteo Pantaleoni (Batterie)


Artiste : Black Stone Cherry

Album : Kentucky

Date de Sortie : 01-04-2016

Ajouté le : 28-04-2016

Je préfère vous prévenir d’entrée de jeu, les Américains de ‘Black Stone Cherry’ font un rock bien dur soutenu par un son bien lourd ; certes, ils ne révolutionnent pas grand-chose mais à l’écoute de chaque chanson, votre pied se met à battre la mesure tout seul et je ne sais pourquoi, les riffs saturés vous font automatiquement monter le son. Quelques titres sortent du lot ce qui permet finalement d’en faire un album assez varié : ‘Long Ride’ avec sa mélodie assez mélancolique, ‘War’, reprise d’Edwin Star’ qu’ils s’approprient à leur sauce, et ’The Rambler’, morceau acoustique qui ne fait aucun doute sur leur origine Américaine. C’est la version Deluxe de l’album que l’on peut écouter sur Spotify avec 2 morceaux bonus. En conclusion, si vous aimez le bon rock musclé et énergique…

Interprêtes

Ben Wells (Guitares), Chris Robertson (Chant / Guitares), John Fred Young (Batterie), Jon Lawhon (Basse)


Artiste : Malady

Album : Malady

Date de Sortie : 13-11-2015

Ajouté le : 28-04-2016

C’est encore dans un pays nordique, en l’occurrence la Finlande, qu’un nouveau groupe voit le jour ; ‘Malady’, sort un premier album du nom très recherché de… ‘Malady’. On est de plein pied dans de la musique progressive seventies très intimiste et feutrée à la manière de ‘King Crimson’ par exemple. Seulement 6 titres mais avec 4 qui dépassent les 7 minutes. On entre facilement dans leur univers psychédélique avec ‘Kantaa Taakan Maa’ ou orgue Hammond et guitare au son planant se répondent et finissent par se rejoindre. Le titre phare ‘Aarnivalkea’ résume bien leur style, entre envolées des instruments et passages très calmes. Besoin, d’un moment de relaxation ? et bien, posez-vous un instant et découvrez cet album ‘Malady’...

Interprêtes

Babak Issabeigloo (Chant / Guitares), Jonni Tanskanen (Basse), Juuso Jylhänlehto (Batterie), Tony Björkman (Guitares), Ville Rohiola (Claviers)


Artiste : The Syn

Album : Trustworks

Date de Sortie : 25-03-2016

Ajouté le : 29-04-2016

En cette année 2016, ‘The Syn’ se rappelle à notre bon souvenir ; 7 ans après leur précédent album Big Sky’, voici leur dernier bébé ‘Trustworks’ qui vient de voir le jour. Nos Anglais continuent leur petit bonhomme de chemin dans le monde du rock progressif ; rappelons que ce groupe a quand même vu le jour dans les années 60 !! Leur univers à la ‘Yes’ nous fait voyager dans un autre temps et avec la chanson ‘Trustworks’, j’ai l’impression d’écouter un mix entre les premiers ‘Pink-Floyd’ et ‘Sting’ (dans certains registres je trouve que la voix de ‘Stephen Nardelli’ s’en approche). Les 9 compositions sont très mélodiques et le titre phare ‘Seventh Day Of Seven’ de plus de 14 minutes nous rappelle les belles heures du progressif avec ces différentes parties et un final on ne peut plus fleur bleue (mais qu’est ce que ça fait du bien !!). Alors, si vous êtes adepte des voyages dans le temps…

Interprêtes

Johan Westerlund (Basse), Mikael Israelsson (Batterie), Petter Sandström (Guitares), Pontus Åkesson (Guitares), Sebastian Åkesson (Claviers), Simon Åkesson (Claviers), Stephen Nardelli (Chant / Guitares)


Artiste : Wigelius

Album : Tabula Rasa

Date de Sortie : 29-01-2016

Ajouté le : 29-04-2016

‘Tabula Rasa’ est le deuxième album du groupe ‘Wigelius’ ; et devinez ce que font ces Suédois, et bien du rock que l’on dit AOR, comme pas mal de groupes des pays nordiques. Pour situer, leurs influences vont de ‘Toto’ à ‘Def Leppard’. La recette est simple : des chansons rock très mélodiques qui vous rentrent immédiatement dans la tête. Certes, vous avez peu de chance de les entendre sur les ondes Françaises, mais les 12 titres sont taillés pour la radio : durée d’environ 4 minutes, qui accrochent à la première écoute. Ça balance du début à la fin et c’est bien difficile de trouver une chanson en dessous du reste. Alors, dans le cas d’un petit coup de mou, et pour parodier une marque de célèbre barre de chocolat, ‘une dose de ‘Wigelius ‘ et ça repart’…

Interprêtes

Anders Wigelius (Chant / Claviers), Erik Wigelius (Batterie), Jake Svensson (Guitares), Patrik Janson (Basse)


Artiste : When Day Descends

Album : Embers

Date de Sortie : 08-07-2015

Ajouté le : 30-04-2016

Trouvé au hasard de mes écoutes sur Spotify, je ne connaissais pas encore ‘When Days Descends’ ; Groupe Australien de métal progressif atmosphérique emmené par ‘Dave Caswell’ à la guitare et ‘Linton Tuleja’ à la batterie, ils ont sorti un nouvel album ‘Embers’ en 2015. On pourrait citer en référence un groupe comme ‘Anathema’ mais leur particularité, outre de n’être qu’instrumental avec quelques chœurs, est qu’ils mélangent des passages de métal atmosphérique et des passages plus classiques (piano ou guitare classique) où le métal semble bien loin ce qui rend cet album très varié. S’il ne fallait retenir qu’un titre, je dirais ‘We’re Coming Back for You (Part 1)’, qui présente les 2 facettes de ce groupe avec une première partie tout en douceur (avec notamment une partie piano/chœurs) et un final qui monte en puissance. En conclusion, je dirais, métal, très peu mais atmosphérique, beaucoup… et donc un album à écouter tranquillement le soir avant de s’endormir...

Interprêtes

Dave Caswell –Guitare), Linton Tuleja (Batterie)


Artiste : Zakk Wylde

Album : Book Of Shadows II

Date de Sortie : 08-04-2016

Ajouté le : 30-04-2016

Le cas de ‘Zakk Wylde’ (d’origine Américaine) mérite que l’on s’attarde un peu sur le bonhomme. Fondateur du groupe ‘Black Metal Society’, spécialisé dans des pochettes d’album assez marrantes car basées sur des têtes de mort et qui distille un métal bien lourd mais néanmoins mélodique, voici que le gars a décidé en 1996 de sortir un premier album intitulé ‘Book Of Shadows’ : 2 mondes entre ce premier album et le look de ‘Zakk’, comme quoi, encore une bonne leçon contre les préjugés à la con… emprunt de blues, folk et rock sudiste, une pure merveille acoustique très intime et mélancolique. Alors, ‘Zakk’ a décidé en cette année 2016 de fêter le 20ème anniversaire de ‘Book Of Shadows’ en sortant et bien, ‘Book Of Shadows 2’. Encore plus intimiste pour ma part, il flirte avec les grands des sixties et sur certains titres, on a l’impression de revenir quelques dizaine d’année en arrière lorsqu’on écoutait ‘Bob Dylan’. La seule reproche que j’aurais est que cette version 2 est sans doute moins varié que son prédécesseur. Mais bon, comme souvent dans les remakes au cinéma, on en redemande toujours plus… en conclusion, si vous aimez ces ambiances pop/rock/folk comme savent si bien le faire les Américains, vous ne serez pas déçu de ce ‘Livre des Ombres 2’…

Interprêtes

Zakk Wylde (Chant / Guitares / Claviers), Jeff Fabbs (Batterie), John DeServio (Basse)


Artiste : Lita Ford

Album : Time Capsule

Date de Sortie : 14-04-2016

Ajouté le : 30-04-2016

Ce ‘Time Capsule’ est un bon moyen pour les plus jeunes de découvrir ‘Lita Ford’ ; Dans un style hard-rock, chanteuse et guitariste des années 80, elle a fait partie du groupe ‘The Runaways’ mais a également fait une carrière solo avec à la clé pas loin d’une dizaine d’albums. En cette année 2016, elle sort des placards de vieux enregistrements inédits des années 80/90. Voyage dans le temps, les compositions nous replongent dans l’atmosphère hard rock de ces années dont la seule prétention était de balancer du bon rock direct et énergique. Mais ‘Lisa Ford’, c’est aussi des ballades comme ces magnifiques ‘War Of The Angels’, ‘King Of the Wild One’ ou encore cette reprise de ‘Jimmy Hendrix’, ‘Little Wing’. C’est d’ailleurs bizarre que certains titres n’aient pas vu le jour plus tôt. Enfin, mieux vaut tard que jamais…

Interprêtes

Lita Ford (Chant / Guitares), Billy Sheehan (Basse / Invité), Chris Holmes (Guitares / Invité), Dave Navarro (Invité / Mandoline), Gene Simmons (Basse / Invité), Jeff Scott Soto (Chant / Invité), Rick Nielsen (Invité / Choeurs), Robin Zander (Invité / Choeurs), Rodger Carter (Batterie / Invité)


Artiste : Maglev

Album : Overwrite The Sin

Date de Sortie : 28-03-2016

Ajouté le : 01-05-2016

‘Joost Maglev’, homme orchestre d’origine Hollandaise qui a joué avec plusieurs groupes (dont Equisa – voir chronique également sur ‘Sebas Honing’) sort en cette année 2016 son premier album nommé tout simplement ‘Maglev’.D’influence progressive, toutes les chansons font plus de 8 minutes et nous emmènent dans les dédales de son imagination : on passe de la mélancolie à l’euphorie dans une ambiance toujours très mélodique. Dans un autre registre musical, on n’est pas loin des excentricités de certaines chansons de ‘Queen’ et le titre ‘Judith’ en est un bon exemple. Et finalement, ‘Joost’ nous propose un très bon moment de prog en dehors des sentiers battus…

Interprêtes

Joost Maglev (Chant, Guitae, Basse, Claviers, Batterie), Sebas Honing (Guitare), Robby Valentine (Piano), Myrthe van de Weetering (Violon), Scarlet Penta Official (Chant), Emmy van Gemert (Chant) vocals


Artiste : Layla Zoe

Album : Breaking Free

Date de Sortie : 26-02-2016

Ajouté le : 01-05-2016

Une chose est sûre, on ne peut pas rester insensible à la voix sublime de ‘Layla Zoe’ ; Canadienne d’origine, elle n’a rien à envier aux grands du blues. Déjà 10 ans depuis son premier album ; 2016 voit la sortie du sixième opus ‘Breaking Free’. 11 titres au total qui mettent en avant toute l’étendue de son talent. Quel que soit le style de chanson, on a toujours l’impression que tout coule de source et que chaque instant est rempli d’une authenticité évidente. Elle alterne les registres énergiques (‘Backsage Queen, ‘Breaking Free’ ou ‘Run Away’) et d’autres mélancoliques qui vous donne le frisson (‘’Highway of Tears’, ‘Sweet Love’ ou ‘He Loves Me’). Et cerise sur la gâteau, elle est accompagnée de musiciens talentueux qui se mettent totalement à son service. En conclusion, si vous aimez le blues authentique, foncez écouter ce nouvel opus de ’Layla Zoe’…

Interprêtes

Layla Zoe (Chant), Gregor Sonnenberg (Basse / Claviers), Hardy Fischötter (Batterie), Jan Laacks (Guitares / Claviers / Batterie), Sonny Landreth (Invité / Slide)


Artiste : Autumnal Blossom

Album : Spellbound

Date de Sortie : 24-03-2016

Ajouté le : 02-05-2016

Bien que ‘Speelbound’ soit très mélodique, il m’a fallu plusieurs écoutes pour apprécier à sa juste valeur ce nouvel opus d’Autumnal Blossom’, projet de la chanteuse et flutiste ‘Pia Darmstaedter’ ; On est plongé dans un style très progressif et dans une ambiance feutrée où violon, violoncelle et flûte accompagnent la voix magnifique de ‘Pia’. Les titres sont très variés et on passe d’une ambiance assez sombre (par exemple ‘Because I could not stop for Death’) à des mélodies entraînantes (par exemple ‘Memories Of The Child’). Le titre ‘Grey Masses’ est un titre fort tout en émotion avec un final qui monte en puissance. ‘Ravenous’, titre coupé en 2, avec une introduction à la ‘Pink Floyd’ dans une nappe de synthé puis une partie chant pop/rock qui en fait également un titre très attachant. Le titre final ‘Paradise’ de plus de 8 minutes, résume toutes les facettes que peut présenter ‘Autumnal Blossom’. Au final, ce ‘Spellbound’ très intimiste, est une vraie invitation au voyage…

Interprêtes

Pia Darmstaedter (Chant, flûtes, claviers), Philipp Jaehne (Claviers), Jochen Bauer ( Guitares), Frank Willi Schmidt (Basse), Olaf Gramlich (Cor Anglais), Christoph Czech (Batterie), Mark Beers (Double Basse), Maria Karch (Violon), Valeria La Giudice – (Violoncelle)


Artiste : Cirrha Niva

Album : Out Of The Freakshow

Date de Sortie : 14-04-2016

Ajouté le : 03-05-2016

Déjà près de 20 ans que ‘Cirrha Niva’ existe et, ‘Out Of The Freakshow’ est seulement le 3ème album studio des Hollandais. Officiant dans un métal progressif mélodique, le dernier né du groupe, fort de 8 titres allant de 4 minutes à près de 12 minutes, nous plonge dans un univers assez proche de groupes comme ‘Dream Theater’. Ils le clament dès le début du premier titre : "Mesdames et Messieurs. Frères et sœurs. Geeks et Gorilles. Dans le monde de l'étrange, nous présentons fièrement la plus grande congrégation de bizarreries humaines "… Tout un programme ! Certes, je n’ai pas adhéré à l’intégralité des titres mais dans l’ensemble ‘Cirrha Niva’ nous propose des ambiances variées dans un style progressif où se mélangent métal et rock incluant de multiples ruptures. Ecoutez le dernier titre ‘Just Another Legacy’, rock progressif par excellence : composé de plusieurs parties, on navigue entre différentes ambiance pour terminer avec un final très épique qui monte en puissance. Pour moi, ‘Cirrha Niva’ fait partie des groupes en devenir dans le monde de la prog…

Interprêtes

Legrand (Chant), Rob Willemse (Guitare), Carlo Heefer (Guitare), Michel Steenbekkers (Basse), Robert Van Kooij (Batterie et Percussions)


Artiste : Toseland

Album : Cradle The Rage

Date de Sortie : 15-04-2016

Ajouté le : 05-05-2016

‘Toseland’ sort son deuxième album ‘Cradle The Rage’ ; même recette que le premier : du bon hard-rock direct et énergique sans fioriture. C’est certain, ils ne révolutionnent pas le genre mais font leur job sur des mélodies ultra classiques. Ça riffs du début à la fin avec quelques petites pauses (dont ‘Fingers Burned’). C’est un voyage dans le temps, et on se retrouve dans les années 80, lorsque les groupes de ce temps ne faisaient que balancer sans compter avec comme seule ambition de vous faire bouger dans tous les sens au rythme de la musique… Alors si vous aimez ce hard rock épuré d’un autre temps, ‘Toseland’ est fait pour vous…

Interprêtes

James Toseland (Chant / Claviers), Ed Bramford (Guitares), Joe Yoshida (Batterie), Roger Davis (Basse), Zurab Melua (Guitares)


Artiste : Stardancer

Album : Welcome To My World

Date de Sortie : 20-04-2016

Ajouté le : 05-05-2016

D’entrée de jeu, avec le titre ‘Welcome to My World’, ‘Stardancer’ vous balance un rythme à la ‘Rolling Stones’. Ce groupe américain est de plein pied dans la musique rock des années 70 mais également offre d’autres facettes avec ce ‘She’s in love with Joan Jett’, clin d’œil à la chanteuse et sa chanson ‘I Love Rock’n’Roll’, très années 90 avec sa mélodie rock alternatif. ‘Stardancer’ c’est aussi ‘The Weed don’t lie’, une ballade très soft ou ‘Annie’ titre très pop eighties ou encore ‘Before I die’ titre folk par excellence. Donc, comme vous l’aurez compris, sans amener grand-chose de personnel, on ressort de ce disque avec l’impression d’avoir écouté un résumé de ce que la musique pop rock a produit durant ces 40 dernières années. Une sorte de patchworks des genres mais qui au final fait de ce ‘Welcome to my world’ un album très attachant…

Interprêtes

David Black (Guitares), Jason Lollio (Basse), Jerome Day (Batterie), Rachel Williams (Chant), Robert Star (Chant), Tosha Owens (Chant), Wally Filipiak (Guitares)


Artiste : Tiles

Album : Prentending 2 Run

Date de Sortie : 15-04-2016

Ajouté le : 05-05-2016

‘Tiles’ est un groupe Américain d’une vingtaine d’années d’existence et qui a été étiqueté dans un registre rock/métal progressif ; mais, ‘Tiles’ est beaucoup plus que ça et son dernier opus ‘Pretending 2 Run’ est là encore pour le montrer. Fort de 2 CD (21 titres), ce dernier opus explore différents styles et au vue de la palette d’invités provenant de différents horizons, on peut dire que ‘Tiles’ est unique ; par conséquent, si vous vous attaquez à ce dernier opus, il vous faudra certainement plusieurs écoutes pour l’apprécier à sa juste valeur. Ça peut même en dérouter certain de passer d’un titre comme ‘Taken By Surprise’ qui explore un hard-rock jazzy (si ça existe !!) à ‘Refugium’ un chœur classique à vous filer la chair de poule. En résumé, si vous n’aimez pas le mélange de différents genres, alors passez votre chemin ; sinon, si vous êtes ouverts à différents style de musique juxtaposées comme un patchwork, ‘Prentending 2 Run’ n’attend qu'à se laisser apprivoiser…

Interprêtes

Chris Herin (Guitares), Jeff Whittle (Basse), Mark Evans (Batterie), Paul Rarick (Chant), Adam Holzman (Guitares / Invité), Colin Edwin (Basse / Invité), Hugh Syme (Claviers / Invité), Ian Anderson (Chant / Invité), Joe Deninzon (Invité / Violon), Keith Kaminski (Invité / Saxophone), Kim Mitchell (Guitares / Invité), Max Portnoy (Batterie / Invité), Mike Stern (Guitares / Invité)


Artiste : Santana

Album : IV

Date de Sortie : 15-04-2016

Ajouté le : 05-05-2016

Vous reprenez les musiciens du début de l’aventure, vous appelez votre album ‘IV’ pour faire +1 sur l’album ‘III’ de 1971, ça sent le réchauffé à plein nez, non ? ha bon, ce groupe s’appelle Santana, ça mérite peut être une écoute. Après ‘Yambu’, une entame bien dans le style ‘Santana’ avec sa rythmique chaloupée et son chant latino, ça démarre fort avec 2 titres qui vous mettent dans l’ambiance et les premiers solos de Carlos qui en ont fait ça marque de fabrique. C’est certain, fort de 16 titres (pour 75 minutes), je n’ai pas forcément adhéré à tous les titres mais force est de constater que l’on sent une réelle joie de rejouer ensemble. Et quand on écoute la guitare légendaire sur ‘Sueños’, on ne peut s’empêcher de penser à un certain ‘Europa’ quelques 40 ans plus tôt… Alors c’est certain, on retrouve bien l’esprit du début, et rien que pour ça, merci Monsieur ‘Carlos’ pour ces retrouvailles…

Interprêtes

Carlos Santana (Chant / Guitares), Benny Rietveld (Basse), Gregg Rolie (Chant / Claviers), Karl Perazzo (Percussions), Michael Carabello (Percussions), Michael Shrieve (Batterie), Neal Schon (Guitares), Ronald Isley (Chant / Invité)


Artiste : Nemesea

Album : Uprise

Date de Sortie : 29-04-2016

Ajouté le : 08-05-2016

Dans la grande famille Hollandaise des groupes de métal symphonique avec chanteuse, voici ‘Nemesea’, qui viennent de sortir leur 5ème album ‘Uprise’. Mais, contrairement à leur illustre compatriote ‘Within Temptation’, la voie empruntée par ‘Nemesea’ s’apparente plus à des groupes comme ‘Evanescence’ avec un mélange guitare/claviers dans un style plus électro et par conséquent taillé pour un public assez large : les adeptes du métal n’y trouveront certainement pas leur compte. Les titres sont très mélodiques avec des refrains toujours très efficaces à la première écoute (‘Twilight’, ‘Forever’ ou encore ‘Can’t Believe It’) et ils n’oublient pas non plus les belles ballades comme ‘Let It Burn’, ‘Bones’ ou ‘Light In the Sky’. Cerise sur le gâteau, 3 des 4 titres bonus sont en acoustique (magnifiques) et sont tirés d’albums précédents, chose assez rares pour le souligner. En conclusion, si vous aimez les groupes à chanteuse dans une registre électro/rock, à consommer sans modération…

Interprêtes

Hj (Chant / Guitares / Claviers), Manda Ophuis (Chant), Sonny Onderwater (Basse / Claviers)


Artiste : Aperco

Album : The Battle

Date de Sortie : 21-03-2016

Ajouté le : 08-05-2016

‘Aperco’ est un nouveau groupe d’origine Israélienne qui vient de sortir son premier album ‘The Battle’ ; très influencés par les groupes de musique progressive des années 70, plusieurs noms viennent à l’esprit en écoutant les 10 titres de cet opus : ‘Jethro Tull’ ou ‘Camel (‘Focused’), ‘Pink Floyd’ (‘Another Day to Live’, ‘Dissonant Sound Within’) ou encore BJH (‘A call for Submission’) . 2 titres magnifiques de plus de 11 minutes chacun, ‘The Battle’ et ‘Awaken’ nous font voyager dans l’univers progressif des seventies où se succèdent des ambiances très variées avec des passages qui n’ont rien à envier aux grands de ce style de musique. Alors, pour les fans des précurseurs de la musique progressive, ‘The Battle’ est un voyage dans le temps que vous ne regretterez pas…

Interprêtes

Tom Maizel (Guitares et voix), Yuval Raz (Basse), Dor Adar (Batterie), Tal Maizel ( Claviers)


Artiste : Josh & Co. Limited

Album : Transylvania, Part 1 –The Count Demands It

Date de Sortie : 29-04-2016

Ajouté le : 14-05-2016

Ce projet est tout simplement le fruit de ‘Bryan Josh’, fondateur de ‘Mostly Autumn’ groupe de rok progressif Anglais. Avec plusieurs Invités (dont ‘Troy Donockley’ de ‘Nightwish’), il nous narre l’histoire d’un voyage au pays des vampires (tout un programme !). Difficile à classer, ça commence par une chanson superbe assez blues (‘The Back Lane’), puis un thème à intonation Orientale prend le relais et la voix magnifique d’Olivia Sparnenn-josh’ ; on embraye ensuite avec une ballade rock qui nous transporte littéralement avec sa partie narrée (‘Far Away’). Puis, viennent ensuite des riffs acérés de guitare dans une mélodie qui colle parfaitement à cet histoire (‘The Castle Of 1000 Dead’). Josh met toute sa culture musicale et ses influences au service de cette histoire ce qui en fait un album très varié. Pour tous ceux qui aiment les albums concepts avec histoire étrange dans une mosaïque de styles musicaux…

Interprêtes

Bryan Josh (Chant, Guitare), Olivia Sparnenn-Josh (Chant), Alex Cromarty (Batterie - Invité), Anna Phoebe (Violon - Invité), Marc Atkinson (Chant, Guitare - Invité), (Percussions - Invité), Troy Donockley (Uilleann Pipes - Invité)


Artiste : Höstsanaten

Album : Symphony #1: Cupid & Psyche

Date de Sortie : 07-04-2016

Ajouté le : 14-05-2016

D’habitude, les groupes uniquement instrumentaux ne m’attirent pas plus que ça. Dans le cas précis, le dernier né de ‘Höstsanaten’ (Italiens d’origine), a tous les ingrédients d’une symphonie des temps modernes car d’une part, on suit un fil en étant plongé dans une histoire mythologique et d’autre part c’est un mélange de styles musicaux incorporant tous les instruments d’un orchestre symphonique ainsi que des instruments électriques. Le résultat est tout à fait surprenant et mélange la musique classique, jazz et rock. Les thèmes sont variés et les influences sont très diverses allant des illustres compositeurs romantiques a des compositeurs classiques modernes tel que Stavinsky. Alors, si vous aimez le mélange des genres, et que la musique classique ne vous rebute pas, cet album est fait pour vous…

Interprêtes

Luca Scherani (Claviers), Fabio Zuffanti (Basse, Guitare) + Invités : Paolo "Paolo" Tixi (Batterie, et Percussions), Laura Marsano (Guitare), Daniele Sollo (Basse), Joanne Roan (Flute), Luca Tarantino (Hautbois), Sofia Bartolini (Basson), Marco Callegari (Trompette), Alberto Repetto (Cor), Federico Curotto (Trombone), Maurizio Zofrea (Saxophone Tenor), Formus String Quartet: Sylvia Trabucco (Premier Violon), Alessandra Dalla Barba (Second Violon), Ilaria Bruzzone (Alto), Chiara Alberti(Violoncelle)


Artiste : Graham Nash

Album : This Path Tonight

Date de Sortie : 15-04-2016

Ajouté le : 14-05-2016

Lorsqu’on fait partie de la légende du folk Américain, à 74 ans, on n’a plus grand-chose à prouver. Crosby Stills Nash & Young nous paraissent bien loin, mais ‘Graham Nash’ poursuit son petit bonhomme de chemin et continue à nous enchanter toujours autant. Ce nouvel album ‘This Path Tonight’ est peut être un exutoire lié à ses problèmes actuels : sa brouille avec ‘Crosby’ et son divorce. Comme à l’habitude, on voyage dans un univers calme comme il sait si bien faire où l’on va à l’essentiel de la musique. Et s’il ne fallait retenir qu’une chanson, je dirais ‘Encore’, ballade magnifique d’une très grande tendresse. Alors, si vous désirez vous poser un instant, écouter ce ‘This Path Tonight’ et laissez-vous emporter dans cet envoutant voyage…

Interprêtes

Graham Nash (Chant, Guitare), Shane Fontayne (Guitare, Choeurs), Jennifer Condos (Basse), Todd Caldwell (Orgue), Patrick Warren (Piano), Jay Bellerose (Batterie, Percussions)


Artiste : Kristoffer Gildenlöw

Album : The Rain

Date de Sortie : 07-04-2016

Ajouté le : 14-05-2016

Je vous préviens tout de suite, cet album n’est pas à écouter dans un moment de blues. ‘The Rain’ tourne autour de la maladie d’Alzheimer (la pluie est assimilée à la maladie) ce qui en fait un album tout en émotion et en introspection. Les 16 titres sont tous très en retenue et les instruments utilisés, piano ou cordes augmentent encore cette impression de mélancolie. Côté style, malgré les différentes influences dans le domaine du rock progressif de Kristoffer (il a longtemps été le bassiste de ‘Pain Of Salvation’), ça reste très classique dans l’approche mais je dirais presque obligé compte tenu du sujet abordé. Chaque thème et musique collent parfaitement et on sent tout au long de l’album une tension intérieure toujours contenue sans jamais réellement exploser ce qui donne une impression d’être constamment sur le fil du rasoir. Bref, un album admirable à déguster et à approvoiser au fil des écoutes….

Interprêtes

Kristoffer Gildenlöw (Chant / Guitares / Basse / Claviers / Percussions, Piano), Anne Bakker (Violon, Alto), Fredrik Hermansson (Claviers), Lars Erik Asp (Batterie / Percussions), Maaike Peterse (Violoncelle), Paul Coenradie (Guitares)


Artiste : Purson

Album : Desire’s Magic Theatre

Date de Sortie : 29-04-2016

Ajouté le : 14-05-2016

En voyant leur photo sur Internet, je me suis dit que je ne connaissais pas ce groupe hippie tout droit sorti des années 60 !! Et bien non, ‘Purson’, groupe Anglais, a sorti son premier album en 2013. Et en écoutant ce nouvel opus, ‘Desire’s Magic Theatre’, ma première impression réapparait aux premières mesures. C’est du psychédélique tout droit sorti des années cités plus haut avec une grande théatralité. D’ailleurs, la chanteuse ‘Cunningham’ (qui entre parenthèse a une magnifique voix) ne s’en cache pas en déclarant que ‘Purson’ livre là ce qu'elle considère comme son ‘Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band’. Sans aller jusque là, on passe un très bon moment à écouter cet album qui possède une réelle âme et qui nous fait voyager dans le temps. Alors pour les amateurs de cette époque…

Interprêtes

George Hudson (Guitares), Justin Smith (Basse), Raphael Mura (Batterie), Rosalie Cunningham (Chant / Guitares), Samuel Robinson (Claviers)


Artiste : Long Distance Calling

Album : Trips

Date de Sortie : 29-04-2016

Ajouté le : 15-05-2016

‘Trips’ est déjà le cinquième bébé de ‘Long Distance Calling’, groupe Allemand qui a toujours eu une étiquette de rock/métal instrumental. Ils avaient déjà commencé à incorporer un peu de chant dans les précédents albums, mais ce dernier opus, voit l’apparition du chant sur environ la moitié des titres. On est dans une ambiance proche des groupes de rock atmosphérique comme ‘Anathema’ ou encore ‘’Radiohead’ avec une petite incursion sur quelques titres dans un rock nettement plus entraînant (‘Lines’ par exemple). ‘TRIPS’ est un voyage dans le temps et l’espace au sens propre puisque chaque titre est en rapport avec ce thème. Quand à la musique, on continue ce voyage temporel car ils amènent un mélange de styles puisés dans le rock/métal progressif des 40 dernières années. ‘Long Distance Calling’ sort donc, en cette année 2016, un album très varié et très abouti qui sera certainement apprécié de tous les amateurs de rock/métal progressif en général.

Interprêtes

David Jordan (Guitares), Florian Füntmann (Guitares), Jan Hoffmann (Basse), Janosch Rathmer (Batterie), Martin 'marsen' Fischer (Claviers), Petter Carlsen (Chant)


Artiste : Huis

Album : Neither In Heaven

Date de Sortie : 01-04-2016

Ajouté le : 16-05-2016

De temps en temps, il arrive que vous soyez attiré en premier lieu par l’artwork d’un CD, ce qui déclenche chez vous l’envie de l’écouter sans aucune idée de ce qu’il contient. Et bien, pour ce ‘Neither In Heaven’, c’est exactement ce qui m’est arrivé : je ne connaissais pas ce groupe qui a été fondé en 2010 et qui nous vient de Montréal. Et bien, avec ce dernier opus ‘Huis’, je me suis retrouvé dans un univers très familier, proche de groupes que j’affectionne comme ‘Pendragon’, ‘Arena’ ou encore ‘RPWL’ et j’en suis ressorti avec un gros coup de cœur. ‘Huis’ nous envoie du lourd et difficile de trouver un titre en dessous des autres tellement cet album est dense en ambiances et styles. Mention spéciale au guitariste ‘Michel St-père’ (membre de ‘Mystery’ = voir ‘Delusion Rain’ dans mes albums 2015), dont le feeling de ses solos déclenche le même petit frisson que certains grands comme ‘David Gilmour’. A noter que le dernier titre de près de 12 minutes est fait en 2 parties, une première d’environ 9 minutes (un pur joyau de prog en 2 sous parties avec un final en crescendo) puis environ 30 secondes après une partie cachée au piano reprenant le thème de la première partie qui vient clore l’album de façon sublime avec un decrescendo jusqu’à la dernière note dans une nappe de synthé et pour reprendre une expression célèbre de ‘Sacha Guitry’ sur ‘Mozart’ : ‘Le silence après ‘Huis’ c’est encore du ‘Huis’…

Interprêtes

Johnny Maz (Claviers), Michel Joncas (Basse / Taurus Bass Pedal), Michel St-père (Guitares), Sylvain Descôteaux (Chant / Claviers), William Régnier (Batterie), Benoit Dupuis (Claviers / Invité), Gerben Klazinga (Claviers / Invité), Johanne Laplante (Invité / Flûte), Nathan Vanheuverzwijn (Invité / Piano)


Artiste : Blood Ceremony

Album : Lord Of Misrule

Date de Sortie : 25-03-2016

Ajouté le : 17-05-2016

Une pochette tout droit sortie d’un grenier poussiéreux, un son émanant d’une machine à remonter le temps (et oui, même le son est d’époque !!), voici en résumé ce que ‘Blood Ceremony’ sort en 2016 avec son dernier album ‘Lord Of Misrule’. Ça fleure bon les années 60/70 et s’il sort en 33 tours, il aurait certainement sa place entre un des premiers ‘Jethro Tull’ et un bon vieux ‘Led Zep’ !! Rien de bien révolutionnaire mais la seule ambition est de passer un bon moment à l’écoute des 9 titres. On a même droit à la fin du dernier titre ‘Things Present, Things Past’ à un fondu descendant en 2 temps, comme un certain ‘Helter Skelter’ des ‘Beatles’ il y a 40 ans déjà… Par conséquent, pour les nostalgique d’une époque que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre…

Interprêtes

Alia O'Brien (Chant / Claviers / Flute), Lucas Gadke (Basse), Michael Carrillo (Batterie), Sean Kennedy (Guitares)


Artiste : Gallows Pole

Album : Doors Of Perception

Date de Sortie : 13-04-2016

Ajouté le : 20-05-2016

‘Gallows Pole’ est un groupe très discret sur internet et ce n’est pas facile de trouver de l’information sur eux. Je suis tombé par hasard sur ce ‘Doors Of Perception’ et je dois dire que la variété des titres m’a séduit. Ça va d’un rock à la ‘Bruce Springsteen’ (le chanteur ‘Alois Martin Binder’ en a quelque fois les intonations) à un hard rock mélodique et puissant qui fait penser à certains groupes des années 70. 2 petits intermèdes instrumentaux ‘Watching The Sun Go Down’ et ‘A Raimbow jus for me’ s’intercalent parfaitement entre les différents titres ce qui donne une aération à l’album. Le dernier titre de plus de 9 minutes ‘Doors Of Perception’ s’apparente plus à du rock progressif avec une alternance entre les parties acoustiques calmes et les autres plus rock et plus puissantes. En résumé, tout simplement un bon album dans la tradition du rock des seventies…

Interprêtes

Alois Martin Binder (Chant, Guitare, Basse), Günther Steiner (Claviers), Andy Wagner (Batterie), Harald Prikasky (Guitare), Harry "El" Fischer (Guitare)


Artiste : Wild Rose

Album : 4

Date de Sortie : 06-05-2016

Ajouté le : 21-05-2016

‘Wild Rose’, groupe taggué AOR dont les membres sont originaires de Grèce, sort un nouvel album du nom très original de ‘4’ (c’est évidemment leur 4ème opus). Dans la marée des groupes de ce type (voir les albums de ‘Last Autumn’s Dreams’, ‘Khymera’, ‘Wigelius’, ‘Theander Expression’,…), ils ne sortent pas forcément du lot par leur originalité, mais ce n’est pas principalement ce qu’on attend d’eux : l’objectif est plutôt de sortir un album avec des mélodies accrocheuses qui font mouche à la première écoute. Et bien, mission remplie pour ‘Wild Rose’ qui aligne les titres efficaces avec des refrains imparables. Bref, un bon moment d’écoute avec le dernier né de ce groupe très discret sur la toile…

Interprêtes

Andy Rock (Guitare, Choeurs), George Bitzios (Chant), Dirty Haris (Claviers), John Bitzios (Guitare, Choeurs), Dimos Thomaidis (Batterie), Panos Barkoutsos (Basse)


Artiste : Scott Matthews

Album : Crazy Ivan

Date de Sortie : 24-12-2015

Ajouté le : 21-05-2016

Un site qui ne fonctionne pas, une page facebook pas facile à trouver (il a un paquet d’homonyme également musiciens dont celui qui chante du folk), le moins que l’on puisse dire c’est que ‘Scott Matthews’ de Toronto ne fait le buzz sur internet et que si on laisse la musique venir à nous, on a aucune chance d’écouter ce ‘Crazy Ivan’; et pourtant, c’est un album attachant dans un registre pop/rock progressif avec des influences multiples. Sur certains titres, ça me rappelle certains chansons d ‘Arena’ (‘Change The Curse’ ou encore ‘The Sultans’ Wish’). Tout l’album est très mélodique et l’on ne peut pas rester insensible à ‘Crazy Ivan’ ou ‘One More Time’, 2 chansons remplies d’émotion et de mélancolie. En résumé, un artiste méconnu à découvrir…

Interprêtes

Scott Matthews (Chant, Basse, Claviers), Invités : Paul Shilton (Piano), Dale Anne Brendon (Batterie), Tim Smythe (Guitare), David Barrett (Guitare)


Artiste : Rikard Sjöblom

Album : The Unbendable Sleep

Date de Sortie : 10-02-2016

Ajouté le : 22-05-2016

‘Rikard Sjöblom’ fait partie de ‘Beardfish’ et maintenant de ‘Big Big Train’, groupes de rock progressif qui ont déjà quelques albums au compteur. De temps en temps (environ tous les 10 ans !!), il sort un disque solo où il joue tous les instruments et ‘The Unbendable Sleep’ est le 2ème opus solo. Les 8 compositions (allant de moins de 2 minutes à plus de 11 minutes) sont extrêmement variées et on sent que Rikard se fait plaisir à nous présenter toutes les facettes de son talent et surtout qu’il maitrise parfaitement son sujet ce qui fait de ce ‘The Unbendable Sleep’ un album très mature. Le titre ‘Under Northern Skies’ résume bien l’ambiance avec 2 parties complètement différentes : une première, assez pop et légère laissant ensuite la place à une deuxième partie très psychédélique. En résumé, un album très hétéroclite, pour les amateurs de titres à tiroirs si caractéristiques du rock progressif…

Interprêtes

Rikard Sjöblom (Chant, Guitare, Claviers, Batterie, Basse) + Invités = Robert Hansen (Basse), Petter Diamant (Batterie), Rasmus Diamant (Basse)


Artiste : Southern Empire

Album : Southern Empire

Date de Sortie : 18-03-2016

Ajouté le : 22-05-2016

Autant vous prévenir tout de suite, si vous aimez les chansons formatées pour la radio qui ne dépassent pas les 4 minutes, ce n’est même pas la peine d’écouter cet album. 2 titres de plus de 11 minutes, 1 de plus de 28 minutes, et plus d’une heure de musique pour seulement 5 titres, c’est ce qui vous attend avec ce ‘Southern Empire’. ‘Sean Timms’, ancien membre mais également compositeur d’Unitopia’, un des groupes phares des années 2000 dans le domaine de la musique progressive, continue son chemin avec ce nouveau projet qui fleure bon le rock progressif dans toute sa splendeur avec des titres à rallonge qui incorporent toute sortes d’ambiances , de rythmes et de styles différents (‘The Bridge That Binds’, le titre le plus long est fait d’une dizaine de parties bien distincts). C’est certain, c’est le genre d’album qui demande quelques écoutes pour l’apprivoiser complètement mais pour les amateurs de ce genre de musique, vous ne serez pas déçu car on ne s’ennuie pas grâce à la diversité musicale que nous offre ‘Sean’ tout au long de ce ‘Southern Empire’…

Interprêtes

Sean Timms (Chant / Claviers / Saxophone), Brody Green (Chant / Batterie), Cam Blokland (Chant / Guitares), Danny Lopresto (Chant / Guitares), Jez Martin (Chant / Basse), Adam Page (Invité / Saxophone)


Artiste : Status Quo

Album : Picturesque Matchstickable Messages From The Statu

Date de Sortie : 27-09-1968

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Spare Parts

Date de Sortie : 01-09-1969

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Ma Kelly's Greasy Spoon

Date de Sortie : 01-08-1970

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Dog of Two Head

Date de Sortie : 01-11-1971

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Piledriver

Date de Sortie : 15-12-1972

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Hello

Date de Sortie : 28-09-1973

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Quo

Date de Sortie : 03-05-1974

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : On The Level

Date de Sortie : 21-02-1975

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Blue For You

Date de Sortie : 01-03-1976

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Live !

Date de Sortie : 01-03-1977

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Rockin' All Over the World

Date de Sortie : 01-11-1977

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : If You Can't Stand the Heat

Date de Sortie : 01-11-1978

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Whatever You Want

Date de Sortie : 01-10-1979

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Just Supposin'

Date de Sortie : 17-10-1980

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Never Too Late

Date de Sortie : 13-03-1981

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : 1+9+8+2

Date de Sortie : 01-04-1982

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Live At The N.E.C.

Date de Sortie : 01-01-1982

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Ain't Complaining

Date de Sortie : 13-06-1988

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Perfect Remedy

Date de Sortie : 17-11-1989

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Rock 'til You Drop

Date de Sortie : 23-09-1991

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Live Alive Quo

Date de Sortie : 01-11-1992

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Thirsty Work

Date de Sortie : 03-09-1994

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Don't Stop

Date de Sortie : 05-02-1996

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Under the Influence

Date de Sortie : 31-03-1999

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Famous in the Last Century

Date de Sortie : 05-04-2000

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Heavy Traffic

Date de Sortie : 01-09-2002

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Riffs

Date de Sortie : 23-12-2003

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : In Search of the Fourth Chord

Date de Sortie : 14-09-2007

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Quid Pro Quo

Date de Sortie : 27-05-2011

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Bula Quo!

Date de Sortie : 10-06-2013

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : The Frantic Four Reunion 2013

Date de Sortie : 16-06-2013

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Status Quo

Album : Aquostic (Stripped Bare)

Date de Sortie : 17-10-2014

Ajouté le : 23-05-2016

Interprêtes


Artiste : Nothing

Album : Tired Of Tomorrow

Date de Sortie : 13-05-2016

Ajouté le : 25-05-2016

‘Tired Of Tomorrow’ n’est pas au premier abord un album très joyeux. Tout d’abord, le titre n’est pas ce qu’on peut appeler d’un immense optimisme; ensuite la musique de ‘Nothing’ est assez sombre dans un style assez atmosphérique. Il faut dire que ‘Nothing’ n’est pas aidé et que le groupe a traversé une période difficile ces dernières années. Mais (il y a toujours un mais), malgré cette noirceur apparente, je ne sais par quel miracle, on se laisse embarquer titre après titre par une sorte de ‘mélancolie positive’ en pénétrant dans cet univers qui dégage une sensibilité palpable. Les mélodies sont belles et touchantes et, bien sûr, sans comparer les styles musicaux, certains airs me rappelle ‘Barclay James Harvest’ (‘Nineteen Ninety Heaven’ me fait penser à ‘Nova lepidoptera’ de ‘XII ‘). En résumé, si vous arrivez à pénétrer l’univers de ‘Nothing’, ‘Tired Of Tomorrow ‘ est un album intense basé essentiellement sur l’émotion…

Interprêtes

Brandon Setta (Guitares), Domenic Palermo (Chant / Guitares), Kyle Kimball (Batterie), Nick Bassett (Basse)


Artiste : Punky Meadows

Album : Fallen Angel

Date de Sortie : 20-05-2016

Ajouté le : 25-05-2016

Ressorti d’on ne sait où, ‘Punky Meadows’ qui était membre du groupe ‘Angel’ dans les années 70, sort en gros 35 ans après la séparation d’Angel’, son premier album solo, avec ce ‘Fallen Angel’ !! Pochette on ne peut plus ringarde mais les 15 titres de l’album (en fait 14 car le premier est une courte intro d’une minute) sont dans la pure tradition des groupes de rock des années 80, c’est à dire directs, entraînants et évidemment très mélodiques avec des choeurs omniprésents. Chaque refrain vous rentre dans la tête à la première écoute et votre pied ne demande qu’à battre la mesure. Si vous aimez le rock qui a juste la prétention de faire passer un bon moment, ce ‘Fallen Angel’ est pour vous…

Interprêtes

Punky Meadows (Guitares), Felix Robinson (Basse), Bob Pantella (Batterie), Chandler Mogel (Chant), Charlie Cav (Claviers), Danny "the Farrow" Anniello (Guitares)


Artiste : The Id

Album : A Deserter’s Tale

Date de Sortie : 25-03-2016

Ajouté le : 27-05-2016

Traiter d’un sujet grave dans le cadre de la musique qui est sensée nous divertir, est-ce le meilleur moyen de faire passer un message ? Et bien, quand c’est fait comme l’a fait ‘The Id’, groupe cosmopolite basé à Montréal, la question ne se pose même plus. ‘A Deserter’s Tale’ raconte l’histoire de l’exécution des déserteurs de la compagnie 306 Britanique lors de la 1ère guerre mondiale. La grande force de ‘The Id’ est d’avoir su transcrire cette tragédie dans un album en relatant les faits. C’est évident, pour s’imprégner de chaque instant, il ne faut pas juste s’arrêter à l’aspect musical car on ne peut dissocier chaque chanson de ce qu’elle raconte (allez voir sur le site de ‘The Id’, la page ’A Deserter's Tale - The Backstory’ est très bien faite). Finalement, c’est comme un film mais sans les images et c’est peut être encore mieux dans la mesure où obligatoirement vous vous en inventez et, après la dernière note, vous restez un moment étourdi comme au cinéma où l’on attend la fin complète du générique pour reprendre ses esprits. En conclusion, un album du niveau de ‘The Final Cut’ (‘Roger Waters’) qui en fait une oeuvre intense et poignante à vivre plus qu’à écouter…

Interprêtes

Tim Pepper (Claviers, Chant), Peter Albrektsen (Claviers, Guitare), Mark Murdock (Battterie), Peter Rodel (Claviers), Barbara Neill (Choeurs), Invité : Jim Neil (Guitare)


Artiste : Real Illusion

Album : Impheria

Date de Sortie : 15-04-2016

Ajouté le : 28-05-2016

‘Real Illusion’, Italiens d’origine, sortent leur premier album ‘Impheria’ en cette année 2016. Mis à part un site et une page facebook du groupe, ça ne se bouscule pas beaucoup sur la toile. Pourtant, ce ‘Impheria’ est un premier album attachant dans un style entre rock et hard rock progressif des années 80 avec un sens très développé de la mélodie. On va d’une ambiance très classique avec ‘Wandering’ ou ‘Another Day, Another Stone’ a des titres plus directs comme ‘Real Illusion’ ou ‘Burnig’ ou encore ’Out Of My Life’ (le début peut rappeler certaines intro de ‘Deep Purple’). Le dernier titre ‘Impheria’ de plus de 10 minutes s’apparente plus à du rock progressif avec ses différentes parties qui peut faire penser à des groupes comme ‘Styx’. En résumé, un album très facile d’accès avec lequel on passe un très bon moment…

Interprêtes

Manuel Fabi (Chant), Luca Pegoraro (Guitare), Stefano Negro (Claviers), Marco Beso (Batterie), Luigi Di Carlo (Basse)


Artiste : Edu Falaschi

Album : Moonlight

Date de Sortie : 20-05-2016

Ajouté le : 28-05-2016

Ce que j’apprécie avant tout dans la musique, c’est quand un artiste nous surprend et qu’il prend le contrepied de ce que le public attend. C’est souvent la preuve d’une liberté totale sans compromis lié à un contrat quelconque avec une maison de disque. ‘Edu Falaschi’ qui a été le membre des groupes de métal ‘Angra’ et ‘Almah’, sort un album acoustique piano/cordes où il revisite 9 titres de ces 2 groupes. On est évidemment dans un autre monde et il transforme chaque titre en ballade et amène par exemple ses influences Brésiliennes sur ‘Breathe’ ou une ambiance plus classique sur ‘Angel And Demons’ ou ‘Spread You Wings’ avec certains passages de piano très proche de la musique classique ou jazzy. L’autre point fort est la voix d’Edu’ qui après plusieurs opérations de la gorge s’adapte parfaitement à cette ambiance feutrée. Comme vous l’aurez compris, les fans du métal d’’Angra’ auront du mal à s’y retrouver ; pour les autres, c’est l’occasion d’écouter une autre facette d’un artiste qui a fait les beaux jours d’un groupe majeur de la scène métal des années 2000…

Interprêtes

Edu Falaschi (Chant), João Frederico Sciotti (Invité / Flûte, Saxophone), Sandami (Invité / Percussions), Tiago Mineiro (Invité / Piano)


Artiste : Buffalo Summer

Album : Second Sun

Date de Sortie : 20-05-2016

Ajouté le : 28-05-2016

Vous voulez un groupe qui envoie du bon rock/hard-rock sorti tout droit des années 70/80. Et bien, j’ai ce qu’il vous faut : ‘Buffalo Summer’ sort son deuxième album ‘Second Sun’ avec 12 titres qui donnent une pêche d’enfer. Certes, ils ne révolutionnent pas le genre mais chaque titre est d’une efficacité redoutable; on ne peut s’empêcher de se balancer tout au long de l’album et tous les titres sont du même niveau sans aucun temps mort. S’il ne fallait retenir qu’un titre, je dirais ‘Make You Mine’ : sur ce titre, si vous n’avez pas la tête qui se secoue au rythme des riffs, c’est que l’album n’est pas fait pour vous, sinon, pour les autres, foncez écouter ce ‘Second Sun’…

Interprêtes

Jonny Williams (Guitare), Andrew Hunt (Chant), Darren King (Basse), Gareth Hunt (Batterie)


Artiste : Starlight Brigade

Album : Destination Eternity

Date de Sortie : 01-04-2016

Ajouté le : 28-05-2016

2016 voit la sortie du 3ème album de ‘Starlight Brigade’, groupe Suédois qui officie dans un style pop/rock assez atmosphérique. Les influences sont diverses et on pourrait citer des artistes des années 70/80 comme ‘Barclay James Harvest’ ou ‘The Alan Parsons Project’ mais également des groupes plus jeunes comme ‘Marillion’ ou ‘Arena’. Tous les titres sont très faciles d’accès et on a l’impression de connaitre déjà ses mélodies tellement elles sont classiques (dans le bon sens du terme). Bien que l’album fasse 63 minutes, les 15 titres s’écoutent sans aucune sensation d’ennui, chaque chanson amenant sa propre personnalité ce qui fait que l’ensemble reste assez varié. En résumé, un album qui se déguste dans le calme…

Interprêtes

Anders Nilsson (Guitare, Claviers, Compositeur et Producteur), Peter Hjalmarsson: (Chant, Saxophone), Peter Sundell (Chant), Micael Lilja (Chant), Anders Landin(Guitare), Lene Johansson (Choeurs), Karin Hallström (Choeurs), Jerry Grimaldi (Basse), Håkan Sandberg (Batterie)


Artiste : Friends Of The Family

Album : Time

Date de Sortie : 25-03-2016

Ajouté le : 29-05-2016

‘Friends Of The Family’ est un groupe Hollandais formé d’une dizaine de musiciens qui sort son deuxième album ‘Time’. C’est un mélange de Pop, Rock et Folk très accessible et assez varié. Chaque titre renferme des influences des 40 dernières années de musique progressive et les instruments classique utilisés, saxophone, flûte, banjo ou encore mandoline permettent de mettre en valeur l’ensemble des compositions. On sent une grande maturité de composition et il n’y a pas réellement de temps faible. Le titre ‘Written By Writing’ de près de 10 minutes, même s’il est bâti autour des mêmes phases musicales joue sur les ambiances : folk et léger au début, puis, plus rock pour se relâcher avec une partie très psychédélique où le saxo à la part belle et qui finalement monte en puissance pour finir en apothéose. Bref, un album à déguster calmement après une rude journée…

Interprêtes

Gijs Ballering (Chant, Guitare), Ramón van Gammeren (Banjo, Chant, Mandoline), Koen Krommenhoek (Guitare), Alex Vergna (Flute, Mandoline, Chant), Arthur Moret: (Claviers, Chant), Pascal Konings (Basse, Chant), Camiel Koch (Guitare, Chant, Harmonica), Tijs Kulker (Batterie), Tijs Van De Poll (Saxophone), Sebastiaan Openhaart (Violon, Orgue, Percussions)


Artiste : Iamthemorning

Album : Lighthouse

Date de Sortie : 01-04-2016

Ajouté le : 29-05-2016

‘Iamthemorning’ est un cas un peu à part dans le domaine musical. ‘Gleb Kolyadin’, pianiste et ‘Marjana Semkina’, chanteuse sont tous les deux des artistes classiques; ils s’entourent généralement d’un grand nombre d’invités pour sortir des albums en mélangeant des influences classiques, contemporaines et de la musique progressive. Pour ce genre d’album il n’y pas de juste milieu où l’on pourrait dire : oui c’est pas mal !! Non, soit on adore, soit on passe son chemin car on se situe beaucoup plus au niveau du ressenti qu’au niveau de la simple écoute (« les goûts et les couleurs… » !!). Alors, sans en dire plus, testez et vous saurez assez vite si c’est pour vous. Et, si c’est le cas, il vous faudra certainement plusieurs écoutes pour l’apprivoiser mais vous verrez au final que cet album est un voyage musical étonnant de la première à la dernière note…

Interprêtes

Gleb Kolyadin (Piano), Marjana Semkina (Chant / Choeurs) + Invités : Aleksander Bogdanovich (Alto), Aleksandra Svidunovich (Violon), Alexander Kuznetcov (Contrebasse), Anastasia Razumets (Violon), Andres Izmailov (Harpe), Colin Edwin (Basse), Evan Carson (Percussions), Evgenia Ignatova (Violoncelle), Gavin Harrison (Batterie), Ksenia Ivanova (Alto), Mariusz Duda (Chant), Mikhail Ignatov (Violoncelle), Oksana Stepanova (Bombarde), Pereznovy Choir (Choeurs), Philipp Saulin ( Violon), Roman Erofeev (Clarinette), Sergey Korolkov (Trompette), Tatiana Kuvaitseva (Violon), Tatiana Rezetdinova (Flûte), Vlad Avy (Guitares), Zhuldyz Bukina (Violon)


Artiste : Almah

Album : Within The Last Eleven Lines

Date de Sortie : 13-03-2015

Ajouté le : 01-06-2016

Dernièrement, je vous ai présenté le dernier né de ‘Edu Falaschi’ (qui est à l’origine du groupe ‘Almah ‘) et du coup j’ai écouté le best of de ‘Almah’ sorti en 2015 que je n’avais pas encore écouté, les derniers albums du groupe ne m’ayant pas laissé un souvenir impérissable. Et bien, ce ‘Within the Last Eleven Lines’ renferme les titres les plus mélodiques qu’a produit le groupe ‘Almah‘ ; c’est du métal speed et puissant avec quelques touches de symphonique. Mais pas seulement, il y a également des titres plus calmes comme ‘Breathe’ ou ‘Warm Wind’. De plus, 2 titres complètement décalés avec des reprises en acoustique de ‘Pegasus Fantasy’ et de ‘Moonlight Serenade’. Globalement, un album varié avec des titres bien choisis dans les 4 albums studio du groupe…

Interprêtes

Edu Falaschi (Chant, Clavierss, Guitare Acoustique), Marcelo Barbosa (Guitare), Raphael Dafras (Basse), Diogo Mafra (Guitare), Pedro Tinello (Batterie)


Artiste : Telergy

Album : Hypatia

Date de Sortie : 19-06-2015

Ajouté le : 02-06-2016

‘Hypathia’ est déjà un album qui est sorti en Juin 2015 et je ne le découvre qu’aujourd’hui. ‘Robert McClung’ qui compose les musiques de ‘Telergy’, en plus d’être un homme orchestre, s’entoure d’une pléiade d’invités prestigieux pour enregistrer ses albums. ‘Hypatia’ est le troisième album concept raconte l’histoire d’Hypatia d’Alexandrie, grande Mathématicienne, Astronome, Philosophe et Professeur qui connut une fin tragique. Chaque titre, n’étant qu’instrumental, est entrecoupé d’une courte narration afin de comprendre le fil de l’histoire. L’ensemble est très symphonique dans différents style allant du classique au hard rock en mêlant ici et là des musiques traditionnelles ; compte tenu du nombre impressionnant d’invités, ‘Robert McClung’ a à sa disposition tous les instruments classiques ou électriques qu’il désire pour enrichir ses compositions ce qui fait d’Hypatia’ un album varié avec des ambiances très diverses. Pour tous les adeptes d’album concepts instrumentaux…

Interprêtes

Robert McCLUNG (Guitares, Basse, Violon, Viole, Mandoline, Piano, Orgue, Claviers, Flute, Balalaika, Ukulele, Sitar, Guitare Lap Steel, Bodhran, Percussions, Voix) + Invités : Chris CAFFERY (Savatage, Trans-Siberian Orchestra) / Durga McBROOM-HUDSON (Pink Floyd, Blue Pearl) – Hypathia / Bryan HICKS (Trans-Siberian Orchestra) – Theon / Corey GLOVER (Living Colour) – Synesius / Blake CARPENTER (The Minstrel's Ghost, Corvus Stone) – Cyril / Peter KELLEY - Peter le Lecteur / Almus KENTER - Le Professeur / Chris BONITO – Batterie, Percussions / Kyle WYBRANOWSKI – Batterie, Percussions / Mike LEPOND (Symphony X, Silent Assassins) – Basse / Oliver HOLZWARTH (Rhapsody of Fire, Blind Guardian) – Basse / Kristen MILLER – Violoncelle / Adam NUNES – Violoncelle / Tim NUNES – Violon, Violoncelle / David RAGSDALE (Kansas) – Violon / Anna PHOEBE (Jethro Tull, Trans-Siberian Orchestra) – Violon / Scott PAGE (Pink Floyd, Toto, Supertramp) – Saxophone / Parker LUNDGREN (Queensryche) – Guitare / Chris CAFFERY (Savatage, Trans-Siberian Orchestra) – Guitare / Angus CLARK (Kitaro, Trans-Siberian Orchestra) – Guitare / Connor WYBRANOWSKI - Guitare / Oliver WAKEMAN (Yes) – Claviers / Oliver PALOTAI (Kamelot) – Claviers / Mattan KLEIN - Flute / Scott PAGE – Saxophone / Jaimee JOROFF – Harpe / Jennifer LANTER - Cor français / John HALLORAN - Clarinette Barbara LAFITTE – Hautbois / Mac RITCHEY (Esthema) – Luth / Mike DOLAN, Tim CLARK, Gary WHEATON - voix d’émeutiers / Laura SANSCARTIER - Soprano / Tamara McSHEA – Soprano / Stephanie SLABON – Soprano / Angeliki THEOHARRIS – Mezzo / Joshua COLLIER – Tenor


Artiste : Big Big Train

Album : Folklore

Date de Sortie : 27-05-2016

Ajouté le : 11-06-2016

La sortie d’un album de ‘Big Big Tain’ est toujours attendue par les amateurs de rock progressif. Après un magnifique ‘From Stone And Steel’ qui revisitait des titres de certaines de leurs compositions, voici le nouvel album studio ‘Folklore’ qui voit le jour. Pas de surprise, tous les titres sont très travaillés et on retrouve tous les ingrédients pour un faire un album référence dans le domaine progressif : des constructions à multiples tiroirs qui font que chaque partie amène sa pierre à l’édifice et la variété des instruments utilisés (classiques et électriques) ne fait qu’enrichir l’ensemble. Comme souvent dans ce cas, plusieurs écoutes sont nécessaires pour s’imprégner de cet opus très dense. Bref, un album de qualité qui saura ravir tous les amateurs de rock progressif…

Interprêtes

Andy Poole (Basse, Claviers), Danny Manners (Basse), Dave Gregory (Guitare), David Longdon (Chant, Claviers), Greg Spawton (Guitare, Basse, Claviers), Nick D’Virgilio (Batterie).


