Artiste : Dark Moor

Album : Origins

Date de Sortie : 16-01-2019

Ajouté le : 01-03-2019

Avec ‘Dark Moor’, on ne sait pas trop à quoi s’attendre à chaque sortie d’album et le dernier, ‘Project X’, sorti en 2015, n’avait pas été très bien accueilli par toutes les critiques car il voyait les Espagnols prendre une nouvelle direction musicale qui n’était pas du goût de tout le monde mais qui pour ma part, même si je n’avais pas complètement adhéré, montrait cette qualité à se remettre en question. Avec ‘Origins’, on repart encore dans une autre direction avec une composante folk dont ils ne nous avaient pas habitué. D’entrée, avec ‘Birth of the Sun’, ça démarre dans une ambiance joyeuse et entraînante avec une mélodie accrocheuse qui vous met tout de suite dans le bain, puis, ‘The Spectres Dance’ est plus classique mais garde cette composante folk dans les parties instrumentales. ‘Crossing Through Your Heart’ qui suit est un hit en puissance avec son refrain qui vous reste das la tête et avec ‘Raggle Taggle Gypsy’ qui est la reprise de la chanson traditionelle Ecossaise, on revient vers de la musique folklorique avec l’utilisation du bouzouki. Changement de décor avec ‘In The Middle of the Night’ qui commence comme un titre de ‘Rainbow’ mais dont la mélodie flirte avec de la variété internationale des années 80 puis ‘And for Ever’ est la première ballade dans un style celtique. La suite, continue dans ce patchwork de genres avec de belles mélodies et des ajouts de composantes folkloriques le tout restant bien loin de leur tag de groupe de power métal et ce n’est pas la très belle dernière ballade acoustique ‘Green Lullaby’ qui pourra dire le contraire. En résumé, les Espagnols de ‘Dark Moor’ nous surprennent une fois de plus avec ce nouvel album très attachant qui voit apparaître une composante folklorique avec des compositions accessibles mixant chanson, pop, folk, rock et hard-rock...

Interprêtes

Alfred Romero (Chant), Enrik Garcia (Guitare), Dani Fernández (Basse), Roberto Cappa (Batterie) + Invités : Pablo Sancha (Piano), Luigi Stefanini (Hammond), Mara Boston (Chœurs), Marcos Campos (Cornemuse), Patricia Alcocer (Violon), Xosé Liz (Bouzouki, Requinta), Alfonso G. Blanco (Guitare)