Artiste : The Flower Kings

Album : Waiting For Miracles

Date de Sortie : 08-11-2019

Ajouté le : 23-12-2019

On ne compte plus les albums de ‘The Flower Kings’ depuis le milieu des années 90 et les Suédois sont devenus un groupe incontournable en perpétuant un rock progressif aux accents de celui des années 70 mais sans jamais plagier les grandes formations de l’époque et avec bien entendu un son moderne. Cette fin d’année 2019 a vu la sortie de leur dernier bébé, ‘Waiting For Miracles’ qui est un double CD pour près d’une heure et demi de musique. Pour tout vous dire, je n’avais pas accroché à ‘Manifesto Of An Alchemist’ en 2018, mais, le moins que l’on puisse dire, c’est que ce ‘Waiting For Miracles’ se transforme après quelques écoutes en ‘Miracles Took Places’ car chaque composition nous embarque dans un patchwork d’atmosphères différentes remplies de créativité et d’originalité, avec une densité extraordinaire dans chaque titre.

D’entrée, après la courte introduction instrumentale ‘House of Cards’ dans un registre classique dans laquelle le piano est l’instrument central, ‘Black Flag’ nous offre un premier long développement avec le meilleur d’un progressif symphonique qui se perd dans un dédale de merveilleux arrangements vocaux et instrumentaux avec des influences multiples, puis les deux plus longs titres de près de 10 minutes ‘Miracles for America’ et ‘Vertigo’ prolongent ce plaisir et chaque nouvelle écoute fait découvrir un recoin dissimulé aux précédentes écoutes. Suit ‘The Bridge’ qui est très bien placé pour nous permettre de reprendre notre souffle après ce début intense et qui nous offre une composition calme et raffinée plus accessible avec un magnifique section instrumentale en 2ème partie de titre, puis, ‘Ascending to the Stars’ est encore un moment fort qui nous montre le talent de compositeur de ‘Zach Kamins’ dans un style mélangeant musique classique et contemporaine. L’album se poursuit avec un plus conventionnel ‘Wicked Old Wymphony’ (par rapport au reste mais qui n’en est pas moins remarquable), puis ‘The Rebel Circus’ qui nous ramène à la pochette de l’album et qui est entièrement instrumental, mélangeant jazz et rock avec un solo de guitare digne d’un ‘Carlos Santana’. Changement d’atmosphère avec ‘Sleep With The Enemy’ qui est plus tourmenté et rempli d’une tension extraordinaire qui en fait pour moi le morceau le plus intense de l’album, puis le premier CD se termine sur un mélancolique ‘The Crowning Of Greed’ avec une mélodie mémorable. En ce qui concerne le deuxième CD, il débute par une reprise un peu plus musclée de l’introduction du premier ‘House Of Cards’ et comporte 4 titres certainement moins indispensables que ceux du premier CD : l’instrumental psychédélique ‘Spirals’ en crescendo et decrescendo qui apparait plus comme de l’expérimentation musicale, un joyeux ‘Steampunk’ avec une juxtaposition de différents paysages sonores puis le dépaysant ‘We Were Always There’ qui précède le dernier et court ‘Busking At Brobank’

En résumé, ce ‘Waiting For Miracles’ est encore un album à rajouter à la discothèque idéale de toute amatrice et amateur de rock progressif des années 70/80 et montre que les Suédois de ‘The Flower King’ continuent de nous enchanter avec des compositions de qualité grâce à une créativité sans cesse renouvelée...

Interprêtes

Hasse Fröberg (Chant, Choeurs), Jonas Reingold (Basse), Mirko Demaio (Batterie, Percussions), Roine Stolt (Chant, Guitare, Claviers), Zach Kamins (Guitares, Claviers) + Invités : John Dellinger (Alto), Michael Stolt (Basse, Choeurs), Paul Cartwright (Violon)