Artiste : Shotgun Revolution

Album : All This Could Be Yours

Date de Sortie : 27-05-2016

Ajouté le : 11-06-2016

‘Shotgun Revolution’ est un groupe Dannois qui officie dans un hard rock énergique et puissant. ‘All This Could Be Yours’ est le troisième album et d’entrée de jeu, ça démarre en trombe avec ‘Don’t Stop That Grind’ et sa rythmique implacable qui risque de donner la bougeotte à votre tête. Mis à part une fin d’album un peu plus calme avec ‘Suzie’ et la ballade ‘River Of Dreams’, les titres s’enchaînent sur un train d’enfer. L’introduction de ‘All This Could Be Yours’ me rappelle ‘Round And Round’ de ‘Status Quo’. Les mélodies sont très efficaces et rentrent immédiatement dans la tête. En résumé, si vous aimez les bons riffs puissants et appuyés, vous passerez un bon moment à écouter ce ‘All This Could Be Yours’…

Interprêtes

Ditlev Ulriksen (Chant), Kasper Lund (Batterie), Martin Frank (Guitares), Michael "tex" Venneberg (Basse)


Artiste : Blue Mammoth

Album : Stories Of A King

Date de Sortie : 25-04-2016

Ajouté le : 11-06-2016

Je découvre ‘Blue Mammoth’ et en écoutant leur dernier album ‘Stories Of The King’, je me retrouve dans une ambiance sortie tout droit des années 70 avec des influences aussi variées que ‘Genesis’, ‘Sting’, ‘Jethro Tull’, ‘Renaissance’ ou encore ‘DeepPurple’. Comme vous le voyez, c’est un éventail assez large et chaque titre possède sa propre originalité mais ceci n’empêche pas à l’ensemble de garder une bonne homogénéité; ‘Andre Micheli’, le compositeur, résume assez bien la musique de ‘Blue Mammoth’ quand il déclare : « j’explore tout ce qui me plait dans la musique : l'énergie et l'adrénaline du hard rock et les couleurs et le lyrisme de la musique classique ». Et en effet, malgré les différentes influences, ‘Blue Mammoth’ impose sa marque de fabrique à cet album. Pour tout bon fan de musique progressive…

Interprêtes

Andre Micheli (Chant, Claviers), Julian Quilodran (Basse, Violoncelle, Flute, Chant), Thiago Meyer (Batterie, Percussions, Chant), Cesar Aires (Guitare, Chant)


Artiste : Emphasis

Album : Revival

Date de Sortie : 15-04-2016

Ajouté le : 16-06-2016

‘Emphasis’ est un groupe Estonien qui sort son premier album (bien que Spotify présente d’autres opus sans aucun lien). Au premier abord, avec une chanteuse lyrique, on se dit qu’on va entendre un clone de ‘Nightwish’ avec sa première chanteuse ‘Tarja’ ; certes ‘Anna Ganina’ évolue dans le même registre que son illustre ainée mais les compositions d’Emphasis’ mélangent différents styles et ambiances qui ne suivent pas les schémas classiques. ‘On The Wings Of Freedom’ imbrique des parties symphoniques et d’autres plus décalées avec des changements de rythme et un chant dissonant qui en fait un titre très original. ‘Running Man’ est un titre métissé qui entrelace des influences orientales et occidentales de façon remarquable. Quand à ‘Death Itself’ ou ‘Every Time’, ils sont plus classiques mais le chant d’Anna amène une émotion toute particulière. En résumé, un groupe en devenir avec un talent incontestable pour se faire un nom et laisser son empreinte dans ce style de musique…

Interprêtes

Anna Ganina (Chant), Pavel Korotaev (Guitare), Maxim Spiridonov (Guitae), Katya Gritskova (Basse) Stas Lint (Batterie)


Artiste : Withem

Album : The Unforgiving Road

Date de Sortie : 03-06-2016

Ajouté le : 17-06-2016

Withem est un groupe Norvégien tagué Métal Progressif qui sort son deuxième album ‘The Unforgiving Road’. Le style est très mélodique et les titres sont variés avec des alternances de passages enlevés et d’autres plus calmes. Par exemple, ‘Riven’ commence par une ballade où le chant est accompagné au piano puis brusquement on passe à une partie rock rythmée avec en arrière plan une voix parlée qui fait place ensuite à un solo de guitare pour introduire le thème principal assez pop/rock avec un refrain entêtant où le chant d’Ole sait se faire doux ou plus rock, le titre se terminant comme il a commencé au piano avec le thème du départ et une fin en décrescendo. Dans l’ensemble, on a à faire à un style rock festif (quelques titres un peu plus musclés où Ole force sa voix ne justifient pas à mon goût leur étiquette); bref, si vous aimez le métal progressif, pas certain que vous adhériez à ce groupe, par contre pour les fans de rock mélodique, ‘The Unforgiving Road’ est sans doute à découvrir…

Interprêtes

Frank Nordeng Røe (Batterie), Miguel Pereira (Basse), Ole Aleksander Wagenius (Chant), Oyvind V Larsen (Guitares)


Artiste : Airbag

Album : Disconnected

Date de Sortie : 10-06-2016

Ajouté le : 18-06-2016

C’est certain, ‘Disconnected’ n’est pas forcément l’album le plus varié d’Airbag’ mais rien que d’entendre l’ambiance du premier titre ‘Killer’, on ne peut que faire référence à leur illustre prédécesseur ‘Pink Floyd’ et un certain ‘Animals’ (à s’y méprendre sur la fin du titre). Les solos de guitare, nous ramènent quelques dizaines d’années en arrière et c’est tout une époque qui remonte à la surface. Certains diront que c’est du réchauffé mais je préfère simplement regarder le verre à moitié plein et se dire que finalement, on passe un très bon moment à écouter ‘Disconnected’ en se laissant emporter par ce spleen positif si caractéristique d’Airbag’…

Interprêtes

Anders Hovdan (Basse), Asle Tostrup (Chant / Claviers), Bjørn Riis (Guitares / Basse / Claviers / Choeurs), Henrik Fossum (Batterie)


Artiste : Volbeat

Album : Seal the Deal & Let's Boogie

Date de Sortie : 03-06-2016

Ajouté le : 18-06-2016

Des titres puissants et des lignes mélodiques que l’on a mainte fois entendues mais dans un registre plus pop, voilà, ce que ‘Volbeat’, groupe Danois, nous propose avec ce ‘Seal the Deal & Let's Boogie’. Un bon exemple est ‘Black Rose’ qui me fait penser aux ‘Beach Boys’ ou ‘Rubettes’ avec ces chœurs omniprésents qui reflétaient la période d’insouciance des années 60/70. La seule différence, c’est que ‘Volbeat’ rajoute des riffs de guitare et un son moderne. C’est donc un mélange de genres et il y a fort à parier que certaines critiques ne seront pas tendres mais pour ma part, je trouve que ce vent d’insouciance nous fait un bien fou ! Et finalement, en résumé, un album qui n’est sans doute pas destiné aux fans de la première heure de ‘Volbeat’ mais à un public beaucoup plus large; alors, le mieux pour vérifier, c’est encore d’appuyer sur le bouton play…

Interprêtes

Michael Poulsen (Chant / Guitares), Rob Caggiano (Guitares), Jon Larsen (Batterie), Kaspar Boye Larsen (Basse)


Artiste : Violet Janine

Album : Between Red And Blue

Date de Sortie : 25-05-2016

Ajouté le : 18-06-2016

‘Violet Janine’, drôle de nom pour ce nouveau groupe : en fait c’est juste un jeu de mots lié au prénom de la chanteuse ’Janine Nyman’ et au titre de l’album ‘Between Red And Blue’ (faut suivre !). Et, bien, ça fleure bon le rock/hard rock mélodique et la voix de ‘Janine’ fait mouche immédiatement et n’est pas sans rappeler sur certains titres la voix de ‘Bonnie Tyler’ avec un grain de voix légèrement éraillé. Les titres se partagent entre rocks efficaces avec beaucoup de rythme (‘Devil On Me’, ‘Shut Up’ ou encore ‘Better This Than Nothing’) et des ballades pleines d’émotion (‘Everyday’s a Fight’, ‘Story Of Your Life’ ou encore le duo avec ‘Tony Martin’, ‘So Much More’). Au fait, je ne vous ai pas dit : ils sont Suédois… un des plus grands fournisseurs mondial de ce genre de musique…

Interprêtes

Janine Nyman (Chant), Daniel Palmqvist (Guitare), Tony Jonsson (Guitare), Basse Blyberg (Basse), Ian Brunnberg (Batterie)


Artiste : Crystal Palace

Album : Dawn And Eternity

Date de Sortie : 10-06-2016

Ajouté le : 20-06-2016

C’est seulement en 2016 que je découvre ce groupe qui a déjà à son actif une petite dizaine d’albums et qui vient de sortir ‘Dawn And Eternity’ (mieux vaut tard que jamais… ). Dès le début, on est plongé dans une ambiance progressive avec un enchaînement de différents styles agrémenté de solos de guitares très aériens (‘Yogi Lang’ du groupe ‘RPWL’ a enregistré et mixé l’album) : ‘Confess Your Crime’ et ‘Eternel Step’ sont deux titres qui n’ont rien à envier des grands groupes de prog. Tout est travaillé pour que chaque note accroche l’auditeur et on se laisse porter au gré des multiples climats qui s’enchaînent au fil des différents titres. Chaque composition amène son lot de découvertes et d’émotion pour celui qui sait pénétrer chaque recoin de l’univers de ‘Crystal Palace‘. Bref, un album qui ne pourra que ravir tout amateur de rock progressif…

Interprêtes

Yentz (Basse, Chants), Nils Conrad (Guitares), Tom Ronney (Batterie), Frank Köhler (Claviers).


Artiste : Hopes Of Freedom

Album : Burning Skyfall

Date de Sortie : 27-03-2016

Ajouté le : 22-06-2016

Et oui, cocorico, ‘Hopes Of Freedom’ est un groupe Français qui sort son deuxième album ‘Burning Skyfall’. Dans la lignée de groupes comme ‘Rhapsody’, ils évoluent dans un speed métal mélodique. Certes il y a des titres qui donnent le tournis et où la double pédale s’en donne à cœur joie mais contrairement à d’autres groupes où la rythmique prédomine, c’est la mélodie toujours présente qui l’emporte; le titre ‘In Agony’ est découpé en trois parties, une partie speed au démarrage puis une deuxième beaucoup plus calme pour finir comme elle a commencé ce qui en fait un titre très réussi. Si je devais ne retenir qu’un seul titre, ‘Blood Adiction’ avec une mélodie ultra classique mais très efficace et une partie instrumentale avec un superbe solo de guitare. Et finalement, ce ‘Burning Skyfall’ est peut être destiné à un public plus large que seulement celui des fans de Speed Métal…

Interprêtes

Lucas Lambert (Chant / Guitares), Thibault Hennart (Guitares), Loris Brix (Basse), Clément L'heryenat (Batterie)


Artiste : Blacklands

Album : Peaceful Shores

Date de Sortie : 31-05-2016

Ajouté le : 23-06-2016

Je découvre ‘Blacklands’ avec la sortie de leur deuxième album ‘Peaceful Shores’. Dès la première écoute, on est frappé par la variété des titres : cela débute par ‘Still Bleeding’, du métal à la ‘Leave’s Eyes’ (un échange judicieux entre la voix limpide de Tanja et les growls de Thomas). On enchaîne ensuite avec une mélodie à la Stones (‘Alone Again’) sur une rythmique rock. Le titre suivant, après une introduction au piano, nous embarque pour une ballade à la ‘Fleetwood Mac’. Je pourrais citer tous les titres tellement ils sont différents les uns des autres. Notons quand même, un dernier titre de plus de 16 minutes à faire rougir les meilleurs groupes de rock progressif. Comme vous l’aurez compris, si vous aimez les groupes avec un style bien trempé, passez votre chemin car vous serez complètement déboussolés. Par contre, si dans la musique, vous aimez la diversité des compositions, ce ‘Peaceful Shores’ est fait pour vous…

Interprêtes

Tanja Magolei-Schüpper (Chant), Michael Stockschläger (Guitare), Manfred Reinecke (Claviers), Oliver Müller (Basse), Thomas Kelleners (Baerie)


Artiste : Silent Elegy

Album : Gone With The Wind

Date de Sortie : 21-05-2016

Ajouté le : 25-06-2016

Une contrefaçon ‘Made In China’ de ‘Xandria’, ‘Epica’, ‘Nightwish’, ‘Tarja’, ‘Delain’, ‘Edenbridge’ et j’en passe… Sauf que la seule chose de vrai la dedans est que ‘Silent Elegy’ est bien un groupe Chinois. Et pas facile à deviner tellement le style est proche des groupes cités plus haut. Tout d’abord, dans la famille Métal Symphonique à chanteuse, je voudrais la chanteuse : j’ai ! Gabrielle a une voix à faire des jalouses dans la profession : de formation classique, elle est capable d’adapter sa voix à n’importe quel titre et possède le petit truc en plus qui touche (ce n’est pas par hasard que j’ai cité ‘Tarja’, écoutez ‘Redemption’ à 1mn55 ou ‘Never Gone’ où elle déploie toute son étendue vocale). Ensuite, toutes les compositions sont taillées pour ce style avec des mélodies très efficaces et épiques à souhait et pour un groupe aussi jeune, ils font preuve d’une maturité surprenante même s’ils n’ont pas encore complètement acquis leur propre style qui permettra je l’espère de les voir décoller dans le monde assez fermé qu’est le ‘Métal Symphonique’…

Interprêtes

Gabrielle Li (Chant), Qiwei Wang (Claviers), Liu (Basse), Lei Zhenxiao (Batterie), Shen Yun (Guitare)


Artiste : Radiohead

Album : A Moon Shaped Pool

Date de Sortie : 08-05-2016

Ajouté le : 25-06-2016

Les extra terrestres de rock progressif reviennent avec un 9ème album ‘A Moon Shaped Pool’ et continuent à rester en marge de tout ce que l’on peut qualifier de classique. Avec ‘Radiohead’, ce n’est pas la peine d’essayer de se raccrocher à ses repères mais il faut plutôt une âme d’explorateur avide de toute nouvelle expérience musicale. ‘A Moon Shaped Pool’ ne déroge pas à la règle et il faut quelques écoutes pour entrer dans ce nouvel univers intimiste et mélancolique toujours à la limite de la rupture à l’image d’un équilibriste avançant doucement pas après pas sur son fil. Et, finalement, on ressort de cet album un peu étourdi comme après un rêve où le retour à la réalité se fait difficilement. Pour ma part, ce nouveau ‘Radiohead’ amène l’émotion un peu perdu dans les expériences musicales précédentes…

Interprêtes

Colin Greenwood (Basse), Ed O'Brien (Chant / Guitares), Jonny Greenwood (Guitares / Claviers), Phil Selway (Batterie), Thom Yorke (Chant / Guitares / Claviers)


Artiste : Anthony D’Amato

Album : Cold Snap

Date de Sortie : 17-06-2016

Ajouté le : 25-06-2016

Dans la lignée de la pop folk Américaine des années 70, ‘Anthony D’Amato’ sort déjà son 5ème album nommé ‘Cold Snap’. Des compositions où l’on embarque du côté de Nashville dans une ambiance acoustique calmes pour certains titres (‘If You are Gonna Build A Wall’, ‘A Kick In The Theeth’ ou ‘Once’ qui rappelle ‘Neil Young’) et d’autres plus enlevés (‘Blue Blooded’, ‘Rain On A Strange Roof’ qui rappelle ‘Bruce Springsteen’ ou encore ‘Cold Snap’) et ceci dans un style toujours très mélodique. ‘Anthony D’Amato’ nous fait passer un moment festif et convivial et si vous aimez le folk Américain, et bien, laissez-vous embarquer par ce ‘Cold Snap’, vous ne serez pas déçu…

Interprêtes

Anthony D'amato (Chant / Guitares / Basse / Claviers / Mandoline, Harmonica), Conor Oberst (Chant / Invité), Dan Auerbach (Guitares / Invité), Mike Mogis (Guitares / Invité)


Artiste : Ayreon

Album : The Theater Equation

Date de Sortie : 17-06-2016

Ajouté le : 25-06-2016

‘The Theater Equation’, avant d’être un concert filmé est une aventure humaine extraordinaire où l’ensemble des artistes ont répondu présents à ‘Arjen Anthony Lucassen’; et on peut dire qu’il y a du beau monde ! L’ambition de monter ‘The Human Equation’ pour quelques représentations relevait d’un défi fou. Au final, c’est le genre de concert qui ne peut être apprécié à sa juste valeur qu’en regardant la vidéo car cela amène une dimension toute particulière et en fait un spectacle unique. Alors, faites vous une idée en écoutant des passages sur Spotify mais le mieux encore, si vous êtes fan de Lucassen, c’est d’acheter le DVD ou le Blue Ray ; A noter l’édition ‘Longbox’ incluant Blue Ray, DVD et CD avec un livre absolument somptueux…

Interprêtes

Marcel Coenen (Guitares), Mike Mills (Chant / ( Rage / Father)), Anita Van Der Hoeven (Chant / ( Mom)), Anneke van Giersbergen (Chant / ( Fear)), Ben Mathot (Violon), Devon Graves (Chant / ( Agony)), Ed Warby (Batterie), Epic Rock Choir (Choeurs), Eric Clayton (Chant / ( Reason)), Erik Van Ittersum (Claviers), Freek Gielen (Guitares), Heather Findlay (Chant / ( Love)), Irene Jansen (Chant / ( Passion)), James Labrie (Chant / ( Me)), Jermain Van Der Bogt (Chant / ( Best Friend)), Jeroen Goossens (Flûte, Instruments À Vent), Johan Van Stratum (Basse), Maaike Peterse (Violoncelle), Magnus Ekwall (Chant / ( Pride)), Marcela Bovio (Chant / ( Wife)), Nienke Verboom (Chant / ( Nurse)), Peter Moltmaker (Chant / ( Doctor)), Ruben Wijga (Claviers)


Artiste : Dawn Of Destiny

Album : To Hell

Date de Sortie : 02-10-2015

Ajouté le : 26-06-2016

‘Dawn Of Destiny’ est un groupe Allemand qui officie dans un style Métal Mélodique à la ‘Axxis’. ‘To Hell’ est sorti fin 2015 et est passé un peu inaperçu sur la toile. Le groupe a un talent indéniable pour les compositions efficaces qui vous rentrent dans la tête instantanément. De plus, l’ensemble reste assez varié entre des titres rentre dedans (‘Fire’, ‘To Hell’ ou ‘Scream’) ou d’autres entraînants mais plus calmes (‘From Paradise’ avec ses parties de violon, ‘Only The Ocean Knows’, ou ‘Life’). Ils n’oublient pas non plus les ballades mélancoliques (‘Hateful Heart’, ’Destroy My World’ ou ‘Forgive’). Au final, les 13 compositions variés qui reviront tous les fans de rock/métal mélodique…

Interprêtes

Jeanette Scherff (Chant), Jens Faber (Basse, Piano, Choeurs, Growls), Dirk Raczkiewicz (Claviers), Philipp Bock (Batterie), Felix Rodermund (Guitare)


Artiste : Melted Space

Album : The Great Lie

Date de Sortie : 16-10-2015

Ajouté le : 26-06-2016

‘Melted Space’ est le projet d’Opéra Métal de ‘Pierre Le Pape’ qui a sorti fin 2015 son 3ème album rempli d’invités prestigieux (regardez la liste plus bas) et avec en plus la participation de l’orchestre philarmonique de Prague. Force est de constater que le résultat est du niveau du casting. Les compositions sont variées entre parties métal speed, heavy et atmosphérique et d’autres beaucoup plus symphoniques et épiques. Ces 2 styles se côtoient, s’entremêlent et il faut donc apprécier ce mélange pour adhérer complètement d’autant plus que ce type d’album avec un fil conducteur demande plusieurs écoutes pour entrer complètement dans l’histoire. Et justement, l’histoire dans tout ça : « ce sont des enfants à la recherche de leur mère qui s'avère être la reine des fées. Elle est en train de mourir et elle a besoin de l'un d'entre eux pour survivre. Ils rencontrent donc des protagonistes qui vont soit décider de les aider soit les empêcher d'aller jusqu'au bout de leur périple ». Et pour cela, ‘Pierre Le Pape’ fait appel à une multitude de personnages sortant de différentes mythologies. Bref, en résumé, pour tous les fans d’Opéras à la sauce Métal…

Interprêtes

Pierre Le Pape (Claviers / Arrangements), Adrian Martinot (Guitares / Invité), Adrien Grousset (Guitares / Invité), Ailyn Giménez Garcia (Chant / Invité), Arjen Anthony Lucassen (Guitares / Claviers / Invité / Dulcimer), Arno Strobl (Chant / Invité), Attila Csihar (Chant / Invité), Brice Guillon (Basse / Invité), Christine Rhoades (Chant / Invité), Clémentine Delaunay (Chant / Invité), David Vincent (Chant / Invité), Guillaume Bideau (Chant / Invité), Kobi Farhi (Chant / Invité), Lucie Blatrier (Chant / Invité), Manuel Munoz (Chant / Invité), Mariangela Demurtas (Chant / Invité), Michael Saccoman (Batterie / Invité), Mikael Stanne (Chant / Invité), Niklas Kvarforth (Chant / Invité), Sylvain Coudret (Guitares / Invité), The City Of Prague (Invité / Orchestre Philarmonique), Virgine Goncalves (Chant / Invité)


Artiste : Since Ever

Album : Isolation

Date de Sortie : 02-10-2015

Ajouté le : 04-07-2016

C’est encore un groupe suédois que je découvre mais qui a déjà pointé le bout de son nez en fin 2015 et qui officie dans un métal symphonique à la ‘Within Temptation’. Et pour un premier opus, comme ‘Silent Elegy’ (que j’ai déjà présenté), tout est déjà très professionnel : côté compositions, elles sont variées avec des refrains qui vous rentrent immédiatement en tête ; côté enregistrement et production, tout est très soigné et rien n’est laissé au hasard. Ça démarre par la petite intro habituelle dans ce genre de groupe qui met tout de suite l’eau à la bouche. Suit ‘Alive’, un titre qui plante le décor avec un refrain très efficace. Une autre facette s’ensuit avec ‘Heaven’ où Linda dévoile une facette plus intimiste. La suite est du même tonneau avec une alternance de titres puissants et d’autres plus calmes. 2 titres magnifiques clôturent l’album : tout d’abord, une ballade ‘The Ending’ tout en crescendo qui vous file la chair de poule et puis, le titre phare de plus de 10 minutes ‘Isolation : Epilogue’, épique par excellence comme tout bon fan de style symphonique affectionne. En résumé, toute la palette du métal symphonique : un bon moyen de découvrir ce genre pour les non adeptes de ce genre et pour les fans de ce style de musique, à déguster sans modération…

Interprêtes

Linda Lundberg (Chant), Niklas Johansson (Guitare), Andreas Bohlin (Claviers), Isac Danielsson Basse), Olle Holst Ussing (Batterie)


Artiste : A.C.T.

Album : Trifles And Pandemonium

Date de Sortie : 17-06-2016

Ajouté le : 06-07-2016

Quoi de mieux que de découvrir un groupe avec un Best Of ? De plus, quand le groupe s’appelle A.C.T., on peut s’attendre à quelque chose d’assez spécial. Effectivement, ce n’est pas une simple compilation des différents d’albums studio : tout d’abord, le choix des titres a été fait par un vote des fans et puis, le groupe a réinterprété ces titres en live pour sortir également un DVD (voir trailer). Et c’est un régal du début à la fin ; inclassable, A.C.T. évolue dans un rock progressif festif qui mélange des parties classiques et d’autres plus élaborées mais, comme dans le monde du cirque, on navigue toujours entre tragique et comique ce qui donne une émotion toute particulière (le dernier album ‘Circus Pandemonium ‘ est bien représenté avec 5 titres). En résumé, pour ceux qui ne connaissant pas ‘A.C.T.’, ‘Trifles And Pandemonium’ est un bon moyen de découvrir ce groupe Suédois très attachant…

Interprêtes

Jerry Sahlin (Claviers, Chant), Ola Andersson (Guitare, Chant), Peter Asp (Basse, Claviers), Herman Saming (Chant), Thomas Lejon (Batterie)


Artiste : Dylem

Album : Dylem

Date de Sortie : 29-01-2016

Ajouté le : 09-07-2016

‘Dylem’ est un nouveau groupe Suisse emmené par ‘Melody Dylem’ (également chanteuse d’Eleferya’) et ‘Donovan’ qui viennent de sortir leur premier album. On est plongé dans un rock mélodique qui puise ses influences dans des groupes comme Evanescence ou Within Temptation. Après une ouverture instrumentale, on découvre la voix avec ‘Walk Away’ la voix de Melody qui peut être cristalline dans les parties douces et qui monte en puissance dans les parties plus enlevées. La suite est à l’image de ce premier titre avec un rythme mi tempo et une alternance entre puissance (‘My Story’, ‘Pluie De Crisal’ ou encore ‘Dilemna’ avec un final magnifique) et douceur (‘For Always ‘, ‘Sors De Mes Nuits’ ou encore ‘Passe Ma Passe’). A noter que 3 titres sur les 9 sont en Français. En résumé, un groupe en devenir qui nous offre un rock mélancolique : à découvrir…

Interprêtes

Melody Dylem (Chant), Donovan (Claviers), Alain Hornung (Batterie), Nicolas Concu (Basse), Matt Grillet (Guitare)


Artiste : Ashton Shepherd

Album : Out Of My Pocket

Date de Sortie : 14-06-2016

Ajouté le : 17-08-2016

Dans la famille 'Dolly Parton', je voudrais la petite fille... J'ai !! 'Ashton Shepherd' qui vient de sortir en 2016 son deuxième album, 'Out of my pocket'. Dans la lignée de son aînée, elle nous embarque dans son bateau qui fleure bon les ballades country : tout y est réuni pour passer un bon moment; chaque titre amène sa propre ambiance, soit légère, soit mélancolique comme savent le faire si bien les interprètes de ce style; 'Ashton' vit sa musique et sait transmettre ses émotions; en résumé, un bon moment de country qui est susceptible au delà des fans de ce genre, de toucher un public relativement large....

Interprêtes

Ashton Shepherd (Chant, Guitare)


Artiste : Steven Wilson

Album : 4 1/2

Date de Sortie : 22-01-2016

Ajouté le : 18-08-2016

On ne présente plus le Britanique 'Steven Wilson', multi-instrumentaliste et personnage emblématique de la scène progressive (Porcupine Tree, Bladckfield…); 2016 voit la sortie de son album '4 1/2'; pas de surprise, 'Steven' continue de faire ce qu'il sait si bien faire : un rock progressif dans la lignée des seventies mais sans excès : seulement 6 titres avec 2 titres frisant les 10 minutes dont un joyau de prog avec la dernière composition 'Don't Hate Me' qui nous emmène dans un labyrinthe de sons et d'ambiances différentes : tantôt jazzy, tantôt psychédélique, on est embarqué dans un voyage paisible et reposant. En résumé, du 'Steven Wilson' pur jus avec un album varié qui ravira tous les inconditionnels de ce genre de musique...

Interprêtes

Steven Wilson (Chant / Guitares), Adam Holzman (Claviers), Chad Wackerman (Batterie), Craig Blundell (Batterie), Dave Kilminster (Guitares), Guthrie Govan (Guitares), Marco Minnemann (Batterie), Nick Beggs (Basse), Ninet Tayeb (Chant), Steven Wilson (Chant / Guitares), Theo Travis (Flûte, Saxophone)


Artiste : Martina Edoff

Album : Unity

Date de Sortie : 16-10-2015

Ajouté le : 19-08-2016

Entre 'Tina Turner' et 'Bonnie Tyler', 'Martina Edoff' a sorti son deuxième album 'Unity' il y a déjà près d’un an mais et je le découvre seulement aujourd’hui; le menu : des chansons très directes et facile à s'approprier comme si elles avaient toujours fait partie de votre univers musical; elle ne révolutionne pas ce genre mais nous fait passer un bon moment, entre des titres enlevés comme 'The World Has Gone Mad' ou 'Come Alive' et d'autres plus calmes comme 'Spirit Of The Light' ou 'Moment Of True'; A noter que ‘Jona Jee’, le clavier de ‘H.E.A.T.’ a participé à ce projet et que c’est l’ensemble des musiciens du groupe qui l’accompagne; en résumé, dans la continuité des grandes voix rock des eighties, une artiste à découvrir...

Interprêtes

Martina Edoff (Chant), Eric Rivers (Guitare), Jona Tee (Claviers), Jimmy Jay (Basse), Crash (Batterie)


Artiste : Fallen Arise

Album : Adeline

Date de Sortie : 31-10-2015

Ajouté le : 20-08-2016

‘Fallen Arise’, d’origine Grec, a sorti son deuxième album ‘Adeline’ en Octobre 2015 ; on ne peut pas dire que l'héroïne 'Adeline', ait eu de la chance dans sa courte vie : assassinée à l'âge de 18 ans, c'est son histoire qui est raconté tout au long des 13 titres. Dans un style métal symphonique, après une introduction narrée qui plante le décor, on est embarqué dans cet histoire épique avec un premier titre 'The Curse Of Adeline', où riffs de guitare et choeurs s'entremêlent; le style change avec le titre suivant 'We're Becoming Gods, beaucoup plus symphonique avec un refrain qui vous rentre dans la tête instantanément; la suite est à l'image de ces 2 premières chansons, mélangeant parties symphoniques à la 'Nighwish' et passages plus enlevés. Pour les fans de métal symphonique qui aiment mixer les riffs de guitare avec des passages beaucoup plus calmes, certainement un groupe à connaître...

Interprêtes

Spyla (Chant), Gus (Claviers), Frangiskos (Guitare), Rudy R. Rallis (Basse), Thanos (Batterie)


Artiste : Embassy Of Silence

Album : Verisimilitude

Date de Sortie : 28-08-2015

Ajouté le : 21-08-2016

'Embassy Of Silence' qui nous vient tout droit de Finlande, a sorti il y a déjà près d’un an son deuxième album 'Verisimilitude'; c'est d'emblée très rock avec une première chanson 'Shame, Spin & Click' mais on découvre ensuite d'autres facettes de ce groupe : 'Thimble', titre plus calme et intimiste faisant plus penser à 'Shade' mais avec un final en crescendo; puis, la suite, avec 'Absurdoscope' flirte avec un style résolument plus metal; 'Flamer' et son refrain entrainant, tube en puissance pour la radio; avec 'Moths', une ambiance de 'Flamenco' moderne et électrique nous embarque dans une danse en forme de ritournelle; bref, comme vous l'aurez compris, si vous aimez la diversité avec un son moderne, il y a de fortes chances que vous adoptiez ce dernier opus d'Embassy Of Silence'...

Interprêtes

Ines Lukkanen (Chant), Tero Kalliomäki (Guitare Lead), Jarno Suodenjoki (Guitare Rythmique), Samu Lahtinen (Basse), Make Lievonen (Batterie)


Artiste : Johanna Kurkela

Album : Ingrid

Date de Sortie : 11-09-2015

Ajouté le : 22-08-2016

Déjà le 6 ème album pour 'Johanna Kurkela', chanteuse Finlandaise (elle a chanté sur le concept album ‘Music Inspired by the Life and Times of Scrooge’ de ‘Tuomas Holopainen’ mais également participé à l’Eurovision en 2007) et, malgré un grand nombre d’écoutes sur Spotify, elle n’est pas forcément connue du grand public : avec 'Johanna’, on se retrouve plongé dans un univers intimiste rempli de délicatesse et d'émotion; tous les arrangements sont réalisés pour mettre en avant sa voix; d’autant plus que toutes les paroles sont en Finnois ce qui accentue ce sentiment d’authenticité. On passe un bon moment à écouter ces 11 titres qui se partagent entre ballades mélancoliques et morceaux plus popisants. En résumé, un album très mélodique tout en émotion à déguster sans modération…

Interprêtes

Johanna Kurkela (Chant, Violon, Piano)


Artiste : Leecher

Album : Sightless

Date de Sortie : 17-06-2016

Ajouté le : 28-08-2016

Après une introduction très épique, 'Damnation', nous fait découvrir le style symphonique de 'Leecher' qui a la particularité d’être un groupe de métal exclusivement composé de Violoncellistes accompagnés par un orchestre. Les titres suivants restent dans le même registre et on peut penser évidemment à des groupes comme 'Apocalyptica' mais dans un genre beaucoup plus mélodique et beaucoup moins noir, la voix d’Anett amènant une certaine légèreté à l'ensemble ce qui les apparente plus à 'Delain' ou 'Epica'. En résumé, un groupe atypique et en devenir dans la famille toujours de plus en plus nombreuse du métal symphonique...

Interprêtes

Horváth Anett - Ének (Chant), Szijártó Ági (Violoncelle), Nagy Ádám (Violoncelle), Tamási Dávid (Batterie), Libisch Ábel (Violoncelle)


Artiste : 3rdegree

Album : Ones & Zeros: Volume 1

Date de Sortie : 18-08-2015

Ajouté le : 23-08-2016

Encore un groupe dans le domaine du progressif qui ne défraie pas la chronique. Déjà plus de 20 ans que ‘3rdegree’, groupe américain, existe et après une longue période pendant laquelle ils n’ont rien sorti (entre 1996 et 2008), après 2 albums en 2008 et 2012, ils sortent en 2015 ‘Ones & Zeros: Volume 1’ : une pochette digne d'une oeuvre d'art contemporaine, que se cache-t-il derrière ce nouvel album... tout d'abord, c'est le genre d'album qui demande quelques écoutes pour apprécier à sa juste valeur l'ensemble, car c'est vraiment une oeuvre globale avec un fil directeur qui s'offre à nous. On est emmené dans un monde de science fiction avec une réflexion sur les limites de la technologie. Le style est progressif et on navigue entre des groupes comme 'Yes' ou 'Genesis' et plus récent, ça me rappelle un peu les albums à thèmes d'Arjen Lucassen'. En résumé, ‘Ones & Zeros: Volume 1’ est une album qui s’apprivoise écoute après écoute et ‘3rdegree’ sort ici un opus digne des plus grands de la musique progressive…

Interprêtes

Aaron Nobel (Batterie), Eric Pseja (Chant / Guitares), George Dobbs (Chant / Claviers), Pat Kliesch (Chant / Guitares), Robert James Pashman (Chant / Guitares / Basse / Claviers), Kevin Cummings (Chant / Invité)


Artiste : Stonerider

Album : Hologram

Date de Sortie : 24-04-2016

Ajouté le : 24-08-2016

A en croire certaines critiques très acerbes sur la toile, 'Stonerider' serait un clone de 'Pink Floyd'. C'est clair, si l'on n'écoute que l'intro de 'The Chains', on se retrouve quelques quarante ans avant dans un certain 'Shine On Your Crazy Diamonds'. Mais, heureusement, 'Hologram' possède d'autres atouts qui en fait un album très agréable à écouter; très psychédélique, avec une variété des titres, un son des seventies où orgue hammond, guitare saturée et chant doublés de choeurs se succèdent. Alors, pour tordre le cou à certains grincheux qui ne voit que le verre à moitié vide, un album qui aurait pu être composé par 'Pink Floyd' sauf que ce n'est pas du 'Pink Floyd' mais bien du 'Stonerider'…

Interprêtes

Jason Krutzky (Chant / Batterie), John Pratt (Basse), Matt Tanner (Chant / Guitares), Noah Pine (Claviers)


Artiste : Bun E. Carlos

Album : Greetings From Bunezuela!

Date de Sortie : 24-06-2016

Ajouté le : 25-08-2016

Avec 'Do Something Real', on démarre en trombe cet album solo du batteur de 'Cheap Trick' ‘Bun E. Carlos’ (un de ses titres déjà en solo des années 90). Un peu après le dernier ‘Cheap Trick’ (encore un disque à écouter pour 2016), 'Greeting From Benezuela' est un ensemble de titres de reprises (Entre autre, ‘Armenia City In The Sky’ des ’Who’, ‘Idea’ des ‘Bee Gees’, ‘Tell Me’ des ‘Stones’ ou encore une reprise des cactus complètement déjantée de 'Jacques Dutronc') avec tous un point commun : c'est entrainant et festif du début à la fin. Des invités multiples se greffent aux différents titres (citons ‘Xeno’ premier chanteur de ‘Cheap Trick’, ou encore ‘Robert Pollard’ de ‘Guided By Voices’); bref, un bon moment à passer avec ces 13 titres qui nous renvoient environ 40 ans en arrière...

Interprêtes

Bun E. Carlos (Batterie), Alejandro Escovido (Chant / Invité), Alex Dezen (Chant / Invité), Dave Pirner (Chant / Invité), Hanson (Chant / Invité), John Stirratt (Chant / Guitares / Basse / Invité), Nicholas Tremulis (Chant / Invité), Rick Rizzo (Chant / Guitares / Invité), Robert Pollard (Chant / Invité), Xeno (Chant / Invité)


Artiste : Steve Hackett

Album : The Total Experience Live In Liverpool

Date de Sortie : 24-06-2016

Ajouté le : 26-08-2016

Comment passer à côté d’un tel monument de la musique progressive des 40 dernières années ; 2016 voit ‘Steve Hackett’ (pour les plus jeunes, c’est tout simplement le premier guitariste de Genesis dans les années 70) sortir un nouvel album sous forme de CD et de DVD en concert à Liverpool. Et quel album !! Tout d’abord, avec ses 23 titres c’est en gros 2 heures 30 de musique ; ensuite, Steve revisite l’ensemble de sa carrière y compris le début avec ‘Genesis’ avec des invités de renom (Nad Sylvan, Roine Stolt, Roger King, Gary O’Toole ou Rob Towsend). Le premier CD comporte des titres de l’ensemble de sa carrière solo et le deuxième est axé sur des titres de ‘Genesis’. Un pur régal pour les fans de musique progressive et certainement un DVD de plus à avoir dans sa ‘dvdtèque’ idéale…

Interprêtes

Steve Hackett (Chant / Guitares), Gary O'Toole (Chant / Batterie), Nad Sylvan (Chant / Tambourin), Rob Townsend (Chant / Claviers / Saxophone, Percussions), Roger King (Claviers), Roine Stolt (Guitares / Basse), John Hackett (Invité / Flûte), Amanda Lehmann (Chant / Guitares / Invité)


Artiste : Black Desert

Album : The Road Is Open

Date de Sortie : 11-03-2015

Ajouté le : 27-08-2016

Dans la grande famille des groupes de métal à chanteuse, voici 'Black Desert', groupe Espagnol qui sort son 2ème album 'The Road Is Open' (pas facile avec un nom pareil de trouver des informations sur le web !!). Mis à part 'Red Hour' qui est assez speed (avec son refrain à la 'Nighwish', la chanteuse ayant la même tessiture que 'Floor Jensen'), l'ensemble est assez mi tempo avec un style qui mélange à du métal symphonique classique quelques influences orientales sur certains titres ('Demonios', 'The Road Is Open' ou Seduced By The Sand'). Sur 'Dreams Of Glycerine', on se rapproche des ballades de 'Scorpions' avec une grosse basse et la chanteuse ‘Isabel Bermejo Sáinz’ nous dévoile toute l'étendue de son talent. '64 Bones' ajoute des growls bien intégrés avec le chant. L'album se termine par une courte ballade instrumentale à la guitare classique et à la cithare qui montre bien les influences de 'Black Desert'. Bref, un groupe de plus de qualité dans le monde du métal symphonique...

Interprêtes

Isabel Bermejo Sáinz (Chant), Ángel Agüera Hernán (Guitare), Claudio Navo (Guitare), Filippo Giumento (Basse), Pablo Binda (Batterie), LuisMa Hernandez (Claviers).


Artiste : Orpheum

Album : Darkness and Decay

Date de Sortie : 24-06-2016

Ajouté le : 29-08-2016

A la première écoute de ce dernier album 'Darkness And Decay' du groupe Anglais ‘Orpheus', difficile de définir un style tellement les titres sont variés dans leur contenu; ce qui est certain, c'est que le son est résolument métal mais avec des lignes mélodiques plus classiques qui s'intercalent avec les parties plus enlevées; 'Porcelain Doll', titre de plus de 10 minutes, en est l'exemple type : on navigue entre riffs de guitare et parties mélodiques aux claviers. A noter le dernier titre 'Momento Vivere', magnifique ballade, décliné en 3 parties toutes aussi prenantes les unes des autres : une première où la chanteuse ‘Erin Johnson’ met en avant tout son talent, une deuxième classique avec un violoncelle reprenant le thème central et la troisième intégrant un choeur accompagné par un orgue classique. Bref, pas mal de mélanges de style qui en fait un album pas facile à apprécier dès la première écoute mais qui comme le bon vin, se bonifie aves le temps et les écoutes successives...

Interprêtes

Erin Johnson (Chant), Fin Thomson (Guitare), Mars Martin (Claviers, Choeurs), Andy Thomson (Batterie), Phillipe Dutra (Basse).


Artiste : StarCrystal

Album : Follow Me

Date de Sortie : 18-12-2015

Ajouté le : 30-08-2016

Après ' Martina Edoff', voici 'Star Crystal', groupe Ukrainien très discret sur le web (je n’ai pas réussi à trouver le nom des musiciens sur la toile), qui a sorti fin 2015 l’album 'Follow Me'; on est dans le même style avec une voix et des mélodies proches de 'Bonnie Tyler'; 'Star Crystal' envoie du bon rock qui vous fait taper du pied et la plupart des titres ont des refrains qui rentrent dans la tête instantanément. On a également droit aux ballades indispensables dans ce genre d'album avec les titres 'Miracle' et 'Destiny' ainsi qu'un titre mi tempo 'Love Song' qui donne une aération à l'album. En résumé, un bon opus de rock à la sauce seventies avec un son moderne et la voix attachante de ‘Susanna Radimovskaya’...

Interprêtes

Susanna Radimovskaya (Chant),…


Artiste : Thy Shade

Album : The Last Goodbye

Date de Sortie : 17-06-2016

Ajouté le : 31-08-2016

Dès l'introduction, on se dit que 'Thy Shade', groupe Américain de Denver ne fait pas dans ce que la radio nous assène à longueur de journée. Le premier titre 'Change' nous conforte dans cette idée avec un rythme assez speed et un chant lyrique agrémenté de choeurs. Puis, 'The Last Goodbye' sur un thème très classique et une rythmique chaloupée met en avant le chant de la soprano ‘Diana Shade’. La suite est assez semblable et continue de marier des mélodies classiques et des choeurs omniprésents dans une interprétation rock ou métal. ‘Diana’ nous fait une démonstration vocale dans 'Adagio' qui n'est autre qu’une adaptation très libre de l'adagio d’Albinoni et le titre suivant, encore très speed pourrait sortir d'un album de 'Lucas Turilli'. Il faut donc une grande capacité d'accepter de passer du coq à l'âne pour apprécier ce dernier opus de 'Thy Shade' mais c'est sans doute ça qui en fait sa grande richesse; certains titres me font penser à 'Therion'; alors, vous qui n'aimez pas mélanger les genres, passez votre chemin, pour les autres, si le classique à la sauce rock/métal ne vous rebute pas, ce 'The Last Goodbye' mérite le détour...

Interprêtes

Diana Shade (Chant), David Quicho (Guitare),…


Artiste : Souls Of Diotima

Album : The Sorceress Reveals - Atlantis

Date de Sortie : 10-06-2016

Ajouté le : 01-09-2016

Les légendes liées à l'Atlantis ont toujours été une source d'inspiration pour les groupes de rock et de métal symphonique. 'Souls Of Diotima' n'echappe pas à la règle et les italiens sortent leur troisième album sur ce thème; la plupart des titres sont introduits par un interlude complètement intégré à ce qui suit; c'est évidemment très épique et l'on embarque pour un voyage qui alterne entre titres enlevés très mélodiques et d'autres plus calmes; 'Souls Of Diotima' a ce don, pour celui qui est fan de ce genre d'album concept, de captiver l'auditeur du début à la fin grâce à la variété des titres et aux ruptures de style et de rythme à l'intérieur même de chaque chanson. En résumé, pour les fans d'albums concept épiques, mais au delà très accessible pour tous ceux ou celles qui veulent découvrir ce style de musique....

Interprêtes

Claudia Barsi (Chant), Giorgio Pinna (Batterie), Gianmaria Puledda (Guitare), Antonio Doro (Basse, Chant), Antonio Fiori (Guitare).


Artiste : Colliding Parallels

Album : A Matter Of Perspective

Date de Sortie : 12-05-2016

Ajouté le : 02-09-2016

Dans un style metal progressif, 'Colliding Parallels' sort son album 'A Matter Of Perspective'. Pas forcément assimilable d'emblée comme souvent dans ce style, il m'a fallu plusieurs écoutes pour entrer dans leur univers; les titres durent entre 5 et plus de 8 minutes pour le plus long et chacun présente une construction à plusieurs tiroirs qui peut décontenancer certains attachés aux schémas classiques couplet/refrain. Par, exemple, le premier titre éponyme de l'album propose en 6 minutes, 6 parties distinctes avec des ambiances et rythmes différents. En résumé, ce dernier 'Colliding Parallels', d'une très grande richesse de compositions est sans doute plus réservé à un public averti et adepte de métal progressif...

Interprêtes

Martin Denis (Guitar) Antoine Létourneau (Drums, Keyboards, Mixing and Mastering) Benoît Roberge Vallières (Vocals, Bass and Keyboards)


Artiste : Absentia

Album : Black & White

Date de Sortie : 29-04-2016

Ajouté le : 03-09-2016

‘Absentia’, groupe Espagnol n’est pas un groupe à proprement parlé facile à décrire. Ils viennent de sortir leur premier album studio ‘Black & White’. Je ne saurais pas leur donner un style : après une première partie très progressive, le premier titre déroute avec une deuxième partie entraînante qui pourrait faire penser à un générique télé puis le rythme est subitement cassé avec une partie chantée. Le thème du deuxième titre n’est rien d’autre qu’un extrait du ‘Lac des Cygnes’ de ‘Tchaïkovski’ avec une montée en puissance très rock puis une fin plus calme très épique. ‘Wind Of Sorrow’ qui débute par une ambiance assez mystérieuse puis un refrain qui vous rentre dans la tête avant d’embrayer sur le thème de ‘Dies Irae’ du requiem de Mozart (si si, vous avez bien lu) et pour finir on revient sur le thème de départ et tout ça en 6 minutes. On pourrait prendre chaque titre l’un après l’autre pour décrire une atmosphère ou un style différent du reste. Mais ce mélange est toujours fait de façon très agréable sans jamais choquer et franchement, on ne s’ennuie pas. En résumé, un tour de force que de réunir autant de styles et d’ambiances sur une seule galette et un de mes coups de cœur 2016; forcément destiné aux amateurs d’artistes multi-facettes car on est bien loin de l’uniformité de certains…

Interprêtes

María Barragán (Chant); Daniel Villanueva (Batterie), Antonio Mesa (Guitare, Choeurs), Carlos Rivero (Guitare), Rafael Molina (Claviers), Luigi Toribio (Basse)


Artiste : Mercury Falling

Album : Introspection

Date de Sortie : 13-05-2016

Ajouté le : 04-09-2016

‘Mercury Falling’ est un groupe de métal mélodique qui vient de sortir en 2016 son troisième album studio ‘Introspection’. Ça envoie du lourd mais en restant très mélodique. Ils n’oublient pas non plus les ballades comme ce magnifique ‘All Things Fall Apart’. Mais surtout ce qui m’a séduit ces sont les 5 derniers titres ‘Introspection’ qui présentent chacun une facette du groupe : la première courte et assez théâtrale où Michael, le chanteur dévoile tout son talent, puis une partie métal classique avec une mélodie entraînante et on enchaîne ensuite sur un court titre plus calme démarrant au piano puis montant en puissance pour le titre suivant très speed qui se termine en decrescendo dans une nappe de piano et voix ceci pour enfin terminer sur une ballade de toute beauté. En résumé, un groupe de métal mélodique qui risque fort de se détacher de la masse des artistes de ce style…

Interprêtes

Daniel Galmarini (Claviers), Tobias Galmarini(Guitare), Michael Pabst (Chant), Maicel Panitz (Batterie), Paul Viertel (Basse)


Artiste : Sixx:A.M.

Album : Prayers For The Damned

Date de Sortie : 29-04-2016

Ajouté le : 05-09-2016

Un ‘Sixx:A.M.’ peut en cacher un autre. Après ‘Modern Vintage’ qui était plus léger, voici ‘Prayers For The Damned’ qui revient avec un son plus lourd pour les adaptes de métal avec gros riffs. Très homogène et sans trop de digressions dans les titres, c’est d’une efficacité redoutable ; pour ne retenir que quelques titres, je dirais : ‘You Have Come To The Right Place’ pour son refrain entêtant et son rythme d’enfer, ‘Prayers For The Damned’, mid tempo, qui devrait faire des étincelles en concert, ‘Better Man’ pour la ballade de l’album (de toute beauté) et surtout ‘Can’t Stop’ qui m’a fait immédiatement penser à ‘Queen’, titre à faire sauter en l’air tout un stade !! Bref, ‘Prayers For The Damned ‘ est un très bon album pour découvrir un des groupes phares de métal des années 2010 et ses riffs qui décoiffent…

Interprêtes

Dj Ashba (Guitares), James Michael (Chant / Guitares), Nikki Sixx (Basse)


Artiste : Rob Morratti

Album : Transcendent

Date de Sortie : 09-06-2016

Ajouté le : 06-09-2016

‘Rob Moratti’, chanteur Canadien, après avoir pas mal bourlingué (2 disques dans les années 90, puis avec ‘Van Groove’ et ensuite remplaçant de ‘Michael Sadler’ de ‘Saga’ dans les années 2000), sort en 2016 ‘Transcendent’ après un premier album solo en 2011 et un tribute à ‘Journey’ l’année dernière. Le style est résolument mélodique dans le genre AOR (au départ le terme désignait des chansons rock taillées pour la radio). Ça reste très classique mais la grande force de Rob est de sortir 12 titres très mélodiques et accessibles dès la première écoute. Et pour ne rien gâcher, il a la voix qui colle parfaitement à ce style. En résumé, si vous aimez le rock bien mélodique à consommer dans l’instant, ce ‘Transcendent’ est pour vous…

Interprêtes

Rob Moratti (Chant), Reb Beach (Guitare), Tony Franklin (Basse), Christian Wolff (Guitare, Claviers), Fredrik Bergh (Claviers), Brian Doerner (Batterie).


Artiste : Trick Or Treat

Album : Rabbit's Hill Pt. 2

Date de Sortie : 08-07-2016

Ajouté le : 07-09-2016

‘Trick or Treat’, groupe Italien de Speed Métal vient de sortir la deuxième partie des aventures des Lapins à la recherche d’un nouveau monde après la destruction du leur. La première partie ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable mais les Italiens ont évolué et nous présente un album beaucoup plus puissant avec une plus grande variété dans les différents titres. Bien sûr, il y a du rentre dedans comme ‘Inle’ (The Black Rabbit Of Death)’ ou ‘They Must Die’. Mais on a également droit à des titres beaucoup plus calmes (‘Together Again’, ‘Never Say Goodbye’ ou ‘Last Breath’) et également des mélodies rythmées comme ‘Cloudrider’ ou ‘The Great Escape’ très mélodiques avec des refrains très efficaces, mais aussi ‘Elfrara’ ou ‘United’, moins speed et plus élaborés; Enfin, ‘The Showdown’, titre de plus de 10 minutes, amène un côté épique et résume bien ce dernier opus avec différents changement de tempo. En résumé, cette partie 2 de l’histoire de nos lapins est une bonne cuvée et sans doute l’album de plus varié de ‘Trick Or Treat’…

Interprêtes

Alessandro Conti (Chant), Guido Benedetti (Guitare), Luca Venturelli (Guitare), Leone Villani Conti (Basse), Luca Setti (Batterie)


Artiste : Wolverine

Album : Machina Viva

Date de Sortie : 08-07-2016

Ajouté le : 08-09-2016

Avec ‘Wolverine’ qui sort son cinquième album ‘Machina Viva’et malgré des débuts plus près du death métal, on est de plein pied dans le monde du rock/métal progressif à tendance atmosphérique : le premier titre, ‘Bedlam Overture’, nous embarque pendant près de 15 minutes dans leur univers mélodique à multiple tiroirs. La suite est sur le même schéma, avec une construction élaborée même dans les titres les plus épurés comme ‘Pile Of Ash’ ou ‘Sheds’; presque toutes les compositions font plus de 6 minutes mais sans jamais lasser, car ‘Wolverine’ mélange des passages calmes et d’autres plus puissants et enlevés. Bref, si vous aimez les groupes comme ‘Anathema’ ou ‘Riverside’, ce ‘Machina Viva’ est pour vous ; pour les autres, une occasion de découvrir un nouveau groupe dans le domaine progressif (un conseil, ne vous arrêtez pas à la première écoute, car c’est le genre d’album qui nécessite plusieurs écoutes pour commencer à l’apprivoiser)…

Interprêtes

Jonas Jonsson (Guitares), Marcus Losbjer (Batterie), Per Henriksson (Claviers), Stefan Zell (Chant), Thomas Jansson (Basse)


Artiste : Q5

Album : New World Order

Date de Sortie : 08-07-2016

Ajouté le : 09-09-2016

‘Q5’ se rappelle à notre bon souvenir ; 31 ans après leur dernier album (ça date déjà et les fans de l’époque ont quelques cheveux blancs en plus !!), ils se reforment et sortent en cette année 2016 un nouvel album ‘New World Order’; comment dire, ‘Q5’ c’est un peu un croisement entre ‘AC/DC’ et ‘Saxon’ et, comme vous l’imaginez, ça décoiffe du début à la fin ; un certain ‘Jean-Jacques’ avait écrit un album ‘pour les pieds’ ; et bien avec ‘Q5’ c’est aussi pour les pieds mais en même temps pour les doigts, la tête et tout le reste : des titres rythmés avec des gros riffs de guitare, voilà ce qui vous attend car mis à part un titre un peu plus calme, ‘A Warrior’s Song’, on enchaîne les titres puissants et endiablés. Et pour conclure, ils le disent eux même dans leur premier titre : ‘We Came Here To Rock’ : tout un programme…

Interprêtes

Evan Sheeley (Basse), Jeffrey McCormack (Batterie), Rick Pierce (Guitare), Jonathan Scott K. (Chant), Dennis Turner (Guitare)


Artiste : Silverlane

Album : Off Course

Date de Sortie : 03-06-2016

Ajouté le : 10-09-2016

Contrairement à ce que nous fait croire le web (Spotify y compris), ‘Off Course’ est le premier album de ‘Silverlane’, groupe Hollandais (les 2 autres disques sont à mettre au crédit de leur homonyme Allemands). Pour un premier album, c’est très professionnel et ils nous distillent des chansons bien rythmés et mélodiques dans un style hard rock light (rock fm ou aor). Très accessible, ça ressemble à certains groupes des années 80, comme ‘Foreigner’ ou ‘Asia’ avec un son moderne et on a l’impression que ses chansons font partie de notre vie. Comme souvent dans ce style, ils n’oublient pas les ballades (‘Pretend’, ‘Take Me With Me’ très teintée heighties). On a même le droit à un ‘Blackout’ (écrit ‘Black Out’) très light certainement en clin d’œil à celui de ‘Scorpions’. En résumé, un nouveau groupe très accessible et pour les amateurs de hard rock pas trop musclé des années 80, c’est un régal…

Interprêtes

Dennis Grefhorst (Guitare, Chant), Marq van Mazijk (Chant, Claviers), Pascal Steneker (Batterie), Rolf Vermeer (Basse)


Artiste : Circuline

Album : Counterpoint

Date de Sortie : 05-05-2016

Ajouté le : 11-09-2016

‘Circuline’ est peut être un des groupes qui représente le mieux ce qu’est la musique progressive. Leur dernier album ‘Counterpoint’ est un condensé de ce que ce style peut proposer : des compositions recherchées, construites en plusieurs parties et généralement avec une très grande richesse instrumentale. Il est évident que ce n’est pas du ‘à consommer sur place’ mais demande des réécouter plusieurs fois certains titres pour en tirer l’essentiel d’autant plus qu’on flirte souvent avec les 10 minutes. ‘Hollow’, titre de près de 11 minutes, en est l’exemple type : on peut dénombrer 5 parties qui elles mêmes alternent partie calme et d’autres plus enlevées. Bref, pour les adeptes de musique progressive, un opus qui pourrait bien faire partie de la discothèque idéale, pour les autres, un moyen de découvrir un style bien souvent en marge du grand public…

Interprêtes

Andrew Colyer (Claviers, Chant), Billy Spillane (Chant, Guitare), Darin Brannon (Batterie), Natalie Brown (Chant), Paul Ranieri (Basse)


Artiste : Tarja

Album : The Shadow Self

Date de Sortie : 05-08-2016

Ajouté le : 11-09-2016

‘The Shadow Self’ était très attendu après la sortie de ‘The Brightest Void’ qui n’était que des chutes du dernier album et dans l’ensemble à mon goût n’était pas du niveau de ce que ‘Tarja’ à l’habitude de nous offrir. Et bien, à l’écoute de ce dernier album, je suis rassuré et ce ‘The Shadow Self’ renferme des pépites : tout d’abord, ce magnifique premier titre ‘Innocence’ qui associe métal et classique avec un mélange des 2 genres en fin de titre où le piano s’incruste dans la partie métal. Avec ‘Demons In You’, on retrouve ensuite la ‘Tarja’ beaucoup plus métal dans un rythme d’enfer et toujours avec un sens poussé de la mélodie. ‘Love To Hate’ associe ensuite des parties soft et d’autres plus puissantes dans un titre mid tempo magnifique où les cordes amènent un liant au tout. ‘The Living End’ est une ballade où l’on retrouve toute l’émotion que l’on connaissait dans ces précédents opus. Avec ‘Diva’, on est embarqué dans une atmosphère de manège qui accentue ce côté ritournelle perpétuelle. A noter le dernier titre qui ne fait pas réellement 13 minutes mais qui est coupé en 2 avec un premier titre (un peu moins de 8 minutes) puis un final caché métal d’environ 2 minutes. Finalement, mis à part les 2 titres ‘No Bitter End’ ou ‘Eagle Eye’ qui étaient sur ‘The Brightest Void’ et qui étaient plus passe partout et formaté pour passer à la radio (et ce n’est pas péjoratif), on retrouve enfin le plus qui en fait une artiste complètement à part… Merci Madame Tarja…

Interprêtes

Tarja Turunen (Chant / Claviers), Alex Scholpp (Guitares), Christian Kretschmar (Claviers), Doug Wimbish (Basse), Julian Barrett (Guitares / Basse), Kevin Chown (Basse), Max Lilja (Violoncelle), Peter Barrett (Basse), Alissa White-Gluz (Chant / Invité), Bart Hendrickson (Claviers / Invité), Fernando Scarcella (Batterie / Invité), Guillermo De Medio (Claviers / Invité), Luis Conte (Batterie / Invité), Mervi Myllyoja (Invité / Violon), Mike Coolen (Batterie / Invité), Mike Terrana (Batterie / Invité), Nicolas Polo (Batterie / Invité), Toni Turunen (Chant / Invité), Torsten Stenzel (Claviers / Invité)


Artiste : Culver Kingz

Album : This Time

Date de Sortie : 24-06-2016

Ajouté le : 12-09-2016

‘Michael Thompson’ et ‘Billy Trudel’ sont plus connus dans le monde de la variété internationale car ils ont œuvré pour une liste impressionnante d’artistes et c’est peut être pour ça que cet album ne sort qu’en 2016 alors qu’ils auraient pu le sortir dès leur première rencontre en 1983. Mieux vaut tard que jamais et ‘This Time’ est un album forcément très eighties dans des styles très diverses mais le fil directeur reste la légèreté. Il ne faut pas chercher une composition musicale très poussée mais tout simplement cet opus est fait pour passer un bon moment avec ces 11 titres : on navigue entre ‘Billy Joël’, ‘Rod Stewart’, ‘Phil Collins’ ou encore les ‘Bee Gees’. Bref, cet opus est fait pour les nostalgiques de la variété internationale des années 80…

Interprêtes

Michael Thompson (Tous les instruments), Billy Trudel (Chant)


Artiste : Graal

Album : Chapter IV

Date de Sortie : 04-05-2015

Ajouté le : 13-09-2016

Encore un groupe Italien, ‘Graal’ qui a déjà plus d’un an sorti son quatrième album en 2015 sous le nom de ‘Chapter IV’. Les influences sont diverses mais, bien que le premier titre fasse penser à ‘Cat Sevens’, pour la suite, le groupe qui vient à l’esprit serait plutôt ‘Deep Purple’ (le chanteur a des intonations de ‘Glenn Hughes’ et les titres se partagent entre chant et solos de guitare avec en fond bien évidemment l’orgue ‘Hammond’). L’ensemble est très professionnel et tous les titres sont d’un très bon niveau : nos Italiens maîtrisent leur sujet à fond ; A noter un titre instrumental ‘The Day That Never End’ magnifique du début à la fin avec toute la panoplie d’envolées instrumentales et de changements de rythme. Ils n’oublient pas non plus les titres plus calmes avec ‘Goodbye’ et ‘A Poetry For A Silent Man’ qui nous ramène quelques 35 ans en arrière avec des titres comme ‘Soldier Of Fortune’ de ‘Deep Purple’. Bref, ‘Graal’ est un bon groupe de hard rock à la sauce seventies qui ravira les inconditionnels mais au-delà qui est tout à fait accessible à ceux qui voudrait découvrir ce style qui finalement est intemporel…

Interprêtes

Francesco Zagarese (Guitare), Danilo Petrelli (Claviers), Michele Raspanti (Basse), Alex Giuliani (Batterie), Andrea Ciccomartino (Chant, Guitare)


Artiste : Lateral Blast

Album : La Luna Nel Pozzo

Date de Sortie : 13-05-2016

Ajouté le : 14-09-2016

Les Italiens ont certainement une façon très libre de se conduire sur la route mais ce que l’on ne peut pas leur enlever c’est qu’en musique, ils ont toujours eu sens de la mélodie indéniable. ‘Lateral Blast’ en est l’exemple type avec leur 2ème disque ‘La Luna Nel Pozzo’ : on retrouve cette ambiance méridionale renforcée par le chant en Italiens (ça n’aurait forcément pas fait le même effet s’ils avaient chanté en Anglais). Mais, la grande force de ‘Lateral Blast’ est d’intégrer des instruments électriques à des compositions populaires ce qui leur permet de naviguer entre folk et rock progressif sans jamais lasser. Dans le même genre, on pourrait les comparer à ‘Blackmore’s Night’ et il y a fort à parier que si vous êtes fan du groupe de ‘Ritchie’ et que vous n’êtes pas allergique aux mélodies sucrées de nos amis transalpins, vous aimerez ce ‘La Luna Nel Pozzo’…

Interprêtes

Leonardo Angelucci (Chant, Guitare Electrique), Rosa Zumpano (Flute, Chant), Antonello D'Angeli (Guitare Acoustique), Matteo Troiani (Basse), Tommaso Guerrieri (Batterie, Percussions), Alessandro Ippoliti (Claviers, Keytar)


Artiste : Cheap Trick

Album : Bang, Zoom, Crazy…Hello

Date de Sortie : 01-04-2016

Ajouté le : 15-09-2016

Non ce n’est pas un poisson d’avril : nos Américains déjantés de ‘Cheap Trick’ ont bien sorti le 1er Avril leur 17ème album après des bruits de départ à la retraite dans les années 2010. Les routes se sont récemment séparées avec leur batteur ‘Bun E. Carlos’ (voir chronique de son album solo), mon 33 tours ‘In Color’ est déjà bien loin… mais la ligne directrice de ses 40 dernières années n’a pas tellement changé ; c’est toujours énergique avec des titres rentre dedans assez courts et très mélodiques sans se prendre la tête (leur objectif étant seulement de faire bouger celles de leurs fans); En conclusion, comme le disent souvent les plus jeunes en parlant d’un plus vieux encore en pleine forme : « j’aimerais bien avoir sa pêche à son âge ». Et bien, Messieurs, rien que pour ça, chapeau bas…

Interprêtes

Robin Zander (Chant), Rick Nielsen (Guitare), Tom Petersson (Basse), Daxx Nielsen (Batterie)


Artiste : Outlasted

Album : Into The Night

Date de Sortie : 15-07-2016

Ajouté le : 16-09-2016

En cette année 2016, encore un groupe qui pointe le bout de son nez dans le domaine du rock mélodique. ‘Outlasted’, originaires de Norvège, sortent leur premier album ‘Into the Night’. Pour des débuts, c’est déjà très abouti aussi bien dans les compositions que dans l’interprétation. Evidemment, dans ce genre d’opus, on recherche des mélodiques faciles à écouter taillées pour la radio : et bien, ‘Outlasted’ répond exactement à ces critères : des tubes comme s’il en pleuvait, des titres d’environ 3 minutes qui rentrent immédiatement dans la tête. Bref, ‘Outlasted’ est un groupe avec un certain potentiel avec qui il faudra compter dans les années à venir dans le domaine du rock FM…

Interprêtes

Aleksander Schjølberg (Basse), Glenn Wikran (Chant), Odd-børge Hansen (Claviers / Piano), Rune Erling Pedersen (Batterie), Terje Fløyli (Guitares), Kjetil Andreassen (Guitares / Invité), Lasse Ingebrigtsen (Invité / Choeurs), Rickard Johannesson (Basse / Invité), Ronny Wikmark (Claviers / Invité), Rune Bryn (Batterie / Invité)


Artiste : Freedom To Glide

Album : Fall

Date de Sortie : 01-07-2016

Ajouté le : 17-09-2016

Pour vous situer, ‘Andy Nixon’ et ‘Pete Riley’ ont joué ensemble dans un groupe de tribute à ‘Pink-Floyd’. Par conséquent, il est indéniable que cette influence ressorte dans leurs compositions. Ils viennent de sortir leur 2ème album ‘Fall’ et comme ‘RPWL’ qui s’étaient également rapproché du style des ‘Floyd’ au départ et qui ensuite avaient trouvé leur propre voie, ‘Freedom To Glide’ semble suivre le même chemin avec ce ‘Fall’. On sent moins les influences de leurs ainés que dans ‘Rain’ leur premier opus et on flirte avec d’autres style plus progressifs tout en restant un brin psychédélique. Pour moi la chanson à retenir : ‘Enigma’ qui est une superbe ballade avec des solos au son ‘Gilmourien’. Bref, 2016 voit ‘Freedom To Glide’ prendre réellement son envol et ravira certainement tous les adeptes de pop/rock progressif avec de superbes solos de guitare…

Interprêtes

Andy Nixon (Chant / Guitares), Pete Riley (Claviers)


Artiste : Ivory

Album : Southern Cross

Date de Sortie : 22-07-2016

Ajouté le : 17-09-2016

‘Ivory’ vient de sortir ‘Southern Cross’, premier volet de la trilogie consacrée à l’expédition ‘Terra Nova’ de ‘Robert Scott’ au pôle sud. Avec ce sujet tragique, rien d’étonnant que les Biélorusses évoluent dans un métal épique et symphonique. Les compositions sont très variées et ils mélangent différents styles tout au long des 10 titres. ‘Vanitas Vanitatum’ est un morceau assez speed et lourd ; le titre suivant ‘Ulysses’ (‘Uliss’ Version Russe) est également assez rapide mais plus enlevé ; quand à ‘Passing Days’ (‘Dni Idut’), avec son refrain très entraînant, est plus classique et s’éloigne du métal. Ils n’oublient pas non plus les titres plus calmes avec cette magnifique ballade ‘February’ (‘Fevral’) où transpirent les influences Russes. De plus, ils proposent 2 versions de ‘Southern Cross’, l’une en Anglais et l’autre en Russe qui est celle que j’ai préféré (c’est cette dernière que j’ai mis en lien Spotify) car, forcément, cela renforce l’atmosphère Russe qui peut être théatrale dans les titres puissants mais également très mélancolique dans les parties plus calmes…

Interprêtes

Dmitry Chernyshevski (Claviers), Dmitry Pasiukevich (Batterie), Kirill Movshuk (Guitares), Nikita Shestitko (Guitares), Sergei Butovsky (Chant), Stanislav Siuzev (Basse)


Artiste : Vivaldi Metal Project

Album : The Four Seasons

Date de Sortie : 22-07-2016

Ajouté le : 18-09-2016

Les quatre saisons de ‘Vivaldi’ en version métal, voilà une étrange idée. Et bien, ‘Vivaldi Metal Project’ est un projet né dans la tête du compositeur et producteur ‘Mistheria’ : pas moins de 130 musiciens ont participé (un orchestre, un quatuor à corde et un ensemble vocal) à cette aventure pharaonique. L’ensemble des différents mouvements a été transcris et ensuite arrangé pour obtenir cette version qui peut certes déranger certains (j’en vois déjà hurler au scandale) ; pour ma part, je suis toujours resté ouvert à ce genre de transcription depuis un jour de 1981, où j’ai découvert le ‘Difficult To Cure’ de ‘Rainbow’ avec un certain ‘Ritchie Blackmore’ à la guitare (l’hymne à la joie dans la 9ème Symphonique de Beethoven). Dans le cas de ‘Vivaldi Metal Project’, les chœurs et les paroles ajoutées en font un album très épique donnant un éclairage tout nouveau à l’œuvre initiale ce qui pour ma part, n’est pas déplaisant du tout. Mais sans aucun doute, il n’y aura pas de juste milieu pour cet album : soit on adhère, soit on déteste; pour ma part, j’ai aimé et je me dis que si les musiques d’attente avaient cette version, les minutes à patienter nous paraitrait beaucoup moins longues…

Interprêtes

Mistheria (Claviers / Keytar), Alberto Rigoni (Basse), Anna Portalupi (Basse / Invité), Atma Anur (Batterie / Invité), Chris Caffery (Guitares / Invité), Dani Löble (Batterie / Invité), Dirk Verbeuren (Batterie / Invité), Edu Falaschi (Chant / Invité), Fabio Lione (Chant / Invité), John Macaluso (Batterie / Invité), Marco Sfogli (Guitares / Invité), Mark Boals (Chant / Invité), Mark Cross (Batterie / Invité), Mark Wood (Invité / Violon), Martijn Peters (Batterie / Invité), Mike LePond (Basse / Invité), Rob Rock (Chant / Invité), Rolf Pilve (Batterie / Invité), Ruben Israel (Batterie / Invité), Ruud Jolie (Guitares / Invité), Sean Tibbetts (Basse / Invité), Steve Di Giorgio (Basse / Invité), Victor Smolski (Guitares / Invité), Vitalij Kuprij (Claviers / Invité)


Artiste : Powerwolf

Album : The Metal Mass – Live

Date de Sortie : 29-07-2016

Ajouté le : 18-09-2016

Pas forcément très fan de ‘Powerwolf’ sur les albums studio, il faut avouer que leur dernier live ‘The Metal Mass’ est une réussite et fait découvrir ces bêtes de scènes de power métal qui s’inspirent de chants religieux mais, comme vous l’aurez compris, en les adaptant à leur sauce ; et quelle sauce, ça déménage du début à la fin avec une ambiance live impressionnante et un public complètement acquis à leur cause qui reprend tous les refrains et participe à fond. Certes, on pourrait critiquer un manque de variété dans les titres mais c’est justement ce qui fait la force d’un live comme celui-ci : des morceaux très accrocheurs qui en font des hymnes en concert. Et de plus, bien qu’on pourrait penser qu’ils tournent en dérision la religion, ils le disent eux-mêmes : « Nous ne sommes pas chrétiens, nous ne sommes pas du tout croyants mais si des chrétiens ou n’importe quelle personne religieuse lisaient nos paroles, ils ne seraient pas offensés. C’est important pour nous. ». Alors, c’est certain, les fans seront conquis et pour ceux qui ne connaissent pas ces prêtres du power métal, cette messe en live vous permettra de découvrir leur univers…

Interprêtes

Attila Dorn (Chant), Matthew Greywolf (Guitare), Charles Greywolf (Basse), Falk Maria Schlegel (Claviers, Orgue), Roel van Helden (Batterie).


