Artiste : Pain Of Salvation

Album : In The Passing Light Of Day

Date de Sortie : 13-01-2017

Ajouté le : 12-02-2017

Avec ‘Pain Of Salvation’, on est habitué aux grands écarts entre calme et tempête où l’on passe de riffs rageurs à un passage juste susurré mais toujours sur le fil du rasoir. Basé sur sa douloureuse expérience qui a bien failli lui couter la vie, ‘Daniel Gildenlöw’ nous décrit dans ‘In The Passing Light Of Day’ les différentes étapes de sa maladie. Côté compositions, il faut certes plusieurs écoutes pour entrer complètement dans l’univers torturé de Daniel mais on ressent assez rapidement une grande intensité émotionnelle se dégager de chaque titre qui nous fait pénétrer au plus profond de son intimité et on se dit que finalement, c’est sans doute sa douloureuse épreuve qui lui a permis d’aller au plus profond de lui-même pour composer une œuvre intense et bouleversante. Bref, avec ce ‘In The Passing Light Of Day’ qui sort en tout début d’année, on tient déjà un album majeur de 2017 en dehors des modes et des styles qui se ressent plus qu’il ne s’écoute, à mettre au même niveau que le dernier album ‘Blackstar’ de notre regretté ‘David Bowie’ sorti tout juste un an avant…

Interprêtes

Daniel Gildenlöw (Chant / Guitares), Daniel Karlsson (Claviers), Gustaf Hielm (Basse), Léo Margarit (Batterie), Ragnar Zolberg (Chant / Guitares)