Artiste : The Dark Element

Album : Songs the Night Sings

Date de Sortie : 08-11-2019

Ajouté le : 25-12-2019

Après le premier album du groupe il y a tout juste 2 ans (voir ici), ‘The Dark Element’ mené par la chanteuse ‘Anette Olzon’ et le guitariste ‘Jani Liimatainen’ remettent ça avec un nouvel enregistrement studio ‘Songs the Night Sings’ et l’impression ressentie à l’écoute du premier opus se confirme et montre que les Finlandais continuent de nous offrir un métal symphonique mélodique accessible influencé par les formations incontournables du genre comme ‘Nightwish’, ‘Within Temptation’ ou ‘Delain’.

Dès l’introduction puissante de ‘Not Your Monster’, les fans de ‘Nightwish’ ne seront pas dépaysés et on se dit que l’album commence bien car c’est le titre type qui pourrait être placé en début de concert pour mettre dans le bain tout un public. Sans transition, le titre éponyme de l’album en remet une couche et, même si la mélodie lorgne du côté de ‘Nighwish’, on est emporté par toute l’énergie qui s’en dégage avec une mélodie entêtante, puis, ‘When It All Comes Down’ continue dans cette débauche de puissance sonore pour un titre qui alterne des couplets entraînants et un refrain en mid-tempo d’une force de frappe impressionnante. Avec ‘Silence Between The Words’, le style s’adoucit pour un titre dansant qui fait penser à la première période de ‘Within Temptation’ et ‘Pills On My Pillow’ continue dans le sillage de ‘Within Temptation’ mais cette fois dans le style du dernier album avec une rythmique moderne beaucoup plus marquée (voir ici). Après tous ces titres énergiques, la première pause arrive avec la magnifique power ballade ‘To Whatever End’ dans laquelle ‘Anette Olzon’ dégage une belle émotion. C’est ensuite reparti de plus belle avec le puissant et rapide ‘The Pallbearer Walks Alone’ et l’étonnant ‘Get Out Of My Head’ qui flirte avec du disco métalisé dans la 2ème partie du titre, puis ‘If I Had A Heart’ montre un côté plus classique dans un registre qui s’éloigne du métal tout en restant très mélodique, tout comme ‘You Will Learn’ qui alterne puissance et sérénité dans un style rock mélodique et l’album se termine par une touche d’émotion avec la très belle ballade ‘I Have to Go’ où ‘Annette Olzon’ nous touche une dernière fois avec sa voix profonde et chaleureuse.

En résumé, les Finlandais de ‘The Dark Element’ sortent un remarquable album et poursuivent dans la voie qu’ils avaient ouverte avec leur premier album et ‘Songs the Night Sings’ est destiné à toutes les amatrices et amateurs de métal symphonique et mélodique mais peut être également une porte d’entrée pour tous celles et ceux qui veulent découvrir ce style car c’est un album très accessible...

Interprêtes

Anette Olzon (Chant), Jani Liimatainen (Guitare), Jonas Kuhlberg (Basse), Jani “hurtsi” Hurula (Batterie)