Artiste : Hristo Manolov, Atriell

Album : Tale Of The Dragon Claw

Date de Sortie : 12-08-2016

Ajouté le : 20-09-2016

Atriell est un projet Bulgare de métal symphonique composé par ‘Hristo Manolov’ et basé sur des histoires fantastiques. On est de plein pied dans un monde épique où l’on croise dragons et guerriers et où l’on passe allégrement de l’amour à la haine en quelques secondes. ‘Norra Morrel’, chanteuse lyrique prête sa voix (en Russe) à ce ‘Tale Of The Dragon Claw’. Le style est évidemment très symphonique avec des cordes et des chœurs dès l’introduction qui font penser à une musique de film fantastique. La suite est à l’image de cette première partie, un mélange de thèmes classiques mais le côté métal ne l’emporte jamais et il faut évidemment aimer le style lyrique pour adhérer. Pour les fans de ce genre de concept mais également pour les curieux qui voudraient découvrir ce que l’on obtient en mélangeant guitares électriques et chant lyrique…

Interprêtes

Hristo Manolov, Norra Morrel (Chant), Ivailo Chantov (Guitare / Basse), Antonia Malcheva (Violon).


Artiste : Bliss In The Abyss

Album : The Grace Of My Demons

Date de Sortie : 09-08-2016

Ajouté le : 21-09-2016

Pas facile de trouver des informations sur ce nouveau groupe Suédois qui sort son premier album ‘The Grace Of My Demons’; le style est en partie métal mais ils ont la capacité de faire des incartades vers le progressif ou encore dans le rock plus classique. ‘Burlesque’ en est la bonne illustration, ça démarre comme un morceau de métal symphonique puis vient une partie chantée plus rock (un peu comme sait le faire ‘Tarja’); puis on a droit à un passage plus calme avec un solo de guitare très aérien pour finir comme ça avait commencé. ‘Tales Of Time’ et ‘Dance Of The Moon’ lorgnent vers le métal folk avec des mélodies très entraînantes. ‘The Grace Of My Demons’ ou encore ‘The Book Of Silence’ sont des titres assez rock ou s’insèrent des solos de guitare assez psychédélique. En résumé, ‘Bliss In The Abyss’ est un nouveau groupe déjà très professionnel avec une capacité de varier les styles et qui risque fort de faire parler de lui dans le futur…

Interprêtes

Maria Storck (Chant), Manu Savu, (Guitare), Eugen Salceanu (Claviers), Uffe Tillman (Batterie), Hampus J Pettersson (Basse)


Artiste : Ancient Myth

Album : Aberration: “Au”

Date de Sortie : 24-06-2016

Ajouté le : 22-09-2016

‘Ancient Myth’ en est déjà à son 4ème album et nos amis du pays du soleil levant sont déjà assez connus dans le petit monde du métal symphonique occidental (ils vont jouer en Belgique au ‘Metal Femal Voices Festival’ en Octobre). Certes, côté internet et Spotify, ce n’est pas l’effervescence mais on pourra dire ce que l’on veut, les Japonais ont vraiment un don pour faire des copies à s’y méprendre. Et là, c’est vraiment bien fait et l’on retrouve tous les ingrédients de ce style : une base de métal avec tous les instruments électriques classiques accompagnée d’un orchestre symphonique. De plus, ils amènent des mélodies hyper efficaces (‘Mortal Heaven’, ‘Afterglow’, ‘Aerial Memories :True’, ‘Canis’ ou encore ‘Raven Neamhain Sight’ pour n’en citer que 5). Ils savent également nous régaler avec des ballades pleines d’émotion comme ‘Prayer To The Icy Moon’, ‘LINK’ ou l’intermède instrumental ‘In Vitro’. Pour l’anecdote, j’ai mis exprès le lien vers la version Japonaise où la chanteuse ‘Michal’ est certainement plus à son aise (la version Anglaise existant également). En conclusion, ‘Ancient Myth’ est à connaître pour tout fan de métal symphonique et n’a vraiment rien à voir avec une pâle contrefaçon ce qui en fait également un groupe à découvrir pour un public beaucoup plus large en quête de nouveaux talents…

Interprêtes

Puzzy (Claviers), PePe (Batterie), Izo (Guitare), Michal (Chant), Naoki (Basse)


Artiste : Circle Unbroken

Album : Vincere

Date de Sortie : 22-04-2016

Ajouté le : 23-09-2016

Décidément, en ce moment, sortent une pléiade de nouveaux groupes dans le domaine du métal symphonique à chanteuse. ‘Circle Unbroken’, originaires de Belgique, viennent de sortir leur premier album ‘Vincere’. Dès le début de l’opus, ça me fait penser au style des Norvégiens d‘Imperia’, surtout le deuxième titre très aérien ‘Black Fire’ ou le troisième ‘Odyssey’. Toutes les chansons accrochent dès la première écoute et on regrette presque une durée un peu trop courte sur certains. L’ensemble est très cohérent et les 40 minutes s’écoutent avec beaucoup de plaisir. ‘The Call’, ‘Insomnia’ et ‘City Lost’ sont 3 magnifiques ballades qui mettent en avant la voix remplie d’émotion de ‘Mariek’ même si à quelques endroits elle a encore une marge de progression dans la justesse de son chant. Bref, encore pour moi un coup de cœur pour 2016, pour un groupe tout récent qui nous offre un album très abouti mélangeant de belles mélodies puissantes et de magnifiques ballades : ‘Circle Unbroken’, pourrait assez vite intéresser un public assez large comme a su le faire un groupe comme ‘Within Temptation’…

Interprêtes

Marieke Bresseleers (Chant), Franky De Mangelaere (Claviers), Rutger Meert (Basse), Marty Bonnetain (Batterie), Matthias "Matths" Jacobs (Guitare), Kevin De Brauwer (Guitare)


Artiste : Canterra

Album : First Escape

Date de Sortie : 19-02-2016

Ajouté le : 24-09-2016

‘Canterra’ est un groupe Allemand qui vient de sortir son premier album ‘First Escape’ en 2016. Tout d’abord, Korinna’ la chanteuse offre certaines similitudes avec ‘Tarja’ et les compositions se rapprochent de celles de leur illustre ainée. Ça débute par deux titres très mélodiques et rapide, ‘Child Of Destiny’ et ’Hurt’. Des growls bien placés font penser dans certains titres à du ‘Leave’s Eyes’ (‘The Hunt’ par exemple). Ils n’oublient pas non plus les ballades où ‘Korinna’ montre toue l’étendue de son talent (‘Heart’, ‘My Agony’ ou le dernier titre ‘Der einzige Erbe’). En résumé, tous les titres sont très efficaces et l’album très homogène : cette ‘première évasion’ de nos amis ‘Canterra’ est une bonne surprise pour cette année 2016 et il faudra certainement compter sur eux dans les années à venir…

Interprêtes

Korinna König (Chant), Hendrik Zantop (Guitare), Hannes Otto (Guitare), Tom Steudel (Basse), Max Krüger (Batterie)


Artiste : Moulettes

Album : Preternatural

Date de Sortie : 27-05-2016

Ajouté le : 25-09-2016

‘Moulettes’ est un groupe inclassable et les Canadiens évoluent dans un style entre jazz, folk et rock. Ils mélangent des instruments électriques et classiques (violoncelle, hautbois et autoharp). ‘Preternatural’ est leur quatrième album et leur grande force est d’amener des compositions sortant des sentiers battus pleines de fraicheur et de légèreté et alimentées par les harmonies vocales de ‘Hannah’, ‘Ruth’ et ‘Raevennan’. On passe un très bon moment à écouter les 11 titres sans jamais s’ennuyer car toutes les mélodies sortent de l’ordinaire et accrochent l’auditeur. En résumé, ‘Moulettes’ est un groupe à part hors des modes et du temps à conseiller à tous ceux qui affectionnent découvrir de nouveaux talents sortant de l’uniformité que l’on nous assène à longueur de journée sur les ondes…

Interprêtes

Hannah Miller (Violoncelle, Cant, Guitare, Claviers), Raevennan Husbandes (Guitare, Chant, Percussion), Ruth Skipper (Basson, Chant), Jim Mortimore (Basse, Moog, Guitare, Chant), Ollie Austin (Batterie, Guitare, Chant, Claviers)


Artiste : Heart

Album : Beautiful Broken

Date de Sortie : 08-07-2016

Ajouté le : 25-09-2016

Les soeurs Wilson comptabilisent maintenant 40 ans de carrière et 2016 voit sortir ‘Beautiful Broken’ un album donc la plupart des titres sont des réinterprétations d’anciennes chansons. C’est teinté eighties et Ann a toujours le même feeling dans la voix. Ça commence avec ‘Beautiful Broken’, un titre très rapide dans un style hard-rock mais la suite est beaucoup plus calme avec une ballade comme ‘Two’ qui me rappelle un peu ‘Stevie Nicks de ‘Fleetwood Mac’. ‘Sweet Darlin’, ‘I Jump’ font plutôt penser à ‘Elton John’. ‘Johnny Moon’ est un titre dans un registre plus feutré et psychédélique; ‘Heaven’ est une ballade avec une magnifique introduction aérienne très teinté seventies. Avec ‘City Burning’, c’est plus rock avec un rythme à la Stones. Bref, des titres universels facilement assimilables, voici le menu de ce dernier opus des 2 sœurs. A déguster sans modération…

Interprêtes

Ann Wilson (Chant / Guitares / Basse / Claviers), Ben Smith (Batterie), Chris Joyner (Claviers), Craig Bartock (Guitares), Dan Rothchild (Basse), Nancy Wilson (Chant / Guitares / Claviers), James Hetfield (Chant / Invité)


Artiste : Orphaned Land - Amaseffer

Album : Kna’an

Date de Sortie : 26-08-2016

Ajouté le : 25-09-2016

Pour ceux qui connaissent ‘Orphaned Land’, oubliez les premiers albums oriento-métal : pour cet album sur commande d’un certain ‘Walter Wayers, un directeur de théâtre allemand (comme quoi, malgré les courants actuels, il reste encore des personnes ouvertes à d’autres cultures et ça fait du bien), ‘Kobi Farhi’ s’est adjoint les services de ‘Erez Yohanan’ le batteur de ‘Amaseffer’ et a composé un opéra oriental sur l’histoire d’Abraham. Vaste sujet que Kobi et Erez ont mis en musique de façon magistrale avec un album dans l’ensemble très mélancolique et offrant des pépites comme seuls savent le faire les compositeurs emprunts de différentes cultures : le premier ‘Naked’, ‘The Burning Garden’, ‘A tree Without No Fruit’ ou encore ‘Prisoners Of The Past’ sont des ballades magnifiques. Sur le deuxième titre ‘Naked’, on se retrouve plus dans l’ambiance d’Orphaned Land’ mais toujours sans agressivité et les instruments électriques sont là uniquement pour les passages poignant. En conclusion, nos deux compères d’Orphaned Land’ et de ‘Amaseffer’ sortent un album loin de leur terrain de prédilection et forcément ‘Kna’an’ n’a rien à voir avec un album métal : avec des compositions venant de l’intérieur, ils ont su se mettre entièrement au service de leur sujet…

Interprêtes

Kobi Farhi (Chant), Chen Balbus (Guitares), Erez Yohanan (Batterie), Idan Amsalem (Guitares), Matan Shmuely (Batterie), Uri Zelha (Basse)


Artiste : Children In Paradise

Album : Morrigan

Date de Sortie : 22-02-2016

Ajouté le : 19-09-2016

‘Children In Paradise’ est un groupe Français qui évolue dans un registre rock progressif et qui vient de sortir son deuxième album ‘Morrigan’ ; Bretons, ils sont inspirés par des textes celtiques et ce dernier opus nous emmène sur les chemins Irlandais à la rencontre de la déesse ‘Morrigan’. Côté musique, nous sommes embarqués dans un ensemble de ballades où la voix de ‘Dam Kat’ amène le côté atmosphérique qui donne une impression étrange mais agréable de flotter à quelques mètres du sol. Mais, on ne se lasse pas car le chant est entrecoupé d’envolées mélodiques où les solos de guitares se font beaucoup plus rock ; le premier titre ‘Alone’ en est l’exemple parfait avec un début envoutant et qui petit à petit monte en puissance avec l’arrivée de la guitare. En résumé, ‘Children In Paradise’ a gagné ses lettres de noblesse dans le domaine progressif et l’on ne peut que s’en féliciter d’autant plus qu’ils sont Français (cocorico !!)…

Interprêtes

Kathy Millot "Dam Kat" (Chant), Fred Moreau (Batterie), Gwalc'hmei (Guitares), Loïc Bléjean (Uillean Pipes, Low Whistle), Stéphane Rama (Basse), John Kenny (Invité / Carnyx)


Artiste : Wonderonce

Album : Freedom Odyssey

Date de Sortie : 30-05-2016

Ajouté le : 26-09-2016

Voir présentation ‘Twilight Force’ (‘Heroes Of Mighty Magic’)

Interprêtes

Liss Eventide (Chant), Drakon Nahr (Chant), Andrea Montalbetti (Chant, Batterie), German de Sotomayor (Guitare), Paola Rouge (Violoncelle), Nel Löse (Basse)


Artiste : Twilight Force

Album : Heroes Of Mighty Magic

Date de Sortie : 26-08-2016

Ajouté le : 26-09-2016

Dans la famille du power métal symphonique, voici pas 1 mais 3 nouveaux albums d’un seul coup et pour le même prix !! Tout d’abord un groupe Italo-Espano-Suisse ‘Wonderonce ‘ qui sort son premier album ‘Freedom Odyssey’, ensuite les Suédois de ‘Twilight Force’ avec un 2ème opus ‘Heroes Of Mighty Magic’ et puis les Allemands de ‘Winterstorm’ avec un 4ème album ‘Cube Of Infinity’. Je les ai regroupé car ils nous emmènent tous les 3 dans des mondes épiques et fantastiques à grands renforts d’orchestres et de chœurs. ‘Wonderonce’ met en avant les voix avec une variété des titres allant de la ballade (‘Final Aurora’) à des titres beaucoup plus speed et puissants (‘Dragon Valley II - Frozen Fire’) en passant par des morceaux mettant en avant le côté très théâtral de ce groupe (‘BabaYaga’). Pour ‘Twilight Force’, c’est moins varié mais ça envoie des titres très speed et puissants avec des mélodies très convenues dont certaines pourraient être sorties de films de Disney (si, si !!) et toujours remplies de chœurs grandiloquents. Quand à ‘Winterstorm’, on reste dans un registre épique mais certainement moins par rapport aux 2 autres. Les mélodies sont également très accessibles et les titres sont relativement variés avec des chansons très entraînantes comme ‘Effects Of Being’, ‘Through The Storm’ ou encore ‘Frozen Awakening’. En résumé, 3 albums destinés plus aux fans de ce genre mais également 3 groupes avec chacun sa propre personnalité et pour ceux qui ne connaissant pas ce genre, une palette de ce qu’on appelle le power métal symphonique : faites vous votre opinion…

Interprêtes

Chrileon (Chant), Lynd (Guitare), Lute Born (Basse), Blackwald (Claviers, Piano, Violon), De'Azsh (Batterie), Aerendir (Guitare)


Artiste : Winterstorm

Album : Cube Of Infinity

Date de Sortie : 26-08-2016

Ajouté le : 26-09-2016

Voir présentation ‘Twilight Force’ (‘Heroes Of Mighty Magic’)

Interprêtes

Alexander Schirmer (Chant), Jonas (Batterie), Michael Liewald (Guitares), Peter Cerveny (Basse), Tobi (Guitares)


Artiste : The Apocalypse Blues Revue

Album : The Apocalypse Blues Revue

Date de Sortie : 26-08-2016

Ajouté le : 27-09-2016

C’est rare actuellement d’avoir des sorties d’album dans le domaine du blues rock et les Américains ‘The Apocalypse Blues Revue’ sortent leur premier opus en cette année 2016. C’est clair, il n’y a guerre d’innovation et on retrouve le tempo ternaire de ce style sur la majorité des titres et les 3 accords de base. On passe d’un titre enlevé ‘Evil Is As Devil Does’ où vos doigts se mettent à claquer tout seuls à un blues très lent ‘Junkie Hell’ qui vous fait vous balancer nonchalamment. ‘Devil Plays A Strat’ me fait penser immédiatement à ‘Money’ des Pink Floyd’ (comme quoi, ils faisaient également du blues…). Le reste est à l’image des premiers titres, toujours très classique et finalement, sans être très original, c’est très bien fait et surtout, qu’est ce que ça fait du bien à nos ‘esgourdes’ d’écouter de temps de temps ce style de musique intemporel…

Interprêtes

Brian Carpenter (Basse), Rafer John (Chant), Shannon Larkin (Batterie), Tony Rombola (Guitares)


Artiste : Delain

Album : Moonbathers

Date de Sortie : 26-08-2016

Ajouté le : 28-09-2016

La bande à ‘Charlotte Wessels’ après nous avoir fait patienter avec un EP apéritif très light début 2016 sort son 5ème album studio ‘Moonbathers’. Ils nous avaient déjà prouvé avec leur opus précédent ‘The Human Contradiction’ qu’ils étaient rentré dans la cour des grands de la famille du métal symphonique et ce ‘Moonbathers’ confirme que la qualité est de nouveau au rendez-vous. Une petite nouvelle est venue s’ajouter au combo en la personne de ‘Merel Bechtold’ guitariste et accessoirement chanteuse. Ça démarre en trombe avec ‘Hands Of Gold’ qui risque de faire fort en concert. On découvre ensuite ‘The Glory And The Scum’ avec une alternance entre couplets mi tempo et refrain plus puissantes marque de fabrique du combo. La suite est à l’image du début entre tubes puissants et titres plus calmes : ‘Chrysalis – The Last Breath’, superbe ballade, est un titre qui vous met le chair de poule. A noter dans la version deluxe des titres live mais surtout 2 versions orchestrales de ‘The Glory And The Scum’ et ‘Hands Of Gold’ donnant une toute autre perception de ces titres. En résumé, pour les fans, pas de surprise, c’est du tout bon ‘Delain’ et on attend avec impatience de les voir en concert (pour moi ce sera fin octobre au Z7). Pour les autres qui affectionnent des groupes comme ‘Nightwish’ ou ‘Within Temptation’, vous serez certainement conquis par ce ‘Moonbathers’…

Interprêtes

Charlotte Wessels (Chant), Timo Somers (Guitare), Merel Bechtold (Guitare, Chant), Martijn Westerholt (Claviers), Otto Schimmelpenninck van der Oije (Basse), Sander Zoer (Batterie)


Artiste : Cruzh

Album : Cruzh

Date de Sortie : 26-08-2016

Ajouté le : 29-09-2016

C’est encore la Suède qui arrive avec un nouveau groupe de rock mélodique. ‘Cruzh ‘ viennent de sortir leur premier album éponyme. Dans la série des groupes de ce genre (‘Grand Slam’, Last Autumn's Dream’, ‘Jono’ ou encore Violet Janine et j’en oublie certainement !), ‘Cruzh’ surfent sur la même vague avec des tubes à gogo assimilables immédiatement. C’est efficace et les titres ‘Hard To Get’ ou ‘Set Me Free’ en sont des parfaits exemples : une rythmique enlevée, des riffs de guitare battant la mesure et des chœurs à la ‘Rubettes’. En fin d’album, une ballade de plus de 7 minutes clos de belle façon ce ‘Cruzh’. Bref, un album à mettre entre toutes les oreilles et à consommer sur place sans modération…

Interprêtes

Tony Andersson (Claviers, Chant), Anton Joensson (Guiae, Chant), Dennis Butabi Borg (Basse, Chant), Louisian Boltner (Batterie, Invité), Erik Wiss (Piano)


Artiste : David Cross Band

Album : Sign Of The Crow

Date de Sortie : 05-08-2016

Ajouté le : 20-09-2016

Pour les plus vieux qui ont connus les premiers groupes de musique progressive (je parle d’un temps que les moins de 20 ans…), ‘David Cross’ devraient leur dire quelque chose car c’est le violoniste qui a fait partie de ‘King Crimson’ dans les années 70. Après quarante ans à jouer avec les plus grands, il a sorti plusieurs albums sous le nom ‘David Cross Band’ ; ‘Sign Of The Crow’ est le dernier en date. C’est certain, pas facile d’entrer dans cet univers qui mélange du jazz, de la pop, du rock et un soupçon de métal. C’est un réel melting pot de tous ces styles et c’est réellement après de longues écoutes que l’on en tire la substantifique moelle. ‘Sign Of The Crow’ titre de plus de 7 minutes nous embarque dans un train d’enfer où les instruments se taillent la part du lion. ‘The Pool’ complètement à l’opposé est une ballade toute en émotion avec une introduction très sobre au chant mais très intense. Bref, comme vous l’aurez compris, si vous êtes plutôt écoute d’une fois, cet album n’est certainement pas fait pour vous ; par contre vous qui prenez le temps de vous imprégner de la musique et qui aimez la diversité, alors, vous adopterez sans aucun doute ce ‘Sign Of The Crow’…

Interprêtes

Craig Blundell (Batterie), David Cross (Violon), Jinian Wilde (Chant), Mick Paul (Basse), Paul Clark (Guitares)


Artiste : Arjen Anthony Lucassen

Album : Strange Hobby

Date de Sortie : 08-07-2016

Ajouté le : 30-09-2016

Pourquoi en 2016, on reparle de l’album ‘Strange Hobby’ sorti par ‘Arjen Lucassen’ en 1996 donc 20 ans avant. Tout simplement, parce qu’une nouvelle version incluant 4 nouveaux titres vient de sortir la première mouture étant épuisée. Pour ceux qui ne connaissent pas Arjen, c’est un compositeur dans le domaine progressif métal/rock avec à peut près une dizaine de projets à son actif, le dernier en date étant ‘The Gentle Storm’ sorti en 2015 (présenté dans les albums 2015). Mais pour ‘Strange Hobby’, il nous replonge le temps d’un instant dans les années 60 avec des reprises de l’époque mais tout ceci évidemment à sa sauce. Ça va du ‘Arnold Layne’ de ‘Sid Barrett’ à ‘Ruby Tuesday’ des ‘Stones’ en passant par ‘Ice In The Sun’ de ‘Status Quo’. Le plus est que ce n’est pas seulement de pâles copies mais il amène sa vision de chaque morceau avec de nouveaux arrangements mais sans jamais détériorer l’atmosphère psychédélique de ces années (même le kaléidoscope de la pochette doit être d’époque !!). C’est super bien fait et on redécouvre des titres enfouis dans un coin de notre mémoire. En résumé, pour ceux qui ont connu ces années, ce ‘Strange Hobby’ constitue une vraie cure de rajeunissement…

Interprêtes

Arjen Anthony Lucassen


Artiste : Sedate Illusion

Album : Glass Delusion

Date de Sortie : 13-05-2016

Ajouté le : 11-09-2016

‘Sedate Illusion’ est un groupe Grec originaire de Corfou que je découvre avec leur 5ème album ‘Glass Delusion’. Ils ne font pas le buzz sur Internet et mis à part leur site sur facebook, les chroniques ne se bousculent pas. Ils évoluent dans un style rock/métal progressif assez élaboré qui peut demander des écoutes successives pour apprécier à la juste mesure ce dernier opus. Tout d’abord ce n’est pas tout à fait rock, ni tout à fait métal mais toujours en alternance entre les deux. Ensuite les titres sont tous assez longs avec des constructions complexes avec des changements fréquents de tempo et d’atmosphère qui peut en dérouter certains habitués à plus de linéarité dans la musique. Par exemple ‘Escaping From…’ (le titre le moins long) commence calmement avec un piano puis monte petit à petit en puissance pour le refrain puis de nouveau une partie feutrée avec le piano accompagné d’un orgue ; s’ensuit une partie chantée très posée puis un solo de guitare à la ‘Pink Floyd’; on entame ensuite la dernière partie pour rejoindre une dernière fois le thème central et tout ça en 6 minutes. Quand à ‘Glass Delusion’, de plus de 10 minutes, c’est un melting pot d’ambiances et ils mêlent bouzouki et instruments électriques. La partie chantée, une sorte d’appel plaintif est de toute beauté et la partie instrumentale mélange les influences occidentales et orientales reflétant bien leur origine grecque. En résumé, un coup de cœur pour ce groupe à multi-facettes qui à mon goût mériterait d’être beaucoup plus connu…

Interprêtes

Vangelis Kakarougkas (Claviers, Chant), Anastasios Kibizis (Guitare), Vagelis Glavinas (Basse), Antreas Alamanos (Batterie)


Artiste : Yossi Sassi Band

Album : Roots And Roads

Date de Sortie : 25-05-2016

Ajouté le : 01-10-2016

‘Yossi Sassi’ est l’ex guitariste d’Orphaned Land’ et a sorti son troisième album solo ‘Roots And Roads’. Tout d’abord, c’est un guitariste talentueux et joue de toutes les guitares aussi bien électriques que traditionnelles. Ensuite, comme dans son groupe précédent, il aime bien mélanger différents styles : forcément, ses racines sont israéliennes mais il incorpore d’autres styles comme le rock, le métal, la pop et même un soupçon de jazz dans ses compositions. Les 12 titres sont donc un mélange d’influences multiples et ils se partagent entre titres instrumentaux et titres chantés. Pour ne citer qu’un titre, je dirais ‘Winter’ où l’on ne peut pas définir d’influence prédominante tellement elles sont multiples. Par conséquent, si vous aimez mixer différentes cultures et styles le temps d’un instant, ce ‘Roots And Roads’ est certainement un album à écouter…

Interprêtes

Yossi Sassi (Chant, toutes les Guitares), Or Lubianiker (Basse), Shay Ifrah (Batterie), Ben Azar (Guitare, Sapir Fox (Chant), Roei Fridman (Percussions)


Artiste : Nosound

Album : Scintilla

Date de Sortie : 02-09-2016

Ajouté le : 01-10-2016

Nosound est un groupe Italien qui a déjà une dizaine d’années d’existence et ils viennent de sortir leur 5ème album studio ‘Scintilla’. Dans leur cas, pas de doute, ils sont reconnaissables et le style rock atmosphérique leur va comme un gant. Tous les titres sont très calmes avec un chant sans beaucoup de nuance mais qui collent parfaitement à leur style. C’est certain, le manque de variété et le spleen dégagé peut en ennuyer certains mais, c’est difficile à expliquer, même si la mélancolie est présente sur l’ensemble de l’opus, je n’ai pas cette impression de redite au fil des titres comme si j’étais hypnotisé et embarqué dans un rêve où l’on a l’impression de flotter à quelques mètres du sol. L’exemple le plus flagrant est ‘In Celebration Of Life’ qui tourne autour de la même phrase musicale pendant plus de 5 minutes mais avec un crescendo très subtil qui nous enveloppe sans jamais lasser. En résumé, comme vous l’aurez compris, il faut aimer la musique planante pour adhérer et si c’est le cas, ce ‘Scintilla’ est fait pour vous…

Interprêtes

Alessandro Luci (Basse, Claviers), Giancarlo Erra (Chant, Guitare, Claviers), Giulio Caneponi (Batterie), Marco Berni (Chant, Claviers), Paolo Vigliarolo (Guitare), Andrea Chimenti (Chant / Invité)


Artiste : Yael Naim

Album : Older + Older (Revisited)

Date de Sortie : 08-01-2016

Ajouté le : 06-10-2016

Et oui, je suppose que je ne vais pas faire découvrir ‘Yael Naim’ à beaucoup de monde ! et bien moi qui ai plutôt l’habitude d’écouter des artistes que la majorité ne connait pas, j’avoue que cet ‘Older’ (2015) et ‘Older (Revisited)’ (2016) sont les premiers albums que j’écoute et ceci sans savoir qu’elle était l’auteur de ‘New Soul’, titre qui a fait le tour de la planète (et c’était peut être mieux car finalement ceci ne m’a pas influencé). Juste après ‘Damien Wilson, je ne pouvais pas si bien tomber car on est dans le même registre d’émotion d’autant plus que la version revisitée amène un regard tout autre sur cet opus avec le même titre présentant plusieurs versions. On navigue entre pop légère (‘I walk until’, ‘Make A Child’, ‘She Said’), blues (‘Dream In My Head’), folk (‘She Said’), soul (‘Trapped’, ‘Take Me Down’) et même gospel (‘Walk Walk’) avec une impression de facilité ; ‘Coward’ est une bombe et si vous ne trouvez pas votre version (5 en tout sur les 2 opus, il y en a pour tous les goûts !), alors passez votre chemin; En résumé, oubliez le temps d’un instant ‘New Soul’, et posez vous pour écouter ces 2 opus plein d’émotion et de sincérité…

Interprêtes

Yael Naim


Artiste : Damian Wilson

Album : Built For Fighting

Date de Sortie : 09-09-2016

Ajouté le : 04-10-2016

Celà faisait pas mal de temps que ‘Damian Wilson’, le chanteur du groupe ‘Threshold’ n’avait pas sorti d’album solo, pris par tous les autres projets auxquels il a participé. Et bien, c’est chose faite avec ce nouvel opus ‘Built For Fighting’ où il nous présente une toute autre facette de ce que l’on connait. On est bien loin du métal progressif qu’est ‘Threshold’ (j’ai présenté le Live en 2015); tout au long des 12 titres, on entre dans un univers pop-rock très mélodique avec cette voix unique qui captive l’auditeur d’autant plus que le style dépouillé la met encore plus en avant. Contrairement au titre de l’album qui ferait penser que l’on à faire à des chansons musclées, à part quelques titres très rythmés (dont ‘Thrill Me’, ‘Sex & Vanilla’ ou ‘All I Need’), Damian nous propose d’entrer dans un univers mélancolique porté par sa voix et là, c’est pépites sur pépites : ‘Fire’ avec un échange piano voix et ce crescendo/decrescendo où les cordes s’invitent à vous filer la chair de poule. Quand à ‘Impossible’ ou ’Somebody’, on est plus dans le registre romantique d’un ‘Elton John’. On peut citer aussi ‘What Have We done’ ou ‘Written In Anger’ 2 titres magnifiques à la ‘Cat Stevens’. L’album se finit sur 2 superbes ballades ‘I Won’t Blame Life’ et ‘Battlelines’. Voilà, comme vous l’aurez compris, rien à jeter dans ce ‘Built For Fighting’ et un autre visage tout en émotion de ‘Damian Wilson’ : pour moi, la marque des grands capables d’émouvoir quel que soit le style utilisé avec une impression de facilité déconcertante…

Interprêtes

Damian Wilson (Chant / Guitares), Adam Wakeman (Claviers / Invité), Bill Shanley (Guitares / Invité), Brian Willoughby (Guitares / Invité), Lee Pomeroy (Basse / Invité)


Artiste : Suicide By Tigers

Album : Suicide By Tigers

Date de Sortie : 02-09-2016

Ajouté le : 02-10-2016

C’est encore un pays Nordique, en l’occurrence la Suède, dont sont issus les membres du groupe ‘Suicide By Tigers’ ; A l’écoute de ce premier album éponyme, pas mal de grands noms du hard-rock des années 70 viennent à l’esprit, le premier étant ‘Led Zeppelin’ mais on pourrait citer également ‘Deep Purple’ ou ‘Thin Lizzy’. On navigue donc entre des titres directs et qui balancent (‘Death On Your Trail’, ‘Pack Of Wolves ou encore ‘True Believers’) et d’autres plus calmes flirtant avec le blues (‘Beautiful Nights’, ‘Vicious Malicious’ ou encore ‘Fox In A Hole’). En résumé, ‘Suicide By Tigers’ est un nouveau groupe très professionnel qui plaira certainement aux fans de hard rock des seventies mais qui pourrait également toucher un public beaucoup plus large…

Interprêtes

Johan Helgesson (Batterie), Nils Lindström (Chant), Peter Broch (Basse), Petter Rudnert (Guitares)


Artiste : Dark Suns

Album : Everchild

Date de Sortie : 03-06-2016

Ajouté le : 07-10-2016

‘Dark Suns’ sort son 5ème album ‘Everchild’ et force est de constater que le style du groupe a évolué de façon significative vers un rock progressif avec adjonction de cuivres qui les fait flirter de temps en temps avec des ambiances jazzy. Pour ma part, ce changement a été très positif car on retrouve des compositions complexes avec des changements de style et rythme qui amènent une variété tout au long de l’album. Ça reste très orienté Rock Progressif planant et mélancolique et les 11 titres font tous entre 5 et 10 minutes ce qui fait qu’au total ce sont plus de 80 minutes au programme. Pour ne citer qu’un titre je dirais le dernier ‘Yes, Anastasia’ un cover de ‘Tori Amos’ qu’ils s’approprient et qui est un bon exemple du style du groupe. A noter également la pochette qui est un vrai tableau contemporain. En résumé, ‘Dark Suns’ a sans doute perdu quelques fans de la première heure mais certainement pour en attirer d’autres : et finalement, est-ce que ce ne serait pas tout simplement ça, ce que l’on appelle la liberté ?

Interprêtes

Ekkehard Meister (Claviers), Jacob Müller (Basse), Maik Knappe (Guitares), Nico Knappe (Chant / Batterie), Torsten Wenzel (Guitares)


Artiste : Vish Maria

Album : Vish Maria

Date de Sortie : 27-04-2016

Ajouté le : 08-10-2016

Autant vous prévenir tout de suite, les Brésiliens de ‘Vish Maria’ ne sont pas à proprement parlé un groupe classique. On pourrait voir en eux un groupe un peu déjanté qui évoluent dans un style psychédélique avec une ambiance très légère et toujours avec une bonne humeur contagieuse. Ils sortent leur premier album éponyme et en écoutant le premier titre ‘Vish Maria’, j’ai tout de suite pensé aux ‘Rita Mitsouko’ pour le côté décalé. Le deuxième titre ‘Tridmensional’ m’a ramené quelques 40 ans en arrière avec un certain ‘Santana’ et ses rythmiques chaloupées. Et comme ça de titre en titre, on va de surprise en surprise. Finalement, c’est une palette très variée de différents styles que nous propose ce jeune groupe déjà très professionnel musicalement. Bref, il ne faut pas aimer l’uniformité pour pénétrer leur univers et pour ceux qui sont tentés par l’aventure ‘Vish Maria’, mettez de côté tous vos préjugés et laissez vous simplement emporter par cette vague Brésilienne très rafraichissante…

Interprêtes

Alex Mac'Arthur (Orgue, Piano, Claviers, Chant), Kellen Lomazzi (Chant),Yan Ferreira (Guitares), Diego Silvestre (Basse, Chant), Paulera (Batterie)


Artiste : Cosmograf

Album : The Unreasonable Silence

Date de Sortie : 13-06-2016

Ajouté le : 09-10-2016

Pour ‘Robin Amstrong’, les albums concepts, c’est vraiment son truc ; après avoir sorti ‘The Man Left In The Space’ (un homme qui se retrouve tout seul dans l’espace), ‘Capacitor’ (quelles traces laissons-nous sur la terre après notre mort), voici ‘The Unreasonable Silence’ qui nous relate l’histoire d’un homme qui, déçu par sa vie pleine de déboires, s’invente une histoire où il est kidnappé par des extra-terrestres (d’où la pochette). On est donc entrainé dans son monde de folie où il n’est plus possible de séparer le réel de la fiction. Pour ce nouveau projet, Robin s’est entouré d’invités prestigieux de la scène progressive internationale ce qui fait que le résultat est en fait un grand mix d’influences multiples. Pour accentuer l’atmosphère surnaturelle, il a utilisé des samples vocaux qui nous donnent l’impression d’être réellement plongé dans un film de science fiction. Au niveau des compositions, le thème est forcément propice à un style progressif atmosphérique et psychédélique ; tous les titres développent cet esprit où la tension est palpable à chaque seconde que ce soit par le biais du chant de Robin ou des parties instrumentales avec une écriture tourmentée et intense comme aurait certainement su le faire ‘Roger Waters’ dans un autre style. En conclusion, un album concept de très haut niveau qu’il faudra certainement écouter et réécouter un bon nombre de fois pour en tirer tout les détails et qui, pour tous les fans d’albums concepts progressifs, fera certainement partie de la liste des albums de la discothèque idéale…

Interprêtes

Robin Amstrong (Chant / Guitares / Claviers), Andrew Whelbig (Invité / Voix), Dave Meros (Basse / Invité), David Thompson (Invité / Voix), Katharine Thompson (Invité / Voix), Linnea Sage (Invité / Voix), Martin Hutchinson (Invité / Voix), Martin Paine (Invité / Voix), Nick Beggs (Basse / Invité), Nick D'Virgilio (Batterie / Invité), Rachael Hawnt (Chant / Invité), Rhiannon Owens (Invité / Voix), Steve Wilson (Invité / Voix)


Artiste : Oricalkos

Album : Aniemigenal

Date de Sortie : 03-03-2016

Ajouté le : 08-10-2016

Pas facile de trouver des informations sur ces Guatémaltèques d’‘Oricalkos’ ; leur page facebook les présente comme un groupe de Métal Progressif et à la première écoute de leur premier album ‘Aniemigenal’, ce n’est pas si évident que ça car ils naviguent entre plusieurs styles : le premier titre de 9 minutes, bien qu’uniquement instrumental, est assez représentatif avec au moins 6 parties différentes qui se succèdent et qui en font un titre très varié sans jamais lasser. On sent différentes influences dont indéniablement celle de ‘Pink Floyd’. Le deuxième titre fort est ‘Pandemia’ complexe dans la construction avec une base assez heavy entrecoupé d’une partie plus atmosphérique avec l’introduction d’un violoncelle (que j’aurais aimé un peu plus longue) puis le thème pesant du départ qui revient et ensuite une cassure qui introduit le final acoustique où le violoncelle réapparait. Certes, ce n’est pas du ‘à consommer sur place’ mais, même si à certains endroits on regrette un peu trop de longueur, ‘Oricalkos’ présente déjà un fort potentiel dès leur premier opus et il a fort à parier qu’il faudra compter sur eux dans les prochaines années...

Interprêtes

Daniel Bosche (Guitare), Rodrigo Luengas (Basse), Carlos Hahmann (Claviers), Darvin Cabrera (Batterie, Percussions)


Artiste : Paradigm Shift

Album : Becoming Aware

Date de Sortie : 10-06-2016

Ajouté le : 10-10-2016

Encore un nouveau projet qui voit le jour en cette année 2016. ‘Paradigm Shift’ (pas très original étant donné qu’il y a déjà pas mal d’artistes qui portent ce nom) viennent de sortir leur premier album ‘Becoming Aware’. D’entrée, nous avons droit à un morceau de près de 15 minutes qui plante le décor et nous emmène dans un style rock progressif à multi tiroirs. La suite est de même tonneau avec ‘An Easy Life’ puis 2 petits intermèdes ‘The Void’ (ballade au piano très calme) et ‘The Shift’ (titre instrumental à l’’Emerson Lake And Palmer’) permettent de repartir pour la fin de l’album avec ‘Masquerade’ titre épique et plus enlevé et ‘Reunification’ titre plus léger et mélodique. Au fait, ils sont Anglais et le sujet est un message envers la population pour leur faire prendre conscience des différents systèmes qui prennent le contrôle de leur vie, sujet qui est on ne peut plus d’actualité en Angleterre en ce moment ; en résumé, un nouveau groupe très accessible ne bouleversant pas le genre mais qui permettra sans doute à ceux qui ne sont pas familiers avec le rock progressif de ce faire une idée de ce style de musique…

Interprêtes

Krendel (Guitare), Reuben Ben Revens (Chant, Claviers), Puru Kaushik (Basse), Bryson Demath (Batterie)


Artiste : Oak

Album : Lighthouse

Date de Sortie : 10-06-2016

Ajouté le : 11-10-2016

Avec cette réédition de ‘Lighthouse’ des Norvégiens d’Oak’, c’est l’occasion de découvrir ce groupe qui évolue dans un style pop/rock en flirtant de temps en temps avec le métal. Après une introduction ‘Prelude’ très atmosphérique, on a droit à un premier titre ‘Home’ très pop et enlevé avec un thème qui vous entre immédiatement dans la tête. Vient ensuite ‘Perceiving Red’, une ballade où la voix de Simen se fait très douce et s’intègre parfaitement dans cet atmosphère similaire à ce que pourrait faire ‘Airbag’ ou ‘Anathema’. ‘Munich’ est un titre magnifique où le refrain est plus puissant avec une fin en crescendo qui commence au piano auquel viennent ensuite s’adjoindre les instruments électriques pour finir dans quelques notes de piano. Le titre phare est sans doute ‘The Sea’, qui commence par une partie piano/voix puis laisse la place à une guitare acoustique pour une partie instrumentale tranquille puis une fin qui monte en puissance. En résumé, ‘Oak’, dans un style atmosphérique, est un groupe maitrisant parfaitement les nuances où les adeptes de musique progressive devraient accrocher d’autant plus que leur compositions sont très accessibles…

Interprêtes

Simen Valldal Johannessen (Piano, Chant), Sigbjørn Reiakvam (Batterie), Øystein Sootholtet (Basse), Ole Michael Bjørndal (Guitare).


Artiste : Loonypark

Album : Perpetual

Date de Sortie : 20-06-2016

Ajouté le : 13-10-2016

Originaires de Cracovie, les Polonais de ‘Loonypark’ ne défraient pas la chronique car ils ont sont déjà à leur quatrième album avec ‘Perpetual’. Avec des compositions assez classiques dans le schéma couplet/refrain, ils évoluent dans un style progressif entre pop et rock avec des ambiances assez variées : dans ‘Train Of Life’, le piano prend une place assez importante et contribue à l’atmosphère jazzy; dans ‘Face In The Mirror’ les cordes amènent une certaine mélancolie et ‘Don’t Say A Word’ intègre des claviers qui renforce le côté atmosphérique. ‘New Begining’ et ‘December’ sont 2 magnifiques ballades assez simples dans l’approche mais qui font mouche et la voix profonde de Sabina s’intègre parfaitement dans ce type de chanson. Bref, ce dernier opus ‘Perpetual’ est certainement le plus abouti des 4 albums ce qui fait de ‘Loonypark’ un groupe mature au sein de la scène progressive et leur style très accessible est à recommander à un public assez large…

Interprêtes

Sabina Godula- Zając (Chant), Krzysztof Lepiarczyk (Claviers), Piotr Grodecki (Guitare, Contrabasse, Banjo), Piotr Lipka (Basse), Grzegorz Fieber (Batterie), Sylwia Majka Maya (Violon)


Artiste : Dadotratto

Album : Dichiarazione d'inesistenza

Date de Sortie : 04-04-2016

Ajouté le : 12-10-2016

Nos amis Suisse (côté Italien) de ‘Dadotratto’ viennent de sortir leur 2ème album ‘Dichiarazione d'inesistenza’ : leur style est évidemment très proche de leurs racines et on retrouve des mélodies à la ‘Zucchero’ mais en plus puissant car les guitares distillent de gros riffs sur les titres enlevés. D’entrée, ‘Stato d’emergenza’ plante le décor avec une introduction puissante puis un refrain à l’Italienne typique. La suite est à l’image de cette première chanson avec des tubes ensoleillés en puissance : ’Scatto Mato’, ‘Vuoto di potere’, ‘Euforia’ ou encore ‘Uomo’. On a également droit à des titres plus calmes comme ‘Una sola frase’, ‘La chiave’ ou ‘Epilogo’ toujours dans le même style comme savent si bien le faire les Italiens. Bref, si vous aimez les refrains sucrés de nos amis transalpins avec de bons riffs de guitare électrique, vous serez sans doute conquis par ce dernier opus de ‘Dadotratto’…

Interprêtes

Michele "Daiv" Pucci (Batterie), Donat Walder (Guitare), Matteo Pelli (Guitarre), Giacomo Longhi (Basse), Domenico Agostino (Chant)


Artiste : Elephants Of Scotland

Album : The Perfect Map

Date de Sortie : 09-06-2016

Ajouté le : 14-10-2016

‘Elephants Of Scotland’ est un groupe de musique progressive avec des influences diverses et variées et on peut citer une grande palette de groupes connus qui viennent à l’esprit à l’écoute de leur troisième album, ‘The Perfect Map’. L’introduction de ‘un-Dipped Orphans And The Wizard’s Teapot’ fait penser à de l’Emerson lake And Palmer’ et la partie chantée à du ’Genesis’. ‘Counting On The Ghost’ lorgne vers ‘Pendragon’ et ‘One By Sea’ avec la voix de Megan nous embarque dans l’atmosphère de ‘Renaissance’. Quand au titre éponyme, ‘The Perfect Map’ me rappelle ‘Barclay James Harvest’. En résumé, un creuset d’inspirations musicales qui fait de ce ‘Perfect Map’, un album très abouti et surtout très dense à apprivoiser écoute après écoute…

Interprêtes

Adam Rabin (Clavirs, Chant), John Whyte (Guitare, Chant), Dan MacDonald (Basse), Ornan McLean (Batterie, Percussions), Megan Beaucage (Chant), Gary Kuo –Violon), Joe Netzel (Darbouka)


Artiste : Continuum

Album : Speculative Thoughts

Date de Sortie : 29-05-2016

Ajouté le : 15-10-2016

‘Continuum’ n’est pas un nom facile à porter car on trouve un paquet de groupes homonyme sur internet (et forcément Spotify s’emmêlent un peu les pinceaux !). Ces ‘Continuum’ là qui viennent de sortir leur 3ème album ‘Speculative Thoughts’ (après ‘Lifeless Ocean’ et ‘FromThe Depths’) sont Français et évoluent dans un style Métal Progressif pas forcément très accessible car les compositions sont assez complexes hors des schémas classiques et présentent des cassures de rythme et de style qui peuvent en dérouter certains. ‘Observation of the Aleph Point ‘ en est l’exemple type : une première partie de près de 5 minutes où le style est résolument percutant puis une fin avec une partie vocale a capella proche des chants sacrés pour terminer dans une ambiance prog à la ‘King Krimson’. Dans un style évidemment complètement différent, ça me fait penser à la théâtralité d’Ange’, ‘Nicolas De Renty’ évoluant un peu dans le même registre que ‘Christian Descamps’. Pour conclure, ‘Continuum’, avec son dernier album très ambitieux, ne sombre jamais dans la facilité et comme souvent dans ce cas, est certainement destiné à un public restreint d’aficionados de métal progressif ; la très grande variété qui en fait sa richesse ne permettra sans doute pas de toucher un public beaucoup plus large…

Interprêtes

Nicolas De Renty (Chant), Anthony Malaussena (Guitares), Xavier Boscher (Guitare), Alexandre Ardisson (Basse), Guillaume Morero (Batterie)


Artiste : Dave Kerzner

Album : New World (Live)

Date de Sortie : 13-09-2016

Ajouté le : 16-10-2016

2016 voit la sortie du live ‘New World’ qui avait été salué par l’ensemble de la critique musicale progressive lorsque l’album studio était sorti en 2014 ; ça me donne l’occasion de revenir sur cet album de ‘Dave Kerzner’ qui a travaillé avec les plus grands de la scène progressive et a déjà 2 projets à sont actif (‘Sound Of Contact’ et ‘Mantra Vega’ dont j’ai présenté le dernier album ‘The Illusions’s Reckoning’ début 2016). L’ambiance est forcément très ‘Floydienne’ avec des titres comme ‘Stranded’, ‘Into The Sun’, ‘Solitude’, ‘Ocean Of Stars’, ‘New World’ ou encore ‘Redemption’ titre de plus de 16 minutes. Et, dans la foulée de ce live, ‘Dave’ a également sorti un EP avec 4 titres dont 2 nouveaux ‘Paranoia’ qui devait être sur ‘New World’ et ‘The Field’ chanson de ‘Mantra Vega’ repris en instrumental. 2 titres live ‘Secret’ et ‘Recurring Dream’ de l’édition deluxe de ‘New World’ complètent cet EP. Par conséquent, si vous voulez découvrir un artiste talentueux qui remet au goût du jour le style progressif des années 70/80, vous avez le choix entre ces 2 albums et si vous en redemandez, sachez qu’il y aura un deuxième CD avec d’autres titres et que le Live sortira également fin 2016 en DVD…

Interprêtes

Dave Kerzner Chant, Claviers, Guitare acoustique), Fernando Perdomo (Guitare, Choeurs), Durga McBroom (Chant), Lorelei McBroom (Chant), Randy McStine (Basse, Guitare), Matt Dorsey (Basse, Guitare, Claviers, Chœurs), Stuart Fletcher (Basse), Alex Cromarty (Batterie), Derek Cintron (Batterie)


Artiste : Dave Kerzner

Album : Paranoia

Date de Sortie : 20-09-2016

Ajouté le : 16-10-2016

Voir présentation 'New World (Live)'. .

Interprêtes

Dave Kerzner (Chant, Claviers, Guitare, Batterie), Fernando Perdomo (Guitare, Basse), Matt Dorsey (Basse, Chant), Stuart Fletcher (Basse), Alex Cromarty (Batterie), Derek Cintron (Batterie)


Artiste : The Dear Hunter

Album : Act V: Hymns with the Devil in Confessional

Date de Sortie : 16-09-2016

Ajouté le : 17-10-2016

‘Dear Hunter’ sortent le 5ème volet de leur histoire en 6 actes consacrée à la vie du héros au nom éponyme du groupe. Le nouvel opus est bien sur dans la continuité des autres dans un style progressif très élaboré avec un style amenant multiples influences mais très bien intégrées qui en fait une œuvre à part et où tous les titres sont une pièce unique. Pour ne citer que 3 titres à la suite, on passe d’une atmosphère joyeuse assez rock et déjantée (‘The Revival’) à une ballade mélancolique qui pourrait sortir d’un ‘Final Cut’ (‘Melpomene’) puis le titre suivant flirte avec le jazz et une ambiance années 50 (‘Mr. Usher’). Au final des 15 titres très homogènes dans la durée, on en ressort en se disant que l’on tient encore là une œuvre d’un niveau de qualité comme peu de groupes savent en sortir en musique progressive et on se demande pourquoi ‘The Dear Hunter’ est si peu connu du grand public. En résumé, c’est encore un joyau qui vient rejoindre les premiers actes et qui fera certainement de l’ensemble une œuvre incontournable de la musique progressive du début du 21ème siècle…

Interprêtes

Casey Crescenzo (Chant / Guitares), Maxwell Tousseau (Claviers), Nick Crescenzo (Batterie), Nick Sollecito (Basse), Robert Parr (Guitares)


Artiste : Palace

Album : Master Of The Universe

Date de Sortie : 02-08-2016

Ajouté le : 18-10-2016

Attention, un groupe Suédois peut en cacher plein d’autres; ‘Palace’ est un nouveau groupe venu du Nord qui sort son 1er album ‘Master Of The Universe’ (tout un programme !). Comme vous vous en doutez, le style est rock mélodique des années 80 et les 11 titres, même si cela reste très classique et qu’ils ne réinventent pas grand chose, nous font passer un bon moment grâce à des mélodies imparables aux refrains assimilables instantanément. Pour ne citer que quelques titres, ‘Part Of Me’ pour sa rythmique mid tempo très eighties, ‘Path To Light’ pour son refrain entêtant et la ballade obligatoire dans ce genre d’album ‘Rules Of The Games’. En résumé, ‘Master Of The Universe’ est taillé pour les fans du genre rock mélodique et pour les autres, un album de rock très accessible et à consommer sur place…

Interprêtes

Marcus Johansson (Batterie), Michael Palace (Chant / Guitares), Rick Digorio (Guitares), Soufian Ma'aoui (Basse)


Artiste : Temperance

Album : The Earth Embraces Us All

Date de Sortie : 16-09-2016

Ajouté le : 19-10-2016

‘Temperance’ est un groupe Italien qui sort son troisième album et je n’avais pas trop accroché sur les 2 premiers albums pour un manque d’originalité qui ne permettait pas de les démarquer des ténors dans le métal symphonique à chanteuse. Mais force est de constater que ce ‘The Earth Embraces Us All’ est plus mature avec une variété plus grande des titres. D’entrée, le premier titre ‘A Thousand Places’ incorporent plusieurs atmosphères : une introduction d’environ 2 minutes où se succèdent partie puissante, partie acoustique puis des cordes qui viennent amèner la touche symphonique ; s’ensuit la 3 minutes chantées avec un refrain très mélodique qui montre une belle complicité entre le chant de Chiara et de Marco. La fin amène un côté ‘Jethro Tull’ qui casse complètement avec l’énergie précédente. Autre nouveauté, un titre de plus de 12 minutes où l’on découvre un condensé de l’évolution du groupe alternant parties acoustiques (piano et choeurs) et électriques avec un sens indéniable de la mélodie. On a même le droit à un mélange power métal et jazz dans ‘Advice From A Caterpillar’ comme quoi, tout est possible en musique… En résumé, ‘Temperance’ a évolué (à mon gout dans le bon sens) et devient de ce fait un groupe à suivre dans les années à venir s’ils continuent dans cette voie; les fans de ‘Nighwish’ devraient apprécier et pour tous ceux qui voudraient découvrir ce style de musique, ce ‘The Earth Embraces Us All ‘ est un album très accessible…

Interprêtes

Chiara Tricarico (Chant), Giulio Capone (Claviers / Batterie), Luca Negro (Basse), Marco Pastorino (Guitares), Sandro Capone (Guitares)


Artiste : Tabula Rasa

Album : Crimson

Date de Sortie : 27-04-2016

Ajouté le : 20-10-2016

Après leur premier album éponyme, les Américains de ‘Tabula Rasa’ viennent de sortir leur 2ème opus ‘Crimson’. Une forte influence des groupes de prog des années 70, on peut reconnaître par exemple ‘Renaissance’ ou bien évidemment ‘King Crimson’. Seulement 7 titres en tout mais le dernier, ‘Crimson’ fait à lui tout seul près de 21 minutes, de quoi vous faire une large idée de la maturité de ce jeune groupe capable de nous captiver durant tout ce temps avec une composition à multi tiroirs où parties instrumentales et chantées se succèdent et où l’on chemine de découverte en découverte. Bref, ‘Tabula Rasa’ est un groupe attachant qui fait de la bonne musique progressive pour les adeptes ou non des groupes des années 70/80…

Interprêtes

Mica Tenenbaum (Chant, Claviers), Matthew Lewin (Guitare), Dylan McCue (Guitare), Edu Zighelboim (Basse), Nick Villamizar (Batterie)


Artiste : Marillion

Album : F*** Everyone And Run (FEAR)

Date de Sortie : 23-09-2016

Ajouté le : 21-10-2016

Un nouvel album de ‘Marillion’ est toujours un événement dans le monde du rock progressif. La bande à ‘Hogarth’ continue son petit bonhomme de chemin et sort en 2016, excusez du peu, son 19ème album studio. Pour tout vous dire, ce n’est pas un groupe que j’ai suivi toutes ces années et je n’ai pas accroché immédiatement à ‘F*** Everyone And Run (FEAR)’; et puis, les écoutes successives m’ont fait entrer petit à petit dans ce nouvel opus comme quand vous découvrez tous les recoins magnifiques d’une région auxquels vous n’aviez par prêté attention la première fois car vous n’aviez pas pris le temps de vous arrêter. 3 pièces de plus de 15 minutes partagées elles mêmes en plusieurs parties constituent la charpente de ‘F*** Everyone And Run (FEAR)’ et permettent à ‘Marillion’ de déployer toute leur créativité en totale liberté ce qui par les temps qui courent où les majors imposent des compositions standards à faire entrer en radio avec un chausse pied, montre une totale indépendance artistique du groupe. Côté atmosphère, on sent tout au long une tension émotionnelle toujours sur le fil qui me fait penser un peu à ce que savait transmettre ‘David Bowie’ (écoutez son dernier opus sorti début 2016). En conclusion, de dernier album est un peu comme le bon vin : il se bonifie d’écoute en écoute mais il nécessite forcément de se poser pour apprécier pleinement cette œuvre et donne envie de se replonger dans la discographie de ce groupe emblématique…

Interprêtes

Ian Mosley (Batterie), Mark Kelly (Claviers), Pete Trewavas (Basse), Steve Hogarth (Chant), Steve Rothery (Guitares)


Artiste : Almah

Album : E.V.O.

