Artiste : Cirrus Bay

Album : The Art of Vanishing

Date de Sortie : 27-08-2019

Ajouté le : 10-11-2019

Albums de rock progressif 2019

Pour cette cinquième chronique consacrée au rock progressif, c’est encore des Américains avec ‘Cirrus Bay’ qui ont débuté leur carrière au début des années 2000 et qui sortent leur sixième enregistrement studio ‘The Art of Vanishing’. Pour ceux qui connaissent le groupe ‘Renaissance’ qui a connu une belle popularité dans les années 70/80 (voir leur dernier live ici), on retrouve une certaine similitude dans les lignes mélodiques et ‘Tai Shan’ se rapproche du registre très haut perché d’Annie Haslam’ et ceci dès le premier titre ‘A Blossom of Hills’ qui rappelle les sonorités des années 70. Cette ressemblance se confirme dans ‘A Garment of Clouds’ avec une belle mélodie et de très belles vocalises, puis ‘Eden’ continue dans le même registre et rappelle les premiers albums des Anglais. L’album est parsemé d’instrumentaux acoustiques ou semi-acoustiques avec tout d’abord le court solo de guitare ‘Undiscovered Isle', puis ‘The North Country’ continue dans ce style caractéristique des années 70 avec les sonorités des claviers qui peuvent cette fois rappeler ‘Focus’ mais on peut également citer ‘Sooke Harbour’ dans lequel flûte et guitare offrent de beaux échanges et aussi le recherché ‘Unexpected Wonder’ rappelant les première pièces progressives et enfin le très épuré ‘Lost and Profund’. Avec ‘The Dictator’, on embarque pour une douce ballade avec de nouveaux de belles vocalises puis ‘The Vanishing Place’ est un long titre constitué de plusieurs parties dans un style typique d’un progressif laissant beaucoup de place aux parties instrumentales. L’album se termine par l’acoustique ‘Falling Leaves’ et le beau et reposant medley ‘Medley For Solo Piano : The Poetic Sea / Solitude / Cascadence’ où ‘Bill Gillham’ nous montre tout son talent de pianiste. En résumé, avec ‘The Art of Vanishing’, les Américains de ‘Cirrus Bay’ nous replonge quelques décennies en arrière dans un progressif paisible et aérien qui a été popularisé à l’époque par des groupes comme ‘Renaissance’...

Interprêtes

Bill Gillham (Guitare, Claviers, Choeurs), Tai Shan (Chant), Sharra Acle (Choeurs), Mark Blasco (Batterie, Basse, Saxophone, Guitare, Choeurs)