Artiste : Rhapsody Of Fire

Album : The Eighth Mountain

Date de Sortie : 22-02-2019

Ajouté le : 03-04-2019

Difficile de s’y retrouver dans toutes les évolutions entre le groupe de ‘Luca Turilli’ et de ‘Fabio Leone’ et celui d‘Alex Staropoli’, d’autant plus que 2018 voyait la reformation originelle du groupe ‘Rhapsody’ pour une tournée mondiale ’20 Anniversary Farewell Tour’. Pour faire court, le claviériste ‘Alex Staropoli’ est depuis 2011 le leader de ‘Rhopsody Of Fire’ et le line up de compose désormais du nouveau batteur ‘Manu Lotter’ et du nouveau chanteur ‘Giacomo Voli’ et d‘Alessandro Sala’ à la basse et de ‘Roby De Micheli’ à la guitare (ces 2 derniers étant déjà présents sur l’album ‘Into The Legend’ de 2016). Mais, dans tous les cas, les fans historiques de tous les groupes contenant ’Rhapsody’ seront certainement ravis de ce dernier album car la seule chose qui n’a pas bougé, c’est bien ce style si particulier d’un power métal symphonique épique né dans les années 90. En effet, on ne peut pas se tromper, on est bien dans du ‘Rhapsody’ pur jus avec des titres rapides et puissants à grands renforts de chœurs et des mélodies qui vous entrent dans la tête sans vous lâcher, tout ceci avec les deux petits nouveaux qui se sont vite intégrés, d’une part ‘Giacomo Voli’ qui a une voix puissante qui sait s’adapter parfaitement à chaque composition et d’autre part, ‘Manu Lotter’ qui assure la section rythmique de belle manière. Entre toute cette fougue et pour permettre des pauses bienvenues, les Italiens nous offrent des titres plus calmes avec tout d’abord un mélodique ‘White Wizard’, néanmoins assez rapide mais sans la double pédale, ‘Warrior Heart’ avec ses intonations moyenâgeuses, l’épique et symphonique saga ‘March Against The Tyrant’ qui alterne les ambiances avec tout d’abord une guitare acoustique aux allures d’un ‘Stairway to Even’ puis une montée en puissance et un final qui retombe comme il avait commencé, et pour finir la ballade ‘The Wind, The Rain, The Moon’ qui montre que ‘Giacomo Voli’ est également très à l’aise dans la retenue et sait transmettre de l’émotion. L’album se termine par une nouvelle saga épique ‘Tales Of A Hero’s Fate’ qui résume très bien l’album et où on retrouve en fin de titre le narrateur inimitable, ‘Christopher Lee’, qui avait déjà participé dans le passé à plusieurs albums de ‘Rhapsody’. En résumé, les Italiens de ‘Rhapsody Of Fire’ reviennent sur le devant de la scène avec toujours la même ardeur et, même s’ils utilisent toujours les mêmes bonnes vieilles recettes, nous livrent ce qu’ils ont toujours fait de mieux : ce nouvel album ‘The Eighth Mountain’ devrait donc combler tous les fans historiques et au-delà tous les amateurs d’un power métal rapide, épique et symphonique...

Interprêtes

Giacomo Voli (Chant), Alex Staropoli (Claviers), Roby De Micheli (Guitare), Alessandro Sala (Basse), Manu Lotter (Batterie)