Date de Sortie : 23-09-2016

Ajouté le : 22-10-2016

‘Edu Falaschi’ continue sa route sans trop se soucier de fidéliser son public et après avoir revisité en acoustique des titres d’’Angra’ et d’’Almah’ (‘Moonlight’), sort ‘E.V.O.’ dans un style assez différent des albums précédents. Globalement, la base est bien sûr métal et ce dernier opus est certainement le plus mélodique qu’Edu’ n’ait jamais composé. Mais, bien malin celui qui donnerait un style précis : ‘Age Of Aquarius’ après une introduction acoustique (accompagnée par des chants d’oiseaux !) nous emmène dans un rythme dynamique et enlevé. Avec ‘Speranza’ on se rapproche plus d’un groupe comme ‘Asia’ dans un style pop/rock. ‘The brotherhood’ est une très belle ballade qui aurait pu être écrite par ‘Billy Joël’. Quand à ‘Higher’, c’est très proche de groupes comme ‘Last Autumn’s Dream’. Enfin on est dans un registre plus rock avec ‘Infatuated’ qui fait penser à certaines chansons de ‘Brian Adams’. En résumé, un mélange subtil de différents styles dans un opus très homogène et très positif. Au fait, on retrouve un thème cher à ‘Edu’ : dans notre humanité toujours trop matérialiste et courrant à sa perte, il se rêve à penser d’un retour à la sagesse général par l’éveil des consciences (l’age du Verseau) ; en résumé, ce dernier album est nettement plus accessible que les précédents et ‘Edu Falaschi’, même s’il risque de perdre quelques fans de la première heure, a toutes les chances d’en gagner d’autres et d’élargir anisi son public…

Interprêtes

Edu Falaschi (Chant / Guitares / Claviers), Diogo Mafra (Guitares), Marcelo Barbosa (Guitares), Pedro Tinello (Batterie), Raphael Dafras (Basse)


Artiste : Cry Of Dawn

Album : Cry Of Dawn

Date de Sortie : 23-09-2016

Ajouté le : 23-10-2016

Encore un groupe Suédois qui pointe le bout de son nez en cette fin 2016. ‘Cry Of Dawn’ créé par ‘Göran Edman’ qui totalise un bon nombre de projets à son actif dans le rock FM, vient de sortir son premier album éponyme avec des titres très mélodiques comme les Suédois savent très bien faire. Certes, comme souvent dans ce cas, pas de découverte majeure mais tout simplement des titres très mélodiques et très accessibles avec des refrains toujours très accrocheurs. On est totalement dans le registre des meilleurs groupes des années 80 et ce n’est pas la ballade ‘Building Towers’ qui me démentira avec un petit air de ‘Bee Gees’ (avec les chœurs !). Bref, ce ‘Cry Of Dawn’ est un album destiné à un large public pour passer un agréable moment…

Interprêtes

Göran Edman (Chant), Daniel Flores (Claviers / Batterie), Michael Palace (Guitares / Basse), Sören Kronqvist (Claviers)


Artiste : Kansas

Album : The Prelude Implicit

Date de Sortie : 23-09-2016

Ajouté le : 24-10-2016

Je ne vais pas faire découvrir ‘Kansas’ à grand monde mais ce dernier album que l’on n’attendait plus me replonge dans une autre époque d’autant plus que leur nom évoque plus les années 70 et que leur production s’était arrêtée en 2000 après quelques albums dans les années 90 où ils ont à mon goût trop suivi la mode et perdu leur richesse musicale originale. Le 33 tours ‘Point Of Know Return’ passé mille fois sur la platine disque avec un ‘Dust In The Wind’ rempli de craquements est bien loin mais dès les premières chansons, on embarque dans un voyage à remonter le temps : le violon et la piano souvent présents, le sens de la mélodie, les changements de rythme, les arrangements seventies, et même si ‘Ronnie Platt’ remplace ‘Steve Walsh’, un timbre de voix très proche, tout ceci ne nous trompent pas sur la marque de fabrique ‘Kansas’. Ça y est, on tient un vrai album du groupe qui retrouve son âme d’antan. Alors pour les fans de la première heure, rien que du bonheur, pour les autres, un style hors des modes et du temps qui n’a pas pris une ride…

Interprêtes

Billy Greer (Chant / Basse), David Manion (Claviers), David Ragsdale (Chant / Violon), Phil Ehart (Batterie), Rich Williams (Guitares), Ronnie Platt (Chant / Claviers), Zak Rizvi


Artiste : Vangelis

Album : Rosetta

Date de Sortie : 23-09-2016

Ajouté le : 25-10-2016

‘Evangelos Odysseas Papathanassiou’ ne doit rien vous dire. C’est tout simplement le vrai nom de la personne que tout le monde connait sous le nom de ‘Vangelis’, un des pionniers de la musique électronique. Compositeur de BO de films et ayant sorti près de 40 albums depuis 45 ans, 2016 voit la sortie de ‘Rosetta’, qu’il a composé pour accompagner musicalement la mission scientifique de l’agence spatiale Européenne qui a réussi à poser pour la première fois de l’histoire une sonde sur une comète. Forcément, pour ce sujet, le style est très cosmique et on est embarqué dans l’espace dans une atmosphère calme et paisible avec une impression d’apesanteur très bien retranscrite dans l’ensemble des titres. Bref, si vous êtes énervé d’une journée où rien ne s’est passé comme voulu, ‘Rosetta’ est là pour remplacer tous les calmants et pour passer un agréable moment très loin du monde réel…

Interprêtes


Artiste : The Fringe

Album : The Fringe

Date de Sortie : 12-08-2016

Ajouté le : 26-10-2016

Quand 3 artistes de la scène progressive se retrouvent pour un nouveau projet, c’est toujours intéressant de découvrir le nouveau bébé. En l’occurrence ‘Randy McStine’ (‘Lo-Fi Resistance’), ‘Nick D'Virgilio’ (‘Spock’s Beard’, ‘Big Big Train’) et ‘Jonas Reingold’ (‘The Flower Kings, Karmakanic’) viennent de créer ‘The Fringe’ et sortent l’album éponyme. Le style est bien sûr progressif mais on peut dire qu’ils ne se donnent pas de limite avec des influences multiples. ‘You’ me rappelle les rythmes syncopés d’un certain groupe ‘Police’ avec un petit côté Jazzy. ‘Opening Day’ est un titre plus conventionnel un peu à la ‘Big Big Train’. Le suivant, ‘A Second Or Two’ nous emmène dans un rythme sud-américains à la ‘Santana’ (même le petit solo de guitare de ‘Carlos’ y est !!). ‘Flare’, magnifique titre de près de 10 minutes, est un condensé du talent de chaque musicien avec une introduction pop/rock puis une partie instrumentale jazz pour finir avec le thème de départ tout ceci étant très bien imbriqué. Le deuxième titre phare ‘Yours To Steal’ est plus psychédélique avec un magnifique solo de guitare final à la ‘Pink Floyd’. Bref, ce ‘The Fringe’ est un très bon album progressif accessible par un grand nombre et qui de plus bénéficie d’une production irréprochable avec un équilibre parfait entre la voix et les instruments…

Interprêtes

Randy McStine (Chant, Guitare), Nick D'Virgilio (Chant, Batterie), Jonas Reingold (Basse, Chant)


Artiste : Infinite Spectrum

Album : Haunter Of The Dark

Date de Sortie : 24-06-2016

Ajouté le : 27-10-2016

‘Inifinite Spectrum’ est un groupe Américain de musique progressive classé métal mais leur 2ème album ‘Haunter Of The Dark’ mélange pop/rock et métal à peut près à doses égales. Le thème est basé sur la nouvelle fantastique du même nom de l’écrivain ‘Howard Phillips Lovecraft’ qui raconte l’histoire d’un jeune homme fasciné par les sciences occultes et attiré par une église redoutée de la population comme étant hantée. Après une introduction narrée, ‘Federall Hill’ est un titre très mélodique et symphonique où la flute amène un côté folk. ‘The Calling’ un plus rock et puissant avec une atmosphère spéciale soutenue par un orgue Hammond. S’en suit la pierre angulaire de l’opus, ‘The Church’ de plus de 18 minutes (qui aurait à mon goût mérité d’être moins long) qui est un lent crescendo avec des changements de tempo et une émotion palpable. ‘2 :12PM’ est également un long titre de 10 minutes imbriquant plusieurs parties avec un thème central très mélodique. ‘The Stranger Things I’ve Learned‘ et ‘All That We see’ sont 2 magnifiques ballades me faisant penser à ‘Threshold’. Au final, ‘Haunter Of The Dark’ et ‘Fear’ sont les 2 seuls titres que l’on peut classer métal et encore pas forcément sur toute la longueur. En résumé, ‘Infinite Spectrum’ nous propose un album variant plusieurs styles qui nécessite quelques écoutes pour s’en imprégner et qui est destiné aux amateurs de musique progressive mêlant pop, rock et métal…

Interprêtes

Will Severin (Chant), Alex Raykin (Guitare), Alex Repetti (Basse), Greg Schwab (Batterie), Katie Pachnos (Claviers, Hape)


Artiste : First Signal

Album : One Step Over The Line

Date de Sortie : 03-06-2016

Ajouté le : 28-10-2016

Après six années d’absence, Les Canadiens de ‘First Signal’ sortent leur 2ème album ‘One Step Over The Line’. Dans un style Rock mélodique dans la plus pure tradition des groupes des années 80, tout est fait pour passer un bon moment avec 11 titres faciles à assimiler ; le chant de ‘Harry Hess’ s’intègre parfaitement et les chœurs viennent renforcer cette atmosphère nostalgique de quelques années en arrière. Certes, il ne faut pas chercher des compositions élaborées, tout est fait pour aller directement au but recherché : des couplets préparant un refrain qui vous trottera dans la tête toute la journée. En résumé, ce ‘One Step Over The Line’, sans révolutionner le genre, remplit parfaitement sa fonction et nous offre 48 minutes de détente musicale et s’appréciera certainement après une bonne journée de travail comme quand on se met devant la télévision et on se dit : ‘ce soir, je ne me prends pas la tête, je regarde un truc détendant’…

Interprêtes

Harry Hess (Chant, Choeurs), Michael Palace (Guitare, Basse), Daniel Flores (Batterie, Claviers), Alessandro Del Vecchio (Choeurs), Nigel Bailey (Choeurs), Rolf Pilotti (Choeurs), Angelica Rylin (Choeurs), Fransesco Marras (Guitare), Darren James Smith (Choeurs)


Artiste : Tessellated Shapes

Album : In Different Frames

Date de Sortie : 03-06-2016

Ajouté le : 29-10-2016

‘Tessellated Shapes’, nouveau groupe Allemand, se fait très discret sur internet avec son premier album ‘In Different Frames’ et pourtant, ils amènent leur propre style fait de différents genres et rythmes dans de longues compositions (‘In Different Frames’ ne contient que 5 titres pour une durée de plus de 60 minutes). Ils mélangent pop, rock, métal et jazz et le titre phare ‘Movments Outside The Windows’ de plus de 20 minutes en est l’illustration parfaite : un thème principal chanté entrecoupé de différentes parties instrumentales toutes différentes les unes des autres. ‘Tessellations Part I’, le titre le plus court d’un peu plus de 4 minutes est coupé en 2 parties instrumentales : une partie rapide mêlant thème jazzy joué de façon puissante puis une partie atmosphérique à la ‘Pink Floyd’ (certains pourront reconnaitre le thème de ‘Confortably Numb’) et un solo de guitare très aérien où ‘Daniel Düring’ nous dévoile tout son feeling. En résumé, ‘In Different Frames’, avec ces longs titres, est plus destiné à un public averti aimant le mélange des styles mais reste également accessible au plus grand nombre…

Interprêtes

Andreas Bracht (Basse), Daniel Düring (Guitare), Sabrina Lupp (Chant), Till Minte (Batterie)


Artiste : Elephant Plaza

Album : Momentum

Date de Sortie : 23-09-2016

Ajouté le : 29-10-2016

‘Elephant Plaza’ est un groupe Norvégien formé, entre autres, par d’anciens membres de ‘Magic Pie ‘. Ils sortent en 2016 leur premier album ‘Momentum’ et compte tenu de leurs pédigrées, pas de surprise, c’est du rock progressif très mélodique influencé par les ‘Floyds’ et dans le même registre que des formations comme ‘Huis’, ‘Stonerider’ ou encore ‘Arena’. Les 14 titres s’enchainent sans impression de longueur et le dernier titre ‘Momentum’ est divisé en 5 parties, soit près de 20 minutes où ils nous proposent un condensé de leur virtuosité alternant parties musclées et d’autres plus aériennes. ‘Elephant Plaza’ est encore une bonne surprise de cette année 2016 où l’on voit fleurir pas mal de nouveaux talents dans le domaine de la musique progressive et ‘Momentum’ saura ravir tous les inconditionnels du genre mais également pourrait bien plaire à un public plus large…

Interprêtes

Gilbert Marshall (Guitares Electrique et Acoustique, Claviers, Chant), Kim Christiansen (Guitares Electrique et Acoustique, Chœurs), John Kamphaug (Basse, Chœurs), Olav Rygg (Batterie, Percussions, Chœurs), John Petter Sæterdal (Claviers, Chœurs), Jan-Fredrik Heier (Claviers, Chœurs)


Artiste : Astrakhan

Album : Adrenaline Kiss

Date de Sortie : 03-06-2016

Ajouté le : 30-10-2016

Les suédois d‘Astrakhan’ ont débuté avec leur premier album en 2013 (‘Retrospective’) et 2016 voit la sortie d’un nouvel opus ‘Adrenaline Kiss’. Ce sont différents membres d’autres formations comme ‘Pain Or Salvation’ et ‘Evergrey’ entre autres. On est donc dans un registre entre rock et hard-rock avec différents mélanges de styles (on frôle de temps en temps même des influences oriantale sur ‘Adrenaline Kiss’ ou ‘Gravity’) mais avec une recherche mélodique et des titres dont le plus long dure 7 minutes ce qui rend les compositions assez accessible même s’il faut quelques écoutes pour s’approprier les 9 titres. De plus, en la personne d’Alex Lycke’ (chanteur des productions ‘Jésus Christ SuperStar’ ou ‘Hair’), on tient là une pointure, se donnant corps et âme et sachant moduler sa voix entre les passages puissants et d’autres plus calme (magnifique sur ‘Ballade De Rhodes’ où l’on sent une réelle émotion). Bref, ce ‘baiser d’adrénaline‘ mérite le détour et ravira tous les adeptes de musique progressive car c’est un album qui se dévoile petit à petit et qui se bonifie au fil des écoutes…

Interprêtes

Alex Lycke (Chant), Jörgen Schelander (Claviers), Marcus Jidell (Guitares), Martin Larsson (Batterie), Per Schelander (Basse)


Artiste : Aaron Lewis

Album : Sinner

Date de Sortie : 16-09-2016

Ajouté le : 30-10-2016

‘Sinner’ est le deuxième album solo de ‘Aaron Lewis’ qui officie dans ‘Staind’, groupe Américain de métal très énergique. Et bien non, ce n’est pas du métal que je vais vous présenter mais tout simplement un très bon album de musique country où ‘Aaron’ fait des merveilles. On oublie donc les grawls et on enfile les bottes de cowboy le temps d’écouter les 11 titres bien évidemment enregistrés à Nashville (Tenesse). Ça fleur bon l’authentique avec des mélodies nous donnant l’impression de les avoir toujours connues. On navigue entre compositions rythmés comme ‘That Ain’t Country’, ‘Northern Redneck’ ou encore ‘Story Of My Life’ et des ballades touchantes comme ‘Whiskey And You’, ‘Mama’ ou encore ‘Sunday Every Saturday Night’. En résumé, un album authentique dans la grande tradition des artistes de country, à consommer sans modération…

Interprêtes

Aaron Lewis (Chant / Guitares), Willie Nelson (Chant / Guitares / Invité)


Artiste : Winter Calling

Album : Faces

Date de Sortie : 05-08-2016

Ajouté le : 31-10-2016

Originaire de Floride, ‘Winter Calling’ est un groupe créé en 2013 et ils en sont déjà à leur 2ème album avec ‘Faces’ dans un registre où ils naviguent entre rock et métal. Le premier titre, ‘Disorder’ est un titre au tempo lent très mélodique avec une introduction planante puis une partie chantée où l’on découvre la voix eraillée caractéristique de ‘Charlie Huhn’ et un premier solo plein de feeling de ‘Bryan Bassett’. ‘Not Like You’, un peu plus rapide, est du même tonneau avec un superbe refrain et se termine sur une partie de guitare acoustique. ‘The Tower’, avec un démarrge musclé, se détend vers le milieu pour finir en crescendo. Le reste est à l’image de ces premiers titres, une facilité pour alterner des parties puissantes et d’autres beaucoup plus calmes tout ceci s’imbriquant parfaitement. A noter, la magnifique ballade ‘A Different True’ et le dernier titre ‘My Own Way’, de plus de 8 minutes, dans un registre progressif symphonique très classique, et une fin mélant piano et guitare acoustique reprenant le thème de départ : la boucle est bouclée. En résumé, ‘Winter Calling’ sera certainement un groupe à suivre dans l’avenir et si les 2 mots ‘Métal Progressif’ vous effraient (ils sont tagués de cette manière), vous vous apercevrez sans doute que ce mot fourre tout est simplement là car, dans notre bas monde, il faut absolument coller des étiquettes partout…

Interprêtes

Chris Hodges, Ian Medhurst, Wayne Hoefle, Tim Gilbreath


Artiste : Foghat

Album : Under The Influence

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 01-11-2016

En voyant la date de sortie d’Under Influence’, je me suis tout simplement dit : « ils mettent n’importe quoi sur Internet ». Et puis, force est de constater que ‘Foghat’ sortent bien leur 16ème ou 17ème album studio (je sais même plus). ‘Tight Shoes’ écouté en boucle juste à l’usure du vinyl est un lointain souvenir mais en découvrant le premier titre ‘Under The Influence’, ça y est, j’y suis, avec 40 ans de moins (et un peu moins de douleurs musculaires). Ça balance et la tête et les pieds se mettent à battre tout seuls la mesure. Alors, oublions les grincheux qui diront que c’est du réchauffé : et bien moi, du réchauffé comme ça, j’en veux bien tous les jours !! A noter, une reprise du fameux ‘Slow Ride’ avec un son beaucoup plus puissant que la version initiale. Bref, pour les cinquantenaires, ce nouvel opus est une vraie cure de rajeunissement qui ne vous coûte pas cher, juste d’appuyer sur ‘play’ (c’était comme ça dans les magnétophones à cassettes) et de vous délecter tout simplement de ce moment simple de bonheur à écouter de la musique efficace et intemporelle…

Interprêtes

Bryan Bassett (Guitare), Charlie Huhn (Chant), Craig Macgregor (Basse), Roger Earl (Batterie), Dana Fuchs (Chant - invité)


Artiste : Hartmann

Album : Shadows And Silhouettes

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 02-11-2016

‘Oliver Hartmann’ qui a participé à different projets sort son 4ème album solo ‘Shadows And Silhouettes’ en cette fin 2016. On est dans un registre rock proche d’artistes comme ‘Brian Adams’. ‘Irresistible’ débute l’album avec un côté folk/rock qui me rappelle ‘The Hooters’. Le titre suivant, ‘High And You’ est du rock très classique et particulièrement mélodique. Avec ‘Glow’ et la voix erraillée d’Oliver, certains passages me font penser à ‘Bruce Springsteen’. La suite est à l’image des ces premiers titres, des titres pop/rock très accessibles à la sauce eighties où l’optimisme était de rigueur et des ballades mélancoliques comme le magnifique ‘Last Goodbye’. En résumé, s’il ne réinvente pas grand-chose, ‘Oliver Hartmann’, s’éloigne de son registre habituel Métal et sort un très bon album de pop/rock destiné à un public très large…

Interprêtes

Oliver Hartmann (Chant, Guitare), Armin Donderer (Basse), Mario Reck (Guitare), Markus Kullmann (Batterie)


Artiste : Soul Seller

Album : Matter Of Faith

Date de Sortie : 16-09-2016

Ajouté le : 03-11-2016

‘Soul Seller’ est un groupe Italien qui a sorti son premier album en 2011 et qui 5 ans après et quelques changements de line up, nous propose un 2ème opus ‘Matter Of Faith’. Tagué hard-rock, c’est plutôt un rock puissant qui vous attend à l’écoute des 12 titres taillés pour la radio comme ‘Given To Live’, ‘Memories’ ou encore ‘Get Away From The Light’. Tout est fait pour passer un bon moment d’écoute avec des mélodies immédiatement assimilables et des refrains accrocheurs. ‘Soul Seller’ est une mécanique bien huilée qui ravira certainement tous les amateurs de bonnes mélodies rock et de bons riffs de guitare…

Interprêtes

Eric Concas (Chant), Dave Zublena (Guitare, Chœurs), Cris Audisio (Guitare, Choeurs), Mirko "Mike" Zublena (Basse), Italo Graziana (Batterie, Chant), Simone Morandotti (Claviers)


Artiste : Bullettrain

Album : What You Fear The Most

Date de Sortie : 23-09-2016

Ajouté le : 04-11-2016

Encore la Suéde qui nous propose un nouvel album avec ‘Bulletrain’ et leur nouvel album ‘What You Fear The Most’. D’entrée, ça balance avec un ‘Memory Lane’ très classique mais diablement efficace et un refrain super accrocheur. Le titre suivant ‘Love Lies’ est de même facture, et on ne peut s’empêcher de secouer la tête sur son rythme d’enfer. Ça se calme un peu sur ‘Can’t Get Away’ moins rapide mais néanmoins très énergique. Ça repare de plus belle avec un ‘Fight With Me’ (un peu trop speed pour moi) pour embrayer sur un ‘We Salute You’, magnifique titre mid tempo et un refrain à rentrer dans la tête toute une journée. Le reste, toujours très mélodique, est toujours du même niveau jusqu’au dernier titre ‘Far Away’. Bref, comme vous l’aurez compris, ‘Bulletrain’ persiste et signe et ce ‘What You Fear The Most ‘ est fait pour un public adepte de métal mélodique puissant…

Interprêtes

Sebbe (Chant), Matt (Guitare), Robin (Guitare), Jonas (Batterie), Niklas (Basse)


Artiste : Edensong

Album : Years In The Garden Of Years

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 05-11-2016

‘Edensong’ est un groupe de musique progressive originaire de New-York. ‘Years In The Garden Of Years’ est seulement leur 2ème album en une quinzaine d’années d’existence. Ce n’est pas facile de pénétrer leur univers et les influences sont diverses : pour cet opus, les compositions sont un travail collaboratif de l’ensemble du groupe et l’on navigue entre styles rock et symphonique, musique atonale et mélodique, instruments acoustique et électriques. Les compositions assez longues (les 10 titres font entre 5 minutes et 9 minutes), sont très élaborées et renferment plusieurs parties où la flute et les cordes s’en donnent à cœur joie. Certains passages font penser à ‘Jethro Tull’ dans un style moins mélodique car la flute amène ici et là une dissonance toujours très bien maîtrisée. En conclusion, ‘Years In The Garden Of Years’ est une vraie réussite mais sera sans doute destiné à un public averti et vous demandera plusieurs écoutes pour pénétrer tous les recoins de chaque titre…

Interprêtes

Barry Seroff (Flûte), James Byron Schoen (Chant / Guitares), Stefan Paolini (Claviers), Td Towers (Basse), Tony Waldman (Batterie / Percussions)


Artiste : Opeth

Album : Sorceress

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 06-11-2016

On ne peut pas dire que le parcours d‘Opeth’, mené par ‘Mikael Akerfeld’ soit uniforme. Généralement, à chaque sortie d’album, on se demande ce qui va nous tomber dessus. Globalement, le style est de plus en plus progressif avec une tendance même psychédélique à certains endroits. Ce 12ème album des suédois continue dans cette lancée et il faut bien évidemment pas mal d’écoutes pour intégrer toute la variété des 13 titres (au total 16 avec 3 live d’anciens albums). ‘Persephone’ débute l’album dans la douceur avec un thème de guitare classique. On embraie directement sur un titre musclé ‘Sorceress’, avec une fin instrumentale dans un style très progressif. S’ensuit ‘The Wild Flowers’, un tempo marqué avec un thème mélant influences occidentales et orientales puis une partie instrumentale acoustique tout en délicatesse ou la voix reprend une phrase du thème principal pour finir de façon puissante comme le titre à commencé. ‘Will O he Wisp’, ballade acoustique, fait plutôt penser à des groupes des années 70, comme ‘Kansas’ ou ‘Jethro Tull’, Comme vous le voyez, il faut aimer les grands écarts pour apprécier à sa juste valeur ce nouvel opus d’Opeth’ qui peut paraitre peu accessible mais qui pour ma part se dévoile petit à petit et devient progressivement une évidence : le signe d’une maturité et d’un talent sans limite qui nous fait sortir de l’uniformité quotidienne car ‘Sorceress’ est tout sauf ça…

Interprêtes

Mikael Akerfeld (Chant / Guitares), Fredrik Åkesson (Guitares), Joakim Svalberg (Claviers), Martin Axenrot (Batterie), Martin Mendez (Basse)


Artiste : Epica

Album : The Holographic Principle

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 07-11-2016

La sortie d’un album d’Epica’ est toujours un moment très attendu par les adeptes de métal symphonique. Et bien, le moins que l’on puisse dire, c’est que ‘The Holographic Principle’ met les petits plats dans les grands. Tout d’abord, un thème comme leur imagination fertile sait nous concocter ; dans notre monde en constante évolution technologique, est-ce que la réalité virtuelle ne prend pas le pas sur la vraie réalité. Sur le plan musique, c’est encore plus symphonique et puissant que les opus précédents et ‘The Holographic Principle’ dégage une force jusque là inégalée. Après l’introducion instrumentale classique où les chœurs se font déjà très présents, ‘Edge Of The Blade’ et ‘A Phantasmic Parade’ plantent le décor avec un côté grandiose et se rapproche de ‘Thérion’. Les titres suivants sont du même tonneau et il faut attendre le 7ème titre pour avoir une ballade ‘Once Upon A Nightmare’. Quand à ‘Simone Simons’, elle est toujours au mieux de sa forme aussi bien dans les titres puissants que dans les plus calmes. Certes, ‘Epica’ reste destiné un public averti car les growls (chant guttural) de ‘Mark Jensen’ peuvent en dérouter certains. Néanmoins, si vous voulez découvrir ce groupe, écoutez ‘Beyond The Matrix’ qui est le titre le plus accessible et représentatif de l’album. A noter que Spotify nous gratifie de l’édition deluxe où les 5 dernier titres présentent une toute autre facette du groupe : 3 ballades acoustiques, 1 version acoustique d‘Immortal Melancholy’ et un déjanté ‘The Funky Algorihm’. En conclusion, avec ce dernier opus, ‘Epica’ n’a jamais si bien porté son nom : c’est comme si vous êtiez à un feu d’artifice et qu’il vous offrait bouquet final sur bouquet final…

Interprêtes

Simone Simons (Chant), Coen Jansen (Claviers), Isaac Delahaye (Guitares), Mark Jansen (Guitares), Rob Van Der Loo (Basse), Ariën Van Weesenbeek (Batterie)


Artiste : The Radio Sun

Album : Outside Looking In

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 08-11-2016

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas de Suède mais d’Australie que sont originaires les membres du groupe ‘The Radio Sun’, pays qui nous avait plutôt habitué à du Rock puissant à la ‘AC/DC’. Et bien non, avec ce troisième album ‘Outside Looking In’, Nos Australiens continuent dans la lignée des opus précédents et nous proposent un rock très mélodique comme savent le faire des groupes présentés récemment sur ce site en 2016, à savoir, ‘Cry Of Dawn’, ‘Palace’ ou encore ‘Cruzh’. Tout est fait pour passer un bon moment avec des titres entre 3 et 4 minutes et des mélodies qui accrochent à la première écoute. Bref, un bon album de rock mélodique à mettre entre toutes les oreilles…

Interprêtes

Ben Wignall (Batterie), Jason Old (Chant / Claviers), Robbie Erdmanis (Basse), Stevie Janevski (Guitares)


Artiste : Karmakanic

Album : DOT

Date de Sortie : 22-07-2016

Ajouté le : 09-11-2016

De nouveau la Suède à l’honneur mais en musique progressive dans la grande tradition des groupes des années 70, ‘Karmakanic’ viennent de sortir leur 5ème album studio ‘DOT’ et si vous aimez les titres classiques couplet/refrain pas trop longs et bien, passez votre chemin : le premier titre, fresque de près de 25 minutes renferme une multitude de parties qui demandent forcément un attention d’écoute pour toutes se les approprier. Mais le résultat est là : là ou certains groupes nous auraient ennuyé sur la longueur, ‘Karmakanic’ réussit ce tour de force de nous captiver tout au long du titre sans nous lasser; les différentes parties s’enchaînent de façon naturelle et la juxtaposition de différents styles est tellement bien amenée que l’on peut passer d’une partie rock à un partie jazzy sans réellement s’en apercevoir, l’ensemble présentant une cohérence admirable. Et finalement, après avoir écouté le dernier titre qui n’est autre que la partie 2 du titre d’ouverture et qui clos l’album de façon magnifique, on se dit que ça n’aurait pas choqué du tout d’avoir l’ensemble un seul titre. En résumé, ‘DOT’ est un album qui nécessite de sortir de notre monde où tout va trop vite et de se poser le temps d’un instant pour en apprécier toute sa richesse; pour ma part, il vient rejoindre la discothèque idéale de tout amateur de style progressif…

Interprêtes

Göran Edman (Chant), Jonas Reingold (Guitares, Basse, Claviers, Choeurs), Krister Jonsson (Guitare), Lalle Larsson (Claviers, Choeurs), Morgan Ågren (Batterie), Nils Erikson (Chant), Alex Reingold (Invité, Chant), Andy Bartosh (Invité, Guitares), Andy Tillison (Invité, Orgue Hammond), Christine Lenk (Invité, Chant), Norah Reingold (Invité, Chant), Ray Aichinger (Invité, Saxophone, Flûte)


Artiste : Mirrormaze

Album : Break The Horizon

Date de Sortie : 07-07-2016

Ajouté le : 10-11-2016

‘Mirrormaze’ est un groupe de métal progressif que je découvre et qui vient de sortir son deuxième album ‘Break The Horizon’ mi 2016. A la première écoute (certainement pas assez concentré sur ce que j’écoutais), je n’avais pas accroché. Et puis, une nouvelle écoute m’a permis de réellement découvrir ce dernier opus très riche et varié avec des ruptures de style de rythme tout au long des titres. Et puis, le dernier titre ‘Crystal’ en trois parties totalisant environ 30 minutes résume à lui seul le talent de ce jeune groupe avec des compositions complexes en tiroirs où l’on navigue entre métal et rock progressif sans aucun ennui et avec une réelle cohérence d’ensemble. Bref, même s’ils restent destinés à un public restreint, ‘Mirrormaze’ nous démontrent que le métal progressif, lorsqu’il est présenté avec autant de virtuosité, est un réel régal pour les oreilles…

Interprêtes

Davide Penna (Guitares), Davide Penna (Chant), Fabio Nasuelli (Batterie), Juan Manuel Savoini (Basse), Samuele Lanfranchini (Claviers)


Artiste : Sonata Arctica

Album : The Ninth Hour

Date de Sortie : 07-10-2016

Ajouté le : 11-11-2016

‘Sonata Arctica’ est un groupe de métal qui en est déjà à son 9ème album mais qui a eu un parcours certainement moins productif depuis le milieu les années 2000. Ce nouvel album est pour ma part un réel renouveau au niveau de l’inspiration. ‘The Ninth Hour’, beaucoup plus mélodique et varié que ces prédécesseurs, fort de 12 titres, m’a accroché dès la première écoute. D’entrée, ‘Closer To An Animal’ et ‘Life’ sont énergiques sans être trop speed avec des variations de rythme comme le groupe nous avait habitués dans leurs premiers opus. Avec ‘Fairytale’, un des titres les plus speed de l’album, le refrain vous rentre directement dans la tête. On a ensuite droit à une ballade magnifique ‘We Are What We are’ et on ne se peut que se rappeler les titres comme ‘Tallulah’ (2001) ou ‘Letter To Dana’ (1999). La suite est à l’image du début, des mélodies inspirées plus ou moins puissantes avec un côté symphonique beaucoup plus présent. Pour conclure, avec ce ‘The Nith Hour’, ‘Sonata Arctica’ nous gratifie d’un album accessible à un plus grand nombre que les précédents et marque un bénéfique retour aux sources…

Interprêtes

Elias Viljanen (Guitares), Henrik Klingenberg (Claviers), Pasi Kauppinen (Basse), Tommy Portimo (Batterie), Tony Kakko (Chant / Claviers)


Artiste : Fractal Mirror

Album : Slow Burn 1

Date de Sortie : 18-03-2016

Ajouté le : 12-11-2016

Les Néerlandais de ‘Fractal Mirror’ on sorti en 2016 leur 3ème album studio ‘Slow Burn 1’. D’un style rock progressif, ils nous emmènent dans leur univers fait de calme et d’intimité. Ça démarre avec ’Prelude’ qui plante le décor de l’album : une courte ballade un peu à la ‘Roxy Music’ ou plus récemment ‘Blackfield’ ; viennent ensuite ‘Miracle’ et ‘Numbers’ avec leurs mélodies aériennes teintées seventies. Les titres suivants sont à l’image de ce début d’album : tantôt teintés de mélancolie, tantôt psychédélique mais toujours dans une atmosphère paisible où la voix de ‘Leo Koperdraat’, profonde et toujours en retenu, s’intègre parfaitement. Comme vous l’aurez compris, ce ‘Slow Burn 1’ est un album à écouter dans le calme et accessible pas seulement aux amateurs de musique progressive…

Interprêtes

Ed Van Haagen (Basse, Claviers, Programmation), Leo Koperdraat (Chant, Guitare, Claviers), Frank L. Urbaniak Batterie, Percussions), + Invités : Brett Kull (Guitare, Choeurs), Don Fast (Guitare), Charlotte Koperdraat (Chœurs), Patrick Farrell (Chœurs), Kenny Bissett (Basse), Jason Himmelberger (Chœurs), Peter Swart (Guitare), Leopold Blu Sky (Basse)


Artiste : Eilera

Album : Face Your Demons

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 13-11-2016

‘Eilera’, chanteuse, guitariste et auteur composieur Française, accompagnée de musiciens talentueux, sort son 4ème album studio et c’est avec cet opus que je la découvre. On est dans un registre classique entre rock et métal avec des compositions mélodiques qui mettent en avant sa voix pouvant se rapprocher de chanteuses de la scène métal comme ‘Sharon den Adel (‘Within Temptation’) ou Simone Simons (‘Epica’). La comparaison s’arrête là car, même si on a droit à des riffs de guitare sur certains titres, l’ensemble est beaucoup moins métal que les groupes cités et on se rapprocherait du style (réel) d‘Anette Olzon’ qui n’était pas franchement à sa place avec ‘Nightwish’ (écoutez son dernier album ‘Shine’). En résumé, ‘Eilera’ continue son bonhomme de chemin et bien qu’elle ait la capacité avec ce ‘Face Your Demons’ de toucher un lage public, le fait de sortir un ‘chouïa’ des sentiers balisés ne lui ouvrira certainement pas les portes des radios Françaises, et c’est bien dommage…

Interprêtes

Aurélie Potin Suau ' Eilera' (Chant), Jan Sormo (Basse), Lauri Salomaa (Claviers), Roni Seppänen (Guitares), Toni Paananen (Batterie)


Artiste : Iron Mask

Album : Diabolica

Date de Sortie : 21-09-2016

Ajouté le : 14-11-2016

Avec les Belges d‘Iron Mask’, pas de surprise, c’est du power métal symphonique qui vous attend. C’est vrai dans l’ensemble mais ce ‘Diabolica’ va au dela des stéréotypes car, dès la première écoute, on rentre facilement dans les titres qui d’une part sont assez différents les uns des autres et d’autre part amènent chacun leur dose de mélodie imparable. C’est certain, si les gros riffs de guitare ainsi que les chanteurs poussant à fond leur voix ne sont pas votre tasse de thé, passez votre chemin. Pour les autres, testez en écoutant rien que le premier titre ‘I Don’t Forget, I Don’t Forgive’ : si vous êtes insensible au refrain et au solo de guitare, et bien, restez en là. Sinon, vous avez de grande chance d’aimer tout le reste. A noter, le dernier titre ‘Cursed In The Devil’s Mill’, de près de 14 minutes qui est un bon condensé de ce que ‘Iron Mask’ nous propose tout au long de ‘Diabolica’ avec des changements de rythmes et d’ambiances où les solos de guitare de ‘Dushan Petrossi’ me rappelle le jeu d’un certain ‘Eddie Van Halen’. Pour conclure, ce dernier opus est une réussite totale et sera certainement pour les amateurs de métal mélodique à intégrer en bonne place dans leur discothèque…

Interprêtes

Diego Valdez (Chant), Dushan Petrossi (Guitares), Ramy Ali (Batterie), Vassili Moltchanov (Basse)


Artiste : Hardline

Album : Human Nature

Date de Sortie : 14-10-2016

Ajouté le : 15-11-2016

‘Hardline’ n’est pas à proprement parlé un groupe très prolifique car en une quinzaine d’années d’existence, ils ne sortent que leur 5ème album studio ‘Human Nature’. Leur style est marqué par une forte influence hard rock des années 70 avec un son plus puissant. Tous les titres sont un condensé de ce que des groupes comme ‘Deep Purple’, ‘Foreigner’ ou encore ‘Uriah Heep’ on pu produire dans ces années là. Les 2 premiers accords de la ballade ‘Human Nature’ me font penser à ‘Dream On’ d’Aerosmith’. Tout est fait pour passer un bon moment avec des mélodies ultra efficaces qui nous font tapper du pied pour les morceaux les plus rythmés et avec de superbes ballades à l’image de ‘Take Your Home’. Bref, ‘Human Nature’ est à consommer sans modération pour tout amateur de hard rock classique et au délà, est accessible au plus grand nombre…

Interprêtes

Alessandro Del Vecchio (Claviers), Anna Portalupi (Basse), Francesco Jovino (Batterie), Johnny Gioeli (Chant), Josh Ramos (Guitares)


Artiste : Existance

Album : Breaking The Rock

Date de Sortie : 15-10-2016

Ajouté le : 16-11-2016

On continue dans le hard rock : après ‘Hardline’, c’est au tour d‘Existance’, groupe Français, de sortir son 2ème album ‘Breaking The Rock’. Le style est plus métal qu’Existance’ et on se rapproche plus de groupes comme ‘Saxon’ pour les titres les plus heavy. C’est hyper classique mais très efficace avec un parfait équilibre entre les parties chantées et les solos de guitare où ‘Antoine’ et ‘Julian’ s’en donnent à cœur joie et montrent ainsi une belle complicité. Il n’y a pas de temps mort et tous les morceaux s’enchaînent dans un train d’enfer jusqu’au dernier titre éponyme de l’album. Bref, ‘Existance’ est un groupe qui n’aurait pas dépareillé dans les années 80 et ce ‘Breaking The Rock’, pour parodier une célèbre pub de barre chocolatée, « c’est de la dynamite !!»…

Interprêtes

Antoine Poiret (Guitares), Julian Izard (Chant / Guitares), Julien Robilliard (Basse), Nicolas Martineau (Batterie)


Artiste : Tyketto

Album : Reach

Date de Sortie : 14-10-2016

Ajouté le : 17-11-2016

Pour ceux qui ne connaissent pas ‘Tyketto’, c’est un groupe qui s’est formé dans les années 90 avec son chanteur ‘Danny Vaughn’ et qui surfait dans le courant du rock de l’époque avec des groupes comme ‘Def Leppard’, ‘Whitesnake’ ou ‘Bon Jovi’. Après bien des années d’absence, pendant lesquelles ‘Danny Vaughn’ a sorti des albums solos, ‘Tyketto’ s’est ensuite reformé en 2012 avec la sortie de ‘Dig In Deep’ et 2016 voit la sortie de ‘Reach’. Et bien, pas de surprise, on retrouve le style des débuts avec un rock très mélodique et des titres teintés eighties super efficaces. On navigue entre titres mid tempo comme ‘Reach’ ou ‘Circle The Wagons’, d’autres plus rythmés comme ‘The Fatest Man Alive’, ‘Kick Like A Mule’ ou ‘Big Money’ et d’autres encore, beaucoup plus calmes comme ‘Letting Go ‘ ou ‘Scream’. Pour conclure, sans rien révolutionner, ‘Tyketto’ fait comme on dit un ‘good job’ et sort un album à consommer sur place qui vous permettra sans doute de passer un moment très agréable…

Interprêtes

Danny Vaughn (Chant), Chris Childs (Basse), Chris Green (Guitares), Ged Rylands (Claviers), Michael Clayton (Batterie)


Artiste : Kee Marcello

Album : Scaling Up

Date de Sortie : 14-10-2016

Ajouté le : 18-11-2016

Pour les plus jeunes, ‘Kee Marcello’ a été, fin des années 80, membre du groupe ‘Europe’ (après la période ‘The Final Countdown’). Ce talentueux guitariste continue depuis une carrièe solo et vient de sortir en 2016 un nouvel album ‘Scaling Up’. Bien évidemment, l’ensemble reste influencé par ces sources hard rock mais chaque titre est un bijou mélodique avec des refrains sur mesure et est agrémenté d’un solo de guitare comme Kee en a le secret. A noter 2 titres de la période ‘Europe’, ‘Wild Child’ et ‘Don't Know How To Love No More’ qui n’avaient jamais été sortis et qui ont été réenregistrés et réarrangés pour cet album. Pour conclure, voici ce que Kee a déclaré à la sortie de son dernier opus : «Toute l’idée de ‘Scaling Up’ a été d’utiliser la musique de mon passé comme une toile pour peindre une image de ce que je suis aujourd’hui et vers quoi je tends dans le futur en tant que guitarise, chanteur et compositeur. Je pense avoir trouvé le bon équilibre entre le passé et le présent, et c’est interprété par le meilleur groupe de musiciens avec lequel je n’ai jamais eu l’honneur de jouer !»…

Interprêtes

Kee Marcello (Chant, Guitares, Claviers), Darby Todd (Batterie), Ken Sandin (Basse), Mattias Eklundh (Guitares / Invité), Michele Luppi (Claviers / Invité)


Artiste : Marcela Bovio

Album : Unprecedented

Date de Sortie : 23-09-2016

Ajouté le : 19-11-2016

Après une dizaine d’années d’existence, le groupe ‘Stream Of Passion’ a décidé de mettre fin à son aventure et sa chanteuse ‘Marcela Bovio’ en a profité pour sortir un album solo en acoustique simplement accompagné par un quatuor à cordes, ‘Le Dudok Quartet’. On connaissait déjà sa voix sublime au sein de ‘Stream Of Passion’ mais ce ‘Unprecedented’ met évidemment encore plus en avant son talent d’autant plus que ce sont des titres qu’elle a composé et qui sont donc infuencés par son Mexique natal. Il faut bien évidemment s’abandonner complètement à cet album pour en retirer toute la richesse et la beauté, le mariage entre les cordes et la voix amenant très souvent ce petit frisson si significatif d’une émotion à l’état pur (sa voix lyrique est d’une intensité rare sur ‘Stars’). En conclusion, on ne peut que saluer cet audacieux choix de Marcela qui prend le risque de se couper des fans de ‘Stream Of Passion’ mais également d’un public plus large mais qui va certainement ravir tous les amateurs à la recherche de belles découvertes musicales…

Interprêtes

Marcela Bovio (Chant), Le Dudok Quartet : Judith Van Driel (Violon), Marleen Wester (Violon), Lotte de Vries (Alto), David Faber (Violoncelle)


Artiste : Beth Hart

Album : Fire On The Floor

Date de Sortie : 14-10-2016

Ajouté le : 20-11-2016

‘Beth Hart’, que j’avais découvert en 2015 avec ‘Better Than Home’, vient de sortir en 2016 un nouvel album ‘Fire On The Floor’. Contrairement à ‘Beter Than Home’ qui était relativement nostalgique, ce dernier opus est nettement plus positif. D’entrée, avec ‘Jazz Man’, vous vous surprenez à claquer des doigts en rythme. Le deuxième titre, ‘Love Gangster’, même si l’on retrouve un mid tempo plus mélancolique, la voix est là au rendez-vous et vous transmet des émotions comme peu d’artistes savent faire. Suit ‘Coca Cola’ une sorte de blues désinvolte où sa voix fait merveille et le titre suivant ‘Let’s Get Together’ est très pop à la mode eighties. La suite est faite du même tonneau, un mélange de style pop, blues, rock, jazz, gospel et j’en passe. Bref, avec ce ‘Fire On The Floor’, ‘Beth Hart’ montre encore une évolution et confirme, s’il en était besoin, que son talent est toujours intact et qu’elle continue à nous toucher toujours autant par sa voix et ses compositions empruntes d’une réelle émotion…

Interprêtes

Beth Hart (Chant / Guitares / Claviers / Batterie / Piano), Brian Allen (Basse), Dean Parks (Guitares), Ivan Neville (Claviers), Jim Cox (Claviers), Michael Landau (Guitares), Rick Marotta (Batterie), Waddy Wachtel (Guitares)


Artiste : Pretenders

Album : Alone

Date de Sortie : 21-10-2016

Ajouté le : 21-11-2016

Née dans les années 50, ‘Chissie Hynde’, a toujours été l’emblème de la rockeuse libre et engagée car au cours des années 70, les groupes de rock avec une chanteuse qui de plus jouait de la guitare électrique n’étaient pas légion. Et oui, comme quoi le rock ça conserve, elle vient de fêter ses 65 ans et sort sous le nom de son groupe ‘Pretenders’, un nouvel album, ‘Alone’. Tout d’abord, d’entrée, avec le titre éponyme, c’est la voix si caractéristique qui vous revient en mémoire et vous renvoie quelques trente cinq ans en arrière et ‘Precious’ qui tournait en boucle sur le microphone familial. Certes, c’est un peu moins enlevé mais la magie est toujours là : des titres courts et simples dans la plus pure tradition d’un rock direct, sans artifice mais bougrement efficace. On a également droit à des titres plus calmes qui font également partie de sa marque de fabrique comme ce magnifique ‘Let’s Get Lost’ ou ‘Death Is Not Enough ‘. En résumé, ‘Alone’ nous replonge quelques années en arrière et permettra aux plus jeunes de découvrir une voix de légende du rock…

Interprêtes

Chrissie Hynde (Chant, Guitare), Dave Roe (Basse), Dan Auerbach (Chant / Guitares), Kenny Vaughan (Guitares), Leon Michels (Claviers), Richard Swift (Batterie), Russ Pahl (Pedal Steel)


Artiste : C.T.P.

Album : Now & Then

Date de Sortie : 07-10-2016

Ajouté le : 22-11-2016

Avant cet album, je n’avais jamais entendu parler de ‘Christian Tolle’, guitariste et journaliste Allemand qui a invité des musiciens rencontrés tout au long de sa carrière pour sortir ‘Now & Then’. Par conséquent, c’est un album très varié mélangeant du hard rock, du blues rock, du rock mélodique, des ballades et même un titre instrumental jazz rock. On passe un bon moment à écouter ce melting pot de styles, où 6 chanteurs différents se partagent les différents titres. S’il ne fallait retenir que quelques titres, je dirais ‘Magic Pudding’ pour sa rythmique, ‘The Real Thing’ pour sa mélodie, ‘Changed’ pour son côté enlevé. Bref, ce ‘Now & Then’ ravira sans doute un public assez large habitué à mélanger hard rock et rock plus mélodique…

Interprêtes

Christian Tolle (Guitare, Basse) + Invités : Michael Voss (Chant), John Cuijpers (Chant), John Parr (Chant), Rick Riso (Chant), Philip Bardowell (Chant), David Reece (Chant), Chuck Wright (Basse), Doug Aldrich (Guitare), Guido Lehmann (Mandoline), Harold Van Gestel (Choeurs), Lauren Scheff (Basse), Michael Landau (Guitare), Morris Adriaens (Guitare), Pit Hupperten (Choeurs), Raymond Herveille (Batterie), Stephan Scheuss (Choeurs), Steve Lukather (Guitare), Tim Pierce (Guitare)


Artiste : TCP

Album : Temporal Chaos

Date de Sortie : 12-07-2016

Ajouté le : 23-11-2016

Encore un groupe de rock progressif que je découvre en 2016. ‘TCP’ (‘pour Temporal Chaos Project’) est un groupe Américain qui vient de sortir son troisième album ‘Temporal Chaos’. Plus réservé aux adeptes de musique progressives, il vous faudra certainement plusieurs écoutes pour découvrir entièrement ce dernier opus tellement il est dense et riche d’autant plus que les 8 titres, 4 font entre 9 minutes et 12 minutes; la première écoute m’a simplement permis de me rendre compte d’une multitude d’influences puisées, ici et là, aussi bien dans d’anciennes formations que dans des groupes plus récents et que tous ces mélanges sont tellement judicieux qu’il en ressort un univers propre à ‘TCP’. Rien qu’en écoutant le titre ‘Forest Of Lovelies’ je pourrais citer en vrac, ‘Genesis’, ‘Pink Floyd’, ‘Alan Parson Project’, ‘IQ’, ‘Marillion’ ou encore ‘Pendragon’. L’introduction d‘Impetus’ me fait penser à ‘Arena’ et le chant de ‘Paul Manzi’, le chant central d’enfants est une pure merveille et le final digne des plus grandes compositions progressives. Il n’y a vraiment rien à jeter et tout au long des titres, on est balancé entre des parties d’une force émotionnelle incroyable et d’autres d’une fabuleuse créativité. Bref, ce ‘Temporal Chaos’ est un exemple type d’album dans la plus pure tradition de la musique progressive des 40 dernières années et peut être une porte d’entrée accessible à ceux qui voudraient découvrir ce style…

Interprêtes

Henry Tarnecky (Chant, Claviers), Blake Tobias (Basse, Claviers), Jack Wright (Guitare, Batterie), Glenn Arpino (Claviers)


Artiste : Love De Vice

Album : Pills

Date de Sortie : 24-06-2016

Ajouté le : 24-11-2016

Les Polonais de ‘Love De Vice’ sortent en 2016 leur 3ème album et c’est encore un groupe que je découvre avec ce ‘Pills’. D’entrée, avec ‘No Escape’, c’est du rock moderne et efficace à la Muse et des riffs de guitares rageurs. Mais, à chaque titre, on découvre une autre facette du groupe : ‘Ritual’ est un titre mid tempo beaucoup plus sombre qui utilise des cordes qui renforcent cette atmosphère de noirceur. Avec ‘Best Of World’, on se retrouve dans une ballade acoustique mélancolique accompagnée par une rythmique à la ‘Phil Collins’. Le titre suivant, ‘Afraid’ est plus rock avec la phrase principale reprise tout au long du titre qui pose toujours la même question à laquelle on attend une réponse mais qui ne vient jamais. ‘Pills’, est de nouveau un titre acoustique très réussi avec une alternance entre le violon et la voix très sensible de ‘Kasia Granecka’. On a même droit en fin d’album à du blues avec ‘Nobody Owns Me’. Bref, comme vous l’aurez compris, même s’ils ne révolutionnent pas grand-chose, il ne faut pas aimer l’uniformité pour adhérer à ce ‘Pills’ qui nous offre toute une palette de styles différents…

Interprêtes

Andrzej "Messi" Archanowicz (Guitare), Tomasz "Kudel" Kudelski (Batterie), Robert "R.i.P." Pelka (Basse), Krzysztof "Krzychu" Slaby (Claviers), Pawel "Ozzie" Granecki (Chant, Guitare)


Artiste : Evership

Album : Evership

Date de Sortie : 01-07-2016

Ajouté le : 25-11-2016

Bien qu’ils soient originaires de Nashville, ‘Evership’ est un groupe de rock progressif dans la plus pure tradition des groupes des années 70. 6 titres en tout et 5 qui vont de plus de 9 minutes à près de 14 minutes, voici ce qui vous attend avec cet album éponyme du groupe qui est le premier bébé de ‘Shane Atkinson’ qui n’a jamais arrêté de composer depuis les années 90 et qui déclare avoir de la matière pour au moins 4 albums. Ses influences sont variées : ça va d’artistes du rock progressif des années 70 à des compositeurs classique et d’opéra en passant par des grands noms de la musique comme ‘Chick Corea’ ou ’Al Di Meola’. Et le résultat est un magnifique melting pot progressif mélodique, riche et dense aussi bien sur le plan instumental que sur le plan vocal et Il vous faudra certainement plusieurs écoutes pour en tirer la substantifique moelle. En définitive, ‘Evership’ est encore une découverte progressive de cette année 2016 qui enchantera tous les fans de ce style et je l’espère même au délà…

Interprêtes

Shane Atkinson (Chant, Claviers, Batterie), Beau West (Chant), + Invités : James Atkinson (Guitare), Rob Higginbotham (Guitare), Jaymi Millard (Basse), Nicelle Priebe (Violon), Mike Priebe (Choeurs), Brandon Vestal (Guitare), Dan Smalley (Guitare)


Artiste : Peter Hanmer

Album : Wide Open Spaces

Date de Sortie : 16-06-2016

Ajouté le : 26-11-2016

Comment dire, ‘Peter Hanmer’ est un peu le croisement instrumental entre ‘Pink-Floyd’, ‘Alan Parson Project’, ‘Santana’ et même ‘Deep Purple’ car il a du tomber dans la marmite du rock progressif quand il était petit tellement on se rapproche de ces groupes.Originaire d’Afrique du Sud, il vient de sortir ‘Wide Open Spaces’, un ensemble de titres instrumentaux où l’on navigue entre guitare acoustique et guitare électrique de façon naturelle et on a l’impression de connaître déjà chaque mélodie car elle nous rappelle un des groupes cités plus haut ; c’est même flagrant sur ‘Distant Horizon – Pt2’ où l’on se retrouve, quelques 40 ans en arrière dans ‘Dogs ‘ des ‘Floyds’. En résumé, un bon disque instrumental très mélodique qui ravira non seulement tout fan de musique progressive des années 80 mais également accessible à un public beaucoup plus large…

Interprêtes

Peter Hanmer (Guitare, Claviers), Larry Rose (Batterie, Percusions), Dave Sharp (Orgue Hammond, Basse, Piano, Saxophone)


Artiste : Afforested

Album : Frithu

Date de Sortie : 01-07-2016

Ajouté le : 27-11-2016

‘Afforested’ est un groupe créé par 2 frères d’origine Anglaise, Alex and Jonathan Betts; ils viennent de sortir leur 2ème album et sont très discrets sur la toile car il est bien difficile de trouver de l’information sur ce dernier opus ‘Frithu’ qui ne défraie pas la chronique. Le style est folk et ils mélangent des instruments acoustiques et électriques. Parmi leurs influences, on peut citer des groupes comme ‘Jethro Tull’ ou ‘Renaissance’ avec un son bien ancré dans les années 70/80. Il ne révolutionne pas le genre mais on passe un bon moment à écouter les 12 titres qui sont inspirés de légendes médiévales mettant en scène des personnages vivant dans les forêts. Bref, ‘Frithu’ devrait être bien accueilli par tout fan de folk traditionnel…

Interprêtes

Jonathan Betts (Chant, Guitare, Basse, mandolin), Alex Betts (Claviers, Batterie, Flute)


Artiste : Blind Ego

Album : Liquid

Date de Sortie : 21-10-2016

Ajouté le : 27-11-2016

Blind Ego est le projet solo de ‘Kalle Wallner’, le guitariste Allemand qui officie dans le groupe ‘RPWL’. Il sort un nouvel album ‘Liquid’ et pour l’occasion il a invité des musiciens et chanteurs talentueux de la scène progressive internationale. On est plongé d’entrée dans une ambiance rock avec des alternances entre parties acoustiques et électriques. A certains endroits, on ne peut s’empècher de faire référence à RPWL (comme cette intro de ‘Tears And Laughter’), mais dans l’ensemble, on découvre avec cet opus un style mélodique qui lui est propre avec des titres rock et puissants flirtant de temps en temps avec le hard rock. A noter le dernier titre, ‘Speak The Truth’, magnifique ballade qui clos l’album de façon admirable. En résumé, ce ‘Liquid’ est un très bon cru et, même s’il nécessite plusieurs écoutes pour en découvrir tous les recoins, reste accessible à un public assez large…

Interprêtes

Kalle Wallner (Guitare) + Invités : Aaron Brooks (Chant), Arno Menses(Chant), Erik Ez Blomkvist (Chant), Heiko Jung (Basse), Michael Schwager (Batterie), Ralf Schwager (Basse), Sebastian Harnack (Basse)


Artiste : Visionatica

Album : Force Of Luna

Date de Sortie : 20-05-2016

Ajouté le : 28-11-2016

En écoutant ‘Force Of Luna’ de ‘Visionatica’, on a tout d’abord du mal à croire que ce n’est que leur premier album et ensuite on se dit qu’un groupe comme ‘Within Temptation’ aurait très bien pu sortir ce genre d’album d’autant plus que le registre de ‘Tamara’ est très proche de celui ‘Sharon Den Adel’. Après l’introduction instrumentale d’usage pour ce type de groupes (avec des chœurs à gogo), on démarre en trombe avec un ‘Swamp Of The World’ qui campe le décor et déjà la ressemblance avec leurs ainés est flagrante. On sent un réel potentiel chez ce jeune groupe qui collectionne les titres efficaces et mélodiques avec une impression de naturel et de facilité. En résumé, nos Allemands de ‘Visionatica’ risquent fort de faire parler d’eux dans les années à venir et de rallier tous les fans de Métal Symphonique à leur cause…

Interprêtes

Tamara Avodem (Chant), Michael (Basse), Gerhard (Batterie), Manuel (Guitare)


Artiste : Dare

Album : Sacred Ground

Date de Sortie : 15-07-2016

Ajouté le : 29-11-2016

‘Dare’ est un groupe qui a sorti son premier disque en 1988 et qui est le projet de ‘Darren Wharton’, l’ancien claviériste de ‘Thin Lizzy’. Et bien quelques 28 ans après le premier album, ‘Sacred Ground’ voit le jour en 2016 et l’on retrouve le guitariste d’origine ‘Vinny Burns’ qui a œuvré entre temps dans d’autres formations, entre autres ‘Asia’. Les 11 titres sont de vrais bijoux mélodiques et le style reste bien ancré dans les années 80 avec des influences des groupes de cette époque comme ‘Foreigner’. Le duo retrouvé Darren/Vinnny fonctionne à merveille et on sent une profonde émotion dans certaines compositions comme ‘Every Time You Say Good Bye’ ou ‘All Our Brass Was Gold’ qui me rappellent la mélancolie dégagées par certains titres de ‘Bruce Springsteen’. Bref, nos Anglais de ‘Dare’ sortent, loin des modes, un album hors du temps qui ravira tous les fans mais qui devrait, espérons le, les faire découvrir à un large public…

Interprêtes

Darren Wharton (Chant / Claviers), Vinny Burns (Guitares), Kevin Whitehead (Batterie), Marc Roberts (Claviers), Nigel Clutterbuck (Basse), Paris Wharton (Guitares / Invité)


Artiste : Metalwings

Album : Fallen Angel In The Hell

Date de Sortie : 12-05-2016

Ajouté le : 30-11-2016

‘Metalwings’ est un groupe qui nous vient de Bulgarie et 2016 voit la sortie de leur premier EP. Cette nouvelle formation a été créée par une soprano ‘Stela Atanasova’ également violoniste et claviériste; ils évoluent dans un style métal symphonique qui les font se rapprocher des ténors du genre avec des compositions très mélodiques où le piano et le violon amènent une touche classique et s’imbriquent parfaitement avec les guitares électriques. Finalement, ‘Metalwings’ se situe à la frontière de groupes comme ‘Within Temptation’ pour les mélodies, ‘Coronatus’ pour la similitude vocale et ‘Lyriel’ pour le côté Folk amené par le violon et on peut penser qu’ils devraient se faire une bonne place dans les années à venir parmi les références du genre…

Interprêtes

Stela Atanasova (Chant, Violon, Claviers), Grigor Kostadinov (Guitare), Krastyo Jordanov (Guitare, Chant, Flute), Konstantin Uzunov (Basse), Angel Kitanov (Claviers), Blackie (Batterie)


Artiste : Theatre Des Vampires

Album : Candyland

Date de Sortie : 14-10-2016

Ajouté le : 01-12-2016

On connait les Italiens de ‘Theatre Des Vampires’ pour leur côté rock assez noir où généralement les thèmes abordés ne sortent pas du monde des ‘bisounours’. Avec ce ‘Candyland’, c’est l’histoire de cet établissement de Pensylvanie qui cachait les adultes et les enfants atteints de troubles mentaux sévères et qui était décrit comme « l’enfer sur terre ». Pas facile d’aborder des sujets de ce type mais le style de ‘Theatre Des Vampires’ s’y prette très bien. On découvre un album très varié et remplis de très bonnes suprises comme cet entraînant ‘Resurection Mary’, cet envoutant ‘Delusional Denial’, ‘Candyland’ soulignant le côté pesant de cet univers et ce magnifique ‘Pierrot Lunaire’ qui ne peut que toucher l’auditeur par sa lencinente mélodie. Globalement, cet album est d’une très grande cohérence mais certainement destiné à un public averti et demande plusieurs écoutes pour penétrer ce monde très particulier…

