Artiste : Xiphea

Album : The Cave Of The Golden Rose

Date de Sortie : 19-03-2020

Ajouté le : 05-05-2020

Après ’Once Upon a Time’ en 2016 et ’Everland’ en 2018, les Allemands de ‘Xiphea’ sortent un EP qui continue dans le registre des contes de fées, puisque ‘The Cave Of The Golden Rose’ est une série de 5 téléfilms sortis en Italie et adaptée du conte pour enfants ‘Fanta-Ghirò’. On retrouve donc dans ce court opus le métal symphonique et mélodique que l’on connaissait sur les précédents albums avec des influences évidentes des groupes majeurs du genre.

L’album se compose de 5 titres qui n’en forme qu’un en commençant comme dans tous les contes par un : ‘Once upon a time...’ qui est un récitatif plantant le décor de l’histoire qui est constituée de 4 parties : ‘The Prophecy’ débute avec un long titre de plus 10 minutes dans une ambiance symphonique et épique avec une première partie instrumentale et, après 2 minutes, démarre une partie énergique et entraînante dans un métal symphonique assez classique avec une coupure plus calme en milieu de titre, la fin du titre reprenant de l’ampleur avec quelques growls de ‘Neil Meusel’, finement dosés, en opposition avec la belle voix claire de ‘Sabine Meusel’. Avec la partie 2, ‘A Truth Awakens’, on continue dans ce déferlement métalico-symphonique modulant les intensités avec des lignes mélodiques accessibles à la première écoute et qui s’incrustent facilement dans notre tête, le final en décrescendo préparant le titre suivant, ‘Show Me Your Fear’ qui débute dans la sérénité et qui prend de l’intensité et alterne parties calmes et d’autres beaucoup plus musclées et c’est avec le mélodique ‘The Little Magic’ avec un refrain entêtant et un magnifique final avec de très beau chœurs que l’album se termine.

En résumé, ce court album de ‘Xiphea’ confirme le talent des Allemands et continuent dans la même voie qu’ils avaient commencé à tracer dans leur précédents albums, ce qui fait que ‘The Cave Of The Golden Rose’ devrait plaire à toutes les amatrices et tous les amateurs d’un métal symphonique accessible et mélodique...

Interprêtes

Sabine Meusel (Chant), Neil Meusel (Guitare, Chant), Frank Curian (Basse), Michael Wolnitza (Guitare), Daniel Herzer (Batterie)