Artiste : Lunear

Album : Curve.Axis.Symmetry

Date de Sortie : 23-04-2020

Ajouté le : 09-06-2020

‘Lunear’ est une formation Française qui a sorti un premier album ’Many Miles Away’ en 2018 et je les découvre avec son successeur ‘Curve.Axis.Symmetry’ qui a vu le jour fin Avril 2020. Leur style se situe entre pop et rock avec des paroles en Anglais et ce dernier bébé est un album concept consacré, je cite leur site : « à une femme qui ne peut mourir. Tout d’abord, elle pensait que c’était une bénédiction : le rêve de la vie éternelle… Mais, rien ne dure éternellement, pas même notre terre… ».

Musicalement, ils nous proposent des ambiances délicates et reposantes avec de magnifiques mélodies qui vous touchent immédiatement en mélangeant des influences progressives avec de la pop et pour prendre un exemple dans le monde progressif, le style de ‘Lunear’ s’apparente à ce que peuvent faire ‘Steven Wilson’ et ‘Aviv Geffen’ avec leur projet ’Blackfield’. L’instrumental ‘Lemniscate’, qui symbolise l’infini, débute l’album et sert en fait d’introduction pour ‘First Death’ qui nous offre une première belle mélodie qui peut rappeler les premiers groupes de pop des années 60 avec en tête les ‘Beatles’, puis ‘Same Player. Shoot Again.’ continue dans cette ambiance chaleureuse avec des guitares un peu plus appuyées et ‘Nothing Left to Do’ déploie des lignes mélodiques harmonieuses qui s’installent immédiatement dans votre tête. Après, le court instrumental mélancolique ‘A Passage of Time’, ‘The Rise and Fall of Earth’, qui clôt la première partie ‘Before the Fall’, se poursuit dans cette atmosphère paisible et tranquille puis ‘Earth's Population: 1’ qui préfigure ‘After The Fall’ est plus entraînant avec de belles harmonies vocales et me fait penser à ‘Barclay James Harvest’ alors que ‘Earth End’ revient à un style plus sombre avec un lent tempo. La fin de l’album fait défiler ‘Adrift’ avec une léger crescendo dans un rythme de valse qui nous donne cette impression de danse perpétuelle, le nonchalant ‘From Its Sky’ qui fait écho par sa mélodie à ‘Nothing Left to Do’ mais dans une version plus épurée et qui nous offre un magnifique solo de guitare ‘Floydien’ dans la deuxième moitié du titre, la ballade ‘Forever’ qui est un peu le résumé de cette histoire avec une magnifique mélodie apaisante se terminant par cette étrange sensation lorsqu’on évoque l’infini, et enfin, le court épilogue acoustique reprenant les paroles de ‘First Death’ mais dans un style beaucoup plus dépouillé.

En résumé, les Français de ‘Lunear’ nous offre un magnifique album concept avec un thème original mis en musique de manière remarquable : ‘Curve.Axis.Symmetry.’ est à déguster tranquillement le casque sur les oreilles et devrait plaire à tout un public naviguant entre pop et rock et adepte d’atmosphères paisibles avec de belles mélodies accessibles à la première écoute...

Interprêtes

Sébastien Bournier (Chant, Batterie), Paul J.No (Chant, Claviers), Jean-Philippe Benadjer (Chant, Guitare, Basse)