Artiste : Victoria K

Album : Essentia

Date de Sortie : 24-04-2020

Ajouté le : 27-05-2020

Je vous emmène au pays des kangourous avec la formation ‘Victoria K’, du nom de la chanteuse qui a créé ce projet en 2016 et qui vient de sortir son premier album ‘Essentia’. Ce nouveau combo vient encore s’ajouter à la liste déjà longue des sorties de métal symphonique de Mars et Avril 2020 (voir dernières chroniques dans ce style avec ’Ad Infinitum’, ’Fourth Circle’, ’Ani Lo Projekt’, ’Imperial Age’, ’Fallen Arise’, ’MoonSun’ et bien entendu le dernier ‘Nightwish’). Pas de surprise, ‘Victoria K’ s’inscrit dans un métal symphonique classique et un bon nombre de formations existantes viennent à l’esprit à la première écoute, mais on peut quand même souligner, car ce n’est pas très commun dans ce style (sauf pour des projets montés de toute pièce comme ‘Exit Eden’), que la gente féminine l’emporte sur la gente masculine d’une voix, puisque, avec ‘Victoria K.’ au chant principal, ‘Sheri Vengeance’ aux chant extrême et ‘Julia Mammone’ à la guitare électrique ces sont au total 3 artistes féminines pour 2 artistes masculins avec ‘Marty Kawaler’ à la basse et ‘James Davies’ à la batterie.

L’opus est relativement court (36 minutes) et comporte 10 titres entre 3 et 4 minutes ce qui laisse augurer que l’on ira à l’essentiel et c’est ce que l’on découvre à la première écoute. C’est avec un puissant ‘Freedom Unchanted’ que ‘Victoria K’ ouvre les débats avec un premier titre en mid-tempo dont les lignes mélodiques s’incrustent facilement dans la tête et qui voit ‘Sheri Vengeance’ accompagner au growls la voix puissante de ‘Victoria K’ et cette association est également présente sur deux autres titres, ‘Forsaken’ et ‘Matrix’, qui ne sont pas en reste sur la plan mélodique. Dans le même style puissant et énergique, on peut citer ‘Surreal’ avec ses influences orientales sur la fin du titre, ‘Mist Filled Sky’ avec une section rythmique impétueuse ou encore ‘Lacuna’ qui a fait l’objet d’un single il y a déjà un an et qui me fait penser à ‘Stream of Passion’, formation Hollandaise qui a malheureusement arrêtée en 2016, mais on peut également évoquer ‘The Haunting’ pour ses alternances entre parties enlevées et d’autres plus calmes et dont les lignes mélodiques nous ramènent à ‘Within Temptation’ surtout que dans les aigues moins appuyés, ‘Victoria K’ se fait plus langoureuse à l’image de ‘Sharon del Adel’. Et quand les instruments électriques se font moins vigoureux, ‘Victoria K’ nous offre de belles power ballades avec ‘Shroud of Solitude’ et ‘Humanity’, montrant un côté soft avec de remarquables interprétations.

En résumé, on ne peut que saluer cette nouvelle formation qui apparait déjà très mature pour un premier album, grâce à de belles mélodies, une chanteuse avec une technique vocale irréprochable et une production remarquable ce qui destine ‘Essentia’ à tous les fans de métal symphonique et si affinités, pourquoi pas à un public plus large car l’ensemble est relativement accessible...

Interprêtes

Victoria K (Chant), Sheri Vengeance (Chant), Julia Mammone (Guitare), Marty Kawaler (Basse), James Davies (Batterie) + Invitée : Michalina Malisz (Vielle à roue)