Artiste : Flying Colors

Album : Third Degree

Date de Sortie : 04-10-2019

Ajouté le : 02-12-2019

Après le magnifique ‘Second Flight: Live At The Z7’ sorti en 2015 (voir ici), ‘Flying Colors’ qui est une formation composée d’artistes renommés de la scène progressive rock ou métal, sort un nouvel album ‘Third Degree’. Fort de tous ces talents, ils nous proposent un peu plus d’une heure de compositions très variées mais néanmoins accessibles et, par conséquent, il faut être ouvert à l’ensemble des styles de nos cinq protagonistes qui ont chacun leur propre parcours musical qui va de la pop au métal en passant par le rock et le jazz.

Pour ma part, c’est certainement ce qui fait la force de ce nouveau bébé : ‘The Loss Inside’ ouvre le bal dans un style entre rock et hard-rock assez proche de ‘Deep Purple’ et déjà, bien que la composition soit assez classique, on est happé par ce titre énergique sans aucun temps mort où chaque artiste amène sa pierre à l’édifice. Suit ‘More’ qui continue dans un style énergique mais plus moderne et qui amène une composante progressive avec sa rupture instrumentale centrale remarquable puis, avec ‘Cadence’, on change de registre pour une ambiance à la ‘Kansas’ entre pop et rock et ‘Guardian’ nous propose un style mariant du rock mélodique avec du progressif : tout d’abord, la mélodie du refrain reste ancrée longtemps dans notre tête et puis, la partie centrale est constituée de deux breaks, le premier très ‘Floydien’ et le deuxième plus ‘Purpulien’. Quant à ‘Last Train Home’, il nous embarque pour une saga progressive et épique bien remplie en plusieurs parties sans aucune lassitude, les 10 minutes passant comme une lettre à la poste (on en redemanderait bien un peu plus) et le seul regret est ce fade out sur le final, car ce titre remarquable aurait mérité un véritable final. La suite va encore révéler d’autres surprises avec tout d’abord, ‘Geronimo’ qui nous ramène quelques décennies en arrière avec un style entre rock et funk et qui pourrait bien devenir le ‘Permanating’ (voir le dernier album de ‘Steven Wilson’ ici) de ‘Flying Colors’, puis avec ‘You Are Not Alone’, c’est une surprenante mais magnifique ballade qui pourrait être un mix entre ’Elton John’ et ‘Leonard Cohen’, et enfin, ‘Love Letter’ utilise encore plus la machine à remonter le temps car nous nous retrouvons dans une ambiance pop joyeuse et épanoui à l’époque des ‘Beatles’. Et pour finir en beauté, ‘Crawl’ nous embarque une dernière fois dans un long développement progressif et symphonique rempli d’émotion avec une prestation exceptionnelle au chant de ‘Casey McPherson’ et des sections instrumentales de toute beauté, chaque artiste s’intégrant parfaitement à l’ensemble pour une alchimie parfaite, et avec un final qui m’a filé plus d’une fois la chair de poule.

En résumé, ce nouvel album de ‘Flying Colors’ est une réussite totale et confirme que ces cinq artistes rassemblés ne sont pas qu’une addition de talents mais forment un super-groupe au sommet de son art et ‘Third Degree’ est un album qui restera pour moi dans le top 5 des albums de l’année 2019...

Interprêtes

Neal Morse (Chant, Claviers), Casey McPherson (Chant, Guitare), Dave Larue (Basse), Mike Portnoy (Chant, Batterie), Steve Morse (Guitare)