Interprêtes

Sonya Scarlet (Chant), Giorgio Ferrante (Guitar, Chœurs), Zimon Lijoi (Basse, Chœurs), Fabian Varesi (Claviers, Chœurs), Gabriel Valerio (Batterie, Chœurs)


Artiste : Eric Johnson

Album : EJ

Date de Sortie : 07-10-2016

Ajouté le : 02-12-2016

‘Eric Johnson’ va bientôt fêter ses 40 ans de carrière et il continue son petit bonhomme de chemin loin du tapage médiatique. Il vient de sortir un nouvel album au simple nom de ses initiales ‘EJ’ qui est à l’image du contenu dépouillé allant à l’essentiel de la musique. Pas de fioritures, il a troqué sa Stratocaster pour une guitare acoustique avec un voyage dans un monde limpide et intimiste. On navigue entre des ballades, un thème Espagnol, du folk et même du jazz avec une émotion palpable dans l’interprêtation qui nous touche. En résumé, ce ‘EJ’ est un album apaisant et est à recommander à tout public qui recherche avant tout l’authenticité dans la musique…

Interprêtes

Eric Johnson (Chant / Guitares) + Invités : Chris Maresh (Basse), Doyle Dykes, John Hagen (Violoncelle), Molly Emerman (Violon), Roscoe Beck (Basse), Tommy Taylor (Batterie), Wayne Salzmann (Batterie)


Artiste : Cécile Corbel

Album : Vagabonde

Date de Sortie : 06-10-2016

Ajouté le : 03-12-2016

‘Cécile Corbel’, chanteuse et harpiste, a déjà à son actif 5 albums studio et des BO de films (dont le dernier ‘Terre des Ours’) en un peu plus de 10 ans de carrière. ’Vagabonde’ est donc le 6ème album studio de la Bretonne où elle continue à nous faire voyager dans son monde folklorique. Pour cet opus, elle repousse les limites de sa simple Bretagne pour embarquer des invités comme le sénagalais ‘Faada Freddy’ avec le titre ‘La Fille Sans Nom’, magnifique mélange des cultures pour ce style « Celti-Sénégalais », avec une imbrication totale et magnifique des 2 influences. Bien entendu, la voix de Cécile est toujours remplie d’émotions et nous berce tout au long des 13 titres. Pour conclure, bien au-delà de ses racines, ‘Céline Corbel’ nous offre avec ce ‘Vagabonde’ des compositions en dehors du temps et des frontières, une sorte d’album universel qui devrait ravir un public assez large…

Interprêtes

Cécile Corbel (Chant / Harpe), Anne-sophie Gole (Accordéon, Flûte), Antoine Solmiac (Violon), Benoit Volant (Violon), Camille Philippe (Guitares / Mandoline), Christophe Piot (Batterie), Cyril Maurin (Guitares / Banjo), Cyrille Bonneau (Flûte), Ewen Henderson (Fiddle), Gary Innes (Accordéon), Julien Grattard (Violoncelle), Mark Scobbie (Batterie), Pierre Cadoret (Flûte), Ross Saunders (Basse), Ryan Murphy (Flûte), Simon Caby (Guitares / Batterie / Harmonium), Faada Freddy (Chant / Invité), Gabriel Yacoub (Chant / Invité), Les Moorings (Chant / Invité)


Artiste : Popa Chubby

Album : The Catfish

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 04-12-2016

‘Ted Horowitz’ ne vous dira pas forcément grand-chose mais ‘Popa Chubby’ certainement beaucoup plus. Fort maintenant d’une vingtaine années de carrière et du même nombre d’album studio, il revient avec un nouvel album ‘The Catfish’ toujours dans la grande tradition du blues rock. Mais, ce ‘The Catfish’, même si l’on reste dans le schéma classique des 3 accords de base, c’est aussi des incartades dans le monde du funk avec ‘Going Downtown’ ou ‘Good Thing’, du reggae avec ‘Bye Bye Love’ ou encore du jazz avec ‘Wes Is More’ ou la basse fait merveille. On a droit également à un ‘Motorhead Saved My Life’ endiablé où Popa nous raconte comment la musique de ‘Mothoread’ l’a sorti de son Brooklyn natal ou ce blues aérien à la ‘Gilmour’ en hommage à l’attentat de ‘Charlie Hebdo’ qui vous file la chair de poule. Bref, tout est bon dans ce ‘The Catfish’ et il est à recommander à tous ceux qui recherche de l’authentique dans notre monde tellement formaté…

Interprêtes

Popa Chubby (Chant, Guitare), Francesco Beccaro (Basse), Chris Reddan (Batterie), Richie Monica (Batterie), Dave Keyes (Claviers), Tipina Horowitz (Trompette)


Artiste : Status Quo

Album : Aquostic II – That’s A Fact

Date de Sortie : 21-10-2016

Ajouté le : 05-12-2016

En attendant le rétablissement de Rick qui a été victime d’une crise cardiaque en Juin 2016, ‘Status Quo’ sortent un deuxième album de titres en acoustique puisés dans leur carrière de près de 50 ans. On redécouvre tous ces hymnes maintes fois écoutés sous un nouveau jour car ils ne sont pas repris tel quel et par exemple ‘Roll Over Lay Down’ amène une rythmique chaloupée coupant avec le tempo boogie d’origine ; avec ‘Dear John’ et son accompagnement à l’accordéon, on est bien loin de la version de 1982. On découvre également des titres comme ‘One For The Road’ ou ‘One Of Everything’ qui n’apparaissaient sur aucun album studio. ‘Lover OF The Human Race’ montre également un autre ‘Status Quo’, à savoir de belles ballades qui ont trop souvent été effacées devant les standards du groupe, les fans les trouvant trop « sucrés ». En définitive, si vous ne connaissiez que ‘Status Quo’ avec ‘In The Army Now’ (en passant, un des titres que j’apprécie le moins), essayez ce ‘Aquostic II’ pour découvrir une autre facette de ce groupe amblématique des 50 dernières années…

Interprêtes

Francis Rossi (Guitare, Chant), Rick Parfitt (Guitare, Chant), Andrew Bown (Guitare, Mandoline, Harmonica, Piano, Chant), John 'Rhino' Edwards (Basse, Guitare, Chant), Leon Cave (Batterie, Guitare, Chant)


Artiste : RPWL

Album : Plays Pink Floyd’s ‘The Man and the Journey’

Date de Sortie : 28-10-2016

Ajouté le : 06-12-2016

Quand on discute de ‘Pink Floyd’, on a souvent à faire à 2 types de fans : ceux qui préfèrent la première partie de carrière et ceux qui ont commencé à les connaître avec ‘The Wall’. Pour ma part, j’apprécie chaque période avec forcément une préférence pour les débuts car ils ont été des précurseurs et on contribué à développer ce qu’on appelle le psychédélique et au-delà la musique progressive. C’est cette première période qui est mise à l’honneur par le groupe Allemand ‘RPWL’ qui interprète ‘The Man and The Journey’ de 1969 où l’on retrouve des titres du début de la carrière des ‘Floyd’ mais sous des noms différents pour les faire coller aux 2 concepts : la journée d’un homme ordinaire (‘The Man’) et un thème autour du voyage (‘The Journey’). Il faut bien entendu se remettre dans le contexte de ces années et penser qu’à l’époque, ils faisaient figure d’extraterrestre : on redécouvre des titres d’Ummagumma’ ou de ‘More’ mais également des morceaux très en avant sur leur temps comme ‘Work’, ‘Doing It’ ou ‘Sleep’ (reprenant une partie de ‘Set the Controls for the Heart of the Sun’ de l’album ‘A Saucerful of Secrets’) qui flirtent avec la musique contemporaine. ‘The Man’ se termine avec le monumental ‘Nightmare’ qui n’est autre que ‘Cymbaline’ de l’album ‘More’ suivi d’une courte reprise de ‘Grantchester Meadows’ d’Ummagumma’ avec déjà l’utilisation du tic tac de l’horloge comme tempo. Quand à la deuxième partie, elle démarre avec ‘The Beginning’ dont le titre original était ‘Green Is The Color’ et les 2 titres suivants ‘Beset By Creatures of the Deep’ correspondant à ‘Careful With That Axe, Eugene’ et ‘The Narrow Way’ (composition de ‘David Gilmour’) sont présents également sur ‘Ummagumma’. Vient ensuite the ‘Pink Jungle’ qui est issu de la période ‘Syd Barett’ (‘The Piper at the Gates of Dawn’) avec ses cris d’animaux. Suit ‘The Labyrinths of Auximenes’, ensemble de bruitages bâtis autour de la même phrase de percusions et ‘Behold the Temple of Light’ morceau mettant en avant les chambres de réverbération de la guitare avec en fond les claviers. Le final ‘The End Of The Beginning’ est la deuxième partie de ‘A Saucerful of Secrets’ d’Ummagumma’ avec le thème qui monte en crescendo pour finir avec l’accompagnement au chant à l’origine de ‘Gilmour’. En résumé, ‘RPWL’ nous fait redécouvrir une œuvre pas très connue mais néanmoins majeure des ‘Floyds’ qui grâce à leur créativité et leurs compositions expérimentales ont été des défricheurs et constituent encore une source inépuisable d’inspiration encore maintenant pour bon nombre d’artistes…

Interprêtes

Yogi Lang (Chant, Claviers), Karlheinz Wallner (Guitares), Marc Turiaux (Batterie), Markus Jehle (Claviers), Werner Taus (Basse),


Artiste : Lazuli

Album : Nos Ames Saoules

Date de Sortie : 25-01-2016

Ajouté le : 07-12-2016

‘Lazuli’ est un groupe Français qui a sorti début 2016 son 6ème album ‘Nos Âmes Saoules’. Avec ce dernier opus, on note encore une évolution dans les compositions qui sont plus maîtrisées et recherchées. Les influences sont multiples mais globalement, leur univers est progressif avec un son très moderne, parfois teinté d’électro. De plus, le deuxième effet ‘Kiss Kool’ est sans aucun doute la poésie de leurs textes qui amène une atmosphère à part qui me rappelle un peu l’ambiance de certaines chansons d’Ange’. D’entrée, ‘Le temps est à la rage’ est un titre fort avec un crescendo magnifique et un texte d’une puissance extraordinaire relatif aux attentats de Janvier 2015. On peut également citer ‘Le Mar Du Passé’ qui raconte la montée actuelle des extrèmes. Bref, rien à jeter dans ce dernier opus : nos compatriotes de ‘Lazuli’ continuent leur petit bonhomme de chemin bien loin de l’agitation médiatique et ceci est bien dommage car s’ils étaient reconnus à la hauteur de leur talent, ils seraient certainement en tête d’affiche des artistes Français (on peut toujours rêver !)…

Interprêtes

Claude Leonetti (Léode), Dominique Leonetti (Chant / Guitares / Mandoline), Gédéric Byar (Guitares), Romain Thorel (Claviers / Cor), Vincent Barnabol (Batterie / Percussions, Marimbas)


Artiste : Gustavo Santhiago

Album : Animam

Date de Sortie : 26-05-2016

Ajouté le : 08-12-2016

‘Gustavo Santhiago’ est un compositeur Brésilien qui n’a que 17 ans et qui vient de sortir son premier album instrumental débuté déjà depuis 5 ans dans lequel il joue du clavier, de la basse et de la flûte. En écoutant les différents titres, on est plongé dans un style progressif des années 70 très mélodique et très accessible. Les différents titres révèlent une innocence et une spontanéité et bien que tout semble couler naturellement, on sent un travail exceptionnel au niveau instrumental. S’il ne fallait retenir qu’un titre, je dirais ‘Animam (Part 2)’ qui mélange des parties classiques avec notamment cette introduction magnifique à l’orgue classique et d’autres plus rock un peu à la ‘Alan Parson Project’ ou encore très proches de ‘Pink Floyd’. En résumé, ce jeune Brésilien a déjà tout pour nous étonner et certainement pour faire parler de lui dans un futur proche car on sent chez lui une grande capacité à composer…

Interprêtes

Gustavo Santhiago (Claviers, Orgue, Flûte, Basse), Felipe Salvego (Guitare), Ricardo Santhiago (Guitare), Ilan Milnet (Basse), Giovanni Lenty (Batterie), Gabriel Costa (Batterie)


Artiste : Artist Proof

Album : AP1

Date de Sortie : 08-07-2016

Ajouté le : 09-12-2016

‘Artist Proof’ est un groupe Australien qui vient de sortir son premier album ‘AP1’ et ils ne font pas le buzz sur internet avec un site facebook mais bien difficile de trouver une chronique digne de ce nom. Tout d’abord, on a droit à une magnifique pochette et ils se définissent comme étant des artistes qui créé un rock évocatif, inspirés par les arts graphiques. Ensuie, à l’écoute, c’est un peu un mélange de ‘Queen’ et son côté théatral, ‘David Bowie’ pour la mélancolie et ’Pink Floyd’ pour certaines parties instrumentales. Le style est donc entre pop et rock avec un sens de la mélodie dans une atmosphère très épique. Certes, ils puisent leur inspiration dans des groupes traditionnels mais développent leur propre univers qui en font un groupe à part dans le monde de la musique pop/rock. En conclusion, ‘Artist Proof’ avec ce premier album ‘AP1’ nous fait passer un très agréable moment et il a fort à parier qu’ils risquent de faire parler d’eux dans les années à venir…

Interprêtes

Chris Pattenden (Guitare), Andrew Schapper (Claviers), Daniel East (Guitare), Chris Rourke (Basse)


Artiste : Motis

Album : Sur Les Chemins (Live)

Date de Sortie : 21-10-2016

Ajouté le : 10-12-2016

Nos Français ‘Motis’ qui ont déjà quelques heures de vols, sortent en cette année 2016, un live ‘Sur les Chemins’. C’est l’occasion de découvrir ce groupe qui sort des sentiers batus et qui nous propose un folk entraînant et mélange des influences diverses provenant de la musique progressive des 40 dernières années. Au niveau des textes, on pense à des groupes comme ‘Ange’ ou ‘Lazuli’ et au niveau instrumental l’orgue Hammond amène un côté retro qui forcément nous ramène quelques dizaines d’années en arrière avec des groupes comme ‘Génésis’ ou ‘Yes’. Tous les titres sont tirés du dernier album ‘Josquin Messonier’ et on passe un bon moment à écouter tous ces titres poétiques, mélodiques et très accessibles. Bref, ‘Motis’ continuent de nous divertir en dehors des modes et de l’uniformité que les radios nous assènent quotidiennement…

Interprêtes

Emmanuel Tissot (Chant, electric Bouzouki électrique, Mellotron, Orgue Hammond), Tony Carvalho (Batterie, Chœurs), Martial Baudoin (Basse, Chœurs)


Artiste : Skiltron

Album : Legacy Of Blood

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 11-12-2016

Et oui, qu’on se le dise, nos amis de ‘Skiltron’ ne sont pas Ecossais mais bien Argentins. Pas de changement de style majeur pour ce dernier opus ‘Legacy Of Blood’, on a toujours à faire à un métal folk très entraînant ; en d’autres termes, c’est un ‘Tri Yann’ en mode métal. Pour ma part, c’est dans les titres pas trop speed que je les préfère comme par exemple ‘Commited To The Call’ ou ‘The Taste Of Victory’ qui ont tous un rythme très marqué sur lesquels vous ne pouvez vous empècher de battre la mesure. En résumé, même si ce nouvel opus reste assez convenu, ‘Skiltron’ continue sur sa lancée avec des chansons qui seront certainement bien accueillies par les fans lors des concerts…

Interprêtes

Martin McManus (Chant), Emilio Souto (Chant, Guitare), Ignacio Lopez (Basse), Matias Pena (Batterie), Pereg Ar Bagol (Cornemuse)


Artiste : Kyros

Album : Vox Humana

Date de Sortie : 05-11-2016

Ajouté le : 12-12-2016

‘Kyros’ (anciennement ‘Synaesthesia’) est un groupe Anglais qui a vu le jour en 2012 et qui sort son 2ème album ‘Vox Humana’. Pour les situer, dans le monde de la musique progressive, ils mélangent des influences des années 80 comme ‘Genesis’ ou ‘Depeche Mode’ en incorporant d’autres styles de groupes plus récents comme ‘Muse’ ou ‘Porpucine Tree’ pour ne citer que quelques références. Pour ce dernier opus ce n’est pas 1 mais 2 CD représentant 16 titres et 80 minutes de musique concept et une réflexion sur notre monde avec ses évolutions technologiques qui ne sont pas toujours favorables à l’Homme. Le résultat : un album très varié avec de multiples ingrédients qui peuvent en dérouter certains préférant la conformité mais qui est un atout majeur pour tout amateur de ‘Prog’ car au final, ce melting-pot d’influences permet à ‘Kyros’ de se créer leur propre univers. Et comme souvent dans ce cas, ‘Vox Humana’ se dévoile écoute après écoute et vient s’ajouter à la liste déjà importante des nouveautés incontournables 2016 dans le domaine de la musique progressive…

Interprêtes

Adam Warne (Chant, Claviers), Joey Frevola (Guitaree), Sam Higgings (Chant, Guitare), Peter Episcopo (Chant, Basse), Robin Johnson (Batterie, Percussions)


Artiste : Doracor

Album : Passioni Postmoderne di un Musicista

Date de Sortie : 29-07-2016

Ajouté le : 13-12-2016

Avec ‘Doracor’, groupe Italien mené par ‘Corrado Sardella’ qui a déjà une vingtaine d’existence et qui sort un double album concept en 2016, on est de plein pied dans la scène progressive des années 70 très loin de l’agitation médiatique et malheureusement assez peu chroniqué par la presse spécialisée. Comme à son habitude, ‘Corrado Sardella’ s’entoure de nombreux musiciens pour interprêter ses compositions à multiples tirroirs qui sont forcément destinées à un public averti et qui demandent plusieurs écoutes pour en pénétrer tous les recoins. Le thème tourne autour de la vie après la mort et des expériences bâties sur des existences antérieures. L’auditeur embarque donc pour un voyage où différents styles et rythmes se succèdent tout au long de l’album. Si vous voulez vous faire une idée, écoutez l’ultime titre ‘Un nuovo sole’ mélange atmosphérique, jazz, symphonique et rock épique. Bref, même s’il restera sans doute destiné à un public très restreint, ce nouvel opus de ‘Doracor’ vaut le détour et montre que la créativité existe encore si on fait l’effort d’aller la chercher…

Interprêtes

Corrado Sardella (Claviers),Red Canzian (Basse), Kostas Milonas (Batterie), Roberto Tiranti (Chant), Alessandro Corvaglia (Chant), Riccardo Mastantuono (Guitare, Volon), Maurizio Testani (Basse), Patrizio Destriere (Saxophone), Milton Damia (Chant, Guitare), Jacky Man (Basse), Mike Wilbury (Guitare), Andrea Pavoni (Claviers), Mario Barletta (Trompette), Nicola Di Già (Guitare), Mimmo Picco (Guitare), Ian Beabout (Flute traversière)


Artiste : Night Falls

Album : Embrace The Journey

Date de Sortie : 25-09-2016

Ajouté le : 14-12-2016

Encore un nouveau groupe qui après 2 EP sort son premier album studio ‘Embrace The Journey’. Les polonais de ‘As Night Falls’ officient dans un métal power symphonique avec chanteuse et surfent sur la vague actuelle des formations comme ‘Within Temptation’ pour le côté symphonique ou ‘Ancient Bards’ pour le côté Power. Certes, les compositions sont assez convenues et Anna a encore quelques efforts à faire pour maitriser son chant mais ‘As Night Falls’ ne manque pas d’atout pour évoluer dans ce style avec des titres comme ‘Eternal Dance’ et son refrain qui devrait faire mouche en concert, ‘Lost In Words’ mid-tempo avec une intégration très réussi des claviers et des guitares ou encore ‘Beyond The Hatred’ pour son côté symphonique à souhait. En résumé,’As Night Falls’ sort un bon premier album et on espère que l’essai sera transformé dans un futur proche et qu’ils trouveront leur propre personnalité pour se faire un nom dans la grande famille du Métal Symphonique…

Interprêtes

Anna Achtelik (Chant), Paweł Dylewski (Guitare), Darek Markiewicz (Batterie), Lukasz Siwy (Claviers), Paweł Siruga (Basse)


Artiste : Flight Of Fire

Album : Path Of The Phoenix

Date de Sortie : 01-10-2016

Ajouté le : 15-12-2016

‘Flight Of Fire’ est un groupe Américain composé de 4 femmes qui viennent de sortir leur 3ème album qui ressemble plus à un EP car il ne totalise que 26 minutes de musique pour 7 titres. Malgré ce court album, elles nous présentent un évantail de leur différents styles avec tout d’abord 2 titres très rock ‘Ten Thousand Voices’ et ‘Rockstar Life’ à la sauce ‘Halestorm’, puis ‘My Last Gamble’ un Blues acoustique assez rapide, pour revenir ensuite avec 2 titres entrainants ‘One More Ship’ et ‘Better Off Without You’ qui me rappelle quelques standards des années 70. Avec ‘In Spite Of You’, c’est une ballade acoustique avec un magnifique échange entre la voix de Maverick et les chœurs. Le dernier titre ‘Daughters Of Venus’ et très mélodique et flirte avec le hard rock. Bref, si vous aimez le rock énergique mais néanmoins classique, ‘Flight Of Fire’ est fait pour vous…

Interprêtes

Maverick (Chant, Guitare, Claviers), Tanya Venom (Guitare, Choeurs), Tia Mayhem (Basse, Choeurs), Kat Dukeshire (Batterie, Choeurs)


Artiste : Tri Yann

Album : La Belle Enchantée

Date de Sortie : 15-04-2016

Ajouté le : 16-12-2016

Avec cette pochette où la belle a été habillée pour cause de censure sur les plates formes de téléchargement (non, non, ce n’est pas une blague !!), ‘La belle Enchantée’ est le dernier album de ‘Tri Yann’ qui vont bientôt fêter leur 45 ans de carrière et qui continuent leur petit bonhomme de chemin sans broncher loin du tumulte médiatique. Avec ce dernier opus, on retrouve le charme des chansons celtiques que l’on connaissait sur les albums précédents comme ‘Le Pélegrin’ ou ‘Abysses’. Le thème de ce nouvel album tourne autour des contes et légendes de Bretagne. Comme à l’habitude, on a droit à différents styles et rythmes : des titres enlevés comme ‘Far Away From Skye’, des ballades magnifiques comme ‘L’ankou, la libertine et le ménétrier’ ou ‘La bayadère et le Roi’ où la voix chaude de ‘Jean-Paul Corbineau’ touche toujours autant, des ritournelles (rond de Loudéac) avec un son très moderne comme le très entraînant ‘La bonne fam au courti’. Et comme toujours où tout se termine avec une rengaine qui ne vous quitte plus, on ne pas pas être insensible à ‘La Belle Enchantée’ avec la participation du Bagad de Saint-Nazaire. En résumé, que dire de plus que de constater encore une fois que ‘Tri Yann’ fait partie intégralement de notre vie et que finalement le 33 tours de ‘La découverte ou l’ignorance’ de 1976 qui tournait en boucle sur les platines disques n’a pas pris une ride et que les ‘Trois Jean’ continuent toujours 40 ans après de nous enchanter toujours autant…

Interprêtes

Jean Chocun (Chant, Chœurs, Guitare Acoustique, Mandoline, Banjo, Dulcimer), Jean-Paul Corbineau (Chant, Ghœurs, Guitare Acoustique), Jean-Louis Jossic (Chant, Chœurs, Cromorne, Bombarde, Chalemie, Psaltérion), Gérard Goron (Chœurs, Batterie, Percussions, Mandoloncelle, Dulcimer, Guitare Electrique), Jean-Luc Chevalier (Guitares acoustique, Electrique, Basse), Konan Mevel (Cornemuse, Veuze, Northumbrian Pipes, Uilleann Pipes, Low Whistle, Midi-pipes), Freddy Bourgeois (Piano, Claviers, Chœurs), Christophe Peloil (Violon, Alto, Basse, Tin Whistle, Chœurs)


Artiste : Fractal Cypher

Album : The Human Paradox

Date de Sortie : 16-09-2016

Ajouté le : 17-12-2016

‘Fractal Cypher’ est un groupe Canadien qui n’a que 2 ans d’existence et qui sort son deuxième album ‘The Human Paradox’. Il m’a fallu plusieurs écoutes pour pénétrer leur univers car sur la plupart des titres qui sont généralement assez longs, ils nous proposent un métal progressif très élaboré avec des cassures qui vous font passer par exemple d’une série de growls à un solo de guitare très classique et très mélodique en passant par un passage où la double pédale se déchaine pour finir avec quelques accorts de piano (par exemple ‘Lost’). Il faut donc aimer les ambiances très différentes qui se juxtaposent pour adhérer à ce ‘Human Paradox’. Finalement, les morceaux les plus conventionnels sont 2 ballades ‘Shinning A While’ et ‘Awakening’ qui offrent une aération bienvenue à l’ensemble. En conclusion, avec ‘The Human Paradox’, ‘Fractal Cypher’ mélangent du très accessible avec des parties beaucoup plus recherchées mais, comme souvent dans ce cas, sera sans doute un album qui comme le bon vin se bonifiera avec le temps…

Interprêtes

Ludovick Daoust (Claviers), Simon Lavoie (Chant), Steven Cope (Batterie), Tommy Fradette (Basse), Vincent Bruneau (Guitares)


Artiste : Deep Sun

Album : Race Against Time

Date de Sortie : 22-09-2016

Ajouté le : 18-12-2016

Avec ce ‘Race Against Time’ nous partons en direction de la Suisses dont le groupe ‘Deep Sun’ est originaire. D’entrée, j’ai eu l’impression d’entendre sur certains tiutres un clone du groupe de métal symphonique ‘Leave’s Eyes’ : tout d’abord une Soprano en la personne de ‘Debora Lavagnolo’ emméne le groupe un peu à la manière d’une ‘Liv Kristin’ et ensuite, on a droit à des compositions enlevées comme ‘Good Old Times’ où les voix masculines donnent la réplique à Debora. ‘Deep Sun’ sait également varier les registres : ‘Nostalgia’ et ‘Whispering Screams’ sont 2 ballades où Debora nous montre une autre facette tout en délicatesse. A noter ‘Des Königs Krieger’ titre de près de 8 minutes qui nous fait voyager dans un style épique à la manière des grands groupes de ce genre. En résumé, ‘Deep Sun’ sort déjà un album très abouti où il n’y a rien à jeter et même, si pour l’instant, ils puisent ici et là des influences diverses et doivent se forger leur propre personnalité, ils ont tout pour devenir un grand groupe en Métal Symphonique…

Interprêtes

Debora Lavagnolo (Chant), Eros Di Prisco (Guitares), Angelo Salerno (Basse), Pascal Töngi (Guitares), Tobias Brutschi (Batterie), Tom Hiebaum (Claviers)


Artiste : Sirenia

Album : Dim Days Of Dolor

Date de Sortie : 11-11-2016

Ajouté le : 19-12-2016

Avec ce nouvel album, exit l’Espagne avec la chanteuse ‘Aylin Gimenez’ et bonjour la France avec ‘Emmanuelle Zoldan’ qui officie déjà depuis pas mal de temps en tant que choriste et qui est une mezzo-soprano de formation lyrique très éclectique. Et bien, cette fois, elle prend le poste de titulaire dans le groupe ‘Sirenia’ qui sort en cette fin 2016 son 8ème album studio ‘Dim Days Of Dolor’. Ça commence fort avec un ‘Goddess Of The Sea’ très épique, rempli de chœurs et sans manquer de respect à Aylin, on se dit qu’avec Emmanuelle, ‘Sirenia’ ne perd pas au change. Dans l’ensemble, les titres sont beaucoup plus mélodiques et accessibles que ceux des opus précédents et on note que les growls ne sont pas systématiques mais sont bien amenés comme par exemple avec ‘The 12th Hour’ où l’imbrication de la voix lyrique d’Emmanuelle et des growls procure un bel effet d’ensemble. Bref, de nouvelles compositions, une nouvelle chanteuse, et même si ‘Dim Days Of Dolor’ n’amène pas de nouveautés majeures, ‘Sirenia’ fait un retour en force dans le petit monde du métal symphonique et ravira certainement tous les fans de ce style…

Interprêtes

Emmanuelle Zolzan (Chant), Jan Erik Soltvedt (Guitares), Jonathan A. Perez (Batterie), Morten Veland (Chant / Guitares), Joakim Næss (Chant / Invité)


Artiste : Freedom Call

Album : Master Of Light

Date de Sortie : 11-11-2016

Ajouté le : 20-12-2016

Le même jour que ‘Sirenia’, ‘Freedom Call’ sortent également un nouvel album ‘Master Of Light’. Comme à leur habitude, ils ne font pas dans la dentelle et il ne faut pas chercher un quelconque message dans leur musique mais simplement des compositions entraînantes sans prise de tête et bon enfant (leur dernier clip ci-dessus est là pour vous le prouver). Et la machine à hymnes à faire chanter et bouger tout un stade est au rendez-vous dès les 2 premières chansons avec ‘Metal Is For Everyone’ et ‘Hammer Of The Gods’. Car, même si certains grincheux diront que c’est d’une simplicité enfantine, on ne peut leur retirer le fait de sortir des refrains mémorables qui vous trottent dans la tête grâce justement à cette simplicité. Alors, dans cette période automnale où le mauvais temps s’installe, si vous vous sentez un peu déprimé, ce ‘Master Of Light’ est le meilleur des remèdes et remplace tous les antidépresseurs ; d’ailleurs, il faudrait suggérer à la Sécu. de le mettre dans la liste des médicaments remboursés…

Interprêtes

Chris Bay (Chant / Guitares / Claviers), Ilker Ersin (Basse), Lars Rettkowitz (Guitares), Ramy Ali (Batterie)


Artiste : Sting

Album : 57Th & 9TH

Date de Sortie : 11-11-2016

Ajouté le : 21-12-2016

Comme on dit à la télévision, pas de transition, après ‘Freedom Call’, voici le touche à tout ‘Sting’ qui après avoir sorti un magnifique album de musique classique de chants baroques ‘Songs From The Labyrinth’ (2006), un autre avec entre autres des chants religieux ‘If On A Winter’s Night’ (2009) et un hommage aux chantiers navals de ‘Newcastle’, ‘The Last Ship’ (2013) qui fera l’objet d’une comédie musicale, le voici en 2016 avec un nouvel album qui sort juste la veille de son concert hommage au ‘Bataclan’. D’entrée, avec ‘I Can’t Stop Thinking About You’, on se croit revenir quelques 40 ans en arrière avec un certain groupe ‘Police’ et ‘Message In The Bottle’ qui tournait en boucle sur nos platines. ’50,000’ est un hommage émouvant aux stars du rock disparus trop tôt. Avec les titres suivants, on retrouve sa patte des années 1990 comme ces ballades pop ‘Down, Down, Down’ ou ‘One Fine Day’ et son message écologique. Et puis, ‘Sting’ c’est aussi l’actualité brulante et le combattant pacifique qui dénonce avec comme seules armes ses mots : ‘If You Can’t Love Me’ avec son crescendo qui nous saisit et son message tout simplement rempli de bon sens : « Si vous ne pouvez pas m'aimer de cette façon, alors vous devez me quitter » ; et puis, ‘Inshallah’, racontant le drame des migrants, titre dépouillé d’une grande intensité où il emprunte le quart de ton de circonstance dans le refrain; l’album se termine par ‘Empty Chair’ titre poignant sur le souvenir après la mort et, à priori, inspiré de l’exécution du journaliste ‘James Foley’. En résumé, on retrouve avec ce dernier opus très réussi une large palette de 40 années d’influences diverses et le ‘Sting’ engagé et sensible qui en fait un artiste citoyen du monde témoin de notre temps…

Interprêtes

Sting (Chant, Basse), Dominic Miller (Guitare), Vinnie Colaiuta (Batterie) + Invités : Diego Navaira (the Last Bandoleros), Jerry Fuentes (the Last Bandoleros), Josh Freese (Batterie), Lyle Workman (Guitare)


Artiste : Xiphea

Album : Once Upon A Time

Date de Sortie : 27-10-2016

Ajouté le : 22-12-2016

Une comptine d’enfant, une porte qui grince et c’est parti pour près de 45 minutes de métal symphonique pour ce dernier album ‘Once Upon A Time’ du groupe Allemand ‘Xiphea’ qui en est à son 2ème album studio mais qui ne fait pas trop de bruit sur la toile : mis à part la chanteuse Sabine, bien difficile de trouver qui joue quoi entre Neil, Bence et René. Et pourtant, après une première écoute, on se rend compte du potentiel du groupe qui puise l’ensemble des compositions sur le conte de fées en général et plus particulièement celui de Xiphea (leur blog sur ce conte (ici). A l’image du titre ‘Cinderella’ (Cendrillon), leur compositions sont assez variées et incorporent différents ingrédients comme souvent dans ce style de musique : des riffs puissants de guitares, des cassures dans les rythmiques, des parties symphoniques utilisant des instruments à vent, des growls assez bien dosés, des chœurs et la voix de Sabine qui s’intègre parfaitement dans ce savant mélange. En résumé, un groupe déjà mature qui nous offre un album très riche et qui est encore pour mois une bonne surprise pour cette année 2016…

Interprêtes

Sabine (Chant), Rene Chlebnitschek (Basse), Szlucska Bence Tamas (Batterie), Neil Mac Miles (Guitare, Growls, Choeurs)


Artiste : Veludo

Album : Penetrando Por Todo Caminho Sem Fraquejar

Date de Sortie : 01-08-2016

Ajouté le : 23-12-2016

‘Veludo’ est un groupe Brésilien qui s’inspire de la musique progressive avec un éventail très large et qui ont sorti en Août 2016 ‘Penetrando Por Todo Caminho Sem Fraquejar’. Seulement 5 titres pour environ 57 minutes et mis à part une ‘’Buraco Profunco’, toues les compositiolns flirtent autour des 10 minutes ou plus. Leurs racines Latino sont présentes mais leurs influences vont au-delà et sont multiples : il y a bien évidemment du ‘Santana’ ici et là, mais on peut également y entendre des groupes des années 70 comme ‘Jethro Tull’, les ‘Doors’, les ‘Beatles’ et même ‘Deep Purple’ à leur début. Bref, un joyeux melting-pot d’une tradition de musique qui ravira tous les fans de ces années là…

Interprêtes

Nelsinho Laranjeiras (Basse, Chant, Guitare), Pulinho Muylaert (Guitare), Flavia Cavaca (Chant), Miguel Pedra (Chant), Daniel Sili (Batterie), Antonio Giffoni (Claviers), Diogo Sili (Guitare), Sérgio Conforti (Batterie), Divaldo Foguete (Percussions), Ronaldo Scampa (Flute)


Artiste : Cairo

Album : Say

Date de Sortie : 03-10-2016

Ajouté le : 24-12-2016

‘Rob Cottingham’ est un claviériste qui a officié entre autres dans le groupe de rock progressif ‘Touchstone’ et qui vient de créer un nouveau projet avec ‘Cairo’. Avec une voix feminine en la personne de ‘Rachel Hill’ (‘Nanburn’) et un son moderne électronique, ‘Say’ est résolument progressif et se divise en 2 parties : une première assez enlevée jusqu’à ‘Nothing To Prove’ avec des titres comme ‘Wiped Out’ ou ‘Say’ puis une seconde où l’on découvre des titres plus calmes comme ‘Katrina’ un peu à la ‘Karnataka ‘ ou encore 'Back From the Wilderness' et son magnifique final. En résumé, ‘Rob Cotingham’ nous montre avec ce premier bébé que, même s’il possède encore une bonne marge de progression, possède déjà un énorme potentiel qui ravira tout fan de rock progressif…

Interprêtes

Rob Cottingham (Chant / Claviers), Rachel Hill (Chant), Graham Brown (Batterie), James Hards (Chant), Paul Stocker (Basse)


Artiste : Seti

Album : Bold Travels

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 25-12-2016

Direction le Chili avec ‘Seti’ que je viens de découvrir alors qu’ils ont sorti leur premier album en 2005 et que ‘Bold Travels’ est seulement leur 3ème album studio. Pour ce nouvel opus, nous avons droit à la participation de la crème du rock progressif : ‘Steve Rothery’ (‘Marillion’), ‘Damian Wilson’ (‘Threshold’) et ‘Clive Nolan (‘Arena’, ‘Pendragon’). 9 titres pour 60 minutes de musique dans la plus pure tradition du rock progessif, ‘Bold Travels’ nous fait voyager des années 70 jusqu’à nos jours avec bien évidemment des références aux groupes ciés plus haut. En résumé, ce dernier album de ‘Seti’, même s’ils ne révolutionnent pas le genre, devrait plaire à tout amateur de rock progressif…

Interprêtes

Claudio Momberg (Guitare, Basse, Claviers), Gabriel Hidalgo (Guitare), Jaime Scalpello (Chant), Jose Luis Ramos (Basse), Juan Ricardo Weiler (Batterie), Paula Vilches (Chant) + Invités : Clive Nolan (Claviers), Damian Wilson (Chant), Steve Rothery (Guitares)


Artiste : Dark Sarah

Album : The Puzzle

Date de Sortie : 18-11-2016

Ajouté le : 26-12-2016

Juste un an et demi après ‘Behind The Black Veil’, ‘The Puzzle’ continue de nous narrer l’histoire de ‘Sarah’ où nous la retrouvons sur une île au beau milieu de l’océan entre la vie et la mort. Après une courte introduction instrumentale très épique, ‘Breath’, ‘Island In The Mist’ plante le décor avec un titre dans le même style que le dernier album. ‘Little Man’ est ensuite un titre plus théatral, un peu à la ‘Nightwish’. A noter, 3 invités de marque sur les derniers titres ‘Charlotte Vessels’ (‘Delain’), ‘Jp Leppäluoto’, chanteur finlandais de différents groupes de métal et ‘Manuela Kraller’ (ex Xandria). Le titre ‘Dance With The Dragon’, avec une rythmique tango, est un titre où le duo ‘JP/Heidi’ fonctionne à merveille. Bref, pour ceux qui ont aimé l’épisode précédent, ‘Sarah (le retour)’, sans surprise, continue dans le même métal symphonique, épique et thétral qui ravira tous les fans de ‘Within Temptation’ et ‘Nightwish’ réunis…

Interprêtes

Heidi Parviainen (Chant), Erkka Korhonen (Guitares), Rude Rothstén (Basse), Sami-petri Salonen (Guitares), Thomas Tunkkari (Batterie) + Invités : Charlotte Wessels (Chant ), Jp Leppäluoto (Chant), Manuela Kraller (Chant)


Artiste : Bolero

Album : Juliet

Date de Sortie : 07-08-2016

Ajouté le : 27-12-2016

‘Juliet’ est un opera rock du groupe Italien ‘Bolero’ à la sauce classique, c'est-à-dire avec des chanteurs lyriques et composé de 15 titres en trois langues (Anglais, Italien et latin) et d’un prologue en Italien. Bien entendu, c’est le récit des célèbres amants de Vérone et les instruments à vent sont mis en avant tout au long de l’histoire. On se rapproche souvent de compositeurs classiques de l’époque romantique (‘Più in là dei sogni’, ‘Intermezzo’, ‘Ave Maria’ ou ‘Qualcosa di te’) mais également de titres de comédies musicale modernes (‘Sangue e lacrime’, ‘Away From You’, ‘Senza più respiro’ ou ‘Farewell my love’). ‘You take my soul’ est même un titre qui mélange une première partie moderne pour finir en classique et ‘Domini miserere nobis’, ‘Intermezzo’ ou ‘Eternel Pain’ me font même penser à du ‘Thérion’ avec quelques riffs de guitares. En conclusion, pas entièrement classique mais pas non plus complètement rock, ‘Juliet’ est un opéra qui ravira tous ceux qui aiment mélanger plusieurs styles de musiques et qui affectionnent les mélodies de comédies musicales…

Interprêtes

Antonio Bruno (Chant, Guitare), Rocco Palazzo (Claviers), Maurilio Mimmi (Basse), Paolo Colazzo (Batterie), Maddalena Palazzo (Chant, Soprano) + Valerio Toma, Daniela Aloisi, Paola Barone, Alessandra Maglie, Joele Micelli, Veronica Schifano (Violons), Fernando Toma, Andrea Caputo, Armando Ciardo, Cristian Musio (Altos), Eleonora Fullone, Gabriele Musio (Violoncelles), Maria Luisa Lattante, Marta Nigro (Choeurs, Sopranos), Angela Zingarelli, Tiziana Muraglia (Choeurs, Mezzo-Soprano), Francesco Tafuri, Giuseppe Tafuri (Choeurs, Ténors), Giorgio Schipa (Choeurs, Bariton)


Artiste : Imminent Sonic Destruction

Album : Triumphia

Date de Sortie : 02-09-2016

Ajouté le : 28-12-2016

Les Américains d’Imminent Sonic Destuction’ ont déjà 8 ans d’existence et c’est avec leur 2ème album studio ‘Triumpha’ que je les découvre. Ils se disent faire du ‘Super Métal Progressif’ et en écoutant le premier titre ‘The Cashing Waves’, la dominante métal n’est pas flagrande car, après une introduction instrumentale assez longue où une ambiance atmosphérique laisse la place à un thème classique soutenu certes par des riffs de guitare mais également par des claviers pour lier le tout, la partie chantée débute calmement pour finir en crescendo de façon grandiose. Le dernier titre ‘Arborous Calm’ de plus de 22 minutes est une fresque très épique où l’on peut voir différentes influences qui vont de ‘Pink Floyd’ des années 1960 au dernier ‘Dream Theater’ en passant par ‘Yes’, ‘Genesis’ ou ‘Ayreon’ avec des changements de style et rythme. Bref, ce ‘Triumphia’ est un album dense de musique progressive qui, comme tout album de ce genre, demande quelques écoutes et restera sans doute réservé à un public restreint…

Interprêtes

Pat Deleon (Batterie), Pete Hopersberger (Claviers, Chant), Bryan Paxton (Basse), Tony Piccoli (Chant, Guitare), Scott Thompson (Guitare, Choeurs)


Artiste : Edge Of Reality

Album : Vicious Circle

Date de Sortie : 30-08-2016

Ajouté le : 29-12-2016

‘Vicious Circle’ est le dernier né du groupe ‘Edge Of Reality’ et après la première écoute, autant bizarre que cela puisse paraître, j’avais un sentiment de ne pas avoir réussi à adhérer mais une petite voix me répètait : « tu as dû rater quelque chose car cet album, c’est de la bombe !! ». Et effectivement, ce dernier opus est tellement dense et riche en styles différents que l’on a besoin de temps pour pénétrer chaque recoin. Tout y passe : pop, rock, folk, métal, jazz, musique symphonique et j’en oublie certainement. Par conséquent, si vous n’aimez pas trop mélanger les genres, n’allez pas plus loin. Mais, vous qui aimez la variété des styles, il faudra en plus approvoiser ces différents titres pour plus de 80 minutes de musique au total; et, peut être qu’au final, vous ne resterez pas indifférent devant ce patchwork d’atmosphères qui, je ne sais dire pourquoi, mis bout à bout, ne nuit en aucun cas à l’harmonie générale de l’album. Bref, ma petite voix ne m’avait pas trompé et ce ‘Vicious Circle’, certes réservé à un public averti, est pour moi une œuvre progressive majeure de cette année 2016…

Interprêtes

Joey Frevola (Guitars, Claviers), Branndon Center (Batterie), Jesse Brock (Chant), Jesse Peck (Guitare), Nick Mills (Basse) + Invités : Ruben Vasquez Amos (Chant), Daniel Garces (Chant), Joel Schutte (Chant), Emmanuel Echem (Tompette), Johnathan Carberry (Piano, Claviers), Megan Rasmussen (Chant), Carolina Rodriguez (Chant), Cole Thannisch (Chant), Ollie Johnson (Orgue), Chloe and Jaden Griggs (Voix d’enfants)


Artiste : Lucifer’s Friend

Album : Too Late to Hate

Date de Sortie : 28-10-2016

Ajouté le : 30-12-2016

En écoutant ce ‘Too Late to Hate’, j’ai eu l’impression d’écouter à certains moments du ‘Huriah Heep’. Et bien, normal car le chanteur n’est autre que ‘John Lawton’ qui a officié quelques années avec ‘Huriah Heep’ dans les années 70. Mais, ‘Lucifer’s Friend’, c’est aussi un groupe qui a sorti une dizaine d’albums dans les seventies et qui s’est reformé en 2015 et après une compilation, sort un véritable album studio en 2016. ‘Too Late to Hate’ est rempli de titres accrocheurs très mélodiques où tous les ingrédients sont là pour passer un bon moment. On navigue entre titres rythmés où les riffs de guitares s’en donnent à cœur joie (‘Demolition Man’, ‘I Will Be There’ ou ‘Sea Of Promises’) et d’autres plus calmes (‘When Children Cry’, ‘This Time’ ou ‘Tears’). Bref, un bon album accessible au plus grand nombre et qui rappelera quelques bons souvenirs au quinquas qui écoutaient des groupes comme ‘Hurriah Heep’ dans les années 70…

Interprêtes

Peter Hesslein (Guitare), Dieter Horns (Basse), John Lawton (Chant), Jogi Wichmann (Claviers), Stephan Eggert (Batterie)


Artiste : Richard Palmer-James

Album : Takeaway

Date de Sortie : 07-10-2016

Ajouté le : 31-12-2016

‘Richard Palmer-James’ ne vous dira certainement pas grand-chose, mais ce guitariste, auteur-composieur a œuvré il y a quelques décénnies dans des groupes comme ‘Supertramp’ ou ‘King Krimson’. En 2016, il vient de sortir un premier album solo ‘Takeaway’ rempli de mélodies country-rock à la ‘Dire Straits’ (tiens, il y a du ‘Mark Knopfler’ dans sa voix douce et feutrée). On va de ballades comme ‘Baker’s Dozen’, ‘Takeaway’ ou le magnifique ‘Saving You From Drowning’ a de la country-rock entraînants comme ‘A Very Bad Girl’, ‘Dance For Me’ ou ‘So We Meet Again’ en passant par du blues avec ‘Guano Blues’. En résumé, un album mélancolique plein de bonnes surprises accessible au plus grand nombre à déguster dans le calme après une rude journée de travail…

Interprêtes

Richard Palmer-James (Chant, Guitare), Evert Van Der Wal (Batterie, Guitare), Alex Klier (Basse), Theo Degler (Piano, Accordéon), Peter Bischof (Chœurs), Friederike Sipp (Chœurs)


Artiste : X-Panda

Album : Reflections

Date de Sortie : 10-10-2016

Ajouté le : 01-01-2017

‘X-Panda’ nous vient d’Estonie et sortent leux 2ème album studio ‘Reflections’. Ils se définissent faisant du métal progressif symphonique et ont enregistré cet album avec l’orchestre de Tallin. Ça démarre avec ‘The Game’, titre métal très classique et refrain mélodique. On change complètement de style avec ‘Denial’ de plus de 12 minutes qui nous emène dans un univers symphonique où l’orchestre se taille la part du lion entrecoupé des parties vocales de ‘Tamar Nugis’ et qui se termine par un magnifique solo de guitare. On continue dans ce patchwork avec ‘Hit And Run’ qui est un mélange métal et électro. On revient au symphonique avec ‘Slaves Of Lies’ et ‘Rise Up To Fly’ qui me rappelle un peu ‘Simple Minds’ au niveau vocal. Avec ‘On The Way’ s’installe une atmosphère jazz/rock tout au long de ce titre instrumental. Mais la pièce maitresse de l’album est ‘Reflections’ en 2 parties qui laisse place de nouveau à l’orchestre pour une fresque symphonique complexe un peu à la manière de ‘Dream Theater’. Finalement, ce ‘Reflections’, de part sa variété, bien qu’il demande plusieurs écoutes, et un album très agréable à écouter et ravira certainement tous les fans de métal progressif orchestral…

Interprêtes

Kaarel Tamra (Claviers), Risto Virkhausen (Guitare), Karl-Juhan "Juki" Laanesaar (Batterie), Tamar Nugis (Chant), Roland Jairus (Basse)


Artiste : Alex Carpani

Album : So Close. So Far.

Date de Sortie : 04-03-2016

Ajouté le : 02-01-2017

Avec ‘Alex Carpani’ qui a sorti début 2016 son 4ème album ‘SoClose. SoFar.’ sous son nom, on est plongé dans un univers progressif très accessible avec un thème récurrent à notre époque : la communication ‘virtuelle’ tue la vraie communication et isole les individus mais l’être humain a les capacités en lui de tout changer. Ses influences son bien évidemment multiples, de ‘Genesis’ ou ‘Alan Parson Project’ pour les plus anciens à des groupes comme ‘IQ’ ou ‘RPWL’ pour les plus récents. Les 10 compositions sont variées et mélodiques avec des titres entraînants comme ‘I Tried And Tried’, ‘Man On The Wire’ ou encore ‘Next Time’ qui me fait penser à ‘RPWL’ et d’autres plus calmes comme ‘Stay With Me’, ‘One Face One Lie’ ou encore ‘The Last Sign’ qui clos l’album de façon admirable. Bref, ‘Alex Carpani’ nous gratifie d’un nouvel opus très agéable à écouter et qui au-delà des amateurs de rock progressifs pourra plaire également à un public beaucoup plus large…

Interprêtes

Alex Carpani (Claviers, Chant), Ettore Salati (Guitares), Joe Sal (Chant, Guitare), Giambattista Giorgi (Basse), Martino Malacrida (Batterie)


Artiste : Minotaurus

Album : Insolubilis

Date de Sortie : 11-11-2016

Ajouté le : 03-01-2017

Déjà près d’une vingtaine d’années d’existence et les Allemands de ‘Minotaurus’ groupe sortent leur 5ème album studio. Ils sont tagués folk métal et nous racontent des histoires liées à la mythologie. D’entrée, on est embarqué dans des mélodies très faciles d’accès qui me rappellent sur certains passages ‘Therion’. Au niveau vocal ‘Oliver Klump’ et ‘Clarissa Hobeck’ se partagent le chant de façon complémentaire, les solos de guitares sont simples mais très efficaces et les instruments classiques, flûte ou harpe renforce le côté folk. A noter que le dernier titre ‘Insolbilis’ de plus de 8 minutes est en fait constitué de 2 parties, une premièe en Anglais et une deuxième cachée à 5 mn en Allemand. En résumé, ‘Insolubilis’ est un bon album de métal folk mélodique qui a la capacié de toucher un public assez large…

Interprêtes

Reiner Zumkeller (Guitare, Choeurs), Marcus Finger (Basse), Oliver Klump (Chant), Clarissa Hobeck (Chant), Daniela Schneider (Flûte, Harpe, Basson), Jürgen Hermann (Guitare), Andreas Finger (Batterie)


Artiste : SayWeCanFly

Album : Blessed Are Those

Date de Sortie : 04-11-2016

Ajouté le : 04-01-2017

‘SayWeCanFly’ est le projet de ‘Branden Barrie’, artiste méconnu en France originaire du Canada et qui a été connu outre manche par le biais de You tube. Il vient de sortir en 2016 ‘Blessed Are Those’ et c’est avec cet album que je le découvre. Son univers est acoustique chant/guitare et le premier titre débute par une mélodie de boîte à musique qui laisse la place à une partie piano/cordes mélancolique. Suit le titre éponyme de l’album qui nous emmène dans son univers atmosphérique renforcé par l’effet de réverbération. ‘I Didn’t Know’ est une composition guitare chant plus classique à la ‘Cat Stevens’. La suite est à l’image de ces 3 premiers titres, des compositions dépouillées et remplies d’émotion qui fait de ‘Blessed Are Those’ un album attachant qui sera certainement apprécié par tous les amateurs de pop acoustique…

Interprêtes

Braden Barrie (Chant, Guitare)


Artiste : Stream Of Passion

Album : Memento

Date de Sortie : 25-11-2016

Ajouté le : 05-01-2017

2005 voyait sortir ‘Embrace The Storm’; après 11 ans d’existence, 4 albums studio, ‘Stream Of Passion’ tire sa révérence et sort un dernier DVD ‘Memento’; les ayant suivi pendant toute cette période (quelques concerts mémorables au ‘z7’ près de Bâle), ce dernier opus prend évidemment une tournure toute particulière. Les 17 titres sont tirés de l’ensemble de leur carrière avec une alternance entre des titres métal comme ‘Monster’, ‘A war Of Our Own’, ‘Collide’, ‘Lost’ ou encore le très mélodique ‘The Endless Night’ et d’autres plus calmes qui en on fait leur marque de fabrique comme ‘In The End’, When You Hurt Me The Most’, ‘Don’t Let Go’, ‘Open Your Eyes’ ou encore ‘Nostalgia’ qui vous fait monter ce petit frisson si caractéristique. Tout au long du concert, ‘Marcella Bovio’ nous donne le meilleur d’elle-même et même en fin de set, sur la reprise de ‘Radiohead’, ‘Street Sprit’ ou sur ‘This Endless Night’, elle nous offre des vocalises dignes des plus grandes chanteuses classiques. A noter également, une reprise de ‘Sonata Arctica’, ‘I Have A Right’ que le groupe s’approprie de façon admirable. En conclusion, ce DVD est un beau cadeau de départ pour tous les fans qui n’ont pas pu (comme moi) les voir une dernière fois en concert et peut être pour les autres l’occasion de connaître un groupe qui a débuté sous la houlette de ‘Arjen Lucassen’ et qui a marqué le monde du métal symphonique pendant une dizaine d’années…

Interprêtes

Marcela Bovio (Chant, Violon), Johan van Stratum (Basse), Eric Hazebroek (Guitare), Jeffrey Revet (Claviers, Piano), Martijn Peters (Batterie), Stephan Schultz (Guitare)


Artiste : Burning Point

Album : The Blaze

Date de Sortie : 25-11-2016

Ajouté le : 06-01-2017

Les Finlandais de ‘Burning Point’ avec ‘The Blaze’ sortent déjà leur 7ème album studio et depuis 2014, ils ont intégré une chanteuse ‘Nitte Valo’ qui avait déjà chanté sur le précédent opus ‘Burning Point’ mais qui n’était que des reprises d’anciens titres et qui pourrait s’apparenter à des chanteuses comme ‘Doro’. ‘Master Them All’ et ‘Time Has Come’ plantent le décor avec 2 titres speeds et mélodiques à souhait dans la plus pure tradition des groupes de power métal. ‘My Spirit’, ‘The Lie’ ou encore ‘Lost In Your Thoughts’ montrent une autre facette du groupe plus rock avec des titres mid tempo qui coupent avec les morceaux enlevés. Le titre ‘Chaos Rising’ sort également du schéma classique de power métal avec des cassures rythmiques et des influences orientales qui en font un titre atypique. ‘Metal Queen’ qui n’est autre qu’une reprise de ‘Lee Aaron’ clos magnifiquement l’album. En conclusion, ‘Burning Point’ avec ‘Nitte Valo’ se diversifie et sort un album très varié qui ravira tous les fans amateurs de rock, de had-rock et de métal …

Interprêtes

Jarkko Väisänen (Claviers), Jussi Ontero (Batterie), Nitte Valo (Chant), Pekka Kolivuori (Guitares), Pete Ahonen (Guitares), Sam Nyman (Basse)


Artiste : Diabulus In Musica

Album : Dirge For The Archons

Date de Sortie : 18-11-2016

Ajouté le : 07-01-2017

Après ‘Argia’ sorti en 2014 et qui avait montré une réelle progression de ‘Diabulus In Musica’ (à ne pas confondre avec ‘Diabolus In Musica’ qui est un groupe de musique médiévale classique), ‘Dirge For The Archons’ marque encore une évolution qui pour ma part leur permet de franchir un cap pour les mettre au même niveau que des groupes comme ‘Epica’ ou ‘Therion’. Tout d’abord, il s’agit d’un concept album sur une ancienne civilisation avec le thème récurrent de la lutte entre le bien et le mal, le peuple ‘Archons’ représentant le mal (pour faire court). Côté musique, Ils ont mis les petits plats dans les grands car, dès l’introduction très courte, on est plongé dans un univers épique avec une orchestration et des chœurs grandioses. Avec ‘Marble Embrace’, on rentre dans le vif du sujet avec un titre contenant tous les ingrédients du métal symphonique : le chant lyrique de Zuberoa soutenu par des riffs de guitares puissants et des chœurs épiques à souhait. Avec ‘Invisible’, le syle est plus calme et plus symphonique avec un refrain très mélodique. La suite est du même niveau, rien à jeter, chaque titre amenant sa propre ambiance qui rend ce dernier opus très varié et très captivant. A noter que Spotify nous propose la version avec 2 titres live du premier album dont le très épique ‘St Michael’s Nightmare’. Bref, comme vous l’aurez compris et même si le Métal Symphonique reste trop souvent réservé à un certain public, ‘Diabolus In Musica’ évolue désormais dans la cour des grands et ce ‘Dirge For The Archons’ est sans doute mon coup de cœur 2016 de ce style de musique…

Interprêtes

Zuberoa Aznárez (Chant), Gorka Elso (Claviers), Alexey Kolygin (Guitare), David Carrica (Batterie), Odei Ochoa (Basse)


Artiste : Batalion d’Amour

Album : Fenix

Date de Sortie : 04-11-2016

Ajouté le : 08-01-2017

‘Batalion d’Amour’ est un groupe Polonais qui a été fondé il y a déjà plus de 25 ans et qui sort son 6ème album studio, ‘Fenix’ qui est en fait le premier opus à profiter d’une diffusion mondiale. Le style est rock avec une touche métal de temps en temps et facile d’accès dès la première écoute; les 11 titres se partagent entre des mélodies entraînantes comme ‘Bez Nas’, ‘Miedzy Slowami’ oui encore ‘Ktos Calkiem Obcy’ et d’autres plus calmes et mélancoliques comme ‘Charlotte’, ‘Zawróceni’ ou encore le magnifique ‘The Lost Diary’ très dépouillé mettant en avant la voix riche et sensuel de ‘Karolina Andrzejewska‘ en duo avec ‘John Porter’. A noter également que ce titre est le seul à être chanté en Anglais, tous les autres étant en Polonais. En résumé, même s’ils ne révolutionnent pas le genre, ‘Fenix’ est un album agréable à écouter et accessible au plus grand nombre…

Interprêtes

Karolina Andrzejewska (Chant), Piotr Grzesik (Basse, Choeurs), Robert Kolud (Guitare), Mariusz “Pajdo” Pająk (Baterrie), Mirosław Zając (Claviers)


Artiste : Anvision

Album : New World

Date de Sortie : 28-10-2016

Ajouté le : 08-01-2017

Un group Polonais peut en cacher un autre : après ‘Batalion d’Amour’, ‘Anvision’ est également un groupe Polonais fondé en 2007; ils viennent de sortir leur 2ème album studio ‘New World’. Ils officient dans un registre métal mélodique assez accessible alternant des titres puissants comme ‘Private Paradise’ ou ‘I’m Gone Away’ et d’autres plus calmes comme ‘Season Of the Witches’ ou la magnifique ballade ‘Gift Of Fate’. Avec ‘Around The Corner’, ils nous proposent une composition avec des cassures de tempo et de style qui en font un titre très varié et accrocheur. Quand à ‘Lights out, Dark Comes’, de plus de 15 minutes il représente la pièce maitresse de l’album et on navigue dans un style progressif avec une multitude de recoins où l’on se perd et qui demande plusieurs écoutes pour en faire le tour (on a même droit à un petit bout du ‘Clair de Lune’ de ‘Beethoven’ à 7’30). Bref, ‘Anvision’ sort un album très varié qui devrait plaire aux amateurs de métal recherchant la variété des titres et des ambiances…

Interprêtes

Marek “MarQus” Ostrowski (Chant), Grzegorz “Greg” Ziolek (Guitare), Waldemar “Valdi” Rozanski (Claviers), Karol “Karaluz” Wadowski (Basse), Marcin “Larz” Duchnik (Batterie)


Artiste : Touchstone

Album : Lights From The Sky EP

Date de Sortie : 28-11-2016

Ajouté le : 09-01-2017

Nouveau Line Up pour ‘Touchstone’, qui sortent un EP ‘Lights From The Sky’ avec une nouvelle chanteuse ‘Aggie Figurska’ et un nouveau clavieriste ‘Liam Holme’. Le résultat est dans la continuité des opus précédents : un rock progressif très mélodique dominé par les riffs de guitare d’Adam et soutenu par les claviers de Liam. Aggie montre l’étendue de son talent et son intégration très réussie dans le groupe. Seulement 3 titres (le 4ème étant une reprise de ‘Lights From The Sky’ en version Polonaise) pour cet EP, mais on sent un réel potentiel avec des mélodies accrocheuses qui me font penser à certains endroits à ‘Karnataka’. Et, s’ils arrivent à stabiliser cette formation, on ne peut que leur souhaiter de concrétiser cet essai dans le futur avec un vrai album studio…

Interprêtes

Aggie Figurska (Chant), Adam Hodgson (Guitare), Henry William Rogers (Batterie), Liam Holmes (Claviers), Paul 'moo' Moorghen (Basse)


Artiste : Enigmatic Infinity

Album : Sentenced To Solitude

Date de Sortie : 11-11-2016

Ajouté le : 10-01-2017

‘Enigmatic Infinity’ est le projet du Hongrois ‘Tombor Nándor’ qui sort son premier album ‘Sentenced To Solitude’ et qui a eu une formation classique. Autant vous prévenir, son univers est fait de multiples influences aussi bien dans le monde métal progressif que dans le monde classique ce qui rend cet album très dense mais forcément demande quelques écoutes pour en pénétrer tous les recoins. Accompagné de ‘Horváth Máté’ au chant, Tombor nous présente 6 compositions qui nous embarquent dans un voyage très progressif où le paysage change continuellement et où la musique se raconte d’elle-même par les éléments qui la composent. Finalement, avec ce ‘Sentenced To Solitude’, forcément destiné à un public averti, les 2 mots ‘écoute active’ prennent tout leur sens…

Interprêtes

Tombor Nándor (tous les instruments), Horváth Máté (Chant)


