Artiste : Moonlight Haze

Album : Lunaris

Date de Sortie : 12-06-2020

Ajouté le : 31-07-2020

En 2019, j’étais passé à côté de la sortie de ‘De Rerum Natura’, premier album de la formation Italienne ‘Moonlight Haze’ et c’est donc avec ‘Lunaris’ que je découvre ce combo mené par la front woman ‘Chiara Tricarico’ (qui n’est pas une inconnue puisqu’elle a été la chanteuse de ‘Temperance’ et qui a également un autre projet avec la formation Italienne ’Ravenword’) et le batteur et claviériste ‘Giulio Capone’ ('Timo Tolkki's Avalon' et également ex ‘Temperance’ entre autres), album qui sort juste un an après son prédécesseur, c’est dire la capacité de ce groupe à nous fournir du matériel à nous mettre entre les oreilles. Une première écoute montre un talent indéniable pour des titres directs et mélodiques qui s’apprivoisent sur le champ dans un style mélangeant power métal et métal symphonique.

Avec ‘Till the End’, on est de plein pied dans un métal symphonique puissant et énergique avec des influences de formations comme ‘Delain’, ’Visions Of Atlantis’ ou ’Xandria’, puis ‘The Rabbit of the Moon’ continue sur cette lancée avec une mélodie entraînante très ‘Nightwishienne’, et ‘Lunaris’ enfonce le clou avec une magnifique prestation de ‘Chiara Tricarico’ qui se paie le luxe d’enregistrer les deux registres vocaux. Après ce début prometteur, ‘Under Your Spell’ marque une pause power ballade avec des lignes mélodiques qui feraient des jaloux dans la profession, et c’est reparti avec ‘Enigma’, mélangeant symphonique et power avec une nouvelle mélodie entêtante et qui chantée en Italien amène, pour ma part, ce côté plus chaleureux, puis ‘Wish Upon a Scar’ augmente encore le tempo pour un titre rapide et ‘The Dangerous Art Of Overthinking’ nous offre dans une ambiance épique et symphonique, de magnifiques variations d’intensité et de tempos qui en font un de mes coups de cœurs. On continue avec des titres toujours de même niveau, tout d’abord un entraînant ‘Without You’, puis la très belle ballade aux accents folk ‘Of Birth And Death’ et enfin ‘Nameless City’ entre orient et occident qui nous embarque pour une fresque symphonique admirable dans les ambiances d’Epica’ avec des chœurs grandioses, l’album se terminant par la version Anglaise d’Enigma’.

En résumé, les Italiens de ‘Moonlight Haze’ confirment avec ce 2ème album, un talent et un potentiel admirable qui devrait les placer assez rapidement dans le peloton de tête des formations de métal symphonique et ‘Lunaris’ ne peut que plaire à toute amatrice et tout amateur de métal symphoniques qui aiment les ténors du genre...

Interprêtes

Chiara Tricarico (Chant), Giulio Capone (Batterie, Claviers), Marco Falanga (Guitare), Alberto Melinato (Guitare), Alessandro Jacobi (Basse) + Invité : Fabio Polo (Violon)