Artiste : Degrees Of Truth

Album : The Reins Of Life

Date de Sortie : 27-10-2016

Ajouté le : 11-01-2017

‘Degrees Of Truth’ est un nouveau groupe Italien de Métal Symphonique qui sort son premier album ‘The Reins Of Life’. Après la courte introduction instrumentale d’usage dans ce style de musique, ‘Finite Infinite’ commence très calmement avec la voix chaleureuse de ‘Claudia Nora Pezzotta’ un peu dans le même registre que ‘Päivi Virkkunen - Capri’ d’Amberian Dawn’ puis s’ensuit une partie métal assez soft et mélodique. ‘Reins Of Life’ est dans la continuité du premier titre dans le même style avec une alternance entre des parties puissantes et d’autres plus calmes. La suite est similaire toujours dans un registre symphonique où les claviers amènent un liant à l’ensemble. A noter ‘Subtle Borderline’ titre instrumental mêlant instruments classiques et électriques. En résumé, ‘Degrees Of Truth’ sortent un album très mature et très dense et auront certainement dans le futur la capacité de se faire une bonne place dans la famille du métal symphonique mélodique…

Interprêtes

Matteo Clark (Basse), Graziano Franchetti (Guitare), Claudia Nora Pezzotta (Chant), Luca Ravezzani (Batterie), Gianluca Parnisari (Caviers)


Artiste : Infinitus Mortus

Album : Transmutationis

Date de Sortie : 31-10-2016

Ajouté le : 12-01-2017

On continue avec ‘Infinitus Mortus’, portant sur le net une étiquette ‘Métal Symphonique’ et qui sortent déjà leur 3ème album avec ‘Transmutationis’. Le premier titre, ‘The Planet Of Sorrows, Pt. 1’ est une introduction piano/synthé très calme, bien loin du Métal. La partie 2 de ce titre qui suit nous fait découvrir une facette métal assez soft mêlant guitares et claviers avec des chœurs assez présents, l’ensemble étant très mélodique; ‘Dreams Deferred’ est un titre qui mélange styles et rythmes allant du psychédélique à un métal soft en passant par du rock déjanté. Avec Into The Void’, on est plus dans un registre pop/folk et le dernier titre ‘Unhappily Ever After’ clos l’album avec une ballade piano/voix. En résumé, bien qu‘Infinitus Mortus’ soient tagués Métal, cette composante n’est que légère et il est bien difficile de le recommander aux amateurs d’un style précis dû à la variété de leur compositions…

Interprêtes

Steve/Stoki (Batterie, Claviers, Programmation), Vincent Meehan (Guitare, Chant), Mariana Santiago (Chant), Bill Buckley (Guitare), Al Cavallo (Basse)


Artiste : Overcrown

Album : Higher

Date de Sortie : 31-10-2016

Ajouté le : 13-01-2017

‘Overcrown’ est un groupe Italien qui a déjà 10 ans d’existence et qui pointe le bout de son nez sans bruit en cette fin 2016 avec un premier album studio ‘Higher’ ; en effet, pas possible de trouver une chronique sur la toile de ce nouvel album et seul leur page acebook nous en dit un peu plus. Dans un registre métal symphonique avec chanteuse, on est proche de groupes comme ‘Adrana’ avec tous les ingrédients de ce style de musique : une chanteuse dans un registre lyrique, des mélodies faciles d’accès, des riffs de guitares soutenus par des nappes de claviers et l’utilisation d’instruments classiques à cordes pour le côté orchestral et épique. ‘Frozen’ en est l’exemple parfait avec un titre mid-tempo et une partie orchestrale en fin de titre. Finalement, ‘Overcrown’ est un nom de plus qui vient s’ajouter à la déjà grande famille du métal symphonique…

Interprêtes

Giulia Morgana Penzo (Chant), Aleksandar Djeric (Guitare), Fabio Affili (Guitare), Elia Dalla Pola (Basse, Programmation), Dusan Djeric (Batterie, Programmation)


Artiste : Slania

Album : Proof Of Existence

Date de Sortie : 15-10-2016

Ajouté le : 14-01-2017

En cette fin 2016, on assiste à une sortie impressionnante de nouveaux albums de groupes de métal à chanteuse et voici encore un premier opus avec le groupe Argentin ‘Slania’. Leurs influences sont multiples et leur style mélange du métal mélodique, symphonique, progressif et gothique. L’ensemble des titres est relativement accessible comme par exemple ‘Dark Horizon’ ou ‘Self Sabotage’ avec des refrains très accrocheurs. ’Silence’ me fait penser à ‘Within Temptation’ et, même si Florencia a encore une bonne marge de progression, son registre s’approche de celui de ‘Sharon Den Adel’. Bref, ce premier album montre que ‘Slania’ offre déjà un bon potentiel pour se faire une place dans ce style de musique et devrait plaire à tous les amateurs de métal symphonique…

Interprêtes

Florencia Sategna (Chant), Walter González (Basse, Chant), Gonzalo Kobalenko (Guitare), Sebastián Guerrero (Claviers), Fernando Romeo Ortíz (Batterie)


Artiste : Trobar De Morte

Album : Ouroboros

Date de Sortie : 29-07-2016

Ajouté le : 15-01-2017

‘Trobar De Morte’ est un groupe Espagnol qui a presque 20 ans d’existence et, je l’avoue, c’est avec ce 6ème album studio ‘Ouroboros’ que je les découvre. Ils évoluent dans un style folk faisant référence à la mythologie (Ouroboros étant un serpent qui se nourrit de sa propre queue et qui symbolise en même temps les idées de mouvement, de continuité, d'autofécondation et, en conséquence, d'éternel retour (tiré de wikipedia). On est transporté dans un univers folk alternant des titres mélodiques (‘Idunn’, ‘While The Field Is Green’ ou encore ‘Destiny’) et d’autres plus introspectifs (‘Summoning The Gods’, ‘Vision Dream’ ou encore ‘Yggfrasil’). La voix envoutante de ‘Lady Morte’ donne un côté mystique à certaines compositions comme ces 3 magnifiques chansons ‘Vision Dream’, ‘The Voice Of The Eternity’ et ‘Ouroboros’. En conclusion, ce dernier opus de ‘Trobar De Morte’, sortant des sentiers battus, constitue un voyage particulièrement dépaysant et plein d’émotion…

Interprêtes

Lady Morte (Chant, Flûte), Hurdy Gurdy (Claviers, Compositeur), Armande (Percussions, Basse), Daimoniel (Guitare), Sined Zulim (Percussions Orientales), Üri Bokskog (Flûtes, Bagpipes, Chœurs), Asenath (Violon, Choeurs)


Artiste : Starfish64

Album : An Altered State Of Joy

Date de Sortie : 28-10-2016

Ajouté le : 18-01-2017

‘Starfish64’ est un groupe Allemand qui a déjà près de 10 ans d’existence et qui sort son 5 ème album ‘An Altered State Of Joy’. Ils officient dans un style rock atmosphérique qui est celui de ‘Dieter Hoffmann’, la pierre angulaire du groupe, qui est non seulement le compositeur du groupe mais aussi chante, joue de la guitare et du clavier. La pièce maitresse est le premier titre ‘Altered Sates’ de plus de 23 minutes, coupé en 4 parties, qui nous fait décoller dans un voyage calme et planant où tout coule naturellement ; les mélodies me font penser bien entendu à des groupes comme ‘Pink Floyd’ mais également ont la douceur de certaines chansons de ‘Barclay James Harvest’ mais dans un registre progressif plus contemporain. Par conséquent, vous qui recherchez un moyen de vous évader, ‘An Altered State Of Joy’ constitue la meilleure invitation au voyage et vous permettra d’embarquer vers un endroit « où tout n'est qu'ordre et beauté, Luxe, calme et volupté »…

Interprêtes

Dieter Hoffmann (Chant, Claviers, Guitares), Henrik Kropp (Batterie), Dominik Suhl (Guitares, Claviers) + Invités : Martin Hering-Pownall (Basse), Manuel Kassühlke (Piano), Christian Leuenberg (Basse), Kass Moody (Basse ) ,Submaureen (Chant), Jan Thiede (Guitare, Flûte), Christian Wahl (Trompette)


Artiste : Rani Chatoorgoon

Album : Samsara

Date de Sortie : 09-10-2016

Ajouté le : 16-01-2017

‘Rani Chatoorgoon’ est une chanteuse Canadienne dont les parents sont des émigrés de Trinidad et Tobago. Mais ses influences sont plus profondes et sont liées à la culture Hindou et après plusieurs singles, elle vient de sortir son premier album studio ‘Samsara’. Elle nous fait donc voyager dans un style progressif entre l’orient et l’occident avec des titres très mélodiques et qui accrochent dès la première écoute. De plus, sa voix limpide et aérienne renforce cette impression de légèreté et les instruments traditionnels amènent un dépaysement qui rompt avec l’uniformité de ce que la radio nous assène à longueur de journée. Les chansons comme ‘The Gray’, ‘Lonely Witness’, ’Unbearable’ ou ‘Breathe’ en sont l’illustration parfaite. D’autres titres beaucoup plus classiques flirtent même avec du métal comme ce ‘Let Me Go’ où Rani partage le chant avec ‘Valerio Recenti’. En résumé, ‘Rani Chatoorgoon’, avec ‘Samsara’ sort un album varié, accessible à un grand public et montre encore une fois que la musique est beaucoup plus riche lorsqu’elle est multi-culturelle…

Interprêtes

Rani Chatoorgoon (Chant, Guitare Acoustique, Harmonium), Gerry Mosby (Basse), Rudd Jolie (Guitare), Paul Delong (Batterie), Koen Herfst (Batterie), Valerio Recenti (Chant), Claudio Vena (Violon, Alto), Sandip Banerjee (Sitar - Santoor - Tabla - Dholak - Bansuri - Sarod - Sarangi), Lawrence Gowan (Piano), Ken Basman (Guitare Classique), Bob Stern (Compositeur)


Artiste : Marco Schnabl

Album : Marco Schnabl

Date de Sortie : 15-07-2016

Ajouté le : 17-01-2017

‘Marco Schnabl’ est un Italien auteur compositeur qui a silloné notre globe en bâteau et qui s’est posé le temps de sortir son premier album. Entre guitares électrique et acoustique, Marco est influencé entre autres par les formations des années 70/80 et ses chansons sont à l’image de ce qu’il est : un artiste libre et sincère qui vit sa vie en fonction de ses envies du moment. Son univers est assez soft et dépouillé et la plupart des titres sont des ballades mélancoliques et très mélodiques où il va à l’essentiel de la musique. Son chant rempli d’émotion me fait penser un peu à ‘Roger Waters’ et son jeu de guitare aérien me rappelle ‘David Gilmour’ (écoutez l’introduction de la magnifique chanson ‘The Song That No One Will Sing’). Bref, ‘Marco Schnabl’ est un artiste original et authentique en dehors de l’uniformité que l’on subit à longueur de journée…

Interprêtes

Marco Schnabl (Chant, Guitares), Fabio Ambrosini (Claviers), Fabrizio Papa (Guitares), Lorenzo Guarino (Batterie), Pierpaolo Meuli (Basse)


Artiste : Crystall Ball

Album : Déjà-Voodoo

Date de Sortie : 02-09-2016

Ajouté le : 19-01-2017

Et de 9 pour ‘Crystal Ball’ qui continuent de sortir régulièrement des albums depuis une quinzaine d’années avec des hymnes métal qui décoiffent tout en restant en marge du grand public. ‘Déjà Voodoo’ ne déroge pas à la règle et, d’entrée, on s’en prend plein les oreilles avec un ‘Déjà-Voodoo’ et son refrain qui vous tient toute une journée. Certes, tout est très classique et ‘Steven Mageney’ ne brille pas forcément par son chant mais les titres s’enchainent les uns derrière les autres sur un train d’enfer avec 3 aérations amenées par ‘Home Again’, ‘Without A Net’ et la dernière ballade ‘To Be With You Once More’. Pour ne retenir que quelques titres, je dirais, ‘Reaching Out’ pour sa rythmique mid-tempo, ‘To Freedom And Progress’ mélangant influences occidentales et orientales ou encore ‘Time And Tide’ pour sa mélodie me rappellant ‘Summer Sun’ de ‘Texas’. Bref, avec ce dernier opus, même s’ils n’amènent aucune nouveauté, ‘Crystall Ball’ continue son petit bonhomme de chemin et ravira sans doute tout amateur de ce style…

Interprêtes

Steven Mageney (Chant), Scott Leach (Guitare), Marcel Sardella (Batterie), Tony "T.C." Castell (Guitare), Cris Stone (Basse)


Artiste : Lee Aaron

Album : Fire And Gasoline

Date de Sortie : 25-03-2016

Ajouté le : 20-01-2017

Après une interruption de plus de 10 ans, ‘Lee Aaron’ revient en 2016 avec un nouvel album, ‘Fire And Gasoline’, le 12ème de sa carrière. Dans la plus pure tradition d’un rock direct et efficace, les 11 titres sont très accessibles et nous ramènent quelques 30 ans en arrière avec des compositions dans le style d’artistes comme ‘Pretenders’ ou ‘Lita Ford’ mais avec des sonorités modernes. On passe de rocks rythmés comme ‘Tom Boy’, ‘Wanna Be’ ou encore ‘Bad Boyfriend’ a des compositions plus calmes flirtant soit avec la pop ou même le blues comme ‘Bitterswet’, ’50 Miles’ ou ‘If You Don’t Love Me Anymore’. Elle n’oublie pas non plus les ballades avec ‘Nothing Says Everything’ et ‘Find The Love’. En résumé, ce ‘Fire And Gasoline’ marque le retour de la rockeuse qui après avoir touché au jazz dans les années 2000, revient avec un album accessible à un large public aimant la pop et le rock…

Interprêtes

Lee Aaron (Chant, Guitare), Sean Kelly (Guitare), Dave Reimer (Basse), Joh, Cody (Batterie)


Artiste : Eternal Idol

Album : The Unrevealed Secret

Date de Sortie : 02-12-2016

Ajouté le : 21-01-2017

Suite au départ de ‘Fabio Lione’ de ‘Rhapsody Of Fire’, le voici avec un nouveau projet ‘Eternal Idol’ et un premier album ‘The Unrevealed Secret’. ‘Giorgia Colleluori’ vient renforcer le registre vocal et le style est un mélange de Métal Symphonique et d’Heavy Metal. Rien de bien nouveau dans les compositions du guitariste ‘Nick Savio’ avec des titres assimilables rapidement : d’entrée, ‘Evil Tears’ plante le décor avec une rythmique entraînante et un refrain classique mais accrocheur. Vient ensuite ‘Another Night Come’, beaucoup plus symphonique avec une introduction aux claviers puis le chant alterné entre Fabio et Giorgia qui ressemble aux compositions des débuts de ‘Nightwish’. La suite est à l’image desb permeirs titres, un mélange des 2 styles relativement accessibles et, même s’ils n’ont pas encore acquis leur propre personnalité, les Italiens d‘Eternal Idol’ devraient plaire à un public métal assez large…

Interprêtes

Fabio Lione (Chant), Giorgia Colleluori (Chant), Andrea Buratto (Basse), Camillo Colleluori (Batterie), Nick Savio (Guitares / Claviers)


Artiste : Sound Storm

Album : Vertigo

Date de Sortie : 02-12-2016

Ajouté le : 22-01-2017

‘Vertigo’ est le troisième album studio des Italiens de ‘Sound Storm’ qui nous racontent l’histoire de Gabriel, Mariel et Alice dans l’île de ‘Vertigo’ (plus de détail sur l’histoire (ici). Ce conte est composé de 10 titres dans un style métal symphonique épique où guitares électriques et instruments classiques se mêlent pour nous offrir des compositions très riches et variées. Après l’introduction instrumentale d’usage, ‘The Dragonfly’ est un titre très théatral où plusieurs atmosphères se succèdent comme dans une pièce classique : une introduction mid-tempo lourde et pleine de tension, puis une partie rapide où ‘Fabio Privitera’ nous montre tous son talent d’acteur/chanteur ; s’ensuit une partie où des chœurs introduisent une partie instrumentale épique et l’on revient vers le thème principal rapide pour terminer avec des chœurs féminins a capella. La suite est du même niveau et on sent derrière tous les titres un travail très important d’écriture de chaque partie pour en faire un ensemble dense et très cohérent. En résumé, avec ce ‘Vertigo’, ‘Sound Storm’ passe encore un cap et, au-delà d’un simple album de métal épique, nous offre une fresque musicale captivante qui nous tient en haleine tout au long de l’histoire et sera certainement apprécié par tout amateur de métal symphonique…

Interprêtes

Fabio Privitera (Chant), Alessandro Bissa (Batterie), Elena Crolle (Claviers, Piano), Massimiliano Flak (Basse), Sascha Blackice (Guitare), Valerio Sbriglione (Guitare)


Artiste : Jonas Lindberg

Album : Pathfinder

Date de Sortie : 15-09-2016

Ajouté le : 23-01-2017

Le Suédois ‘Jonas Lindberg’ sort son premier album studio avec son groupe ‘The Other Side’. Les influences sont multiples et on peut citer entre autres des artistes aussi variés que ‘Genesis’, ‘Sting’ ou ‘Pink Floyd’ mais également ‘IQ’ ou ‘Spock’s Beard’ pour des références plus récentes. Les 8 titres entre 5 et 9 minutes offrent tous une qualité mélodique indéniable et alternent les parties vocales et instrumentales de façon très homogène. Malgré la longueur de certains titres et des changements de rythmes et de styles caractéristiques du rock progressif, cet opus est très accessible dès la première écoute se rapprochant du schéma classique couplet/refrain sans partir dans des compositions alambiquées. Bref, ce ‘Pathfinder’ a tous les ingrédients pour en faire un très bon album de rock progressif varié et accessible au plus grand nombre…

Interprêtes

Jonas Lindberg (Basse, Claviers, Guitare, Choeurs), Jonas Sundqvist (Chant), Jonathan Lundberg (Batterie), Calle Stålenbring (Guitare), Michael Ottosson (Claviers), Nicklas Thelin (Guitare), Jenny Sandgren (Choeurs), Maria Olsson (Percussions)


Artiste : Nth Ascension

Album : In Fine Initium

Date de Sortie : 14-10-2016

Ajouté le : 24-01-2017

Les Anglais de 4Nth Ascension’ ont 6 ans d’existence et ils viennent de sortir la suite de leur premier album avec ‘In Fine Initium’. Avec ‘Kingdom Keys’, d’entrée, c’est un titre de plus de 15 minutes qui vous attend dans un style progressif et mélodique alternant le chant d’Alan qui me rappelle l’univers de ‘Paul Manzi’ d’Arena’ et les parties instrumentales symphoniques. Le titre suivant ‘End Of Days’ de plus de 11 minutes est plus musclé et flirte avec du hard-rock et toujours cette ressemblance avec ‘Arena’ pour le côté très théatral. ‘The Cage’, est une fresque de plus de 17 minutes dans la plus pure tradition de la musique progressive. Enfin, la suite de Clanaan avec les parties 4, 5 et 6 s’inscrit dans un style progressif proche de certaines compositions de ‘Pink Floyd’. Bref, ‘In Fine Initium’, bien que rempli de superbes mélodies, restera sans sans doute réservé aux amateurs de musique progressive aimant les longs développements musicaux…

Interprêtes

Alan ‘Spud’ Taylor (Chant), Craig Walker (Batterie), Darrel Treece-Birch (Claviers), Gavin Walker (Basse), Martin Walker (Guitares)


Artiste : Faun

Album : Midgard

Date de Sortie : 19-08-2016

Ajouté le : 25-01-2017

Les Allemands de ‘Faun’ ont sorti en 2016 leur 9ème album studio ‘Midgard’ consacré entièrement à la mythologie Nordique. Déjà près d’une vingtaine d’années d’existence et ils continuent à évoluer dans un folk celtique avec utilisation d’instruments anciens comme la harpe celtique ou la cornemuse (ils définissent leur style comme étant du ‘paganfolk’). Avec ce dernier opus ‘Midgard’, les 15 compositions chantées en Allemand nous font voyager dans un univers Celtique très mélodique rempli de mélancolie où les instruments traditionnelles renforcent cet atmosphère folk. En résumé, si vous êtes fan de ‘Tri Yann’ et que la langue Allemande chantée ne vous dérange pas, vous allez certainement adopter ce dernier opus de ‘Faun’…

Interprêtes

Oliver S. Tyr (Chant, Bouzouki Irlandais, Nyckelharpa, Mandocèle, Harpe Celtique, Saz, Tar, Guitare, Lutes), Fiona Rüggeberg (Chant, Cornemmuse, Flute, Violon, Recorder, Fujara, Seljefloit, Harmonium, Chalumeaux & Pommer), Katja Moslehner (Chant, Percussions), Stephan Groth (Chant, Hurdy-Gurdy, Cistern, Whistles), Rüdiger Maul (Darabouka, Davul, Bendir, Tamborello, Riq, Berimbao & other percussion instruments), Niel Mitra (Computer Sampler & Synthesizer)


Artiste : Neil Young

Album : Peace Trail

Date de Sortie : 02-12-2016

Ajouté le : 26-01-2017

Il y a des artistes qui forcent le respect : à 71 ans, et après avoir sorti 36 albums studio, ‘Neil Young’ continue son chemin avec toujours ce même message de paix qu’il ne cesse de crier depuis des décennies. ‘Peace Trail’ ne déroge pas à la règle et plutôt que de vous présenter les différents titres qui sont tous à l’image de ce qu’il a toujours fait, je préfère lui laisser la parole et vous citer les paroles du titre éponyme : « Le monde est rempli de changements. Parfois, ces changements me rendent triste. Mais je continue de planter des graines jusqu'à ce que quelque chose de nouveau pousse » et finit par « Je pense que je vais suivre le sentier de la Paix maintenant parce que quelque chose de nouveau est en train de naître »…

Interprêtes

Neil Young (Guitare), Jim Kelter (Batterie), Paul Bushnell (Basse), Bushnell & Micah Nelson (Chant)


Artiste : microClocks

Album : Soon Before Sundown

Date de Sortie : 18-11-2016

Ajouté le : 27-01-2017

Les Allemands de ‘microCloks’ sortent leur 3ème album avec ‘Soon before Sundown’. Pas facile de leur trouver un style précis car on navigue entre pop, rock et hard rock avec un ajout de son électro; les compositions, tout en gardant souvent un schéma classique couplet/refrain, sont mélodiques et énergiques et accrochent dès la première écoute et chaque titre amène son propre univers qui rend l’ensemble très varié : ‘Love’s End’ est un titre mélangeant des influences occidentales et orientales. ‘The Edge’ amène un changement de tempo bienvenu entre les couplets et le refrain. ‘Here I am’ et ‘Nothing But A Tought’ sont 2 belles ballades et l’album se termine par le titre le plus agressif avec ’Raptor’. En résumé, avec une palette d’atmosphères différentes et des compositions variées tout en restant assez classiques, ‘Soon Before Sundown’ a des chances de séduire un public assez large…

Interprêtes

Daniel Stieber (Batterie), JT (Chant), Marc Dorman (Guitares), Stevie Jay (Claviers)


Artiste : Montage

Album : Metamorphosis

Date de Sortie : 25-11-2016

Ajouté le : 28-01-2017

Formés en 2011, les Finlandais de ‘Montage’ sortent leur 2ème album ‘Metamorphosis’ renfermant 9 titres dans un registre rock mélodique assez classique. D’entrée, ‘Age Of Innocence’ plante le décor avec une composition couplet/refrain entraînante qui accroche dès la première écoute. La suite amène quelques titres plus élaborés comme ‘Metamorphosis’, ‘Black Magic’, ‘Haunted’ ou ‘Invisible World’ avec ses changements de rythmes et une recherche au niveau instrumental se rapprochant de l’univers progressif. Quant à ‘Death Valley’, les riffs de guitare se font plus présents tout en gardant un refrain très classique et l’opus se termine par ‘Carved In Stone’, titre décalé dans un style pop. En résumé, ce ’Metamorphosis’ est un subtil mélange de rock progressif et mélodique dans un style relativement intemporel qui le rend accessible à un grand public…

Interprêtes

Jukka Parkas (Claviers / Choeurs), Kim Etelävuori (Batterie / Choeurs), Roni Seppänen (Guitares / Choeurs), Taneli Tulkki (Basse / Choeurs), Vesa Paavonen (Chant)


Artiste : Dreamtale

Album : Seventhian… Memories Of Time

Date de Sortie : 09-12-2016

Ajouté le : 29-01-2017

Avec ce dernier bébé des Finlandais de ‘Dreamtale’, ce n’est pas un mais deux albums avec ‘Seventhian’ et puis ‘Memories Of Time’ qui n’est autre que des ré-enregistrements de certains titres de leurs 4 premiers albums (pour ceux qui ont raté les premiers épisodes). Suivant la voie des groupes de power metal mélodique comme ‘Stratovarius’, ‘Rhapsopdy’ ou ‘Freedom Call’, déjà 15 ans qu’ils existent et, album après album, il ne faut pas chercher une recherche quelconque musicale mais uniquement des titres simples, puissants et rapides où la double pédale s’en donne à coeur joie et où les refrains sont tous des hymnes mélodiques qui vous restent dans la tête au point de vous pourrir toute une journée !! Bref, ‘Dreamtale’ continue de faire du ‘Dreamtale’ et ravira certainement tous les amateurs de ce style de musique…

Interprêtes

Erkki Seppänen (Chant), Rami Keränen (Guitare), Seppo Kolehmainen (Guitare), Akseli Kaasalainen (Claviers), Janne Juutinen (Batterie), Heikki Ahonen (Basse)


Artiste : Beastö Blancö

Album : Beastö Blancö

Date de Sortie : 25-11-2016

Ajouté le : 30-01-2017

Les chiens ne font pas des chats. ‘Chuck Garric’, bassiste depuis des lustres d’Alice Cooper’ sort un deuxième album de son groupe ‘Beasto Blanco’ dans lequel évolue ‘Calico Cooper’, chanteuse et accessoirement fille d’Alice Cooper’. Dès le premier titre ‘Buried Angels’, ça démarre en trombe et on s’en prend plein les esgourdes avec un refrain accrocheur et un solo de guitare simple mais tellement efficace rappelant les belles heures du hard rock des seventies. Sans réinventer la roue, tout est fait pour balancer des titres énergiques et rythmés avec des riffs lourds et puissants. ‘Grind’ ou ‘Death Rattle’ me rappellent un peu les tempos à la ‘ZZ Top’. A noter une reprise d’Alice Cooper’ avec le titre ‘Feed My Frankeinstein’ assez proche de l’original. En conclusion, un album certes à ne pas mettre entre toute les mains mais qui devrait plaire à tous les amateurs de hard rock qui déménage…

Interprêtes

Chuck Garric (Chant, Guitare), Chris Latham (Guitare), Jan LeGrow (Basse), Tim Husung (Batterie), Calico Cooper (Chant)


Artiste : Christine Ott

Album : Tabu

Date de Sortie : 16-12-2016

Ajouté le : 31-01-2017

Après ‘Beastö Blancö’, c’est un grand écart comme je les aime et seulement guidé par le hasard de mes écoutes, voici ‘Christine Ott’ avec 2 albums en 2016, ‘Only Silence Remains’ et ‘Tabu’. Cette touche à tout possède une formation classique de Piano et s’est intéressée au premier instrument de musique électronique (datant déjà de 1928 !!), les Ondes Martenot, ressemblant à un orgue et qui a été utilisé dans la musique contemporaine par des compositeurs comme ‘Olivier Messian’ (Voir Wikipedia). Par son parcours, ‘Christine Ott’ fait figure d’extra terrestre de la musique puisqu’elle a travaillé avec des artistes aussi variés que ‘Yann Tiersen’ ou ‘Radiohead’ pour n’en citer que 2 (Voir Wikipedia). Le premier album ‘Only Silence Remains’ est lié au spectacle ‘24 heures de la vie d'une femme’ et est à contre courant de tout ce que l’on peut entendre actuellement. Son univers nous transporte dans un monde nostalgique et aérien où tout n’est que sensation et ressenti en dehors de tout référentiel espace-temps. Avec ‘Tabu’, bande original du film du même nom, le piano est l’instrument central et on continue notre voyage au fil de pièces tantôt légères, tantôt sombres où le dépouillement lui permet d’aller au cœur de la quintessence même de la musique. En résumé, bien que cette musique dite expérimentale et élitiste risque de rester limitée à un auditoire restreint, ‘Christine Ott’ a au moins de part son parcours, la possibilité de faire découvrir son monde au grand public…

Interprêtes

Christine Ott (Piano, Ondes Martenot, Percussions), Torsten Böttcher (Hang)


Artiste : Christine Ott

Album : Only Silence Remains

Date de Sortie : 20-05-2016

Ajouté le : 31-01-2017

Interprêtes

Christine Ott : (Ondes Martenot, Piano, tubes harmoniques, harmonium d'inde, percussions, Jupiter8, timbales, tubular bells), Justine Charlet (Clavecin), Jerome Fohrer (Contrebasse), Anil Eraslan (Violoncelle), Olivier Maurel (Vibraphone), Francesco Rees (Batterie), Casey Brown (Voix)


Artiste : Elane

Album : More Stars

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 01-02-2017

‘Elane’ est un groupe Allemand qui, 5 ans après l’album ‘Arcane’, a sorti un EP de 5 titres qui doit servir d’apéritif pour la sortie prochaine d‘Arcane II’. Ils nous proposent un style progressif mélodique et calme avec par exemple la version acoustique de ‘Every Page A Heartbreak’ ballade où le duo ‘Joran’ ‘Skaldir’ fonctionne à merveille. ‘My Life’ qui a été écarté du précédent album est également une ballade mélancolique proche d’une ambiance blues. Le dernier titre, malgré des percussions électroniques (dommage), est un titre entraînant assez classique où les instruments traditionnels renforcent le côté folk. Bref, malgré une durée très courte (trop), ‘More Stars’ permet de faire patienter les fans avant la sortie du prochain album et permettra peut-être de faire découvrir ce groupe attachant et accessible à un plus grand public…

Interprêtes

Joran Elane (Chant), Skaldir (Guitare, Chant), Nico (Claviers, Programmation), Simon (Violon, Alto, Violoncelle)


Artiste : Light And Shade

Album : The Essence Of Everything

Date de Sortie : 18-11-2016

Ajouté le : 02-02-2017

'Light and Shade' est un groupe de métal qui vient de sortir son premier album 'The Essence Of Everything'. Difficile de leur donner un style précis tellement les titres se suivent mais ne se ressemblent pas ! Après une courte introduction proche d'une berceuse, 'Drown Of Absurdity' est un titre extrême et speed où Adrienne et Marco montrent toute l'étendue de leur capacité vocale. Suit, 'Spirit Of Anne' qui est un titre plus classique mais toujours très speed. Avec ‘You Are’ qui est teintée folk, on est proche de mélodies à la ‘Nighwish’. Changement de style avec ‘Light And Shade’ et ‘Lionhearted’, titres beaucoup plus calmes et très mélodiques. L’album se termine avec ‘The Essence Of Everything’ qui mélange métal symphonique et progressif remplis de cassures de style et de rythme. En résumé, ‘The Essence Of Everything’, avec des titres variés, est destiné à un public métal ouvert à un éventail relativement large, allant de compositions soft à des titres heavy à grand renfort de grunt (ou growl) en passant par du métal symphonique plus classique…

Interprêtes

Adrienne Cowan (Chant), Marco Pastorino (Guitare, Chant), Luca Negro (Basse), Alex Landenburg (Batterie)


Artiste : JeanJeanne

Album : JeanJeanne

Date de Sortie : 15-10-2016

Ajouté le : 03-02-2017

‘JeanJeanne’ est la rencontre de la chanteuse ‘Cristine Merienne’ et de 2 harpistes ‘Alice Soria-Cadoret’ et ‘Nikolaz Cadoret’. Ce premier album assez court (dommage on en aurait voulu un peu plus) nous présente leur univers, entre pop, rock et blues avec des textes en Français et un titre en Allemand. Les compositions sont recherchées autant au niveau de paroles que de la musique avec une intégration très réussi des harpes électriques qui amènent un côté aérien à l’ensemble. On peut voir des influences multiples de la chanson française et de groupes de rock des années 70 au niveau du son mais ils amènent un vent nouveau grâce à une atmosphère mélangeant douceur et agressivité avec ce don pour faire cohabiter tensions et détentes. En résumé, ce ‘JeanJeanne’ est une très bonne surprise 2016 sortant de l’uniformité de la chanson Française et tout ce que l’on peut souhaiter à nos Brestois, c’est de rencontrer le public qu’ils méritent…

Interprêtes

Cristine Merienne (Chant), Alice Soria-Cadoret (Harpe électrique), Nikolaz Cadoret (Harpe électrique), Yvon Molard (Batterie)


Artiste : Fatal Fusion

Album : Total Absence

Date de Sortie : 25-11-2016

Ajouté le : 04-02-2017

Les Norvégiens de ‘Fatal Fusion’ reviennent avec un troisième album ‘Total Absence’ dans la lignée des 2 premiers opus. Ils évoluent dans un style progressif avec une influence assez marquée pour des groupes des années 70 et laissant une large place à la mélodie. Passé l’introduction ‘The Gates of Ishtar’ qui pourrait être la bande son d’une musique de film à grand spectacle, ‘Shadow Of The King’ continue dans un style oriental où les riffs de guitare marquent le tempo dans une ambiance très épique. Avec ‘Forgotten One’, on est embarqué dans un titre ds années 70 à la sauce ‘Kansas’. Enfin, les 2 derniers titres ‘Endless Ocean Blues’ et ‘Total Absence’, nous offrent près de 30 minutes de progressif oscillant entre des influences ‘Floydiennes’ et ‘Genesisiennes’. En conclusion, pour tous les fans de musique progressive des années 70, ce ‘Total Absence’ devrait certainement prendre sa place dans la discothèque idéale…

Interprêtes

Audun Engebetsen (Batterie), Erlend Engebretsen (Claviers), Knut Erik Grøntvedt (Chant), Lasse Lie (Basse), Stig Selnes (Guitares)


Artiste : Dizzy Mizz Lizzy

Album : Forward In Reverse

Date de Sortie : 13-04-2016

Ajouté le : 05-02-2017

Après 20 ans d’absence, les Danois de ‘Dizzy Mizz Lizzy’ reviennent avec un nouvel album ‘Forward In Reverse’. Le style est un rock mélodique énergique basé sur une rythmique assez basique où la basse mène le jeu et qui accroche dès le premier titre avec ‘Phlying Pharaoh’ qui est un titre instrumental. Vient ensuite ‘Forward In Reverse’ qui nous fait découvrir le chant énergique de Tim s’intégrant parfaitement dans la rythmique faisant penser au certains groupes de hard rock des années 70/80. ‘Terrified in Paradise’ et ‘Brainless’ continue dans la même lignée toujours très mélodique et Tim qui colle de belle façon son chant à son jeu de guitare. D’autres titres plus calmes comme ‘Something So familiar’, l’intermède acoustique ‘Frey’ ou le magnifique ‘Say It To Me Anyway’ qui clos l’opus permettent une aération bienvenue à l’album. Enfin, on flirte avec du métal progressif avec l’instrumental ‘Mindgasm’ construit en sandwich avec une partie calme chantée entre les 2 parties énergiques. Bref, ce ‘Forward In Reverse’ marque le renouveau d’un groupe qui avait fait sa renommée dans les année 90 et est à recommander à tout amateur de hard-rock mélodique...

Interprêtes

Martin Nielsen (Basse), Søren Friis (Batterie), Tim Christensen (Chant / Guitares / Mellotron), Rune Olesen (Invité)


Artiste : Darrel Treece-Birch

Album : No More Time

Date de Sortie : 19-08-2016

Ajouté le : 06-02-2017

Il y a quelques jours, je vous ai présenté ‘Nth Ascension’ (Ici) et ‘Darrel Treece-Birch’ n’est autre que le claviériste du groupe. Son dernier album solo ‘No More Time’ se rapproche donc de ‘Nth Ascension’ avec des influences plus marquées par des artistes des années 70 et dans une atmosphère plus psychédélique. Après l’introduction narrée, le titre instrumental ‘Riding the Waves’ me fait penser à un mélange subtil d‘Uriah Heep’ et de ‘Pink Floyd’. Si on fait abstraction du chant, la ballade suivante ‘Hold On’ se rapproche des compositions d’Elton John’. La suite est à l’image de ce début, des titres calmes et aériens comme ‘Twilight’, ‘Mother (Olive’s Song)’, ‘The River Dream’, ‘Music Of the Spheres’ ou encore ‘Music of the Spheres’. En résumé, avec ‘No More Time’, ‘Darrel Treece-Birch’ signe un album très accessible à déguster au casque dans un endroit calme et destiné à tous les amateurs de musique progressive mélodique et atmosphérique...

Interprêtes

Darrel Treece-Birch (Claviers, Chant, Basse, Guitare, Mandoline, Batterie) + Invités : Phil Brown (Guitare), Steve Grocott (Guitare), Karen Fell (Chant), Dan Mitchell (Guitare), John Power (Basse, Guitare, Violon), Dann Rosingana (Guitare), Alan Taylor (Chant, Guitare), Gavin Walker (Basse), Martin Walker (Guitare)


Artiste : Daniel Gazzoli Project

Album : Night Hunter

Date de Sortie : 02-12-2016

Ajouté le : 07-02-2017

‘Daniel Gazzoli Project’ est le dernier bébé de ‘Daniel Gazzoli’ guitariste et compositeur qui vient de sortir son premier album ‘Night Hunter’. Sans rien révolutionner, il nous propose 9 titres très mélodiques dans un style hard-rock des années 80 avec des arrangements vocaux et des sections guitares très réussies. Ça démarre avec le titre éponyme ‘Night Hunter’ qui nous met dans l’ambiance de l’ensemble de l’opus; ‘Liar’, avec son refrain vous rentre dans la tête immédiatement, ‘Self Destruction Blues’ et sa rythmique vous fait vous balancer au rythme des riffs de guitare. Retour au calme avec la superbe ballade ‘Prayer For an Angel’ pour finir avec 2 titres plein d’énergie ‘Don’t Leave Me Alone’ et ‘The Beat Of My Heart’. Pour conclure, ‘Night Hunter’ est un très bon album de hard-rock mélodique très accessible et accrocheur dès la première écoute...

Interprêtes

Daniel Gazzoli (Guitare, Basse, Claviers, Choeurs), Leonardo F. Guillan (Chant), Luke Ferraresi (Batterie), Luca Zannoni (Claviers), Nicholas Guerzoni (Choeurs)


Artiste : Seeking Raven

Album : The Ending Collage

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 08-02-2017

‘Seeking Raven’ est le projet de ‘János Krusenbaum’ qui a sorti en 2016 son 2ème album ‘The Ending Collage’. Ses influences sont multiples et on peut voir différents artistes de la scène progressive des 30 dernières années mais il amène sa propre personnalité à l’ensemble et chaque titre propose une ambiance différente ce qui rend cet opus très varié et très agréable à écouter. Les arrangements vocaux et instrumentaux sont particulièrement travaillés et complexes mais contrairement à certains artistes où plusieurs écoutes sont nécessaires, ’The Ending Collage’ accroche l’auditeur assez rapidement sans jamais lasser. Bref, si vous aimez la diversité et que mélanger les genres ne vous déplaît pas, il y a de grande chance que vous adoptiez ce dernier opus de ‘János Krusenbaum’...

Interprêtes

János Krusenbaum (Chant, Tous les instruments), Jens Sieloff (Basse), Réka Krusenbaum (Flûte, Pipeau), Alina Krüger (Chant), Georg Krusenbaum (Guitare, Bodhran), Patrick Gros (Choeurs), Max Krüger (Choeurs)


Artiste : Nocturnia

Album : Tierra de Cobardes

Date de Sortie : 01-11-2016

Ajouté le : 09-02-2017

Déjà 12 ans d’existence et 4 albums studio à leur actif, les espagnols de ‘Nocturnia’ ont sorti ‘Tierra de Cobardes’ et le moins que le puisse dire c’est que la qualité de leurs compositions est inversement proportionnelle à leur popularité sur internet. Certes on est dans un style assez confidentiel car ils évoluent dans un métal énergique et rapide et ils chantent en Espagnol ce qui est forcément un frein pour se faire connaître à l’international. Néanmoins, et, comme dirait un célèbre chanteur Français, leurs chansons sont « faites pour les pieds »,. ‘Sin Olvidar Quién’ ou ‘Alzo Los Punos’ sont 2 merveilles énergiques et mélodiques qui vous rentrent immédiatement dans la tête. ‘Ultima Esperanza’, titre beaucoup plus symphonique, la ballade ‘Duele la Noche Sin Ti’ avec son crescendo plein de sensibilité (ils ne sont pas Espanols pour rien!!) ou encore le dernier titre ‘Para Siempre’ plus accessible à un large public rendent cet album très varié. En conclusion, ‘Nocturnia’, avec ce ‘Tierra de Cobardes’ frappent fort et possèdent tous les ingrédients pour plaire à un public assez large aimant le métal mélodique...

Interprêtes

Alberto Symon (Chant), Roberto Moreno (Guitare), Salvador González (Guitare), César Arroyo (Basse, Choeurs), Jose Gómez-Selles (Claviers), Jose Roldán (Batteríe)


Artiste : Karmamoi

Album : Silence Between Sounds

Date de Sortie : 30-10-2016

Ajouté le : 10-02-2017

Retour dans un registre progressif avec les Italiens de ‘Karmanmoi’ qui sortent leur 3ème album ‘Silence Between Sounds’. Le style est atmosphérique et pour donner des influences, je citerai des artistes aussi variés que ‘Renaissance’, ‘Shade’ ou ‘Porcupine Tree’. D’entrée, ‘Silence Between Sounds’ est un titre de plus de 10 minutes qui nous embarque dans un univers calme qui mélange ambiances rock et jazzy. ‘Sirio’ incorpore plusieurs parties qui en fait un titre varié et typique de la musique progressive. Avec ‘Martes’ vous vous évadez dans une ballade très aérienne et mélodique. L’album se termine avec ‘Canis majoris’, titre aux multiples facettes qui résume bien l’ensemble. Bref, avec ‘Silence Between Sounds’, ‘Karmamoi’ sort un album de musique progressive très abouti qui devrait plaire à tous les amateurs d’ambiances mélangeant les moments calmes et intenses...

Interprêtes

Alessandro Cefali (Basse), Alex Massari (Guitares), Daniele Giovannoni (Claviers, Batterie) +Invités : Fabi O Tempesta (Guitares), Hellena (Chant), Irene Morelli (Chant), Lara Bagnati (Flute), Luca Uggias (Piano), Maria Rodriguez Reina (Violoncelle), Sara Rinaldi (Chant), Serena Ciacci (Chant)


Artiste : Magnum

Album : The Valley Of Tears – The Ballads

Date de Sortie : 07-01-2017

Ajouté le : 11-02-2017

Et oui, déjà près de 40 ans de carrière et près d’une vingtaine d’album, les Anglais de ‘Magnum’ sortent un album des ballades et généralement, quand le groupe est bon, la ballade est bonne !! A l’image des ballades de ‘Scorpions’, même si vous ne connaissez pas le groupe, il y a fort à parier que vous aurez l’impression d’avoir déjà entendu certains titres en commençant par ‘The Valley Of Tears’, ‘A Face In The Crowd’ ou encore le plus récent ‘Your Dreams Won’t Die’ (2016). Certains titres ont été réenregistrés pour l’occasion et le live servant un peu d’hymne au groupe ‘When The World Come Down’ clos de très belle façon l’album. Bref, si vous voulez découvrir le côté calme des ‘métalleux’ de ‘Magnum’, cette compilation est faite pour vous…

Interprêtes

Al Barrow (Basse), Bob Catley (Chant), Harry James (Batterie), Mark Stanway (Claviers), Tony Clarkin (Guitares)


Artiste : Pain Of Salvation

Album : In The Passing Light Of Day

Date de Sortie : 13-01-2017

Ajouté le : 12-02-2017

Avec ‘Pain Of Salvation’, on est habitué aux grands écarts entre calme et tempête où l’on passe de riffs rageurs à un passage juste susurré mais toujours sur le fil du rasoir. Basé sur sa douloureuse expérience qui a bien failli lui couter la vie, ‘Daniel Gildenlöw’ nous décrit dans ‘In The Passing Light Of Day’ les différentes étapes de sa maladie. Côté compositions, il faut certes plusieurs écoutes pour entrer complètement dans l’univers torturé de Daniel mais on ressent assez rapidement une grande intensité émotionnelle se dégager de chaque titre qui nous fait pénétrer au plus profond de son intimité et on se dit que finalement, c’est sans doute sa douloureuse épreuve qui lui a permis d’aller au plus profond de lui-même pour composer une œuvre intense et bouleversante. Bref, avec ce ‘In The Passing Light Of Day’ qui sort en tout début d’année, on tient déjà un album majeur de 2017 en dehors des modes et des styles qui se ressent plus qu’il ne s’écoute, à mettre au même niveau que le dernier album ‘Blackstar’ de notre regretté ‘David Bowie’ sorti tout juste un an avant…

Interprêtes

Daniel Gildenlöw (Chant / Guitares), Daniel Karlsson (Claviers), Gustaf Hielm (Basse), Léo Margarit (Batterie), Ragnar Zolberg (Chant / Guitares)


Artiste : Firewind

Album : Immortals

Date de Sortie : 17-01-2017

Ajouté le : 13-02-2017

En ce début 2017, les Grecs de ‘Firewind’ se rappellent à notre bon souvenir et sortent dans la lignée des précédents albums ‘Immortals’. Au programme, du heavy power metal qui déménage avec un concept album sur les célèbres batailles de l’antiquité ‘Salamine’ et ‘Thermopyles’. Dans l’ensemble, pas de nouveauté majeure dans le style avec des titres speed, mélodiques et puissants qui accrochent dès la première écoute et ‘Gus G.’ qui continue de nous offrir des solos avec toujours la même dextérité et le même feeling. Notons également qu’ils savent aussi varier les plaisirs avec ‘Lady Of 1000 Sorrows’, la ballade de l’album où encore ‘Rise From The Ashes’ titre plus classique qui mélange des parties calmes et énergiques. Bref, avec ce dernier opus, même si ce style reste un peu à part, ‘Firewind’ devrait continuer à enchanter tous les fans de power métal…

Interprêtes

Henning Basse (Chant), Bob Katsionis (Claviers), Jo Nunez (Batterie), Kostas Karamitroudis "Gus G." (Guitares), Petros Christo (Basse)


Artiste : The Aurora Project

Album : World Of Grey

Date de Sortie : 12-12-2016

Ajouté le : 14-02-2017

Je découvre en ce début 2017 les Hollandais de ‘The Aurora Project’ qui ont sorti fin 2016 leur 4ème album ‘World Of Grey’. Dès la première écoute c’est un son familier et pas mal de groupes progressifs me viennent à l’esprit pour décrire leurs influences : ‘Pendragon’, ‘Arena’, ‘Pallas’, ou encore ‘Marillion’ ou ‘Saga’ et bien sûr ‘Pink Floyd’. Ce dernier opus est un concept album sur la manipulation des humains par certains puissants avec l’organisation d’une résistance par un petit nombre (le trailer de l’album sur Youtube est très bien fait). Côté musique, on retrouve un côté progressif très classique et on pourrait même en faire un album témoin de ce style sur les 40 dernières années pour un public qui voudrait découvrir ce genre de musique. De plus, la sensibilité de la voix de ‘Dennis Binnekade’ amène un plus indéniable et me rappelle un peu ‘Alan Reed’ de ‘Pallas’, le genre de chanteurs qui vivent leur musique. En résumé, c’est encore pour moi un album sans point faible qui devrait ravir tous les amateurs de progressif et assez accessible pour le recommander à tous ceux qui veulent découvrir ce type de musique…

Interprêtes

Remco vd Berg (Guitare, Choeurs), Dennis Binnekade (Chant), Joris Bol (Batterie), Mox 'Marcel' Guyt (Claviers), Rob Krijgsman (Basse)


Artiste : Beyond The Black

Album : Lost In Forever

Date de Sortie : 13-01-2017

Ajouté le : 15-02-2017

Après un premier album très prometteur en 2015 (Ici), les Allemands de ‘Beyond The Black’ frappent de nouveau très fort en ce début 2017 avec ‘Lost In Forever’. La machine à tubes est au rendez-vous et avec la version digitale que nous offre Spotify, ce sont 17 titres pour environ 75 minutes de pur bonheur (contre 13 titres dans la version CD); impossible de ne mettre en avant que quelques titres car il n’y a absolument rien à jeter. Tous les ingrédients sont là pour un album de métal symphonique à la ‘Within Temptation’ : des mélodies faciles à mémoriser, une chanteuse qui se ballade aussi bien sur des compositions énergiques et puissantes que sur les ballades mélancoliques, une alternance des titres énergiques et calmes bien dosée, des chœurs venant renforcer le côté symphonique, des riffs de guitare et des solos qui vous mettent sur un petit nuage. De plus, malgré le grand nombre de titres, il n’y a aucune lassitude et on a même droit dans la version digitale qui propose 5 titres de plus à des petits bijoux mélodiques comme ‘Dim The Spotlight’ ou ‘Rage Before The Storm’. Pour conclure, avec ce ‘Lost In Forever’, ‘Beyond The Black’ est en train de se faire une place au soleil et pourrait bien devenir assez rapidement le fer de lance du métal symphonique international grâce à un style très accessible qui a des chances de toucher le grand public…

Interprêtes

Chris Hermsdörfer (Guitares), Jennifer Haben (Chant), Jonas Roßner (Claviers), Kai Tschierschky (Batterie), Stefan Herkenhoff (Basse), Tobias Lodes (Guitares)


Artiste : Last Autumn’s Dream

Album : In Disguise

Date de Sortie : 23-01-2017

Ajouté le : 16-02-2017

Les Suédois de ‘Last Autumn’s Dream’ ont décidé en ce début 2017 de faire une petite pause pour sortir un album de covers avec évidemment un choix de chansons mélodiques et rythmées à souhait. Pour cela, ils ont ratissé assez large dans les styles et dans le temps pas forcément dans leur registre habituel puisqu’on retrouve par exemple ‘Wig Wam Bam’ de ‘Mike Chapman’, ‘Slow Down’ de ‘John Miles’ ou encore ‘When I Kissed The Teacher’ d’Abba’. Voici donc la liste intégrale avec les compositeurs et auteurs : 1. If Love Should Go : Slamer/Walsh 2. Jet Airliner : P. Pen 3. Working For The Weekend : M. Frenette/P. Dean 4. Wig Wam Bam : M. Chapman/N. Chinn 5. Slow Down : Miles/Marshall 6. Need A Little Loving : Slamer/Ward 7. I´ll Bring The Whole World To Your Door : Meadows, DiMino, Leonetti 8. Just One More Time : B. Macleod/D. Mills 9. When I Kissed The Teacher : B. Ulvaeus/B. Andersson 10. All The Way : G. Simmons 11. Hey You : C. Turner/R. Bachman/R. Bachman Bref, une joyeuse liste de titres reprise à leur sauce qui ravira certainement un large public…

Interprêtes

Mikael Erlandsson (Chant, Claviers, Guitare), Peter Pac Soderstrom (Guitare), Jamie Borger (Batterie, Choeurs), Nalle Pahlsson (Basse, Chant, Choeurs), Ulf Wahlberg (Claviers, Choeurs)


Artiste : Anthology

Album : Angel’s Revenge

Date de Sortie : 15-01-2017

Ajouté le : 17-02-2017

Encore une nouvelle découverte : ‘Anthology’ est un groupe Slovaque qui vient de sortir son 2ème album ‘Angel’s Revenge’. Ils évoluent dans un style power métal symphonique avec chanteuse et ils mettent en avant un style puissant et épique. Ils ne révolutionnent pas le genre mais on déjà une maturité impressionnante avec par exemple ce dernier titre ‘Labyrinth of Evil’ qui mélange des atmosphères différentes ce qui en fait un titre captivant. De plus, ils ont le sens de la mélodie qui accroche dès la première écoute comme par exemple ‘Devoted Soul’, un peu à la ‘Nightwish’, qui après l’introduction instrumentale d’usage, démarre l’album de façon très énergique. En résumé, pour un groupe qui s’autoproduit, ‘Anthology’ est une bonne surprise dans le registre power métal symphonique pour ce début 2017…

Interprêtes

Raylyn Shayde (Chant), Majo Gonda (Guitare), Miro Grman (Guitare), Peter Pleva (Batterie), Martin Solárik (Claviers)


Artiste : Dead Of Night

Album : The Dead Shall Rise Again

Date de Sortie : 22-04-2016

Ajouté le : 18-02-2017

Je reviens sur un album sorti début 2016 par les Anglais de ‘Dead Of Night’ qui est bizarrement la version remasterisée de l’album précédent de 2015 ‘The Dead Shall Rise’ qui avait certainement à l’époque dû passer à la trappe. Leur style est un mélange de rock et métal symphonique très mélodique avec une nouvelle chanteuse ‘Briony Featon’ qui possède une qualité de voix indéniable et qui maitrise de bout en bout son sujet autant sur les titres énergiques comme ‘Touched By The Hand Of God’ que sur titres plus calmes comme la magnifique ballade ‘Never Liked It’. Bref, ‘Dead Of Night’ est un groupe avec un grand potentiel qui est à recommander à tous les amateurs de rock mélodique et symphonique été qui mérite certainement de rencontrer un public assez large…

Interprêtes

Briony Featon (Chant), Carl Eden (Batterie), Dan Roberts (Guitare), Isabel Eden (Claviers), Jason Peacock (Basse)


Artiste : Charetta

Album : Fate Strikes Twice

Date de Sortie : 23-12-2016

Ajouté le : 19-02-2017

Un premier album en 2009 puis plus rien depuis et c’est seulement fin 2016 que le groupe Américain ‘Charetta’ a sorti son nouvel opus. Un son lourd rock/métal avec une chanteuse en la personne d’Angelina Del Carmen’, des titres courts et accrocheurs dès la première écoute, voici le menu de ce ‘Fate Strikes Twice’. On navigue entre titres rythmés comme ‘I’m Not Your Bitch’ et son swing d’enfer, des titres mid-tempo mélodiques comme ‘Distraction’ mais également de belles ballades à l’image de ‘Not Made Of Stone’. En résumé, si vous aimez ‘Doro’, ‘Halestorm’, vous serez certainement emballé par ce ‘Fate Strikes Twice’…

Interprêtes

Angelina Del Carmen (Chant), Pablo LaFrossia (Guitare), Chris Fullam (Guitare), Rich Mollo (Basse), Adonis Sanchez (Batterie)


Artiste : Evereal

Album : Evereal

Date de Sortie : 12-01-2017

Ajouté le : 20-02-2017

‘Evereal’ est un groupe Canadien formé en 2011 et qui vient de sortir son premier album ‘Evereal’. On est dans un style rock/métal énergiques avec quelques composantes symphoniques. Les titres sont assez courts et mélodiques pour être accessibles dès la première écoute et leurs influences sont puisées dans des groupes comme ‘Evanescence’ ou ‘Delain’. Ils incorporent également des titres plus calmes comme la ballade ‘Sinful’ et la vidéo youtube ci-dessous n’est autre qu’une magnifique reprise du ‘Hallelujah’ de ‘Leonard Cohen’ et la chanteuse ‘Stephanie Neufeld’, même si elle a encore une marge de progression dans son chant, montre déjà de bonnes capacités vocales. Bref, ‘Evereal’ est un groupe qui possède déjà un bon potentiel et on passe un bon moment à écouter ce premier opus qui sera certainement apprécié de tout amateur de rock/métal à chanteuse…

Interprêtes

Stephanie Neufeld (Chant), Stephen Roberts (Guitare), David Bevis (Claviers), Gord Esau (Basse), Rob Queen (Batterie)


Artiste : The Dark Side Of Venus

Album : Power to Victims

Date de Sortie : 10-12-2016

Ajouté le : 21-02-2017

‘The Dark Side Of Venus’ est un projet atypique créé par la pianiste classique ‘Licia Missori’; ‘Power To Victims’ est sorti fin 2016 et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à la première écoute, on ne peut pas rester indifférent car chaque titre amène un style et une atmosphère différente et bien malin celui ou celle qui pourrait les ranger dans une case. On est transporté entre rock, pop, jazz et classique dans un sentiment où tout coule de source avec une alternance entre titres légers et d’autres plus sombres tout en restant très accessibles. En résumé, loin de l’uniformité de notre monde préfabriqué, ‘Power to Victims’ est un vrai bol d’air frais et si vous recherchez un peu d’originalité, vous serez certainement séduit par ce patchwork de styles…

Interprêtes

Francesca Elayne Naccarelli (Chant), Licia Missori (Claviers), Alessandro Lopane (Guitare), Yuri Colafigli (Basse), Daniele Saulle (Batterie)


Artiste : Xandria

Album : Theater Of Dimensions

Date de Sortie : 27-01-2017

Ajouté le : 22-02-2017

Après l’apéritif fin 2015 (Ici), ‘Xandria’ nous envoie du lourd en ce début 2017 avec ‘Theater Of Dimension’ qui était attendu par tous les fans du groupe. Plus de 70 minutes avec en plus pour la version Deluxe 5 bonus en acoustique, voici le programme bien rempli où le groupe a mis les petits plats dans les grands pour nous offrir un album relevant plus d’un opéra métal avec tous les ingrédients du métal symphonique épique et un travail impressionnant au niveau lyrique. La nouveauté est qu’on n’a plus qu’un seul style ‘Xandria’ mais chaque titre amène une atmosphère à part tout en gardant une belle homogénéité d’ensemble. ‘Dianne van Giersbergen’ est au top de sa forme et se hisse au niveau d’une ‘Tarja’. Je ne citerai pas de titres car il faudrait tous les détailler (et la chronique déjà plus longe qu’à l’accoutumée prendrait des plombes); simplement Pour ceux qui ne connaissent pas le groupe, le titre ‘Theater Of Dimensions’ et son côé théatral poussé à fond est un bon condensé de cet album. En conclusion, avec ‘Theater Of Dimensions’, ’Xandria’ a franchi un cap et se hisse sans problème au même niveau que des groupes comme ‘Nightwish’ ou ‘Epica’ ; il est évidemment recommandé pour tous les fans de Métal Symphonique et même si ce genre reste assez confidentiel (surtout en France), il peut être une porte d’entrée de ce style de musique à un plus grand nombre…

Interprêtes

Philip Restemeier (Guitare), Marco Heubaum (Guitare), Dianne van Giersbergen (Chant), Steven Wussow (Basse), Gerit Lamm (Batterie)


Artiste : Jim Jidhed

Album : Push On Through

Date de Sortie : 27-01-2017

Ajouté le : 23-02-2017

‘Jim Jidhed’ n’est autre que le chanteur du groupe d’AOR suédois ‘Alien’ et en ce début 2017, il sort un 3ème album avec ‘Push On Through’. Pas de surprise, on est dans la lignée d’Alien’ avec des titres très accessibles pour un public assez large et des lignes mélodiques qui vous accroche dès la première écoute. L’opus reste varié et entre les titres enlevés comme ‘Glorious’, ‘One Breathe’ ou encore ‘Love Was Waiting’, on a également droit à 3 ballades ‘Waiting For Summer’, ‘Too Many Words’ et ce magnifique dernier titre très épuré ‘It Is What It Is’. Bref, ce ‘Push On Through’ à tout pour passer un bon moment et montre encore une fois les capacités mélodiques des Suédois ; pour le plus grand nombre, à déguster sans modération…

Interprêtes

Jim Jidhed (Chant), Ken SANDIN (Basse), Michael Palace (Guitare), Philip Lindstrand (Guitare), Daniel Flores (Batterie)


Artiste : Crystal Breed

Album : Barriers

Date de Sortie : 14-10-2016

Ajouté le : 24-02-2017

‘Barriers’ est le deuxième album des Allemands de ‘Crystal Breed’ qui évoluent dans un style progressif mélangeant rock, métal et jazz. L’ensemble est très riche et les compositions sont relativement complexes ce qui demande plusieurs écoutes pour arriver à pénétrer chaque recoin. ‘The Brain Train’ nous embarque dans des cassures de rythmes où l’on retrouve des influences de groupes de métal progressif comme ‘Porpucine Tree’ avec des chœurs à la ‘Queen’. Le titre suivant est beaucoup plus classique et nous emmène dans un rock progressif à la ‘Spock's Beard’. Vient ensuite ‘Liar To Yourself’ qui est plus symphonique et le titre suivant, ‘Dying Stars’ est une ballade où ressortent des influences mélodiques de ‘Queen’. C’est donc un patchwork de styles, atmosphères et rythmes que nous proposent ‘Crystal Breed’ avec ce dernier opus qui devrait plaire à tout amateur de musique progressive au sens large du terme…

Interprêtes

Niklas Turmann (Chant, Guitare), Corvin Bahn (Chant, Claviers), Thorsten Harnitz (Batterie, Chant), Nico Deppisch (Basse)


Artiste : Archangelica

Album : Tomorrows Starts Today

Date de Sortie : 29-09-2016

Ajouté le : 25-02-2017

Encore un groupe qui ne fait pas le buzz : ‘Archangelica’ est un groupe Polonais qui a sorti en 2016 son 2ème album ‘Tomorrows Starts Today’. On se rapproche de groupes de rock progressif atmosphérique dans la grande tradition de ce style comme ‘Anathema’ et la courte introduction fait tout de suite penser à ‘Pink Floyd’. ‘Yazidls Song’ nous fait découvrir la chanteuse ‘Patrycja Mizerska’ et son timbre délicat et envoutant dans un titre qui marie rock et métal. La suite est beaucoup plus atmosphérique avec par exemple le très mélodique ‘A Trip To Mars’ et son magnifique final, la belle ballade ‘Sirens On White Shore’ ou encore ‘Enter My Garden’ et son atmosphère aérienne qui monte en puissance pour finir comme il a commencé. Avec le dernier titre instrumental ‘Tomorrow Start Today - Valley Behind The Door’, il aurait pu être compose par ‘David Gilmour’ tellement on sent le feeling du guitariste des ‘Floyds’. Bref, si vous aimez le rock calme et, il y a de grandes chances que vous adoptiez ce ‘Tomorrows Starts Today’…

Interprêtes

Maciej Engel (Guitare), Robert Kubajek (Batterie), Patrycja Mizerska (Chant), Asia Przybysz (Basse), Mariusz Jasiak (Guitare)


Artiste : Morrighans

Album : The Three Circles Of Death

Date de Sortie : 20-01-2017

Ajouté le : 26-02-2017

Encore un tout nouveau projet et de plus Français en ce début 2017; ‘Morrighans’ est un groupe créé en 2012 et qui sort son premier album ‘The Three Circles Of Deaths’. On navigue entre rock et métal progressif où se mélangent du classique et des compositions beaucoup plus modernes. Les 4 premiers titres en sont l’image parfaite : une introduction instrumentale classique où le piano mène la danse (‘Melancholia’), une ballade où l’on découvre la douce voix de ‘Fanny Thibert’ qui doit encore progresser dans son chant (‘Mourning Song‘), un rock chanté en Français qui balance (‘Intra Nox Insomnia’) et du hard-rock bien trempé à la sauce heighties. La suite nous embarque dans d’autres atmosphères toutes différentes les unes des autres. En résumé, si vous aimez les contrastes entre différents climats tantôt sombres, tantôt aériens, ‘The Three Circles Of Death’ est à apprivoiser écoute après écoute…

Interprêtes

Fanny Thibert (Chant, Claviers), Laurent Wilb (Guitare), Georges-Marc Lavarenne (Guitare), Richard Mantovani (Basse), Hervé Gambonnet (Batterie), Séverine Demmer (Claviers)


Artiste : Pride Of Lions

Album : Fearless

Date de Sortie : 27-01-2017

Ajouté le : 27-02-2017

‘Pride Of Lions’, après déjà une quinzaine d’années d’existence, revient avec un nouvel album ‘Fearless’. Pas de surprise, avec l’ancien auteur compositeur de ‘Survivor’ dans les années 80 en la personne de ‘Jim Peterik’, ce sont une succession de tubes rock/hard-rock à la sauce eighties. L’album se partage entre titres enlevés comme ‘All I See Is You !’, ‘In Caricature’ ou encore ‘The Silence Says It All’, d’autres mid-tempo comme ‘The Tell’, ‘Silent Music’ ou encore ’The Light In Your Eyes’ et enfin de belles ballades comme ‘Everlasting Love’ ou encore ‘Unmasking The Mystery’ avec une constante : le sens inné de la mélodie qui vous rentre immédiatement dans la tête pour des titres assimilables sur le champ. Bref, ce dernier ‘Pride Of Lions’ est un album accessible à un large public aimant les beaux titres mélodiques comme on en faisait il y a une trentaine d’années…

Interprêtes

Jim Peterik (Chant, Guitares, Claviers), Toby Hitchcock (Chant), Ed Breckenfield (Batterie), Klem Hayes (Basse), Mike Aquino (Guitares)


Artiste : Eris Pluvia

Album : Different Earths

Date de Sortie : 31-10-2016

Ajouté le : 28-02-2017

Je découvre les Italiens d‘Eris Pluvia’ avec leur dernier opus ‘Different Earths’ et pourtant, c’est un groupe qui avait déjà sorti un album en 1991 et ‘Different Earths’ est leur troisième opus (si vous voulez plus de détail, lisez la très bonne chronique sur profilgprog ici). Ils évoluent dans un style progressif symphonique et atmosphérique qui vous fait voyager dans des climats proches de groupes comme ‘Pink Floyd’, ‘Genesis’ ou ‘Camel’. Pour ne retenir qu’un titre, je dirais ‘Heroes Of The Dark Star’, composition de plus de 10 minutes dans la plus grande tradition des titres de progressif avec plusieurs parties s’emboitant les unes dans les autres. En résumé, même si les Italiens d’Eris Pluvia’ ne révolutionnent pas le genre, ‘Different Earths’ est un album très agréable à écouter pour se détendre d’une bonne journée de travail et qui sera certainement apprécié de tout amateur de musique progressive calme et aérienne…

Interprêtes

Alessandro Cavatorti (Guitare), Marco Forella (Basse, Piano, Guitare Acoustique, Claviers, Batterie, Percussions), Roberta Piras (Flute), Roberto Minniti (Chant)


Artiste : Catfish

Album : Dohyô

Date de Sortie : 14-10-2016

Ajouté le : 01-03-2017

‘Catfish’ est le projet de deux Français ‘Amandine Guinchard’ et ‘Damien Felix’ qui viennent de sortir leur 2ème album studio ‘Dohuö’. En dehors des modes et du petit conformisme de la chanson Française, ils explorent des chemins allant du rock au blues au premier abord, de façon assez directe mais qui cachent un important travail d’écriture et d’arrangement avec une variété dans les différentes compositions : ‘Landmarks’ est un titre rock entraînant, ‘Rebirth’ ou ‘The Feaher’ me font penser aux tempos de ‘Pretenders’ avec la voix d’Amandine qui est proche du registre de Chrissie Hynde’, ‘The Three’ est une ballade avec un échange magnifique entre la voix et la guitare, et quant au blues ‘Lost And Found’, on sent une fusion complète entre les 2 artistes. Bref, si vous en avez un peu assez de vous faire manipuler par les médias qui nous vendent à longueur de journée toujours la même came, dirigez vos oreilles vers ce duo Français qui montre que l'hexagone produit régulièrement de nouveaux talents, encore faut-il aller les chercher…

Interprêtes

Amandine (Chant, Basse, Claviers, Percussions), Damien (Guitare, Claviers, Chant, Harmonica, Percussions)


Artiste : Forest Field

Album : Lonely Desert

Date de Sortie : 21-10-2016

Ajouté le : 02-03-2017

Comme ils se définissent, ‘Forest Field’ n’est pas un groupe mais est un projet international créé par ‘Peter Cox’ et ‘Phil Vincent’ et ‘Lonely Desert’ est leur nouveau bébé. Ils se définissent comme faisant du rock mélodique, ambient et progressif. C’est effectivement un ensemble d’influences de groupes de rock des années 70/80 qui ressort des 10 titres qui ont tous une atmosphère différente. On passe d’un rock mélodique à la ‘Uriah Heep’ (‘Valley Of Pain’) à une composition instrumentale assez simple avec une montée en puissance sur l’ensemble du titre (‘Coriolis’); le titre suivant ‘Doomed in the Desert’ est une ballade où la fin me rappelle un peu les atmosphères d’Eagles’. Avec ‘Alienation’, c’est une mélodie rock à la ‘UFO’. Bref, avec ‘Lonely Desert’, vous vous retrouvez 40 ans en arrière dans un savoureux mélange de styles et de genres qui ravira certainement les amateurs de rock de cette époque…

Interprêtes

Peter Cox (Tous les instruments), Phil Vincent (Chant)


Artiste : Itzamna

Album : Chascade

Date de Sortie : 14-10-2016

Ajouté le : 03-03-2017

Après une première écoute, je n’aurais jamais imaginé que ‘Otzamna’ pouvait être un groupe Français tellement on trouve des influences assez vastes avec des genres allant de la pop au métal en passant par le rock, jazz et le classique. Pour un premier album, ça part dans tous les sens et il faut aimer les grands écarts pour pouvoir pénétrer leurs univers. Un exemple avec les 2 dernier titres où ‘Red Dragon’ est un titre proche du métal progressif suivi de ‘Dies Viniet’ où on est emmené dans un chant religieux Grégorien suivi d’une partie qui fait penser à une musique de Western à la ‘Enio Morricone’. Ce ‘Chascade’ (jeu de mot entre Chat et Cascade) est donc bien loin de l’uniformité médiatique des radios Françaises et, même si ça en dérangera certains qui se perdront devant tant d’hétérogénéité, ça fait du bien de se dire qu’il y a encore des artistes défricheurs qui nous proposent de l’originalité…

Interprêtes

Armand Jourdain (Basse), Benjamin Vidal (Piano), Samuel Dolbeau (Guitare), Adrien Gretter (Batterie), Clément Belio (Guitare)


Artiste : Ann My Guard

Album : Ourania

Date de Sortie : 13-01-2017

Ajouté le : 04-03-2017

‘Ann My Guard’ est un projet Hongrois créé par ‘Eszter Anna Baumann’ qui est non seulement la chanteuse mais également la bassiste. Après un 1er album en 2014, ‘Ourania’ est le deuxième opus du groupe qui officie entre rock et métal. L’ensemble est rythmé et mélodique avec des titres efficaces. Après une courte introduction a capella, ‘Asteria’ plante le décor avec un titre rock énergique où on sent Eszter comme un poisson dans l’eau. La suite se partage entre titres énergiques comme ‘Callisto’ ou ‘Obsedian Tears’ et d’autres plus heavy comme ‘Breathe The Sun’ ou ‘Hekate’ entrecoupé de 2 virgules instrumentales ‘Io’ et ‘Serpent’. En conclusion, sans amener une quelconque nouveauté, les Hongrois de ‘Ann My Guard’ font comme on dit leur job et on passe un très bon moment à l’écoute d’Ourania’ qui est à recommander à un public de rock assez large…

Interprêtes

Benjamin Bárkányi (Guitares), Eszter Anna Baumann (Chant / Basse), Krisztián Varga (Guitares), Norbert Tobola (Batterie)


Artiste : Lipshok

Album : To Haunt a Quiet Realm

Date de Sortie : 31-10-2016

Ajouté le : 05-03-2017

‘Lipshok’ est un groupe Américain avec une chanteuse qui évolue dans un style rock/metal. Sur leur facebook, Ils se disent influencés par les grands noms du métal symphonique mais la chanteuse Debbi évolue dans un registre rock assez classique et finalement le style est plus proche de groupes de rock mélodique. Ils ont la chance d’être supportés par le guitariste de métal ‘Glen Avelais’ (ex ‘Forbidden’) avec de somptueux solos de guitare comme par exemple dans ‘Crawl Back Home’. Les 10 titres se partagent entre titres enlevés comme ‘Bad Place’, ‘Cawl Back Home’ ou encore ‘Through It All’, d’autres plus mid tempo comme ‘A Soul That Dreams’, ‘The Unwinding’ ou encore ‘More Of You’ et enfin des ballades comme ‘Wanderer’ ou le titre éponyme instrumental ‘To Haunt a Quiet Realm’. En résumé, on passe un très bon moment à écouter ce dernier ‘Lipshok’ qui devrait plaire aux amateurs de rock qui apprécient des groupes allant de ‘Karnataka’ à ‘Halestorm’ …

Interprêtes

Debbi Douglas “Scarlett Dark“ (Chant, Claviers), Phil Jameson (Basse), Joe Londeree (Batterie), Glen Avelais (Guitare)


Artiste : Black Paisley

Album : Late Bloomer

Date de Sortie : 31-01-2017

Ajouté le : 06-03-2017

Si je vous dis ‘Suède’, vous me répondez : ‘Rock Mélodique’ ; et bien c’est encore un groupe Suédois qui nous dévoile son premier album et qui nous replonge dans un rock des années 80 avec 9 titres qui auraient certainement pu à l’époque prétendre devenir des tubes. Tout y est : de bons riffs de guitares, des mélodies directes avec des refrains à vous pourrir toute une journée, des chœurs omniprésents et un chanteur en la personne de ‘Stefan Blomqvist’ avec une voix tout en feeling dans un registre proche du regretté ‘Joe Cocker’. Bref, rien à jeter dans ce ‘Late Bloomer’ qui devrait plaire à toute la génération des années 70/80 et certainement au-delà car ce genre de musique n’a pas vraiment d’âge…

Interprêtes

Stefan Blomqvist (Chant, Guitare), Ulf Hedin (Guitare, Choeurs), Robert Wirensjö (Claviers, Choeurs), Jan Emanuelsson (Basse), Robert Karaszi (Batterie)


Artiste : Greywind

Album : Afterthoughts

Date de Sortie : 27-01-2017

Ajouté le : 07-03-2017

‘Greywind’ est le projet de 2 Irlandais frères et soeur ‘Paul O'Sullivan’ et ’Steph O'Sullivan’ qui ont sorti leur premier album ‘Afterthoughts’ début 2017. Avec un magnifique artwork, ils nous dévoilent leur univers entre rock et métal partagé entre la légèreté de la voix de Steph et le son lourd et puissant des guitares de Paul. Les rythmes sont assez lents et il s’en dégage une certaine mélancolie comme dans ‘The Lake’ un des titres les plus mélodiques. Certes, on aurait peut-être aimé un peu plus de variété mais pour un premier album, on sent déjà chez le duo un bon potentiel pour toucher un public assez large. En résumé, ‘Greywind’ est un duo attachant qui a réussi à force de persévérance à transformer leur rêve en réalité pour le plus grand plaisir de nos oreilles…

Interprêtes

Paul O'Sullivan (Guitare), Steph O'Sullivan (Chant)


Artiste : Scorching Winter

Album : Victim

Date de Sortie : 30-10-2016

Ajouté le : 08-03-2017

Après un premier EP prometteur en 2015, les Australiens de ‘Scorching Winter’ sortent fin 2016 leur premier album ‘Victim’. C’est un concept album sur l’histoire d’une fille violée qui est sauvée par un démon qui lui transmet ses pouvoirs pour se venger. Côté musique, ‘Scorching Winter’ évolue dans un métal symphonique avec chanteuse relativement classique. Le premier titre ‘The Six Headed Beast’ plante le décor avec un rythme énergique où l’on découvre la douce voix de Tina et un magnifique final calme piano/voix. Suit ‘On Hands and Knees’ qui est une ballade typique des groupes de métal. Avec ‘From The Ashes’, on tient le tube de l’album et son refrain qui vous rentre dans la tête. En résumé, ‘Scorching Winter’ fait un sans-faute avec ce premier opus qui devrait plaire à tout amateur de métal symphonique fan de ‘Nightwish’ ou ‘Delain’…

Interprêtes

Tina Papadimitriou (Chant), Rafael Katigbak (Guitare), Natalie Bellio (Claviers), Glenn Treasure (Basse), Nick James (Batterie)


Artiste : Quasar H7

Album : Nanodroids

Date de Sortie : 08-11-2016

Ajouté le : 09-03-2017

Drôle de nom pour un drôle de groupe, le groupe Italien ‘Quasar H7’ vient de sortir son premier album ‘Nanodroids’. Difficile de définir le style tellement ils juxtaposent différents types de musique : ça va du rock progressif au jazz en passant par le classique. L’album se partage entre titres instrumentaux et d’autres où ‘Eleonora Moro’ officie dans un registre proche d’Annie Aslam’ de ‘Renaissance’. Le premier tire ‘Nanodroids’ est un bon exemple de ce patchwork de styles : une première partie qui flirte avec du métal progressif puis s’incorpore du jazz fusion. On arrive ensuite à une partie classique où le piano est l’instrument central qui monte en puissance et se transforme en ambiance épique avec des chœurs puis on revient au thème de départ pour une fin très jazzy. Bref, pour entrer dans l’univers de ‘Quasar H7’, il vaut mieux être ouvert à un ensemble de style bien différents et si c’est le cas, il a de grandes chances que vous adoriez ce ‘Nonodroids’…

Interprêtes

Eleonora Moro (Chant), Luigi Rinaldi (Guitare), Francesco Cipullo (Piano, Claviers), Michele Milano (Batterie), Francesco Coia (Basse)


Artiste : Simone Cozzetto

Album : Wide Eyes

Date de Sortie : 21-10-2016

Ajouté le : 10-03-2017

Encore un artiste Italien que je découvre en la personne de ‘Simone Cozzetto’ qui a sorti ‘Wide Eyes’ fin 2016 et qui est passé complètement inaperçu sur la toile. Son univers est un rock progressif à la sauce seventies avec des compositions mélodiques très classiques. Pour cet album, il s’est entouré de très bons artistes comme l’ex guitariste d’Europe ‘Key Marcello’ ou encore le chanteur ‘Franck Marino’. Pour avoir un bon aperçu de l’album, le premier titre ‘Awakening’ résume parfaitement l’ambiance de cet opus : une introduction mêlant instruments électriques et acoustique puis un solo de guitare à la ‘Pink Floyd’ et la partie chantée mélancolique proche des ballades d’Huriah Heep’. En résumé, si vous aimez la pop/rock mélodique facile d’accès, ‘Wide Eyes’ est un album qui devrait vous plaire…

Interprêtes

Simone Cozzetto (Guitare, Basse, Claviers, Piano, Choeurs), + Invités : Kee Marcello (Guitare), Titta Tani (Chant), Frank Marino (Chant, Choeurs), Daniele Chiantese (Batterie), Giorgia Zaccagni (Choeurs), Sara Tiburzi (Violon), William Stravato (Guitare)


Artiste : Blackfield

Album : V

Date de Sortie : 10-02-2017

Ajouté le : 11-03-2017

Le 5ème chapitre du projet ‘Blackfield’ était attendu par tous les fans après ‘Blackfield IV’ en 2013. Ce ‘V’ est dans la continuité des albums précédents mais certainement moins sombre que les premiers opus. On est toujours dans un style progressif et on navigue entre pop et rock. A noter qu’Alan Parsons’ en personne s’est joint au duo ‘Steven’ ‘Aviv’ pour amener un côté aérien à certaines compositions comme par exemple ‘How Was Your Ride ?’ qui transpire les atmosphères de l’Anglais. Globalement, on navigue dans de belles mélodies avec un effet mélancolique plus appuyé et on sent que le duo fondateur n’a jamais aussi bien fonctionné. Bref, avec ce 5ème opus, ‘Blackfield’ devrait ravir tous les inconditionnels du groupe et si vous aimez les ambiances pop/rock chaleureuses et intimistes, il y a des chances que vous adoptiez ‘V’…

Interprêtes

Steven Wilson (Chant, Guitares), Aviv Geffen (Chant, Guitares,Claviers), Eran Mitelman (Claviers, Piano), Tomer Z (Batterie) + Invité : Alan Parsons (Chant, Guitares, Claviers)


Artiste : Knight Area

Album : Heaven And Beyond

Date de Sortie : 10-02-2017

Ajouté le : 12-03-2017

Le même jour que ‘Blackfield’, Les Néerlandais de ‘Knight Area’ sortent leur 6ème album studio et quel album !! Pour ma part, ‘Heaven And Beyond’ pourrait bien être MON disque de musique progressive et symphonique 2017. Dès la première écoute, une émotion exceptionnelle se dégage des 11 titres et bizarrement, même si l’on reste dans des schémas mélodiques classiques, on est emporté dans différentes atmosphères où l’on a l’impression que tout coule naturellement et je pourrais citer pas mal de passage qui m’ont fait ce petit frisson si caractéristique d’un plaisir intense d’écoute. Pour faire un parallèle, je retrouve les sensations que dégagent certaines chansons de ‘Queen’. Et puis, vient le dernier titre, ‘Memories’ qui termine l’album de façon magnifique et qui vous fait définitivement reconnaître, si vous en doutiez encore, que le Graal musical existe. Certes, tout ceci n’est que subjectif puisque ce n’est que ma perception et donc le meilleur moyen de vous faire votre propre opinion, vous qui aimez des groupes comme ‘Arena’, ‘Pallas’, ‘Dream Theater’ ou encore ‘Pink-Floyd’, c’est de foncer écouter ce dernier ‘Knight Area’…

Interprêtes

Gerben Klazinga (Claviers), Mark Bogert (Guitares), Mark Smit (Chant, Claviers), Peter Vink (Basse), Pieter Van Hoorn (Batterie)


Artiste : Oknos

Album : Old World

Date de Sortie : 13-01-2017

Ajouté le : 13-03-2017

‘Oknos’ est un nouveau groupe de métal symphonique Allemand qui vient de sortir son premier album studio. Après une courte introduction instrumentale d’usage pour ce genre de groupe, on découvre un métal symphonique mélodique à la ‘Within Temptation’ qui nous fait découvrir le chant d’Anna’ un peu dans le registre de ‘Simone Simons’. Certains titres sortent du lot comme par exemple l’orientalisant ‘Old World’, le hit en puissance ‘Falling’, le rafraichissant ‘Ghost Script’ avec ses chœurs et riffs de guitare acérés, ‘Fire’ qui commence en ballade puis embraye sur une partie enlevée et enfin le dernier titre de plus de 8 minutes ‘Requiem’ pour une fin en plusieurs parties épiques à souhait. Bref, avec ce premier album ‘Old World’, ‘Oknos’ fait un sans-faute et, même si les compositions sont assez convenues, ce nouveau groupe devrait ravir tous les fans de métal symphonique à chanteuse…

Interprêtes

Anna (Chant), Johannes (Guitare), Benjamin (Guitare), Arne (Basse), Sebastian (Batterie), Philipp (Claviers, Cornemuse)


Artiste : The Heather Findlay Band

Album : I Am Snow

Date de Sortie : 09-12-2016

Ajouté le : 14-03-2017

Après une longue période avec ‘Mostly Autumn’, ‘Heather Findlay’ avait décidé en 2010 de quitter le groupe pour se consacrer à sa famille. Mais la chanteuse et guitariste est reparti dans ses projets et après ‘Mantra Vega’ début 2016 (voir Ici), elle a sorti ‘I Am Snow’ fin 2016 sous le nom de ‘The Heather Findlay Band’ qui est un album de reprises entre autres de ‘Mostly Autumn’. L’ensemble est folk avec un choix de chansons acoustiques qui nous emmène dans un monde calme et paisible où flûte, piano, harpe ou encore guitare acoustique accompagne la voix limpide de ‘Heather’. Bref, un bon moment de ballades acoustiques à savourer dans un endroit calme le casque sur les oreilles…

Interprêtes

Heather Findlay (Chant, Guitare, Bodhran, Low Whistle, Percussions), Angela Gordon (Flute, Chant, Piano), Stuart Fletcher (Basse), Sarah Dean (Harpe, Chant, Orgue, Claviers), Henry Rogers (Batterie, Cajon, Piano, Claviers), Martin Ledger (Guitare, Mandoline), Isaaac McInnis (Guitare)


Artiste : Akoma

Album : Revangels

Date de Sortie : 27-01-2017

Ajouté le : 15-03-2017

Un single avec une invite de marque en la personne de ‘Liv Kristine’ (clip You Tube ci-dessous), ‘Akoma’ est un groupe de métal symphonique d’origine Danoise qui vient de sortir son premier album studio après 2 EP en 2009 et 2012. Evidemment, ça ressemble à du ‘Leave’s Eyes’ car Tanya officie dans le même registre que Liv mais le style reste plus classique sans adjonction de growls et s’ils ne révolutionnent pas le genre, le côté symphonique est mis en avant comme par exemple ‘Hands Of Greed’ avec son introduction très épique et des chœurs omniprésents. En résumé, les Danois d‘Akoma’ sortent un bon premier album et on les capacités, s’ils se forgent leur propre style, de percer dans le monde très fermé du métal symphonique…

Interprêtes

Tanya Bell (Chant), Morten H. Bell (Guitare), Stefan Nielsen (Basse), Andreas Pedersen (Guitare), Rune Frisch (Batterie)


Artiste : Sweet Mary Jane

Album : Winter In Paradise

Date de Sortie : 27-01-2017

Ajouté le : 16-03-2017

Encore la Suède à l’honneur avec un nouveau groupe de rock mélodique (dit AOR) qui surfent sur la vague des ‘Foreigner’, ‘Last Autumn‘s Dreams’ ou ‘Pride Of Lions’ (voir dernière chronique Ici). Généralement, dans ce style, la recette est bien rodée avec des mélodies qui accrochent dès la première écoute et c’est le cas de ce premier album studio ‘Winter In Paradise’. La majorité des titres est très énergique mais sont entrecoupés de quelques morceaux plus calmes comme ‘Miracle’, ‘Angel Of Mine’ ou ‘Keep the Fire Burning’. Bref, comme vous l’aurez compris, ‘Sweet Mary Jane’ vient agrandir la grande famille du rock mélodique avec un album à consommer sur place pour le plus grand plaisir des amateurs du genre…

Interprêtes

Alexander Olsson (Basse), Andreas Sparby (Batterie), Per-olof Asberg (Guitares), Tomas Berggren (Chant), Tomas Nässlin (Guitares / Claviers)


Artiste : ScaRveD

Album : Lodestone

Date de Sortie : 15-01-2017

Ajouté le : 17-03-2017

Direction la Belgique avec ‘ScaRveD’ qui a été créé en 2012 et qui sortent début 2017 un 2ème album studio et c’est avec ce ‘Lodstone’ que je les découvre. Ils nous proposent un hard-rock classique et énergique avec une chanteuse qui va à l’essentiel et tous les titres sont accrocheurs avec des solos de guitare super efficaces. ‘Naughtly Reflexes’ plante le décor avec une rythmique qui rappelle certains groupes des années 70 comme ‘Led Zeppelin’ ou ‘Deep Purple’ avec un son moderne. Evidemment, il y a la ballade d’usage avec ‘Heart Of Rock&Roll’ qui donne une aération à l’ensemble des titres. En résumé, même s’ils ne réinventent pas la roue, ‘Lodestone’ est un album agréable à écouter et sera certainement bien accueilli par tous les amateurs de l’époque d’or du hard-rock…

Interprêtes

Luc Van Dessel (Guitare), Caro ScaRveD (Chant), Wim Wouters (Basse), Geert Mariën (Batterie)


Artiste : Thunder

Album : Rit It Up

Date de Sortie : 10-02-2017

Ajouté le : 18-03-2017

J’avoue, lorsque je les ai écouté pour la première fois, je ne pensais pas que ‘Thunder’ avait près de 30 ans de carrière et c’est seulement avec ce dernier album ‘Rit It Up’ que je les découvre (franchement, je ne sais comment j’ai pu passer à côté, comme quoi !!). Une introduction à la ‘Rolling Stones’ avec ‘No One Gest out Alive’, une ambiance des groupes de rock anglais des seventies avec des guitares omniprésentes, un chanteur qui ne se ménage pas, voilà le menu de ce dernier album. Mais ‘Thunder’ ne se résume pas qu’à ça : ils ont également un don pour les ballades comme ‘Right From The Start’ ou encore ‘Heartbreak Hurricane’ mais également pour les titres bluesy comme ce magnifique ‘In Another Life’ très basique mais avec un tempo qui fonctionne à merveille. En résumé, c’est certain que je ne pense pas faire découvrir ‘Thunder’ à grand monde, mais ce ‘Rit It Up’ est un condensé de 40 ans de musique rock et ne peut que donner envie d’écouter l’ensemble de leurs albums…

Interprêtes

Ben Matthews (Guitares / Claviers), Chris Childs (Basse), Danny Bowes (Chant), Harry James (Batterie), Luke Morley (Guitares)


Artiste : Edenbridge

Album : The Great Momentum

Date de Sortie : 17-02-2017

Ajouté le : 19-03-2017

Après un somptueux ‘The Bonding’ en 2013 et un nouveau projet ‘Voiciano’ en 2014, ‘Edenbridge’ et son leader ‘Lanvall’ sortent un nouvel album début 2017 ‘The Great Momentum’. On retrouve tous les ingrédients des précédents opus avec ce don pour des mélodies qui vous trottent dans la tête dans un genre métal symphonique avec un orchestre philarmonique qui contrairement aux autres groupes de ce style est mis en avant et constitue souvent la partie centrale des compositions. Le chant de Sabine amène toujours cette douceur en opposition avec les riffs de guitares. Et puis, la cerise sur le gâteau (et quelle cerise !!) comme ‘Lanvall’ sait si bien faire (voir présentation du groupe Ici) : Le titre ‘The Greatest Git Of All’ de plus de 12 minutes qui vous transporte dans un hymne à la vie à grand renfort de chœurs et une mélodie qui vous file la chair de poule ; si vous voulez découvrir ce style de musique, rien de tel que d’écouter tranquillement au casque ce magnifique titre. A noter la reprise de la belle ballade ‘Until The End Of Time’ qui figurait sur ‘Voiciano’. Bref, avec ‘The Great Momentum’, les autrichiens d‘Edenbridge’, même s’ils restent limités à un certain public et c’est bien dommage, continue leur petit bonhomme de chemin avec un album dans la lignée des précédents pour le plus grand bonheur des fans…

Interprêtes

Lanvall (Guitare, Basse, Claviers,Dulcimer, Bouzouki), Sabine Edelsbacher (Chant), Dominik Sebastian (Guitares), Johannes Jungreithmeier (Batterie) + Invités : Erik Martensson (Chant), The Junge Philharmonie Freistadt Orchestra


Artiste : Battle Beast

Album : Bringer Of Pain

Date de Sortie : 17-02-2017

Ajouté le : 20-03-2017

Avec ce dernier album ‘Bringer Of Pain’, les Finlandais de ‘Battle Beast’ continuent de distiller leur Heavy Métal énergique avec leur chanteuse ‘Noora’ toujours au top de sa forme. Tous les titres sont très efficaces et assimilables sur le champ avec des refrains imparables. Mais le petit plus avec ce groupe est que cet opus ne présente pas que le même style de titres : ‘King For The Day’ de par sa construction est assez pop avec un son lourd, ‘Lost In War’ est un mid-tempo lancinant, ‘Beyond The Burning Skies’ ou ‘Bastard Son Of Odin’ lorgnent vers le métal symphonique et me rappellent certaines chansons de ‘Nightwish’, avec ‘Dancing With The Beast’ on se retrouve dans les années 80 au milieu de ‘Saturday Night Fever’ (si, si) et ‘Far From Heaven’ est une belle ballade où ‘Noora’ montre qu’elle n’a pas seulement une chanteuse Métal mais qu’elle a une réelle sensibilité dans la voix. En résumé, ‘Battle Beast’, avec ce ‘Bringer Of Pain’, sortent un album assez varié qui, même s’il a de quoi désarçonner certains fans puristes, devrait plaire à un public métal qui privilégie une certaine diversité...

Interprêtes

Eero Sipilä (Chant / Basse), Janne Björkroth (Chant / Claviers), Joona Björkroth (Chant / Guitares), Juuso Soinio (Guitares), Noora Louhimo (Chant), Pyry Vikki (Batterie)


Artiste : Razzmattazz

Album : Diggin’ for Gold

Date de Sortie : 24-02-2017

Ajouté le : 21-03-2017

Entre ‘AC/DC’ et ‘ZZ Top’, les allemands de ‘Razzmattazz’ sortent leur 3ème album studio avec ‘Diggin’ for Gold’. Comme vous pouvez imaginer, ça déménage du début à la fin avec des titres énergiques pleins de bons riffs de guitares. Ça démarre en trombe avec ‘Diggin’ For Gold’ qui me rappelle certaines introductions de ‘Status Quo’ puis les riffs rageurs d’AC/DC’. La suite est à l’image de ce premier titre, une rythmique qui vous démange les pieds et la tête et qui accroche à la première écoute. Certes, pas de nouveautés majeures avec ce dernier ‘Razzmattazz’, mais, pour ceux qui ont trempé dans les groupes de métal des années 80, juste un bon moment à passer en savourant cette énergie communicative…

Interprêtes

Tom Schaupp (Chant, Guitare), Bad Mike Bösinger (Batterie), Tommy Wiegand (Basse), Wolle Heieck (Guitare)


Artiste : Mono Inc.

Album : Together Till The End

Date de Sortie : 13-01-2017

Ajouté le : 22-03-2017

Encore un nouveau groupe que je découvre au hasard de mes écoutes mais les Allemands de ‘Mono Inc.’ ont déjà une carrière bien remplie depuis leur premier album en 2003 et ‘Together Till The End’ est déjà leur 9ème opus et, toute proportion gardée, certaines mélodies me rappellent ‘Texas’ mais ça s’arrête là (‘Boatman’ a un air de ‘Summer Sun’ dans sa construction). Leur style est un rock lourd avec une rythmique entraînante et des refrains simples et accrocheurs à l’image des 3 premiers titres. A noter également ‘The Tide’ qui présente une autre facette du groupe, en l’occurrence, une ballade folk à capella très réussie, le dernier titre ‘Eden (Reprise)’ qui est une reprise instrumentale épique à souhait du thème de la première chanson et la reprise de ‘Gary More’, ‘Out In The Fields’ qu’ils s’approprient avec brio. Bref, ‘Mono Inc.’ est un groupe accessible avec des compositions mélodiques qui devrait toucher un public assez large amateur de rock et métal…

Interprêtes

Martin Engler (Chant), Manuel Antoni (Basse, Chant), Carl Fornia (Guitare, Chant), Katha Mia (Batterie, Chant)


Artiste : Mauricio Ibáñez

Album : Shades Of Light & Darkness

Date de Sortie : 01-09-2016

Ajouté le : 23-03-2017

Direction le Chili pour un artiste qui vient de sortir son premier album ‘Shades Of Light & Darkness’. ‘Mauricio Ibáñez’ a composé, arrangé et interprèté l’ensemble des 12 titres ; Ses influences sont multiples et englobent les 40 dernières années de la musique pop/rock progressive et on pourrait citer des formations comme ‘Pink Floyd’ et plus récemment ‘Blackfield’. Il mélange des titres énergiques comme ‘Cloud Zero’ (on sent du ‘Steven Wilson’ dans cette composition) ou encore l’instrumental ‘Nebula’ au porte du métal et d’autres beaucoup plus atmosphériques comme le magnifique ‘Something Beautiful’ très aérien et tout en finesse ou encore le psychédélique ‘Ocean Drop’ où il s’accorde quelques disgressions flirtant avec le jazz. En résumé, pour un 1er album, ‘Mauricio Ibáñez’ nous fait une démonstration de son talent déjà très mature qui a des chances de ravir tous les amateurs de pop/rock progressif…

Interprêtes

Mauricio Ibáñez (Chant, Guitare)


Artiste : The Missing Piece

Album : Dream Rider

Date de Sortie : 17-01-2017

Ajouté le : 24-03-2017

Les Hollandais de ‘The Missing Piece’ ont déjà près de 10 ans d’existence mais viennent seulement en 2017 de sortir leur premier album. ‘Dream Rider’ est un quelque sorte un hommage à en membre du groupe, ‘Bernard Brons’ décédé en 2016. D’entrée avec ‘Closed Doors’, on est emmené dans un style à la frontière entre rock progressif et symphonique et le petit plus que l’on remarque tout de suite est la voix de ‘Nanna Burger’ dans un registre grave et chaleureux qui amène une émotion spéciale à l’ensemble des titres chantés. Côté instrumental, rien à jeter avec une imbrication entre claviers et guitares qui nous déroulent le tapis rouge avec une impression de facilité déconcertante démontrant le talent des musiciens. En résumé, ce ‘Dream Rider’, grâce à un accès très facile, peut constituer une porte d’entrée pour tous ceux qui veulent découvrir le rock progressif et sera certainement bien accueilli par tous les amateurs du genre…

Interprêtes

Nanne Tiggelman (Batterie), Rob Brons (Claviers), René van Dalen (Guitare), Adri Sleijster (Basse), Nanna Burger (Chant), Dennis Beenhakker (Chant)


Artiste : Art X

Album : The Redemption Of Cain

Date de Sortie : 28-10-2016

Ajouté le : 25-03-2017

Avec ce nouveau projet ‘Art-X’ et un premier album ‘The Redemption Of Cain’ inspiré de la bible qui raconte les péripéties de Cain, ‘Gabriele Bernasconi’, chanteur du groupe métal progressif ‘Mirrormaze’ (voir dernière chronique Ici) a invité une pléiade d’artiste avec des chanteurs très connus de la scène métal. La grande force de cet album est une variété importante d’atmosphères qui collent au plus près à l’histoire avec les parties chantées vécues à fond par l’ensemble des interprètes. Par exemple, ‘Lilith’ (qui a incité Cain à tuer Abel), est un titre qui alterne des parties très calmes et d’autres proche du death ce qui transcrit assez bien les différentes ambiances de l’épisode. A noter le dernier titre non disponible sur Spotify et que j’ai rajouté dans la vidéo You Tube. Bref, ce ‘The Redemption Of Cain’, dû à l’histoire qui est racontée, ne peut se satisfaire d’une simple écoute sans se plonger dans la saga Biblique liée (voir Wikepedia Cain) et c’est pour cette raison qu’il est à recommander aux personnes fans de métal et aimant les albums concepts demandant un effort pour se l’approprier…

Interprêtes

Gabriele Bernasconi (Chant) + Invités : Oliver Palotai (Claviers), Amanda Sommerville (Chant), Andre Matos (Chant), Blaze Bayley (Chant), Giuseppe Orlando (Batterie), Luca Princiotta (Guitares), Lucia Amelia Emmanueli (Chant), Roberto Tiranti (Chant), Selina Iussich (Chant), Steve Di Giorgio (Basse), Tim Aymar (Chant), Zak Stevens (Chant)


Artiste : Overland

Album : Contagious

Date de Sortie : 21-10-2016

Ajouté le : 26-03-2017

Les groupes de rock mélodiques fleurissent depuis un certain temps et ce n’est pas 1 mais 4 albums que je vous propose avec les Anglais d‘Overland’ qui ont sorti fin 2016 ‘Contagious’ leur 4ème album, puis les Suédois d‘Age Of Reflections’ avec leur nouveau bébé ‘In The Heat Of The Night’, ‘Bryan Cole’ avec ‘Sands Of Time’ et pas mal de covers d’autres artistes et enfin ‘Tokyo Motor Fist’ qui est un nouveau groupe avec des artistes de différents horizons qui sort son premier opus. Tous les 4 produisent des titres accessibles et assimilables immédiatement dans une construction généralement classique couplet/refrain. On alterne des titres rythmés comme ‘Edge Of The Universe’ pour ‘Overland’, ‘Blame It In My Heart’ pour ‘Age Of Reflections’, la reprise de ‘Pride Of Lions’ ‘Turn To Me’ pour ‘Bryan Cole’ ou encore ‘Love Me Insane’ pour ‘Tokyo Motor Fist’ avec des ballades ultra mélodiques comme ‘Define Your Love’ pour ‘Overland’, ‘Always’ pour ‘Age Of Reflections’, ‘I’ll Be There For You’ pour ‘Bryan Cole’ ou encore ‘Don’t Let Me Go’ pour ‘Tokyo Motor Fist’. Bref, ces 4 albums seront certainement bien accueillis par les amateurs de rock mélodiques fans de groupes dans la lignée de ‘Foreigner’, ‘Def Leppard’ ou plus récemment ‘Last Autumn's Dream’…

Interprêtes

Steve Overland (Chant), Lars Chriss (Batterie), Tommy Denander (Guitares, Claviers), Tony Franklin (Basse) + Invités : Jem Davis (Claviers), Mark Stanway (Claviers), Paul Farrington (Claviers)


Artiste : Age Of Reflections

Album : In The Heat Of The Night

Date de Sortie : 24-02-2017

Ajouté le : 26-03-2017

Chronique Ici

Interprêtes

Carl Berglund (Guitares / Claviers), Jan Skärmin (Basse), Jonas Nordqvist (Guitares), Lars Nygren (Chant), Michael Sjöö (Batterie)


Artiste : Bryan Cole

Album : Sands Of Time

Date de Sortie : 09-12-2016

Ajouté le : 26-03-2017

Chronique Ici

Interprêtes

Bryan Cole (Chant, Tous les instruments), Mike Brignardello (Basse)


Artiste : Tokyo Motor Fist

Album : Tokyo Motor First

Date de Sortie : 27-02-2017

Ajouté le : 26-03-2017

Chronique Ici

Interprêtes

Ted Poley (Danger Danger), Steve Brown (TRIXTER), Greg Smith (Ted Nugent, Rainbow, Alice Cooper), et Chuck Burgi (Arc-en-ciel, Blue Oyster Cult , Joe Lynn Turner) Ted Poley (Chant), Steve Brown (Guitare, Chant), Greg Smith (Basse), Chuck Burgi (Batterie)


Artiste : The Mutes Gods

Album : Tardigrades Will Inherit The Earth

Date de Sortie : 24-02-2017

Ajouté le : 27-03-2017

‘Nick Beggs’ n’a pas chômé depuis la sortie du premier album de ‘The Mutes Gods’ il y a juste un peu plus d’an an car voici son digne successeur qui voit le jour fin Février, j’ai nommé ‘Tardigrades Will Inherit The Earth’. Comme à son habitude, c’est une critique acerbe de l’Homme du 21ème siècle avec tous les sujets de société classiques mais la différence est que tout est dénoncé au premier degré avec un espoir réduit à peau de chagrin. Par conséquent, l’ambiance côté musique est forcément plus sombre et c’est un mélange de rock et de métal progressif qui vous attend tout au long des 12 titres. De plus, chaque composition amène un vent nouveau avec des mélodies originales qui font de ‘The Mutes Gods’ un groupe bien à part et comme souvent dans ce cas, plusieurs écoutes sont nécessaires pour vous faire rentrer petit à petit dans cet univers unique. En conclusion, ‘Nick Beggs’ tape encore un grand coup avec ce nouvel opus qui, pour ma part, a la grande force de mettre en opposition les textes qui nous offrent une réflexion sur notre monde réel alors que la musique nous embarque à l’opposé, le temps d’un instant, dans un monde irréel…

Interprêtes

Marco Minnemann (Batterie), Nick Beggs (Chant / Basse / Chapman Stick), Roger King (Claviers)


Artiste : Stefanie

Album : Stefanie

Date de Sortie : 24-02-2017

Ajouté le : 28-03-2017

Une jeune et belle Américaine, auteur et chanteuse, ‘Stefanie Jihnson’ sort son premier album ‘Stefanie’. Contrairement à la vague actuelle qui nous déverse chaque jour à la radio des chanteuses insipides sur des sons électroniques, ‘Stefanie’, avec une voix de rock assez classique, a choisi un chemin différent en s’entourant de musiciens de talent et d’un producteur ‘Brian J. Anthony’ également musicien qui a su de belle manière arranger ses compositions pour obtenir un son mixant du rock, de la pop et du folk. Côté musique, c’est très mélodique et l’ensemble des 11 titres alterne des rythmiques rock comme ‘All I Know’, ‘Master Of Disguise’ ou ‘Stranger’, des titres plus popisants comme ‘Everything You Need’, ‘One Life’ ou ‘The Second Time Around’ et de belles ballades comme ‘Word Man’, ‘Hello Love’, ‘We Will Fight’ ou encore ‘The Song I Was Meant To Write’ où ‘Stefanie’ dévoile toute sa sensibilité. Bref, avec ce premier album éponyme,et des compositions très mélodiques, même si elle ne révolutionne pas le genre, est une très bonne surprise en ce début 2017…

Interprêtes

Stefanie Johnson (Chant), Brian J. Anthony (Guiae, Basse, Batterie, Claviers), Paul Franceschini (Guitare) + Invités : Paul Crook (Guitare), Ken Dubman (Guitare), Charlie Calv (Claviers), Hasan Smith, Tonya Price, Shekinah Glory Kee (Choeurs)


Artiste : Horisont

Album : About Time

Date de Sortie : 03-02-2017

Ajouté le : 29-03-2017

Retour dans le passé, c’est un peu ce qu’on fait les Suédois ‘Horisont’ dans leur dernier album ‘About Time’ aussi bien au niveau du thème que de la musique. Côté concept, l’auditeur est amené dans une machine à explorer le temps pour essayer de trouver un endroit où il ferait bon vivre dans notre monde qui est devenu justement invivable. Côté musique, on se retrouve dans l’âge d’or du hard rock où se mélangent du ‘Thin Lizzy’ avec ‘Without Warning’ et son solo de guitare caractéristique ou ‘Night Line’ et sa rythmique, du ‘Uriah Heep’ avec ‘Electrical’, ou du ‘Status Quo’ avec le début de ‘Night Line’ ou encore ‘Point Of No Return’. A noter que le premier titre, ‘The Hive ‘ est un cover de ‘Richard Harris’ datant de 1969. Bref, comme vous l’aurez compris, ce ‘About Time’ est un voyage dans le temps à tout point de vue et pour cela est à recommander à tous les amateurs d’un temps que les moins de 20 (non 30) ans ne peuvent pas connaître’…

Interprêtes

Axel Söderberg (Chant), Charlie Van Loo (Guitares), Magnus Delborg (Basse), Pontus Jordan (Batterie), David (Guitares)


Artiste : Tim Bowness

Album : List in the Ghost Light

Date de Sortie : 17-02-2017

Ajouté le : 30-03-2017

‘Tim Bownes’ s’est entouré d’une pléiade de musiciens de la scène progressive pour interpréter son dernier album ‘List in the Ghost Light’. Comme à son habitude, on navigue dans un rock atmosphérique et progressif riche et doté d’une production sans faille. ‘Worlds Of Yesterday’ ouvre le bal avec une émotion tout de suite palpable qui me fait penser un peu à ‘David Bowie’. ‘Moonshot Manchild’ continue dans ce registre avec un titre de près de 9 minutes où tout n’est que délicatesse et sensibilité. ‘Kill the Pain That’s Killing You’ est beaucoup plus rock avec des percussions énergiques qui tranchent avec le reste. La suite est plus à l’image des 2 premiers titres où l’on retrouve des compositions beaucoup plus atmosphériques et introspectives. En résumé, ce ‘List in the Ghost Light’ est encore un grand cru de ‘Tim Bowness’, à déguster sans modération et pouvant servir de bon relaxant après une dure journée de travail…

Interprêtes

Tim Bowness (Chant, Claviers, Choeurs), Andrew Booker (Batterie), Bruce Soord (Guitares, Choeurs), Colin Edwin (Basse), Hux Nettermalm (Batterie), Stephen Bennett (Guitares, Claviers) + Invités : Andrew Keeling (Flûte, Guitare), Charlotte Dowding (Violon), David Rhodes (Guitare), Ian Anderson (Flûte), Kit Watkins (Flûte, Waterphone), Pete Smith (Basse), Steve Bingham (Violon)


Artiste : Laura Marling

Album : Semper Femina

Date de Sortie : 17-03-2017

Ajouté le : 31-03-2017

La Britanique ‘Laura Marling’, à 27 ans et déjà 5 albums à son compteur, vient de sortir ‘Semper Femina’ en ce début 2017. Elle nous propose des compositions intimistes sur la condition de la femme à notre époque. L’ensemble est très dépouillé et sa voix est l’instrument central auxquels viennent s’adjoindre suivant les titres une guitare acoustique ou électrique, une basse très jazzy et des violons comme dans ‘The Valley’ où elle a enregistré une deuxième voix qui donne un relief tout particulier. Avec ‘Wild Fire’, c’est du swing à l’état pur où elle met en avant tout sa sensibilité. Je pourrais citer tous les titres car chacun a sa propre personnalité avec toujours cette impression d’être dans un rêve flottant sur un petit nuage et émerveillé par ce don de conteuse de Laura. En résumé, avec ce ‘Semper Femina’, ‘Laura Marling’ va à l’essentiel de la musique pour le plus grand bonheur de l’auditeur et confirme son talent de songwriter et d’interprète…

Interprêtes

Laura Marling (Chant, Guitare)


Artiste : Bare Infinity

Album : The Butterfly Raiser

Date de Sortie : 03-03-2017

Ajouté le : 01-04-2017

‘Bare Infinity’ est un groupe de métal symphonique Grec qui a déjà près de 8 ans d’existence. Après un premier album en 2009 et un changement de line-up en 2014 avec une nouvelle chanteuse Italienne ‘Ida Elena DeRazza’, 2017 voit la sortie de ‘The Butterfly Raiser’. D’entrée, ‘Race Of Destiny’ plante le décor avec un refrain à la ‘Delain’ et la chanteuse ‘Ida’ se rapprochant du registre de ‘Charlotte Vessels’ en légèrement plus grave. Avec ‘Artemis’ ou ‘The Buterfly Raiser’, on est plus proche de ‘Nightwish’ avec des mélodies proches des Finlandais. Quant à ‘In Desertis’, c’est un titre épique assez speed avec une ambiance orientale. Avec ‘Sands Of Time’, ils incorporent leur culture musicale Grècque et ‘Orions Light’ est un titre qui doit faire mouche en concert avec une rythmique très entraînante et un refrain très accrocheur. En résumé, ‘Bare Infinity‘ sortent un très bon album influencé par les groupes phares de métal symphoniques en rajoutant leur petite touche personnelle et ‘The Butterfly Raiser’ sera certainement très bien accueilli par tous les fans de ce style...

Interprêtes

Ida Elena DeRazza (Chant), Thomas Papadopoulos (Guitare), Steve Davis (Guitare), Simos Lantides (Batterie), Nick Laskos (Basse)


Artiste : Ignea

Album : The Sign Of Faith

Date de Sortie : 16-02-2017

Ajouté le : 02-04-2017

Après la Grèce, direction l’Ukraine avec ‘Ignea’, un nouveau groupe de métal qui a vu le jour en 2015 et qui sort son premier album ‘The Sign Of Faith’. Ce qui frappe d’entrée, c’est le mélange d’influences orientales et de métal puissant et énergique le tout enrobé d’un brin de métal épique et symphonique. Le ton est donné avec ‘Seytanu Akbar’ (‘le diable est grand’) qui dénonce en détournant les paroles prononcées par les djihadistes (‘Allah Akbar’ pour ‘Dieu est grand’) pour mieux dénoncer leurs atrocités. Côté musique, c’est un métal lourd et rythmé avec une alternance entre la voix claire de ‘Helle’ et les growls hargneux de ‘Evgeny’. De plus, certains titres offrent des mélodies accrocheuses et entraînantes comme ‘Alexandria’, ‘Jahi’ ou encore ‘Last Chosen By You’. On peut noter également des titres plus calmes et très réussis comme ‘Theatre Of Denial’ ou encore ‘How I Hate the Night’ qui donnent une respiration bienvenue à l’ensemble. Bref, ‘Ignea’ est un nouveau groupe bourré de talent qui vient enrichir la famille du métal en amenant de très belle façon une touche particulière moyen orientale comme le savent si bien le faire des groupes comme ‘Myrath’ ou ‘Orphaned Land’ (voir dernière chronique Ici)...

Interprêtes

Helle Bogdanova (Chant), Evgeny Zhytnyuk (Claviers, Chant), Xander Kamyshin (Basse), Dmitriy Vinnichenko (Guitare), Ivan Kholmogorov (Batterie)


Artiste : Ravenscry

Album : The Invisible

Date de Sortie : 24-02-2017

Ajouté le : 03-04-2017

‘Ravenscry’ est un groupe Italien fondé en 2008 qui officie entre rock et métal et qui sort son 3ème album studio ‘The Invisible’. C’est l’histoire du voyage d’une jeune assistante libraire qui a grandi dans un orphelinat et qui à l’aide d’un livre essaie de retrouver ses origines. Plus d’informations sur le magnifique artwork sont disponibles Ici. Côté musique, ‘Ravenscry’ s’est mis au service de son histoire et on navigue entre plusieurs styles et atmosphères : avec les 4 premiers titres, on commence par l’instrumental ‘The Entanglement’ qui débute avec du piano et quelques notes de guitare pour monter en puissance pour une partie rythmée dans un style métal progressif. ‘Whispered Intro’ est ensuite une berceuse où l’on découvre le chant délicat de ‘Giulia’ ; puis, on revient à du métal plus classique avec ‘Hypermnesia’ et son refrain entêtant puis vient ‘Coral (As Seen By Others)’ qui reprend une partie du thème précédent avec un style beaucoup plus rock agrémenté d’un solo de guitare déjanté. La suite est à l’image de ce début, la musique collant à l’histoire entrecoupé de courts passages introduisant le titre suivant. Bref, ‘The Invisible’ est un album concept très réussi et pourrait être comparé à ce qu’Arjen Lucassen’ fait avec ‘Ayreon’ et par conséquent certainement destiné à un public averti fans d’opéra métal…

Interprêtes

Giulia Stefani (Chant), Paul Raimondi (Guitare), Mauro Paganelli (Guitare), Andrea "Fagio" Fagiuoli (Basse), Simon Carminati (Batterie)


Artiste : Talvienkeli

Album : Hybris

Date de Sortie : 24-02-2017

Ajouté le : 04-04-2017

Un nouveau groupe de la scène métal symphonique et de plus Français a vu le jour en 2012 dans la région Lyonnaise. Après un premier EP en 2014, Ils sortent en 2017 leur premier album studio 'Hybris'. Leurs influences sont évidemment puisées dans les grand nom du style mais, contrairement à certains groupes qui ne font que de pâles copies, ils amènent une richesse de composition supplémentaire qui ne s'arrête pas au schéma classique couplet/refrain ce qui demande plusieurs écoutes pour apprivoiser l'ensemble. Dès le premier titre 'Dégénérescence : Hybris, Pt2' (me demandez pourquoi la part 2 est avant la part 1), on s'embarque dans un titre à tiroirs très réussi de plus de 7 minutes qui tient autant du métal progressif que du métal symphonique. On découvre 'Camille Borelly' qui a une très bonne technique de chant et qui a certains endroits me rappelle 'Tarja' et son côté théatral. Bref, 'Hybris' est une très bonne surprise 2017 qui montre qu'en France, il existe des groupes capables de rivaliser avec les pointures du métal symphonique et, cerise sur le gâteau, d'amener une certaine originalité...

Interprêtes

Camille Borrelly (Chant), Pierre Cordier (Claviers), Pierre Besançon (Guitare), Laëtitia Bertrand (Basse), Paul Sordet (Batterie)


Artiste : The Murder Of My Sweet

Album : Echoes of the Aftermath

Date de Sortie : 27-01-2017

Ajouté le : 05-04-2017

Les Suédois de 'The Murder Of My Sweet', emmené par 'Daniel Flores' sortent un 4ème album avec 'Echoes of the Aftermath'. Ils officient entre rock et métal avec des mélodies accrocheuses et la mise en avant de l'aspect symphonique avec des cordes très présentes. 'Sleeping Giant' qui débute l'album en est l'exemple parfait : un titre énergique et mélodique où 'Angelica Rylin', au chant, est dans son élément. Certes, on pourrait reprocher un manque d'originalité mais c'est finalement d'une efficacité redoutable et chaque titre est un tube en puissance aussitôt assimilable. En résumé, The Murder Of My Sweet' est un peu un croisement entre 'Abba', pour le côté sucré des mélodies et 'Delain' pour le côté musclé des rythmiques soutenues par quelques riffs de guitare...

Interprêtes

Daniel Flores (Chant, Claviers, Batterie), Angelica Rylin (Chant), Christopher Vetter (Guitares), Patrik Janson (Basse)


Artiste : Zuberoa Aznarez

Album : Beyond The Threshold

Date de Sortie : 10-02-2017

Ajouté le : 06-04-2017

Si je vous dis que 'Zuberoa Aznarez' est la chanteuse de 'Diabulus in Musica' (voir dernière chronique ici), vous aurez certainement du mal à croire que c'est la même personne qui vient de sortir son premier album solo 'Beyond TheThreshold'. On est loin des riffs rageurs de guitare et les 11 titres sont des interprétations de chansons folks ou celtiques. En fait, 'Zuberoa' est un peu une touche à tout et, grâce à sa formation de chanteuse lyrique, elle participe à des projets divers comme par exemple à l'ensemble 'Elfenthal' (voir Ici) et elle a également été chanteuse de jazz dans un pub. Avec ce dernier né, l'auditeur est emmené dans un monde aérien et apaisant où les instruments sont acoustiques (flûte, piano joué par 'Gorka Elso', harpe celtique,...). Bref, si vous voulez vous poser le temps d'un instant, ce 'Beyond The Threshold' est parfait pour sortir de l'agitation quotidienne et laissez vous emporter par la douce voix de Zuberoa...

Interprêtes

Zuberoa Aznarez (Chant, Flûte, Harpe Celtique, Guitare, Djembe), Gorka Elso (Piano), Daniel Zoco (Violon), Paula Moriones (Violoncelle), Adrián Vallejo (Guitare), Olalla Moriones (Contrebasse)


Artiste : Walk In Darkness

Album : In the Shadows of Things

Date de Sortie : 17-02-2017

Ajouté le : 07-04-2017

C'est encore l'Italie qui est à l'honneur avec 'Walk In Darkness', créé en 2015 et qui sortent leur premier album en 2017. Pas facile de les mettre dans une case précise car ils mélangent plusieurs styles et atmosphères entre rock et métal. Le premier titre 'Heavy Wings Of Destiny', après une introduction soft au piano, nous emmène dans une atmosphère gothique avec des growls à la frontière du dark qui rappelle un peu 'Tristania'. Changement de style pour 'Last Siren' beaucoup plus symphonique proche du rock mélodique. Quant à 'Chance Of The Storm', les riffs de guitares reviennent mais on alterne parties rythmées et d'autres plus calmes où 'Nicoletta Rosellini' nous montre qu'elle sait s'adapter à l'atmosphère de chaque titre. A noter le dernier titre 'Alexandria' en duo avec 'Magdalena Lee', et ses légères influences Orientales qui clôture magnifiquement l'album. En résumé, les Italiens de 'Walk In Darkness', pour un premier album, apparaissent déjà très matures et nous offrent un ensemble de titres variés qui devraient plaire à tous les amateurs privilégiant la diversité entre rock et métal...

Interprêtes

Nicoletta Rosellini (Chant), Arcanus (Batterie), Monk Key (Basse), Flaming Jack (Guitare), Tio Frank (Claviers), Shaman (Guitare)+ Invités : Emiliano Pasquinelli (Chant), Magdalena Lee (Chant)


Artiste : Paul Menel & The Essentials

Album : Spare Parts From Broken Hearts

Date de Sortie : 14-02-2017

Ajouté le : 08-04-2017

Après un court passage avec 'IQ' dans les années 90, 'Paul Menel' a sorti 2 albums en solo et vient de sortir un nouvel album sous le nom de 'Paul Menel & The Essentials' où entouré de 'Steve Swift', 'Tim Churchman' et d'un ensemble d'invités, il nous délivre un rafraichissant 'Spare Parts From Broken Hear'ts'. Difficile de trouver un style précis et ça me donne l'impression de voir défiler 50 ans de pop/rock avec des atmosphères assez éloignées les unes des autres. Au final, on ne s'ennuie pas une seconde à l'écoute des 14 titres tous très mélodiques, dotés d'une production impeccable et toujours ce talent vocal qu'a 'Paul Menel' de s'adapter à tous les styles (à noter la reprise 'Common Ground' d'IQ' complètement revisité par Paul et ce magnifique dernier titre 'Happy Face' rempli d'une atmosphère à la 'Freddy Mercury'). Bref, ce 'Spare Parts From Broken Hearts' devrait être bien accueilli par tous les amateurs de rock progressif et même, grâce à des titres accessibles, par un plus grand public...

Interprêtes

Paul Menel (Chant / Guitares), Steve Swift (Basse), Tim Churchman (Batterie) +Invités : Gav Monaghan (Guitare,Claviers), Julianne Bourne (Violon, Alto), Vix Vox (Choeurs), Emma Skip (Choeurs), Kaytee de Wolfe (Choeurs), Jake Henry (Clavier, Choeurs), Dave Adams (Accordéon, Claviers), Sam Rogers (Saxophone), Bryan Corbett (Trompette), Andy Sapic (Saxophone, Clarinette)


Artiste : Talesien

Album : Talesien

Date de Sortie : 02-12-2016

Ajouté le : 09-04-2017

'Talesien' est un groupe Espagnol qui a déjà 15 ans d'existence et qui sorti fin 2016 son quatrième album studio. C'est à cette occasion que je les découvre avec l'album intitulé tout simplement 'Talesien'. Musicalement, leur style est un mixte entre du métal progressif qui amène une certaine originalité et du métal mélodique qui rend leur compositions accessibles. Par exemple 'Lazarus' est un mélange de parties instrumentales progressives et d'autres chantées avec un refrain comme les Hispaniques savent si bien le faire. En résumé, même si avec le chant en Espagnol, ils prennent le risque de se couper d'un certain public, 'Talesien' revendiquent haut et fort leur racines ce qui donne à ce dernier album une homogénéité parfaite et devrait plaire à tous les amateurs de métal ouverts à diverses influences...

Interprêtes

Javier García (Chant), Juan Carlos Cotelo (Guitare), Nano Vikendi (Guitare), M.A. Justo “Macaco” (Basse), Iñigo Uribe (Claviers), Anxo Silveira (Batterie)


Artiste : Unruly Child

Album : Can’t Go Home

Date de Sortie : 24-02-2017

Ajouté le : 10-04-2017

Les Américains d'Unruly Child' après quelques années d'absence, reviennent avec un nouvel album 'Can't Go Home'. On est toujours dans la grande tradition du rock mélodique Américain dans la lignée de groupes comme 'Eagles' ou 'Toto'. Tout est donc fait pour passer un bon moment sans prise de tête avec ces 11 titres qui se consomment sans modération. Pour n 'en citer que deux, je dirais l'entraînant 'Someday Somehow' ou la belle ballade 'She Can't Go Home'. Bref, 'Unruly Child', même s'ils ne révolutionnent pas le genre, continuent leur petit bonhomme de chemin avec ce nouvel album accessible au plus grand nombre...

Interprêtes

Bruce Gowdy (Guitares), Guy Allison (Claviers), Jay Schellen (Batterie), Larry Antonino (Basse), Marcie Michelle Free (Chant)


Artiste : IT

Album : We're All In This Together

Date de Sortie : 01-03-2017

Ajouté le : 11-04-2017

Il y a des albums qui vous marquent plus que d'autres et le dernier né des Anglais d'IT', 'We're All in This Together' fait partie de ceux-ci car la musique devient une expression artistique servant à véhiculer un message fort. La bande à 'Jackson' n'a pas sorti d'enregistrement depuis 7 ans mais ça valait le coup d'attendre. Le concept est une critique de notre société sur des points précis (corruption des gouvernements, le désespoir d'avoir tout perdu, la société de consommation, etc...) avec le point d'orgue positif porté par le titre : 'Nous somme tous dans le même bateau' qui dit simplement que c'est à chacun de nous de nous pendre en main pour changer les choses. Côté musique, on est dans le tradition des grands groupes de musique progressive comme 'Pink Floyd' où tout est mis au service du message délivré tantôt rageur ('Power'), tantôt désespéré ('Born Into Debt') tantôt alternant des parties calmes et tourmentés ('The Path of Least Resistance'). En résumé, comme souvent dans ce cas, plusieurs écoutes sont nécessaires pour s'imprégner de cet album concept qui sera certainement bien accueilli par un public averti de progressif ne s'arrêtant pas juste à la musique...

Interprêtes

Nick Jackson (Chant / Guitares), Andy Rowberry (Guitares), James Hawkins (Basse), Ryan Mccaffrey (Claviers), Will Chism (Batterie)


Artiste : The Manhattan Project

Album : Engineering Chaos

Date de Sortie : 09-12-2016

Ajouté le : 12-04-2017

Autant vous prévenir, si vous aimez la musique accessible, passez votre chemin car 'Engineering Chaos', qui est le premier album du groupe Grec 'The Manhattan Project' demande un attention toute particulière pour pénétrer cet univers instrumental partagé entre métal progressif speed et métal épique cinématographique saupoudré d'une dose d'influence traditionnelle Grecque. L'exemple typique est 'X-10' partagé entre les riffs ravageurs et des parties orchestrales avec cordes et choeurs. Même constat avec 'Nuclear Sun' où se mélangent les instruments électriques du métal et les instruments traditionnels dans une ambiance orientale très bien rendue. Avec 'Metanoia', c'est un court titre avec une construction atonale qui nous donne une parfaite image du chaos. L'album se finit avec le majestueux 'Day One : Trinity' où 'Yannis Papadopoulos' prête sa voix et qui résume bien cet album.

Interprêtes

George Constantine Kratsas Guitare), Leonidas Diamadopoulos (Claviers), Antonis Karpanos (Basse), Nikitas Mandolas (Batterie), Tasos Seremetis (Oud)


Artiste : Retrospective

Album : Re:Search

Date de Sortie : 10-02-2017

Ajouté le : 13-04-2017

Les Polonais de 'Retrospective' après 4 ans d'absence, sortent un nouvel album 'Re:Search'. Dans la tradition d'un rock progressif entre atmosphérique et métal, ils nous délivrent des compositions variées où la basse mène la danse sur la plupart des titres : d'entrée, 'Rest Another Time' plante le décor avec une rythmique enlevée. La première partie de 'Right Away' fait penser à certains titres d'Anathema' et la deuxième les mélodies d'un groupe comme 'Arena'. Avec la fin de 'Look In the Mirror', c'est évidemment en moins rapide, la rythmique chaloupée de 'Pink Floyd' avec 'One Of These Days' et les mêmes effets de guitare. On est de nouveau avec 'Pink Floyd' dans le dernier titre 'The Wisest Man on Earth', mais avec le psychédélique 'Set The Controls For The Heart Of The Sun'. En résumé, ce 'Re:Search' est un melting-pot de différentes influences puisées dans plusieurs décennies de rock avec un son moderne et grâce à des titres accessibles devrait plaire à un public assez large de rock...

Interprêtes

Alan Szczepaniak (Guitare), Beata Lagoda (Chant, Claviers), Jakub Roszak (Chant), Lukasz Marszalek (Basse), Maciej Klimek (Guitare), Robert Kusik (Batterie)


Artiste : Entrance

Album : Book Of Changes

Date de Sortie : 24-02-2017

Ajouté le : 14-04-2017

'Guy Blakeslee' avec son groupe 'Entrance' vient de sortir un nouvel album et cet avec 'Book Of Changes' que je le découvre. En écoutant quelques titres de ces précédents albums, on se dit que la direction musicale a complètement changé pour se recentrer sur des compositions allant à l'essentiel et véhiculant une émotion toute particulière. Peu importe le style moderne où rétro, on sent qu'il a mis dans chaque chanson toute sa personnalité ce qui amène, par ces temps où l'uniformité l'emporte sur l'originalité, une sorte d'authenticité comme ont sus le faire des artistes comme 'Bob Dylan' ou 'David Bowie' à leur époque. Bref, ‘Guy Blakeslee’, avec ce très expressif ‘Book Of Changes’, se tourne vers de nouveaux horizons musicaux pour le bonheur du plus grand nombre…

Interprêtes

Guy Blakeslee (Guitare, Chant), Paz Lenchantin (Basse, Chant), Derek James (Batterie), Frank Lenz (Percussions), Jessica Tonder (Chant), Lael Neale (Chant)


Artiste : Xavier Boscher

Album : Géométrie Intime

Date de Sortie : 23-10-2016

Ajouté le : 01-05-2017

Je reviens sur une sortie de 2016 avec ‘Géométrie Initime’ du Français ‘Xavier Boscher’, auteur, compositeur, chanteur et multi-instrumentaliste qui a déjà une œuvre impressionnante derrière lui avec plusieurs albums solos mais également des projets dans différents groupes comme ‘Nebuleyes’, ‘Twins’ ou encore ‘Magnific Sense’ (regardez son site internet qui est très bien fait). Il se définit comme faisant du pop-prog-metal et, effectivement, les 8 titres nous emmènent entre mélodie soft où le piano est l’instrument principal (‘Métronome Céleste’ ou le début de ‘Pentagramme’) à des titres soutenus par des riffs de guitare (‘Le corps des femmes’ ou ‘Les voyageurs du temps’) en passant par des compositions riches et travaillées alternant parties calmes et plus soutenues avec des changements de rythmes toujours bien amenés ('Géométrie Intime' ou 'Quinacridone'). Bref, ‘Géométrie Intime’ est une pierre de plus à la carrière déjà bien remplie de ‘Xavier Bosher’ et est un album accessible pour découvrir cet artiste qui mériterait d’être reconnu par un plus grand nombre…

Interprêtes

Xavier Boscher (Chant, Guitare, Basse, Claviers, Batterie) + Invités : Benjamin Masson (Guitare), Nyounaï Sauneg (Choeurs), Thomas Leroy (Guitare Solo)


Artiste : Lost In Grey

Album : The Grey Realms

Date de Sortie : 03-03-2017

Ajouté le : 15-04-2017

Déroutant et Grandiose !! Ce sont les 2 mots qui décrivent le mieux ce que j’ai ressenti lors de la première écoute de ‘The Grey Realms’, premier album des Finlandais de ‘Lost In Grey’. Ils se définissent eux-mêmes faisant du métal théatral et cette définition est finalement assez bonne. Tout d’abord, ils racontent l’histoire de Lillian, une femme qui essaie de fuir la cruauté du monde en se réfugiant dans un endroit paradisiaque, ‘les royaumes gris’. Quant à la musique, c’est un mélange de métal et de chœurs épiques avec des titres à tiroirs comportant des changements fréquents de tempo et d’atmosphère. Au niveau vocal, on assiste plus à une histoire sous forme d’actes où chaque protagoniste est autant acteur que chanteur. Comme souvent dans ce cas, chaque titre demande plusieurs écoutes pour arriver à s’imprégner de l’ensemble et il faut être ouvert à des genres complétement différents voir opposés car on navigue entre opéra lyrique et métal extrême. Bref, ‘Lost In Grey’, avec ‘The Grey Realms’, démontrent déjà un talent indéniable même si ce premier album risque fort d’être limité à un public restreint privilégiant la diversité et aimant les grands écarts musicaux…

Plusieurs liens you tube intéressants sur les différents aspects de l’album :
Interview #1
Interview #2
Interview #3
Interview #4

Interprêtes

Aapo Lindberg (Basse), Anne Lill (Chant), Emily Leone (Chant / Violon), Harri Koskela (Chant / Claviers), Joonas Pykälä-aho (Batterie), Miika Haavisto (Guitares)


Artiste : Signum Regis

Album : Decennium Primum

Date de Sortie : 17-03-2017

Ajouté le : 16-04-2017

Les Slovaques de ‘Signum Regis’ continuent de sortir des albums depuis 2008 régulièrement environ tous les 2 ans et ‘Decennium Primum’ est leur 5ème opus. Pas de recherche musicale particulière mais du bon power métal avec des hymnes comme si l’en pleuvait et des solos de guitares endiablés. Ne vous fier pas à la courte introduction ‘Decennium Primum’ débutant avec une guitare acoustique et un air classique. ‘Unfold The Mystery’ plante ensuite le décor et on embarque pour plus de 40 minutes de mélodies à faire chanter tout un stade. Seul ‘Kingdom Of Light’ rompt avec les autres titres avec son rythme plus calme. Bref, la cuvée 2017 de ‘Signum Regis’ est un grand millésime de power métal et les amateurs du genre seront certainement comblés par ce dernier album des Slovaques….

Interprêtes

Filip Koluš (Guitares), Ján Tupý (Claviers), Jaro Jancula (Batterie), Mayo Petranin (Chant), Ronnie König (Basse)


Artiste : Brother Firetribe

Album : Sunbound

Date de Sortie : 24-03-2017

Ajouté le : 17-04-2017

Vous qui avez aimer ‘Survivor’ dans les années 80 avec leurs tubes interplanétaires qui accompagnaient les aventures de ‘Rocky’, penchez-vous sérieusement sur ce 4ème album studio des Finlandais de ‘Brother Firetribe’ mené par des ex ‘Nighwish’ (‘Emppu Vuorinen’) et ‘Leverage’ (‘Pekka Ansio Heino). Tout nous ramène quelques 30 ans en arrière avec des mélodies qui vous rentre immédiatement dans la tête comme ‘Help Is On The Way’, ‘Give Me Tonight’ ou encore la ballade ‘Shok’. Sans révolutionner le rock mélodique, ils alignent les tubes et chaque titre pourrait être un single des eighties qui nous rappelle l’âge d’or des ‘Asia’, ‘Toto’ ou encore ‘Foreigner’. En résumé, il n’y a rien à jeter dans ce dernier album de ‘Brother Firetribe’ et ce ‘Sunbound’ est à recommander à un large public aimant le bon rock mélodique…

Interprêtes

Emppu Vuorinen (Guitares), Hannes Pirilä (Batterie), Jason Flinck (Basse), Pekka Ansio Heino (Chant), Tomppa Nikulainen (Claviers)


Artiste : Edu Falaschi

Album : Ballads

Date de Sortie : 17-03-2017

Ajouté le : 18-04-2017

Après la sortie de ‘Moonlight’ en 2016 (Voir Ici), ‘Edu Falaschi’ récidive mais avec des ballades écrites depuis environ 25 ans avec ses 2 groupes de métal : ‘Angra’ puis ‘Almah’. Certainement que les fans de la première heure n’y retrouveront pas leur compte car les 15 premiers titres sont forcément les plus calmes mais ils font partie intégrante de l’histoire des 2 formations et mettent en avant le talent de mélodiste d’Edu compositeur hors-pair de ballades mais dont cette facette n’a jamais été reconnue par le grand public. Alors si vous avez aimé des titres comme ‘Dream On’ d’Aerosmith’, ‘Still Loving You’ de ‘Scorpions’ ou plus récemment ‘Somewhere’ d’Evanescence’, vous devriez appréciez ce ‘Ballads’ d’Edu Falaschi’…

Liste des titres et origine : Groupe (Album - Année) :
01 - Bleeding Heart – Angra (Rebirth - 2001)
02 - Warm Wind – Almah (Unfold - 2013)
03 - Wishing Well – Angra (Temple Of Shadows - 2004)
04 - Forgotten Land - Almah (Almah - 2006)
05 - Heroes of Sand - Angra (Rebirth- 2001)
06 - Primitive Chaos – Almah (Almah - 2006)
07 - Lease of Life – Angra (Aqua - 2010)
08 – Breathe – Almah (Almah - 2006)
09 - Almah – Almah (Almah - 2006)
10 - Breaking Ties – Angra (Consurgens - 2006)
11 – Farewell – Almah (Unfold -2013)
12 - Late Night in 85' – Almah (Motion - 2011)
13 - All I Am – Almah (Fragile Equality – 2008)
14 - Shade of My Soul – Almah (Fragile Equality - 2008)
15 - When and Why – Almah (Motion - 2011)
16 - As Sweet as Your Smile (Demo)

Interprêtes

Edu Falaschi (Chant, Claviers, Guitare)


Artiste : Joanne Shaw Taylor

Album : Wild

Date de Sortie : 30-09-2016

Ajouté le : 19-04-2017

Je reviens sur l’album ‘Wild’ de ‘Joanne Shaw Taylor’ sorti en fin 2016 et qui est déjà le 6ème album studio de la jeune artiste. C’est avec ce dernier opus que je la découvre et force est de constater qu’elle ressuscite un blues/rock des seventies en le remettant au gout du jour avec un son moderne et en amenant le talent nécessaire pour transmettre l’émotion toute particulière de ce style. On embarque dans ce ‘Wild’ entre titres énergiques comme ‘Dyin’ to Know’ qui me rappelle ‘Moon Martin’ et d’autres où toute sa sensibilité est palpable comme ce formidable ‘Wild Is The Wind’ ou cette magnifique reprise de ‘Summertime’ (la vidéo ‘Jealousy’ ci-dessous me file personnellement la chaire de poule). C’est un vrai plaisir d’écoute et d’ailleurs, ‘Joe Bonamassa’ ne s’est pas trompé car il l’a embarqué dans sa tournée 2016. Bref, ‘Joanne Shaw Taylor’, a dû tomber dans la marmite du blues/rock quand elle était jeune et nous offre avec ‘Wild’ un album rempli de pépites intemporelles qui raviront certainement un large public aimant les artistes capables de transmettre de l’émotion…

Interprêtes

Joanne Shaw Taylor (Chant, Guitare),


Artiste : Jupiter Falls

Album : Faces In The Sand

Date de Sortie : 24-03-2017

Ajouté le : 20-04-2017

Les Anglais de ‘Jupiter Falls’ viennent de sortir leur 2ème album studio ‘Faces In The Sand’ après ’Revolution’ en 2015. Ils officient dans un style hard rock mélodique assez classique et le premier titre ‘Welcome To My World’ plante le décor avec un son lourd soutenu par la voix éraillée de ‘James Hart’. ‘Nothing To Me’ est ensuite un hit en puissance qui rappelle des groupes comme ‘U.F.O.’, ‘Saxon’ ou même ‘Scorpions’ avec un somptueux solo de guitare. La suite est à l’image de ce début, des compositions accessibles où la guitare se taille la part du lion. On peut également noter des titres plus calmes avec l’utilisation de guitares acoustiques qui tranchent avec le reste comme ‘Call Me’ ou ‘See You On The Other Side’ et des ballades à faire balancer tout un stade comme ‘Follow You’ ou le dernier titre de plus de 9 minutes ‘Faces In TheSand Pt 1’. Bref, si ‘Jupiter Falls’ avait composé ce genre de titres dans les années 70/80, ils auraient été certainement dans le peloton de tête des groupes de hard rock et par conséquent, devraient avec ce ‘Faces In The Sand’ combler tous les amateurs de hard rock en général…

Interprêtes

James Hart (Chant), Zachari Daniels (Guitare), Deano Silk (Guitare), Dan Clark (Basse), Luke Hatfield (Batterie)


Artiste : Julian Sas

Album : Feelin’ Alive

Date de Sortie : 13-03-2017

Ajouté le : 21-04-2017

Un live pour découvrir ou redécouvrir un artiste, c’est certainement un bon moyen de dévoiler le talent à l’état brut. Avec ‘Julian Sas’, c’est exactement ce qui transparait dans ce ‘Feelin’ Alive’ dans lequel il n’y a rien à jeter. Elevé au rock des années 70, avec entre autres ‘Alvin Lee’ ou ‘Rory Gallagher’, il continue dans la tradition d’un blues rock efficaces avec cette capacité de transmettre au public une émotion toute particulière tout d’abord par sa voix (‘Alvin Lee’, sort de ce corps !!) et par ses solos de guitare spontanés continuellement réinventés. Vous ne pouvez pas rester indifférent devant un ‘Fear Of Feeling’ qui personnellement me file la chair de poule. Bref, avec ce ‘Feelin’ Alive’, il ne peut pas y avoir plus beau titre car ces 2 mots résument magnifiquement cet album : un feeling impressionnant et un instant magique d’échange avec le public. Chapeau bas, Monsieur Sas…

Interprêtes

Julian Sas (Chant, Guitare), Rob Heijne (Batterie), Roland Bakker (Claviers), Fotis Anagnostou (Basse)


Artiste : Claire-Lyse Von Dach

Album : Moonlight

Date de Sortie : 18-02-2017

Ajouté le : 22-04-2017

Encore une chanteuse de la scène métal qui sort un album solo en ce début 2017. ‘Claire-Lyse Von Dach’ a été la chanteuse d’Elferya’ jusqu’en 2014, date à laquelle elle a été remplacée par ‘Melody Dylem’ qui, elle-même, vient de quitter le groupe fin 2016. Mais revenons à la Suissesse qui loin des riffs de guitare d’Elferya’ nous propose comme auteur, compositeur et interprète, ‘Moonlight’ avec des mélodies proches du classique interprétées en acoustique, Claire-Lyse chantant et s’accompagnant au piano et soutenue sur certains titres par des cordes, une harpe, une flûte, une guitare et de légères percussions. L’album se compose de 11 titres pour un voyage aérien dans un univers calme et serein à savourer dans un endroit tranquille le casque sur les oreilles. En résumé, comme beaucoup de chanteuses de métal (citons le projet ‘Voiciano’ d’Edenbridge’ Ici ou le dernier album solo de ‘Marcela Bovio’ Ici ou celui de 'Zuberoa Aznarez', la chanteuse de ‘Diabolus In Musica’ Ici et évidemment ‘Tarja’ qui a sorti en 2015 un album consacré aux différents ‘Ave Maria’ Ici), ‘Claire-Lyse Von Dach’ nous dévoile une facette que nous ne connaissions pas encore et ‘Moonlight’, même s’il restera sans doute limité à un certain public, ravira certainement tous les amateurs de voix lyriques féminines…

Interprêtes

Claire-Lyse Von Dach (Piano, Chant), Fanny Balsetro (Violoncelle), Julie Campiche (Harpe), Antoine Thouvenin (Violon), Nicole Ansperger, Matthieu Bopp et Matthieu Favre (flûtes et whistles), Sébastien Aegerter (Percussions).


Artiste : Aeverium

Album : Time

Date de Sortie : 24-03-2017

Ajouté le : 23-04-2017

Avec la version deluxe de ‘Time’, Les Allemands d‘Aeverium’ nous offrent 2 albums en 1 : les 10 titres de l’album standard et 8 autres titres interprétés en acoustique. Pour tout vous dire, à la première écoute, c’est cette deuxième partie qui m’a le plus séduit. Leur style est un métal mélodique avec au chant ‘Aeva Maurelle’ (la Belle) et ‘Marcel "Chubby" Römer’ (La Bête) qui sont très complémentaires. Le premier titre démontre bien cette dualité, et on est embarqué dans un titre énergique et varié entre les growls de Marcel et la voix aérienne d’Aeva. ‘Time’, avec son introduction originale est un titre très mélodique dans la lignée de groupes comme ‘Delain’ (Aeva a un peu le grain de voix de ‘Charlotte Vessels’) ou ‘Serenity’. La suite de la partie métal est à l’image de ces 2 premiers titres avec également 2 belles ballades ‘Home’ et la magnifique ‘My Farewell’. Avec les 8 titres acoustiques qui suivent, ‘Aeverium’ a travaillé tout particulièrement les arrangements ce qui leurs donnent une toute autre dimension et amènent une tout autre vision par rapport aux originaux. Bref, avec ce 2ème album ‘Time’, ‘Aeverium’ confirme qu’ils sont un groupe qui a des chances de prendre dans le futur une place de choix parmi les groupes de métal mélodiques et symphoniques…

Interprêtes

Aeva Maurelle (Chant), Marcel "Chubby" Römer (Chant), Michael Karius (Guitare), Lars Dannenberg (Basse), Andreas Delvos (Claviers), Bodo Stricker (Batterie)


Artiste : The Vicious Head Society

Album : Abject Tomorrow

Date de Sortie : 24-03-2017

Ajouté le : 24-04-2017

‘Vicious Thead Society’ est le projet de ‘Graham Keane’ qui s’est entouré de différents artistes de la scène métal pour sortir après une longue gestation ‘Abject Tomorrow’. On voyage dans un patchwork de styles et globalement, on peut parler de métal progressif car, tout d’abord c’est un concept album et, ensuite, toutes les compositions sont très riches et travaillées sortant du schéma traditionnel couplet/refrain. Le thème est bien décrit par Graham lui-même : « l'histoire est basée dans le futur où tous les humains sont tenus d'avoir des implants inhibant l'émotion implantés depuis la naissance. L'implant d'un homme tombe en panne et il raconte son voyage de redécouverte de son Humanité » et il rajoute « au fur et à mesure de l’écriture, c’est devenu un récit biographique de ma propre lutte de confiance pour présenter ma musique au monde ». Comme généralement dans ce cas, il faut plusieurs écoutes pour commencer à s’imprégner des 8 titres et surtout du dernier de plus de 18 minutes et scindé en 6 parties mais c’est souvent ces albums qui passent à la postérité. Pour faire un parallèle avec un autre artiste, je dirais qu’Abject Tomorrow’ se rapproche des albums concepts d’Arjen Lucassen’ avec certainement une plus grande variété de styles. Bref, ‘Abject Tomorrow’ est à recommander à tous les amateurs de rock/métal progressif qui recherchent avant tout de la musique véhiculant un message et des émotions et pas forcément facile d’accès…

Interprêtes

Graham Keane (Guitare), + Invités : Derek Sherinian (Claviers), Kevin Talley (Batterie), Wilmer Waarbroek (Chant), Pat Byrne (Chant), Klemen Markelj (Batterie)


Artiste : Eclipse

Album : Monumentum

Date de Sortie : 25-03-2017

Ajouté le : 25-04-2017

C’est encore l’école Suédoise qui se surpasse avec ‘Eclipse’ et qui nous envoie du lourd avec ce nouvel album ‘Monumentum’ et ça ne pourrait être autrement avec un titre comme celui-là !! La recette est bien rodée et on s’en prend plein les oreilles pendant 11 titres énergiques et mélodiques à souhait et des refrains qui percutent dès la première écoute. Tout est là pour passer un bon moment sans prise de tête, comme à l’époque d’or du hard rock mélodique des années 80 avec un groupe comme ‘Def Leppard’. Bref, comme vous l’aurez compris, même si ‘Eclipse’ ne révolutionne pas grand-chose, ‘Momumentum’ est un album avec un total de 11 titres efficaces sur… et bien 11, assez difficile de faire mieux…

Interprêtes

Erik Martensson (Chant / Guitares), Magnus Henriksson (Guitares), Magnus Ulfstedt (Basse), Philip Crusner (Batterie)


Artiste : The Id

Album : The Masque

Date de Sortie : 04-12-2016

Ajouté le : 26-04-2017

‘The Id’ est un groupe de rock progressif international qui avait été un de mes coups de coeur 2016 avec ‘A Deserter’s Tale’ (voir Ici). Avec ‘The Masque’, on est embarqué dans une histoire de terroristes qui veulent anéantir la planète avec une arme biologique qui transforme les hommes en zombies (voir présentation Ici). Les titres racontent donc les différents épisodes de cette descente en enfer de l’humanité et comme à leur habitude ‘The Id’ mettent la musique au service du récit dans un style rock progressif symphonique proche de groupes comme ‘Genesis’, ‘IQ’ ou ‘Pendragon’. Il faut donc considérer l’ensemble et ne pas faire du titre à titre si on veut s’imprégner complètement de ce concept album. En conclusion, même si pour ma part, ‘The Masque’ n’est pas aussi fort que ‘The Deserter’s Tale’ (c’est bien entendu complètement subjectif), ce dernier opus devrait faire le bonheur de tous les fans de rock progressif ayant été élevé aux biberons des grands groupes des années 70 et aimant que la musique raconte une histoire à l’image d’un film...

Interprêtes

Tim Pepper (Claviers, Chant), Peter Albrektsen (Claviers, Guitare), Peter Rodel (Claviers), Mark Murdock (Batterie, Choeurs), Barbara Neill (Choeurs) + Invités : Preston Murdock (Guitare), Jim Neill (Guitare), Anna Nagasawa (Claviers)


Artiste : Beyond The Labyrinth

Album : The Art Of Resilience

Date de Sortie : 17-03-2017

Ajouté le : 27-04-2017

Direction la Belgique avec le 4ème album de ‘Beyond The Labyrinth’, ‘The Art Of Resilience’ qui est un ensemble de 12 titres entre pop, rock et métal avec une pléiade d’invités de la scène internationale. Pas moins d’une dizaine de chanteurs différents, des guitaristes hors pairs, et un ensemble de cordes, voici le menu que nous a concocté ‘Geert Fieuw’ pour un résultat dépassant toute espérance. Chaque titre possède son style propre et est un petit bijou mélodique travaillé qui met en avant chaque chanteur. Les grands noms de la musique progressive viennent à l’esprit : ‘Threshold’, ‘Pendragon’, ‘Arena’, ‘IQ’ ou encore ‘Pallas’ et j’en oublie certainement. Bref, ce ‘The Art Of Resilience’ est un album très accessible et pourrait être une porte d’entrée pour beaucoup de monde dans le monde assez fermé de la musique progressive…

Interprêtes

Geert Fieuw (Guitare, Claviers, Choeurs), Sjoerd Bruyneel (Claviers, Choeurs), Dominic Heynderickx (Basse), Michel Lodder (Batterie,Percussions) + Invités : Josey Hindrix (Chant), Philippe “Wizz” Beauprez (Chant), Geert Annys (Guitare), Erwin Suetens (Guitae), Oliver Wright (Chant), Tara Lynch (Guitare), Colin Flynn (Chant), Nox String Quartet (Cordes), Geoffrey "DJ Kenzo" Tarallo (Chant), Tony Carlino (Chant), Chitral ‘Chity’ Somopala (Chant), David Reed Watson (Chant), Bob Goo (Basse), Tommi Manninen (Batterie), Elena Fieuw (Choeurs), Filip 'Flype' Lemmens (Chant), Dushan Petrossi (Guitare), John Ferreira (Chant), Brian Copp (Guitare)


Artiste : Steve Hackett

Album : The Night Siren

Date de Sortie : 24-03-2017

Ajouté le : 28-04-2017

2017 voit la sortie d’un nouvel album de Monsieur ‘Steve Hackett’, ‘The Nigh Siren’. On ne peut pas parler d’album solo tellement il s’est entouré de musiciens et de chanteurs d’horizons divers de la scène internationale. A la première écoute, cela donne l’impression de faire un tour du monde en un peu moins d’une heure avec des influences multiples et variées soutenues le plus souvent par des instruments typiques de chaque pays. On passe d’un ‘Behind The Smoke’ qui mélange l’orient et l’occident, à ‘El Nino’, un patchwork entre un orchestre classique, une tribu et un groupe de rock (et ce n’est pas moi qui le dit mais Steve lui-même dans un magnifique interview d’Amarok Ici). Je pourrais citer tous les titres tellement ils sont riches et remarquablement interprétés. En conclusion, c’est encore une preuve que la musique gagne ses lettres de noblesses en étant multi-culturelle et qu’elle est un vecteur immense de rassemblement à l’échelle planétaire, là où la politique reste souvent source de division...

Interprêtes

Steve Hackett (Chant, Guitare, Oud, Charango, Sitar, Harmonica), Amanda Lehmann (Chant), Benedict Fenner (Claviers), Dick Driver (Contrebasse), Ferenc Kovács (Trompette), Gary O'Toole (Batterie), Jo Hackett (Chant), Rob Townsend (Saxophone, Flûte, Flageolet, Duduk, Quena, Clarinette Basse), Roger King (Claviers), Sara Kovács (Didgeridoo), + Invités : Christine Townsend (Violon, Alto), Gulli Briem (Batterie, Percussions), John Hackett (Flute), Kobi Farhi (Chant), Leslie-Miriam Bennett (Claviers), Malik Mansurov (Tar), Mira Awad (Chant), Nad Sylvan (Chant), Nick D'Virgilio (Batterie), Troy Donockley (Cornemuse Irlandaise)


Artiste : Matmatah

Album : Plates Coutures

Date de Sortie : 03-03-2017

Ajouté le : 29-04-2017

Après une séparation en 2008 et une dizaine d’années d’existence, 2017 voit renaître les groupe Français ‘Matmatah’ avec un nouvel album ‘Plates Coutures’. Je ne connaissais ce groupe que par ‘Lambé An Dro’ et l’album ‘Antaology’ sorti en 2015 est un bon moyen pour se faire une idée de ‘Matmatah’ car il renferme 40 titres de la première période. Avec ‘Plates Coutures’, ils reviennent gonflés à bloc et on remarque une évolution majeure au niveau des paroles avec des messages beaucoup plus forts relatant certains des thèmes récurrents de l’époque en utilisant la provocation pour mieux encourager la révolte; ‘Nous y Sommes’ en est l’exemple parfait avec la phrase définitive, ‘Et voici que notre hôte entre en phase terminal’ qui ne peut que faire réagir et déclencher une prise de conscience pour que justement ‘Nous n’y soyons pas encore’, le message final étant que chacun a en lui les moyens d’être acteur de son destin. Au niveau musical, les compositions se mettent au service des paroles et bénéficient d’une production exceptionnelle. Bref ‘Plates Coutures’ est un album très fort qui fait sortir le groupe de sa zone de confort d'antan pour notre plus grand plaisir et qui en fait un des groupes majeurs de la scène rock Française...

Interprêtes

Benoît Fournier (Batterie), Emmanuel Baroux (Guitares), Eric Digaire (Chant / Basse), Tristan Nihouarn (Chant / Guitares)


Artiste : V2

Album : Showdown

Date de Sortie : 01-12-2016

Ajouté le : 30-04-2017

‘V2’ est un groupe Hollandais qui a sorti 2 albums dans les années 90 puis plus rien depuis. 2016 a vu la sortie d’un nouvel album ‘Showdown’ qui n’a pas fait le buzz sur internet et que je découvre tardivement. Tout d’abord, c’est l’artwork tout en couleur qui m’a attiré et ensuite, à la première écoute, on est emmené dans un rock/métal progressif mélodique varié qui fait penser à des groupes comme ‘Sylvan’ (‘Hunt In Packs’, ‘Revelation Day’) ou ‘Porcupine Tree’ (‘Judas Figure’, ‘Fist And Hand’). A noter le dernier titre instrumental ‘Sundance’ qui est une réinterprètation d’un titre des années 90 avec des influences ‘Floydiennes’. En conclusion, avec ce nouvel album ‘Showdown’ , ‘V2’ renait de ses cendres et propose des compositions qui devraient plaire à tous les amateurs de rock progressif en général...

Interprêtes

Marti van Gulik (Basse), Ernst Honingman (Chant), Robert Voogt (Guitare), Bert Ettema (Guitae), Marti van Gulik (Batterie), Robert Vogt (Percussions)


Artiste : The Silent Wedding

Album : Enigma Eternal

Date de Sortie : 10-03-2017

Ajouté le : 02-05-2017

Encore la Grèce à l’honneur avec ‘The Silent Wedding’ qui, après un premier EP en 2008 et un premier LP en 2013, viennent de sortir leur 2ème album studio ‘Enigma Eternal’. Leur style est un métal mélodique à la frontière du symphonique où la violence des riffs de guitare est soutenue par des claviers permettant de lier et adoucir l’ensemble. Dès le départ, ‘Shadows & Dust’ est un titre qui résume bien l’ensemble avec un rythme enlevé et un refrain entêtant accompagné par un piano. Certains titres amènent des ruptures de style comme ‘Under The Veil Of Grey’ où l’on flirte avec du métal progressif et on peut également noter la magnifique ballade ‘Loneliness’ qui coupe l’opus en 2. Bref, ‘The Silent Wedding’ sortent un très bon album de métal mélodique qui devrait plaire à tous les amateurs du genre...

Interprêtes

Marios Karanastasis (Chant), Jim Katsaros (Guitare), Johnny Thermos (Claviers), Tom K. Wood (Basse), Renos Lialioutis (Batterie)


Artiste : Thomas Zaruba

Album : Slow Down

Date de Sortie : 27-11-2016

Ajouté le : 03-05-2017

Une apparition à la très bonne émission de ‘Frédéric Lopez’, ‘1000 et une vie’, voici comment j’ai découvert ‘Thomas Zaruba’ et son parcours m’a donné envie de me plonger dans son album ‘Slow Down’ qu’il a sorti fin 2016. Dès la première écoute, j’ai été happé par une émotion palpable à chaque instant avec cette bizarre contradiction d’un immense plaisir d’écoute avec ce petit frisson si caractéristique et en même temps d’une gêne de pénétrer aussi profondément dans l’intimité de l’artiste tellement il a su se mettre à nu pour ne retenir que l’essentiel et de faire de chaque seconde un moment intense. Et quand, on écoute ‘Thomas’ raconter la genèse de cet enregistrement qui a été sorti au beau milieu de la nuit en une seule prise, on se dit que finalement, il ne pouvait pas en être autrement. Bref, qu’importe le style, le genre et l’interprétation, vous qui recherchez un moyen de vous évader, ce ‘Slow Down’ est une vraie ‘Invitation au voyage’ où ‘tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté’. Merci Monsieur Zaruba pour ce beau cadeau...

Interprêtes

Thomas Zaruba (Piano)


Artiste : Axxis

Album : Retrolution

Date de Sortie : 24-02-2017

Ajouté le : 04-05-2017

Pas de transition, après ‘Thomas Zaruba’, voici ‘Axxis’ et leur joyeux nouvel album ‘Retrolution’ (pour Retro + Revolution). Après le double ‘Kingdom Of The Night’ en 2014 et ‘We Are the World‘ qui me trotte encore dans la tête, ‘Retrolution’ nous réembarque pour une série de hits mélodiques et rythmés. D’entrée, ‘Burn !Burn !Burn!’ plante le décor et on se dit qu’Axxis’ est toujours ‘Axxis’ avec des titres toujours efficaces qui vous font bouger au rythme des riffs de guitares. Certes, il n’y a guère de nouveautés mais ce n’est pas forcément ce que l’on attend d’eux car finalement l’objectif est de passer un bon moment à l’écoute de ces 13 titres et de ce côté-là, le contrat est rempli. En conclusion, ‘Axxis’ après près de 30 années d’existence, continue son petit bonhomme de chemin, au plus grand plaisir des fans de hard rock mélodique des années 80…

Interprêtes

Bernhard Weiss (Chant), Dirk Brand (Batterie), Harry Oellers (Claviers), Rob Schomaker (Basse), Stefan Weber (Guitares)


Artiste : Mostly Autumn

Album : Sight Of Day

Date de Sortie : 07-04-2017

Ajouté le : 05-05-2017

Déjà 11 albums au compteur et plus de 20 ans d’existence, ‘Mostly Autumn’ sortent en ce début 2017 leur 12ème opus, ‘Sight Of Day’ grâce au financement participatif. Depuis le temps, ils se sont fait une place dans le monde du rock progressif mais sans jamais toucher un large public international restant cantonnés à l’Angleterre. Espérons que ‘Sight Of Day’ puisse changer la donne car on tient là un album d’une qualité exceptionnelle : tout d’abord, le titre éponyme de plus de 14 minutes construit en 3 parties qui vous embarque dans leur univers pop/rock avec tout d’abord une première partie très mélodique en crescendo où la voix aérienne d‘Olivia Sparnenn’ fait merveille. S’en suit 3 minutes instrumentales débutant au piano où la guitare s’invite pour la suite dans un solo tout en feeling dégageant une émotion toute particulière. Changement de style avec le final où l’on retrouve en duo Olivia et Bryan soutenu par une guitare acoustique puis une mélodie à la ‘Karnataka’ terminant de façon magnifique l’ensemble. La suite est du même niveau avec des compositions riches et variées toujours très mélodiques qui se partagent entre le duo Olivia/Bryan qui amène une émotion toute particulière et de somptueux solos de guitare très aériens. Bref, avec ‘Sight Of Day’, ‘Mostly Autumn’ sortent sans doute leur meilleur album qui en fait pour ma part, un des groupes phares du rock progressif…

Interprêtes

Bryan Josh (Chant, Guitare, Claviers), Olivia Sparnenn (Chant, Claviers, Tambourin), Ian Jennings (Claviers, Orgue), Alex Cromerty (Batterie), Andy Smith (Basse), Angela Gordon (Flûte), Chris Johnson (Guitae, Claviers, Tambourin, Chœurs) + Invités : Anna Phoebe (Violon), Troy Donockley (Uilleann Pipes, Flûte)


Artiste : Soup

Album : Remedies

Date de Sortie : 07-04-2017

Ajouté le : 06-05-2017

Les Norvégiens de ‘Soup’ viennent de sortir leur 5ème album ‘Remedies’ et restent toujours très discret sur la toile. 5 titres pour un peu plus de 40 minutes de musique, on retrouve les ingrédients des précédents opus avec un rock atmosphérique qui vous emporte dans un univers remplis de délicatesse et d’émotion. ‘Going Somewhere’ plante le décor avec un titre à la ‘Anathema’ qui monte en crescendo pour terminer sur quelques notes de piano. ‘The Boy And The Snow’ poursuit avec un début tout en finesse qui monte progressivement pour retomber avec la partie chantée presque susurrée puis on enchaîne de nouveau une partie intense puis de nouveau une rupture avec la partie finale qui débute par une partie instrumentale ‘Pinkfloydienne’ (cela me rappelle un peu l’atmosphère d’Echoes’) qui prépare la montée finale. Bref, avec ce ‘Remedies’, ‘Soup’ continuent en dehors de toutes les modes de nous offrir une musique atmosphérique qui ravira certainement tous les fans de ce genre mais qui devrait toucher également un public plus large…

Interprêtes

Erlend Aastad Viken (Chant, Claviers), Espen Berge (Percussions), Jan Tore Megård (Basse), Ørjan Saur (Guitare)


Artiste : Carptree

Album : Emerger

Date de Sortie : 07-04-2017

Ajouté le : 07-05-2017

On est toujours dans les pays nordiques avec les Suédois de ‘Carptree’ qui sont proches de groupes comme ‘Marillion’, ‘Arena’ ou encore ‘Genesis’ avec la voix si caractéristique de ‘Niclas Flinck’. Déjà 7 longues années depuis ‘Nymf’ sorti en 2010 et c’est seulement en ce début 2017 que leur nouvel album ‘Emerger’ voit le jour. Avec ce dernier opus ils nous emmènent dans un univers semblable aux précédents enregistrements : du rock progressif complexe, mélodique et puissant qui oscille entre passages calmes et d’autres plus symphoniques où les claviers sont omniprésents et où les changements de tempo amènent une variété dans les compositions. 8 titres pour près de 55 minutes, ‘Emerger’ s’apprivoise écoute après écoute et on découvre petit à petit toute la richesse et la qualité des arrangements et de la production. En résumé, ‘Carptree’ reviennent sur le devant de la scène progressive en ce début 2017 avec un album accessible qui au-delà des fans peut être une porte d’entrée à tous ceux qui voudraient découvrir le rock progressif…

Interprêtes

Niclas Flinck (Chant), Carl Westholm (Guitares, Basse, Claviers) + Invités : No Future Orchestra = Ulf Edelönn (Guitare), Stefan Fandén (Basse, Bouzouki), Jesper Skarin (Batterie), Cia Backman (Choeurs), Öivin Tronstad (Choeurs)


Artiste : Elane

Album : Arcane 2

Date de Sortie : 07-04-2017

Ajouté le : 08-05-2017

Après ‘Arcane’ en 2011 qui était inspiré des romans fantastiques de ‘Kai Meyer’, les Allemands d’Elane’ sortent en 2017 la version 2, ‘Arcane 2’ qui est la continuité du premier album. Les 14 titres sont dans un registre folk mélodique très accessible et on pourrait comparer leur style au groupe de ‘Candice Night’ et ‘Richie Blackmore’, ‘Blackmore’s Night’. Emmenés par la chanteuse et flûtiste ‘Joran Elane’, ils nous embarquent dans un voyage folk/pop où les influences sont multiples entre Orient (‘Sabatea’s Song’, ‘Magic Carpet Ride’) et Occident (‘Breath Of Gold’, ‘More Stars Shine on Earth’). L’accompagnement des claviers et des cordes amène une douceur à l’ensemble et le dernier titre de plus de 12 minutes ‘Nugua’s Journey’ soutenu par les instruments classiques termine l’album par une grande fresque symphonique. Bref, le remake d’Arcane’ est à conseiller à tous les amateurs de pop/folk qui aiment les ambiances feutrées et remplies de délicatesse…

Interprêtes

Joran Elane (Chant, Flûte), Skaldir (Guitare, Basse, Batterie), Nico (Claviers), Simon (Violon, Alto, Violoncelle)


Artiste : Bonfire

Album : Byte The Bullet

Date de Sortie : 24-03-2017

Ajouté le : 09-05-2017

Après plusieurs décennies de Hard-Rock et une bonne quinzaine d’album au compteur, revoici en 2017 un nouvel album des Allemands de ‘Bonfire’ toujours emmenés par leur guitariste ‘Hans Ziller’, j’ai nommé ‘Byte The Bullet’. Tous les titres sentent bon le style Heavy des années 80 avec tous les ingrédients qui vont avec : de bonnes mélodies soutenues par une rythmique heavy, un chanteur qui ne se ménage pas, des solos de guitare à la ‘Ritchie Blackmore’ (il y en a quelques-uns qui doivent se retourner dans leurs tombes à l’écoute de ‘InstruMetal’). A cela rajoutez des ballades très réussies avec ‘Lonely Nights’ et ‘Without You’ (ils n’ont rien à envier à ‘Scorpions’), un cover repris à leur sauce avec ‘Locomotive Breath’ de ‘Jethro Tull’, vous avez là un très bon album pour tous les fans de Hard-Rock et certainement au-delà car quand la musique est bonne, elle sort des modes et n’a pas d’âge…

Interprêtes

Hans Ziller (Guitare), Alexx Stahl (Chant), Frank Pane (Guitare), Ronnie Parkes (Basse), Tim Breideband (Batterie)


Artiste : Vandroya

Album : Beyond The Human Mind

Date de Sortie : 28-04-2017

Ajouté le : 10-05-2017

‘Vandraya’ est un groupe de heavy métal Brésilien sortent leur 2ème album studio ‘Beyond The Human Mind’ qui montre une évolution dans le chemin pris par le groupe. On retrouve des titres puissants et rapides que l’on connaissait chez eux comme ‘The Path Of The Endless Fall’, ‘I’m Alive’ ou ‘You Know Know My Name’ mais on découvre plusieurs autres facettes : ‘Columns Of Illusion’ fait penser à une introduction de groupes de métal symphonique, ‘Maya’ amène un côté progressif avec des changements de rythmes, ‘Last Breath’ et ‘If I Forgive Myself’ sont deux belles ballades mélodiques et le dernier titre éponyme de l’album de plus de 10 minutes présente plusieurs atmosphères où l’on retrouve des parties progressives plus élaborées. En résumé, avec ‘Beyond The Human Mind’, les Brésiliens de ‘Vandroya’, même s’il y des chances qu’ils restent limités à un certain public, se diversifient pour nous offrir un bon album de métal...

Interprêtes

Daísa Munhoz (Chant), Giovanni Perlati (Basse), Marco Lambert (Guitares), Otávio Nuñez (Batterie), Rodolfo Pagotto (Guitares)


Artiste : Honeymoon Suite

Album : Hands Up (EP)

Date de Sortie : 17-03-2017

Ajouté le : 11-05-2017

‘Honeymoon Suite’ est un groupe Canadien qui a connu le succès dans les années 80/90 et qui continue à sortir des albums de plus en plus espacés étant donné que le dernier datait de 2008. ‘Hands Up’ qui sort en 2017 est plutôt un EP car il ne contient que 7 titres plus 2 live et a été financé grâce au financement participatif sur ‘Pledgemusic’. On retrouve leur style AOR pop/rock très mélodique comme on pouvait l’entendre chez certains groupes des années 80 comme ‘Eagles’ ou ‘Foreigner’. Certes, ils ne révolutionnent pas le genre mais avec ce ‘Hands Up’, on ne peut que saluer cette faculté toujours intacte pour composer des titres simples mais accrocheurs dès la première écoute pour notre plus grand plaisir…

Interprêtes

Johnny Dee (Chant, Guitare), Derry Grehan (Guitare, Chant), Garry Lalonde (Basse, Chant), Dave Betts (Batterie), Peter Nunn (Claviers), Leah Marlene Grehan (Choeurs)


Artiste : Bader Nana

Album : Devolver

Date de Sortie : 17-04-2017

Ajouté le : 12-05-2017

‘Bader Nana’ est un auteur, compositeur, multi-instrumentaliste et producteur Libanais qui vit au Koweit et qui a déjà 2 albums à son compteur. 2017 voit la sortie de ‘Devolver’ et c’est à cette occasion que je le découvre. Sur ce dernier opus, le style est un rock progressif toujours très mélodique avec de magnifiques arrangements qui pourrait faire penser aux ténors du genre comme ‘Big Big Train’, ‘Arena’ ou même ‘Dream Theater’. Rien à jeter dans ce ‘Devolver’ et que dire de ce dernier titre de plus de 22 minutes avec des influences puisées ici et là et qui nous fait voyager sans jamais lasser, chaque instant amenant toujours quelque chose de particulier. Bref, ce ‘Devolver’ est pour moi la découverte d’un artiste talentueux qui sait se mettre au service de la musique et transmettre toute l’émotion que l’on attend dans ce style…

Interprêtes

Bader Nana (Tous les instruments, Chant), Ramzi Ramman (Guitare, Chant), Omar Afuni (Chant)


Artiste : Magic Pie

Album : The Suffering Joy

Date de Sortie : 19-12-2016

Ajouté le : 13-05-2017

L’album ‘The Suffering Joy’ date en réalité de 2011 et comme le label de ‘Magic Pie’ a décidé de le rééditer en cette fin 2016 et que je ne le connaissais pas, je l’ai découvert à cette occasion. C’est un album concept qui raconte la vie d’un homme de la naissance jusqu’à sa mort. D’entrée, j’ai été littéralement happé par le titre principal ‘A Life’s Work’ coupé en 4 parties qui nous entraînent dans des styles progressifs très variées : la courte introduction est atmosphérique et on enchaîne sur un titre instrumentale puissant qui peut faire penser à du ‘Dream Theater’. Le 3ème acte est beaucoup plus calme et acoustique qui m’a fait penser à l’atmosphère de ‘Mother’ des ‘Pink Floyd’; le 4ème chapitre qui est la pièce maitresse de plus de 17 minutes mélange différentes ambiances qui nous font passer d’un métal progressif avec des parties instrumentales intégrant guitares électriques et claviers à des parties plus calmes en passant par le thème principal chanté et sa mélodie accrocheuse et ses harmonies vocales qui intensifient le côté épique. La suite est un rock progressif toujours très varié mais plus classique et on pense bien évidemment à certains groupes de progressif des années 70/80. En conclusion, ‘The Suffering Joy’ est un album prenant qui comme le bon vin, se bonifie au fil du temps et des écoutes et qui forcément restera sans doute destiné à un public averti...

Interprêtes

Eirik Hanssen (Chant, Guitare), Eirikur Hauksson (Chant, Guitare), Gilbert Marshall (Chant, Claviers), Jan Torkild Johannessen (Batterie), Kim Stenberg (Guitare), Lars Petter Holstad (Basse), Mary Bentsen (Chant)


Artiste : Beneath My Sins

Album : Valkyries Of Modern Times

Date de Sortie : 04-03-2017

Ajouté le : 14-05-2017

‘Beneath My Sins’ est un groupe Français de métal symphonique et si vous voulez découvrir ce genre, avec leur premier album studio ‘Valkyries Of Modern Times’, ils ont tous les ingrédients de ce style de musique : du heavy métal avec guitares et batterie incluant des éléments symphoniques puisés dans la musique classique et des arrangements en ayant recours à des orchestre symphoniques (pour les plus riches) ou tout simplement en utilisant des échantillons sonores imitant un orchestre pour la partie instrumentale; pour le registre vocal, c’est généralement une chanteuse qui évolue entre un registre lyrique à laquelle s’adjoignent des chœurs. Avec ce premier opus, ‘Beneath My Sins’ nous proposent des titres épiques et symphoniques comme l’instrumental ‘Spread Your Wings’, la ballade ‘Broken Pieces’ et le dernier titre ‘Longing Is Still Alive’. On retrouve également des titres plus énergiques comme ‘From The Flames’ avec de belles cassures de tempo et l’adjonction bienvenue de chœurs, le rafraichissant ‘Loosing You Again’ ou l’entraînant ‘The Beauty in the Witch’. Avec ‘Dreams Shall Be Lived’ et ‘Fly Raven Fly’, ils rajoutent une pincée de folk qui permet d’amener une variété encore plus grande à l’ensemble. En résumé, ‘Beneath My Sins’, pour un premier album, rentrent par la grande porte du métal symphonique avec une chanteuse lyrique et ‘Valkyries Of Modern Times’ devrait plaire à tous les amateurs de ce style...

Interprêtes

Emma Elvaston (Chant), Clement Botz (Guitare), Boris Devon (Batterie), Pascal Clifford (Basse)


Artiste : Cast

Album : Power And Outcome

Date de Sortie : 10-03-2017

Ajouté le : 15-05-2017

C’est avec ce premier album disponible sur Spotify, ‘Power And Outcome’ que je découvre ‘Cast’, ensemble Mexicain qui ont déjà 20 albums à leur actif (voir sur leur site). Ils évoluent dans un rock progressif riche et varié qui puise ses influences dans certains artistes des années 70 comme ‘Emerson Lake & Palmer’ ou ‘Genesis’. 10 compositions pour 70 minutes, voici le menu de ce dernier opus qui débute par ‘Rules Of The Desert’ qui n’est certainement pas le titre le plus accessible mais qui résumé bien le style du groupe avec une orchestration assez complexe qui mêle les instruments électriques aux cordes et au piano. Les 2 titres suivants ‘Power And Outcome’ et ‘Details, Circles Spin’ sont plus accessibles et plus classiques avec un côté symphonique appuyé. La suite est à l’image de ce début, une alternance de titres recherchés et d’autres plus simples qui rendent cet album très varié mais demande quelques écoutes pour pénétrer chaque recoin. Bref, ‘Power And Outcome’, est un condensé de 40 années de rock progressif et, même s’il est peut-être un peu trop complexe pour découvrir ce style de musique, devrait plaire à tous les inconditionnels du genre...

Interprêtes

Bobby Vidales (Chant), Alfonso Vidales (Claviers), Antonio Bringas (Batterie), Carlos Humaran (Basse), Claudio Cordero (Guitare)


Artiste : Midnight Sorrow

Album : Pick A Tale

Date de Sortie : 07-04-2017

Ajouté le : 16-05-2017

La France n’est pas forcément une référence en matière de métal symphonique mais voici qu’après ‘Beneath My Sins’ (voir chronique Ici), c’est au tour d’un nouveau groupe Français, ‘Midnight Sorrow’ de sortir leur premier album studio ‘Pick A Tale’. D’entrée, avec ‘Glorious’, on pense immédiatement aux grandes pointures du genre et notamment à ‘Leave’s Eyes’ avec une alternance entre le chant aérien de Maureen et les growls de Samuel. Avec ‘Between Sun And Moon’, on est proche de ‘Nightwish’ avec un côté celtique, une rythmique entraînante et des chœurs très présents. La suite reste du même niveau avec des arrangements toujours très travaillés et des compositions variées dans leur structure comme ‘Treasure Of Your Life’ de plus de 11 minutes où ils flirtent avec le progressif. Ils ne délaissent pas non plus les titres plus calmes et la deuxième partie de l’album en contient 3 avec le titre en 2 temps ‘At First’, ‘Phase’ et le dernier titre ‘A Last Ceremony’ et, même si ‘Maureen Morvan’ a encore une marge de progression dans son chant dans les parties puissantes, elle montre déjà tout son talent dans ces titres où elle amène une émotion particulière. Bref, ‘Midnight Sorrow’ viennent de frapper un grand coup avec ‘Pick A Tale’ et devrait se faire une bonne place dans le monde assez fermé du métal symphonique, c’est du moins tout ce qu’on leur souhaite...

Interprêtes

Maureen Morvan (Chant), Nicolas Mickaël (Claviers), Samuel Stammbach (Guitares), Stéphane Perrier (Batterie), William Simon (Basse)


Artiste : Eye 2 Eye

Album : The Light Bearer

Date de Sortie : 22-03-2017

Ajouté le : 17-05-2017

‘Eye 2 Eye’ est encore un groupe Français que je découvre avec leur 4ème album ‘The Light Bearer’ et qui officient dans un rock progressif teinté seventies. D’entrée, le titre éponyme de plus de 10 minutes nous emmène dans une atmosphère mélancolique et très mélodique avec plusieurs tiroirs qui s’emboîtent parfaitement. Les influences sont multiples et bien évidemment, le jeu de guitare fait penser à ‘David Gilmour’ et ‘Michel Cerroni’, leur nouveau chanteur, amène une âme aux compositions qui rappelle la prestance des artistes intervenant dans les différentes épopées d’Arjen Lusassen’s’ toute proportion gardée car le style reste pop/rock. A noter également des invités avec ‘Audrey Ruquet’ au chant et un quatuor à cordes pour le très réussi titre ‘Home’. Au final, rien à jeter dans les 8 titres et je ne peux m’empêcher de citer le dernier titre ‘Crossing The Mirror’ avec un final qui nous ramène à la fin des années 70 avec un certain ‘Comfortably Numb’. Bref, ce ‘The Light Bearer’ est encore une très belle surprise pour cette année 2017 et les groupes Français, n’en déplaise à certains, montrent que l’on peut rivaliser sans complexe avec les pointures de la musique progressive internationale...

Interprêtes

Philippe Benabes (Claviers), Didier Pegues (Claviers, Batterie), Bruno Pegues (Guitare), Etienne Damin (Basse), Michel Cerroni (Chant) + Invités : Audrey Ruquet (Chant, Chœurs), Chloé Lecoq (Alto), Kelly Mezino (Chant, Chœurs), Marie Delaunay (Violon), Marie Hortense Carlach (Chœurs), Mathieu Lecoq (Violoncelle), Natasha Morley (Chœurs), Sophie Guille Des Buttes (Violon)


Artiste : Cellar Noise

Album : Alight

Date de Sortie : 11-02-2017

Ajouté le : 18-05-2017

‘Cellar Noise’ est un groupe Italien mené par 2 frères qui sortent leur premier album studio ‘Alight’. Ils nous emmènent dans un univers symphonique et progressif des années 70 où ils incorporent des éléments de musique classique (écoutez le final de ‘Temple’). Le premier titre instrumental ‘Dive With Me’ mélange les instruments électriques avec des instruments acoustiques, piano et violoncelle. Dans les compositions chantées, ‘Francesco Lovari’ amène une douceur qui colle parfaitement au style. Bref, mis à part le court titre ‘Blackfriars’ assez dynamique, avec ce premier opus, ‘Cellar Noise’ nous font passer un très bon moment dans un monde de douceur et de sérénité et si vous recherchez un album à écouter calmement après une bonne journée de travail, vous devriez adoptez ‘Alight’, accessible à un public assez large...

Interprêtes

Eric Bersan (Batterie), Loris Bersan (Basse), Niccolò Gallani (Claviers), Francesco Lovari (Chant, Percussions), Alessandro Palmisano (Guitare)


Artiste : Alan Reed

Album : Honey on the Razor’s Edge

Date de Sortie : 08-04-2017

Ajouté le : 19-05-2017

Je me repasse souvent le live ‘Blinding Darkness’ de 2003 du groupe ‘Pallas’ qui reste pour moi un des musts des concerts des années 2000 dans le domaine progressif. Une des raisons est, bien entendu, la prestation au chant d’Alan Reed’, qui sait transmettre une émotion à chaque instant toujours sur le fil du rasoir (écoutez sur Spotify ‘Blood And Roses’). Tient d’ailleurs, ce fil du rasoir, il en est question dans son deuxième album ‘Honey on the Razor’s Edge’. Le style se veut plus léger que l’atmosphère épique de ‘Pallas’ et avec une pléiade d’illustres d’invités, il nous propose 8 titres mariant la modernité avec des influences puisées dans la musique progressive des 40 dernières années en gardant toujours des lignes mélodiques accrocheuses. Au-delà du chant toujours au sommet d’Alan qui sait toujours aussi bien transmettre une émotion, il est soutenu par des musiciens d’un excellent niveau qui ont su se mettre à son service et s’intégrer parfaitement pour magnifier l’ensemble. En résumé, ‘Alan Reed’, avec ce ‘Honey on the Razor’s Edge’ nous propose un album moderne qui devrait toucher une audience assez large et dépasser les frontières du public averti de la musique progressive...

Interprêtes

Alan Reed (Chant, Guitares, Basse, Claviers, Percussions), Mike Stobbie (Claviers), Scott Higham (Batterie) + Invités : Christina Booth (Chant), Claude Leonetti (Leode), Jeff Green (Guitare), Laetitia Chaudemanche (Chant), Monique Van Der Kolk (Chant), Steve Hackett (Harmonica)


Artiste : Dool

Album : Here Now, There Then

Date de Sortie : 17-02-2017

Ajouté le : 20-05-2017

Avec les Hollandais de ‘Dool’ et leur premier album studio ‘Here Now, There Then’, on pourrait se dire à la première écoute que l’on est embarqué dans un rock lourd et sombre que l’on qualifie généralement de ‘doom’. Mais à l’instar des groupes pratiquant ce style, même si l’atmosphère reste pesante sur certaines compositions, l’ensemble est relativement varié et mélodique : ‘Vantablack’ qui ouvre l’album est typique du style doom mais le titre suivant ‘Golden Serpents’ tranche avec le reste avec sa rythmique entraînante. ‘Ryanne Van Dorst’, au chant, amène un côté rock avec un registre original qu’elle sait adapter comme sur l’excellent ‘Words On Paper’ et son refrain entêtant (dans le bon sens du terme). Avec ‘In Her Darknest Hour’, même si l’on revient à une rythmique lourde, la mélodie et le chant en font un titre accrocheur. Mon coup de cœur va vers ‘Oweynagat’ qui devient vite au fil des écoutes une merveille progressive avec son crescendo final. En résumé, avec ce ‘Here Now, There Then’, il ne faut s’arrêter à la première écoute si l’on veut accrocher car cet opus demande un certain temps pour être apprivoiser et pour en découvrir tous les coins et recoins...

Interprêtes

Job Van De Zande (Basse), Micha Haring (Batterie), Nick Polak (Guitares), Reinier Vermeulen (Guitares), Ryanne Van Dorst (Chant / Guitares)


Artiste : Laura Cox Band

Album : Hard Blues Shot

Date de Sortie : 10-03-2017

Ajouté le : 21-05-2017

Vous voulez du hard-rock qui déménage, inutile d’aller jusque chez les Kangourous, on a tout ça chez nous, et oui, sans sortir de notre hexagone !! Elle s’appelle ‘Laura Cox’ et avec son groupe portant son nom, elle vient de sortir son premier album studio ‘Hard Blues Shot’. Le titre éponyme plante le décor avec des guitares saturées et une rythmique endiablée. Sur certains titres, on retrouve le boogies-blues à la ‘Status Quo’ ou à la ‘ZZ top’ que peu de groupes ont réussi à égaler avec ‘Too Nice for Rock’n’Roll’ ou le magnifique ‘Morning Road’. Les titres plus calmes ne sont pas oubliés avec le magnifique ‘Goog Ol’ Days’ et le dernier titre acoustique chanté en Anglais et en Français. ‘Barefoot In The Countryside’ montre également qu’elle s’adapte à tous les styles pour nous enchanter avec de la country. En conclusion, ‘Laura Cox’ et sa bande nous montrent que l’on peut faire du bon rock dans l’Hexagone et que, s’ils ne cèdent pas au chant de sirènes des grandes majors qui leur imposeront leurs choix et s’ils se battent pour garder leur indépendance artistique, promettent de beaux jours pour tous les amoureux d’un rock authentique...

Interprêtes

Laura Cox (Chant, Guitares), Antonin Guerin (Batterie), François C. Delacoudre (Basse), Mathieu Albiac (Guitare)


Artiste : Aldaria

Album : Land of Light

Date de Sortie : 25-03-2017

Ajouté le : 22-05-2017

Des artistes de la scène internationale métal à la pelle, un album-concept sur la découverte d’un manuscrit dans la ville de Babylone décrivant un monde inconnu du nom de ‘Aldaria’ où se trouvent les gardiens de la lumière, voici en quelques mots le dernier projet du guitariste Norvégien ‘Frode Hovd’. Côté musique, c’est du power métal avec une bonne dose d’épique. Après une introduction instrumentale d’usage, ‘Another Life’ nous embarque dans l’aventure avec un premier titre typique du power métal mélodique proche d‘Avantasia’. La suite se partage entre des compositions puissantes comme ‘Guardians Of The Lights’, ‘Lost In The Darkness Below’ ou encore ‘From The Ashes’ et de belles ballades comme ‘Sands Of Time’ ou ‘Trails Of Tears’. Le dernier titre ‘Land Of Light’ de près de 12 minutes clôture cette saga dans une composition épique à souhait et un refrain qui vous ne quitte plus. Bref, avec ‘Aldaria’, ‘Frode Hovd’ met les petits plats dans les grands pour nous offrir une épopée grandiose soutenues par les grands noms du métal qui devrait plaire à un public averti et amateur d’un métal épique et puissant...

Interprêtes

Frode Hovd (Guitares) + Invités : Mistheria (Claviers), Andreas Nergård (Claviers, Batterie), Bernt Fjellestad (Chant), Christer Harøy (Guitare), David Åkesson (Chant), Eskild Kløften (Guitare), Fabio Lione (Chant), Filip Andel (Basse), Filip Koluš (Guitare), Gabriels (Claviers), Jimmy Hedlund (Guitare), Jonas Heidgert (Chant), Kenneth Skarsvaag (Basse), Konstantin Naumenko (Chant), Kristoffer Göbel (Chant), Marit Minniva Børresen (Chant), Mathias Blad (Chant), Mayo Petranin (Chant), Mike LePond (Basse), Mina Giannopoulou (Chant), Pellek (Chant), Peter Crowley (Claviers), Peter Danielsen (Claviers), Rayner Harøy (Basse), Rick Altzi (Chant), Rob Lundgren (Chant), Robert Myrhaug (Batterie), Roland Grapow (Guitare), Ronnie König (Basse), Sigfried Samer (Chant), Todd Michael Hall (Chant), Tommy Reinxeed (Chant), Uli Kusch (Batterie), Vasilis Georgiou (Chant), Yannis Papadopoulos (Chant)


Artiste : Encircled

Album : The Monkey Jamboree

Date de Sortie : 20-01-2017

Ajouté le : 23-05-2017